Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2013

Zumba zumba hey, zumba zumba ho !

Tu as forcément entendu parler de la Zumba.
....

C'est la dernière gym de la fasheune.

Qui marche parce que c'est amusant.  

Un mélange d'aérobic Véronico-Davinesque et de mouvements de danses exotico-sud-américaine comme la salsa, la samba, ou le mojito.

Ah non flûte, je confuse, le mojito ça se boit.

Remarque tu me verrais après deux ou trois mojitos, tu comprendrais que ça peut se danser aussi.

Et justement, du mojito, il y en avait au buffet d'avant (et après) la soirée OU on a désespérément essayé de m'initier à la Zumba.

IMG_2560.jpg

Oui, des personnes absolument dénuées de tout principes et de toute éthique ont essayé de me faire remuer mon booty, vêtue de vêtements fluorescents 

IMG_2579.jpg

 

Y COMPRIS en me JETANT DANS LES BRAS de bellâtres brésiliens bodybuildés du nom de Léonardo.

IMG_2562.jpg

Je n'ai dû ma survie qu'en mentant effrontément sur un mal de dos totalement imaginaire.

Pour éviter ceci

IMG_2569.jpg

DSC06473.JPG

(coucou les keupines, ça va vous ? )

Le problème c'est que mes hôtesses n'ont pas renoncé pour autant à me faire transpirer du cuisseau. Elles avaient tout prévu. Elles sont diaboliques. Elles m'ont remis ceci

DSC06438.JPG

Car si tu ne veux ou ne peux pas te rendre dans une salle de Zumba, il existe une bonne solution pour te muscler en général et te faire des plaquettes de choc'  en béton en particulier : le jeu Zumba CORE, dédié en intégralité aux abdos.

Avec :

40 nouveaux tubes pour booster ses entrainements dont Flo-Rida, Pitbull, Enrique Iglesias, Sean Paul, Daddy Yankee, Kat de Luna et bien d'autres!

Les dernières chorégraphies du programme Zumba pour tonifier et dessiner les abdos.

Encore plus de styles de dance et de rythmes

Polynésien, Celtic Bluegrass, Jive et Brazilian Funk... 

Et en prime,

  • la possibilité de fixer ses objectifs et les partager avec la communauté Zumba et sur les réseaux sociaux
  • Le Suivi en temps réel de ses performances, ses progrès et ses stats et les comparer avec ses proches
  • Les Conseils nutritionnels et astuces Zumba pour un équilibre parfait 
 
Plus aucune raison donc pour ne pas faire de l'exercice fun et plaisir en toute décontraction dans son salon

IMG_2570.jpg

 Jeu disponible en exclusivité sur Nintendo Wii et Xbox 360 Kinect. Nombre de joueurs : 1 à 4 (2 sur kinect) Prix public: autour de 50 € sur Kinect et 45€ sur Nintendo Wii


Mais bon, dans ton salon tu n'as quand même pas Léonardo qui te fait des Koeurs avec les..

DSC06501.JPG

 

Euh... Oui, bon bref....


Donc, encore une fois, j'ai été gâtée, d'autant plus qu'en sortant, j'ai reçu en bonus une petite suprise fort fort jolie...

IMG_2572.jpg

Oh mais quoitesse ?

 IMG_2573.jpg

Oh ?

 IMG_2574.jpg

Oh oh ?

 IMG_2576.jpg

Oh Oh Oh ... ?

 

A défaut de Koeur avec Léonardo, je vais pouvoir me faire un Koeur avec le thé...

 

IMG_2578.jpg

Les pipelettes, une petite marque dont on reparlera certainement un peu plus tard...

(C'est pas joli ? Si, c'est même trop chou)


(Photos 5,6 et 8 by Sandrine Camus) 

06:00 Publié dans Jeux vidéos, Sorties, Sport | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : zumba core, wii, xbox, kinnect, sport, abdos, les pipelettes | |  Facebook | |  Imprimer | |

26/02/2013

And the Oscar (of the worst dress) goes to....

Oui, donc hier on s'est payé(e)s une tranche de César. 

Si, ne mens pas tu as rigolé.

Je t'ai vu.

Je vois tout.

Je suis omnivoyeuse.

Et je t'avais promis un compte-rendu du pire des Oscars. Faute de pouvoir passer la nuit devant, CAR JE TRAVAILLE MOI MADAME,  je dois me contenter des compte-rendus divers et variés pour repérer les facheunes failles. 

Heureusement le Huffington Post version US et The Hollywood Reporter ont fait des diaporamas complets du tapis rouge.

J'ai donc pu rapidement voir quelles invitées se les étaient pris, les pieds dans le dit tapis, question vestimentaire.

Et nous avons eu quelques très jolies coupés-décalés-ratés...

Jugez plutôt

slide_282786_2149843_free.jpg C'est la femme de Hulk. Elle s'habille avec les reste des vêtements de son mari quand il se transforme. Enfin apparemment.

(petite explication pour les non-initiés, le monsieur joue Hulk dans les Avengers)

slide_282786_2144668_free.jpg

Malgré une impressionnante collection de tenues hideuses, Héléna Bonham Carter arrivera toujours à nous surprendre

slide_282786_2143442_free.jpg

Je sens confusément que j'ai oublié un truc. Mais quoi ? Ah oui ça me revient. De prendre la taille au-dessus en bustier. 

slide_282786_2143590_free.jpg

"Regarde regarde comme je fais bien le lampion japonais, Maurice". "Absolument, bouge pas, je te branche sur le 220 et ce sera impec".

slide_282786_2143592_free.jpg

Viens Sue-Helen, on fait une soirée fluo, comme dans les années 80. 

slide_282786_2143818_free.jpg

OUAAAAIIIIIS D'ACCCOOOOORD KEUPINEUUUUUUH, j'amène les mojitos

Gloria_Reuben_a_p.jpg

Et voici le modèle n° 46. Le créateur l'a appelé "le pot de chrysanthèmes" il a eu une subite inspiration sur la tombe de sa mère.

slide_282786_2143593_free.jpg

Ah bon c'était pas marqué "soirée déguisée" sur l'invitation ? Non? T'es sûre ? Bon ben je continue à sourire et à faire comme si de rien n'étais, hein, je peux peut-être passer inaperçue..

Daryl_Hannah_a_p.jpg

Salut vieille branche, et les enfants, ça pousse ? 

 slide_282786_2144658_free.jpg

J'avais mis ma part de tarte aux cerises à refroidir dans la cuisine. Tu l'as pas vue par hasard ?

Sally_Field_a_p.jpg

Ah c'était ta part ? J'ai cru que c'était la mienne, du coup j'ai tout terminé, désolée...

slide_282786_2143789_free.jpg

Le crossover boubou, robe de samba et guirlande de Noël, je pensais que c'était impossible. Et bien, NON...

slide_282786_2143595_free.jpg

On a retrouvé l'avion de Barbie. 

slide_282786_2144042_free.jpg

Et on a retrouvé le camping-car de Barbie aussi.

slide_282786_2145510_free.jpg

Et le poussin Piou, et le poussin Piou, et le poussin Piou, et le poussin Piou...

slide_282786_2145499_free.jpg

And the Oscar of the chiffon à poussières goes to...

slide_282786_2143920_free.jpg

Ah pardon, légère erreur, the Oscar of the chiffon à poussières goes to...

slide_282786_2143901_free.jpg

 Non finalement The Oscar of the chiffon à poussières goes to... (t'as remarqué y'en a toujours au moins un dans les cérémonies, chiffon à poussières)

En plus mesdames, le blanc sur une peau laiteuse, couplée à une choucroute n'importe quelle styliste te dira que c'est foutu d'avance.

slide_282786_2145509_free.jpg

JACK JE T'AVAIS DIT PAS LE LION DE LA MGM SUR LE TAPIS ROUGE. ON VA AVOIR DES PROBLEMES AVEC LES ASSOCIATIONS DE PROTECTION DES ANIMAUX, BORDEL. 

slide_282786_2145504_free.jpg

Mets tes deux pieds en canaaaaard, c'est la chenille qui redémaaaaaare...

1614057_best-actress-nominee-jennifer-lawrence-for-her-role-in-silver-linings-playbook-arrives-at-the-85th-academy-awards-in-hollywood.jpg

Chérie t'as pensé à retourner la couette ? Parce que sinon elle s'avachit à force...

slide_282786_2144659_free.jpg

Dans ce cas le problème ce n'était pas la robe, simple et de bon goût.

Mais plutôt l'absence de soutien-gorge qui a fait que les tétons d'Anne Hatthaway ont semble-t-il pointé pendant toute la cérémonie, créant un nipplegate international.

m-HEIDI-KLUM-OSCARS-2013-620x930c.jpg

Cas d'école : preuve qu'on peut-être une des plus belles femmes du monde et ressembler à un escargot de bourgogne Lanvin dans une robe mal choisie.

slide_282786_2149853_free.jpg

Enfin, ceci n'était pas vraiment sur le tapis rouge mais une fête post-oscars. Cependant je n'ai pas résisté aux gants Mapa de Faye Dunaway. Une nouvelle tendance après les bottes en plastique en ville, je suppose ? 

 

Cependant Faye ne pourra jamais rivaliser avec les 3 tenues parmi les plus hideuses jamais portées lors d'une cérémonie des Oscars.

Cadeau pour terminer ... Avec les compliments de la taulière

r-CHER-BJORK-WHOOPI-OSCARS-WORST-DRESSED-large570.jpg

 

Photos principalement issues des sites Huffington Post USA et The Hollywood Reporter.
 

25/02/2013

Le pire des Césars

J'avais un peu négligé ce rendez-vous depuis un ou deux ans, mais, de temps à autres un petit retour vers le futur ne nuit pas.

Surtout quand il s'agit de se moquer de ses contemporaines belles, riches et célèbres qui énervent tout le monde.

C'est un peu aussi un des seuls moyens de se tenir éveillée devant une cérémonie des Césars toujours aussi lente et dormitive malgré les efforts déployés par les comiques de service, qui tombent généralement totalement à plat face à une salle aussi pétrifiée que le visage d'Isabelle Adjani.

Sinon Laurent Laffitte, je t'aime épouse-moi, tu étais la seule lumière de joie dans cette mer d'ennui avec les réflexions de mes comparses sur twitter. J'espère qu'on va te confier la présentation l'an prochain.

Du coup,  vendredi soir devant la télé,  j'ai scrupuleusement noté tout ce qui donne des boutons à la facheune police....

Cesar-Berenice-Bejo_galleryphoto_paysage_std.jpg

 Un doux mélange entre le géant vert, Poison Ivy et un fantasme d'amateur de chichon.. Couplée à la ceinture dorée et au sac rose, c'est The Artist ... mais pas de la robe.

C'est du Giambattista Valli ? Ah ouais, woké. Tu me rappelles d'éviter si j'ai un cocktail mondain ? Merci

1061125-lors-de-la-ceremonie-des-cesar-le-22-620x0-1.jpg

Si si c'est cohérent. La coiffure dessous de bras en haut, la moumoutte frisottée en bas. Le ticket de métro doit être en phase aussi. L'esthéticienne a bien bossé visiblement vu l'air douloureux de la demoiselle.

1061118-lors-de-la-ceremonie-des-cesar-le-22-620x0-1.jpg

"Chouchou, j'enfile une toile de tente et on va faire le photocall des Césars". "Bonne idée, darling, je me fais un coiffé-décoiffé vite fait sur le gaz et on fonce"

Emile-Simon_portrait_w674.jpg

Oui j'ai un cygne mort sur les fesses et je t'emmerde. Je fais ce que je veux. Je suis aux Césars, je remets un prix, je suis on the top of the world, j'ai le droit

césars 2013,charlotte gainsbourg,emilie simon,ludivine sagnier,kevin costner,bérénice béjo,isabelle carré,audrey lamy,klaus nomi,céline sallette,sylvie testud,aïssa maiga,aurélie filipetti,marina foïs,laurent laffitte

A priori c'est du Chanel. Voilà.

Comment couler une marque centenaire en 3 minutes chrono. 

1061127-lors-de-la-ceremonie-des-cesar-le-22-620x0-1.jpg

Sympa la coiffure Star Wars avec la robe Heïdi. Ou l'inverse. Je ne sais plus à ce stade. Quant à notre ministre de la culture elle a très envie d'être là. Mais visiblements pas dans ces vêtements.

1061144-marina-fois-attending-the-38th-annual-620x0-1.jpg

Donc là, la robe est a priori pas mal, simple, sensoualle, toussa.

Sauf que

1/ Notez les Richelieu aux pieds totalement non raccord.

2/ Ma grand-mère m'a toujours dit "le decolleté plongeant sur des oeufs au plat c'est comme un préservatif XXL sur un micro-pénis : déceptif"

sylvie-testud-ok-diapo-12845.jpg

Même verdict que la photo du dessus (sinon le smoking à paillettes, ça le fait toujours si tu es en panne d'inspiration, dans ce cas précis de no boobs je l'aurais porté avec une jolie chemise à jabot TEEEEELLLLEMMMMENT MIEUX)

 

1061003-celine-sallette-arrivees-38-eme-620x0-1.jpg

"Chérie, tu as rangé où la couverture en crochet de ma mère ? "Ah ben, je l'ai sur moi en fait"

Céline Sallette, César du discours planté 2013 (en prime)

charlotte-gainsbourg-ok-diapo-12846.jpg

 Le cas Charlotte Gainsbourg-les-pieds-en-dedans.

Certaines adorent. Certaines détestent. Je reste plongée dans un abime de perplexitude. A mi chemin des deux en fait. Comme un croisement entre un rottweiler et un chihuahua.  Interdit si tu pèse plus de 15 kilos en tous cas.

 

césars 2013,charlotte gainsbourg,emilie simon,ludivine sagnier,kevin costner,bérénice béjo,isabelle carré,audrey lamy,klaus nomi,céline sallette,sylvie testud,aïssa maiga,aurélie filipetti,marina foïs,laurent laffitte

Cet homme est costumier. Oui. Pas maquilleur de film gore. Costumier. Ses propos étant très dispersés, il nous a fait un peu peur aussi. On s'attendait à voir la famille Addams au grand complet surgir sur scène.

 

9efb4d3b-2849-44ab-8004-58fb1c781d1c_500.png

Cette veste me rappelle vaguement quelque chose

Klaus+Nomi.jpg

Ah oui, voilà.

césars 2013,charlotte gainsbourg,emilie simon,ludivine sagnier,kevin costner,bérénice béjo,isabelle carré,audrey lamy,klaus nomi,céline sallette,sylvie testud,aïssa maiga,aurélie filipetti,marina foïs,laurent laffitte

Riche idée de rajouter un paréo sur un maillot de bain. Fallait y penser, quand même. Si, si. Je pense que ça va avoir du succès dans les années à venir. Ah on me dit dans l'oreillette que ça se fait déjà à la plage. Très bien, je note.

1060507-marion-cotillard-juste-avant-la-620x0-1.jpg

Sinon, il n'y a pas que le fashion fail dans la vie, il y a aussi le coiffure fail. Marion, ce rouleau de printemps capillaire te sied à.... Euh, non en fait.

 audrey-lamy.jpg

15-audrey-lamy-cesar-2013.jpg

Quant au combo coiffure-fashion fail, si si, quelqu'un a réussi. Audrey Lamy nous a mixé le plat de nouilles sur la tête avec la feuille de papier alu enroulée sur le corps. Elle a du faire un truc à son coiffeur et à son styliste qui se sont vengés à point nommé. Ce n'est pas possible autrement. Audrey, on t'aime énormément, ne nous fait plus jamais ça... !

BDvigXzCcAAhhqe.jpeg

Tout ceci n'a pas contribué à réveiller Kevin Costner.

 

Et enfin pour répondre aux gens qui vont me hurler dessus en disant TU N'AIMES JAMAIS RIEN, je réponds FAUX, il y avait de TRES jolies choses, notamment une robe que je volerais volontiers à Ludivine Sagnier. En photo elle ne rend pas top-top, mais en live elle était vraiment très très kikie.

1061116-lors-de-la-ceremonie-des-cesar-le-22-620x0-1.jpg

Il y a un coeur sensible qui bat sous cette carapace bestiale, qu'on se le dise. La preuve.

Et si tu es sage, je te fais les oscars un peu plus tard cette semaine.

Crédit photos : Pure People, Madame Figaro, Gala, Public (tavu je suis sage, je crédite et jai même laissé les copyrights exprès)

22/02/2013

La loi des séries

Si ce titre n'a jamais été fait, je le dépose à l'INPI immédiatement.
Bien, parlons peu, parlons bien et parlons directement.

Il faut que tu regardes la série "House of Cards" ou "Château de Cartes" en françouze.

Pourquoi ?

Parce que je te demandes de le faire et tu veux me faire plaisir

... Mais non, parce qu'elle est BIEN, c'est tout.

Si je te dis David Fincher (Seven, Fight Club, Zodiac, The Social Network, et plus récemment la version US de Millenium) à la réalisation +  Kevin Spacey + Robin Wright ?

N'est-ce pas alléchant ?

Si.

Et la réalisation ainsi que le casting tiennent toutes leurs promesses.

Le pitch de la série :

Franck Underwood, vieux briscard de la politique et député du parti démocrate est écarté de la composition du gouvernement après l'élection présidentielle, alors qu'il convoitait un poste de secrétaire d'état. Il va avoir désormais une idée et une seule : se venger. Pour y parvenir il va mettre en oeuvre une stratégie sophistiquée, avec l'aide de sa femme, de ses proches collaborateurs et d'une jeune, brillante et ambitieuse journaliste.

Encore une série sur les coulisses de la politique américaine et de la Maison-Blanche me direz-vous. Oui, mais, méchante, tordue, qui montre toutes les ficelles dont les politiciens se servent pour arriver au pouvoir. Le poids de l'argent et des lobbies à Washington. Et les relations particulières que peuvent avoir certaines personnes influentes entre elles.

Le héros est tellement froid, ambitieux et machiavélique qu'on l'adore évidemment. Surtout incarné par le grandiose Kevin Spacey. Petite astuce de la série, il s'adresse directement au spectateur dans des apartés  où il dévoile le fond de sa pensée.

Le voir traiter de sombre crétin face caméra un personnage à qui il va chaleureusement serrer la main ensuite a quelque chose de particulièrement jouissif. La seule personne pour qui il semble avoir de la considération est sa femme, jouée par une sublime Robin Wright (ex-Madame Sean Penn). Leur relation qu'on devine très particulière étant plus basée sur une osmose intellectuelle que physique. 

J'avoue que je pourrais tuer à mains nues pour avoir le dixième du quart de la classe de Robin Wright dans la série. 

Le tout est filmé dans des tons et des décors froids, et une atmosphère souvent crépusculaire voire nocturne. Ce qui, j'imagine, est censé refléter, la dureté et la froideur interne des personnages.

Je n'ai pas vu l'intégralité de la saison, ce qui m'évite de te spoiler la fin, mais je pense que les 5 épisodes qui me restent à visionner ne vont pas résister au week-end.

Petite particularité supplémentaire : les 13 épisodes de la série ont été directement et intégralement mis en ligne en même temps non pas sur une chaîne de télé "classique", mais sur la plateforme de VOD Netflix. Ce qui lui permet probablement aussi d'évoquer certains sujets trop "chauds" pour une chaîne classique soumise à la pression des annonceurs ou des sponsors.

Un tout nouveau canal de distribution qui pourrait peut-être se développer dans l'avenir.

En ce moment, tu as un mois d'essai gratuit. Si tu parles bien anglais (évidemment ce n'est pas sous-titré) et que tu aimes les séries USA, c'est pour toi. 

Netflix n'est normalement pas disponible depuis la France, mais avec un petit add-on qui va bien, ça le devient, c'est magique.

Je te laisse googueuliser, hein, pour la bricole, je ne veux pas d'ennui avec la police de les internets.

20448640.jpg


La bande annonce


Sinon, j'attends avec la plus grande impatience également une série basée sur le désormais célèbre personnage d'Hannibal Lecter dit "le cannibale". Dans une série éponyme (éponyme n'étant pas un nom de domaine, je te le confirme)

Après divers films autour du célèbre psychiatre qui aime les sandwiches de chair fraîche, c'est une série qui va décrire la relation étrange entre lui et l'un de ses patients, un jeune profiler du FBI nommé Will Graham, torturé par sa fascination dévorante pour les serial killers...

J'adore les serials killers tordus aussi, ça tombe pile poil.

Et quand je regarde le casting. J'ai EN PLUS la moelle épinière qui se fige. 

Le jeune profiler sera joué par le séduisant Hugh Dancy (qui en bonus est anglais, ANGLAIS TU ENTENDS ???)

20045575.jpg

Mais surtout, surtout, Hannibal Lecter sera incarné par le seul homme qui ressemble à une bûche Danoise psychotique et mal peignée  mais qui a nonobstant un degré de sexytude tellement élevé qu'il dégivre un congélateur d'un seul battement de cil.

Mads Mikkelsen 

20468794.jpg

 GNIIIIIIII

Tu parles que j'attends le 04 avril date de démarrage avec impatience.

Va y avoir un gros conflit avec le démarrage de la saison 3 de Game of Thrones. Je vais annuler tout ce que j'ai prévu pour les week-ends entre fin mars et l'été.

Oui, je te confirme, je n'ai aucune vie.

La bande annonce 

 

Sinon, je remercie la chaîne History qui m'a fait une série sur mesure qui démarre le 03 mars.

Vikings ça s'appelle. Elle narre les exploits d'un groupe de vikings de la fin du 8ème siècle jusqu'au milieu du 11ème, mené par Ragnar Lodbrok, l'un des plus populaires héros viking de tous les temps, qui a régné quelques temps sur le Danemark et la Suède...

Je peux toujours la regarder entre House of Cards, Game of Thrones et Hannibal pour passer le temps.

Au vu des premiers échos j'ai un petit doute sur son intérêt à part voir des Northmen en peau de bête qui gueulent "till döden" (à mort) à l'écran.

Ce qui reste quand même relativement excitant pour moi, te te l'accorde.

 

20457563.jpg


 

Bandes-annonces et photos viennent du site Allociné

21/02/2013

La cartographie des nuages

Tu te rappelles forcément de Matrix.

La trilogie à laquelle personne n'a rien compris mais fait comme si parce que ça fait chic avec ses bagarres en slow motion avec plongeon arrière.

Bon, trêve de plaisanterie, c'est culte. Surtout le premier au scénario et aux trouvailles visuelles tellement hors normes pour l'époque.

Les deux suites étant plus discutables.

Depuis la fin de la trilogie il y a 10 ans les deux réalisateurs, les frères Wachowski n'avaient pas livré grand chose à part un film dans un univers digital "speed racer" qui n'avait pas connu un immense succès.

Ah si, l'un des deux frères était devenu une femme, pour la partie potins et compagnie. Mais tout ceci ne nous regarde pas.

Autant dire que leur nouvelle production "Cloud Atlas" annoncée comme ambitieuse était fortement attendue par les accros de la matrice.

Et ambitieux, le film semblait l'être. 2h45, trois réalisateurs, les deux frères-soeur plus  l'Allemand Tom Tykwer, à qui on doit Cours, Lola, cours,un voyage entre différentes époques, un casting impérial avec en tête Tom Hanks et Halle Berry.

De quoi se frotter les mains.

Ou les yeux plus exactement.

L'histoire

6 histoires se déroulent à travers le passé et l'avenir. Du 19ème siècle à un futur très lointain en passant par notre présent. Adam Ewing, un voyageur traverse l'océan Pacifique en 1849, Robert Frobisher, un musicien déshérité mène une vie précaire en Grande-Bretagne durant l'entre-deux-guerres, Luisa Rey, une journaliste suit un scandale dans une nouvelle centrale nucléaire en Californie dans les années 1970, Timothy Cavendish, un éditeur anglais doit fuir ses créanciers mafieux de nos jours, Sonmi-451, une serveuse génétiquement modifiée, livre sa confession avant son exécution en 2144, et Zachary, habitant du Pacifique dans un futur post-apocalyptique, témoin du crépuscule de la civilisation et de la science ...Des destins qui s'entrechoquent apparemment sans lien au départ, mais des êtres qui se croisent d’une vie à l’autre. Leurs décisions et leur actions ont-ils des conséquences sur leurs destins futurs proches ou très lointain ? En quoi sont-ils liés ? Pourquoi certains se ressemblent-ils étrangement à plusieurs siècles d'écart ? L'amour peut-il survivre à la mort et au temps ? 

Ma critique de la Manu (dont tout le monde se moque mais néanmoins)

Complexe, voire décousu au départ, le scénario s'éclaircit au fil du film et les relations entre les diverses histoires sans lien apparent au départ.

Je ne peux pas dire que le film soit à se rouler par terre en bavant. Mais pas une catastrophe non plus.

C'est, dirons-nous, tout à fait regardable sans être un chef-d'oeuvre qui marquera le 7ème art.

Très clairement il y a du bon et du moins bon.

Commençons par le criticable pour finir sur une note positive.

Les trucs qu'ils sont moins bons.

C'est long. Très long. Très très long. Même si nous comprenons qu'il faut développer les 6 histoires et les relier (ou pas) entre elles, il y a quand même des longueurs éventuellement inutiles. Le film aurait quand même gagné à être un poil plus ramassé. J'ai regardé l'heure 4 ou 5 fois pendant la projection. Ce qui, pour moi, est généralement mauvais signe.

En plus des longueurs, les allers-retours très rapides entre les histoires, du moins au début du film, donnent un peu le tournis. Du coup, on a du mal à se concentrer et à rentrer dans l'histoire/les histoires. Heureusement vers le milieu du film, les choses s'arrangent.

Toutes les histoires ne sont pas égales en intérêt. Et autant on sent des connexions très vite entre certaines d'entre elles, autant pour d'autres, c'est moins évident, même à la fin. On sent un poil le "raccrochage". 

Enfin au niveau visuel, hmmm.... Pour quelqu'un qui est un minimum cinéphile, on voit bien quelques emprunts : de Star Wars, au 5ème élement, en passant par Mad Max et le plus oublié (mais pas par les vieux, malheureusement pour les réalisateurs) l'âge de Cristal, difficile de lutter avec l'originalité de Matrix (qui ceci dit avait aussi emprunté à quelques films asiatiques notamment).

Enfin, autant le scénario intrigue au départ autant la fin... Ahem. Mais je ne peux pas en dire plus sans spoiler.

Les trucs qu'ils sont bien

Je l'ai déjà dit plus haut : le casting. Impeccable. Voire exceptionnel Les acteurs principaux jouent tous plusieurs rôles grands.. et plus petits et parfois tellement bien grimés qu'on peine à les reconnaitre (je vous laisse la surprise du générique final).

Les Wachowsky ont, entre autre, recyclé leur acteur fétiche, Hugo Weaving, le sinistre Mr Smith de Matrix.

Tom Hanks est VRAIMENT un acteur capable de tout jouer, grimé ou pas. Ce qu'il délivre dans le film est assez énorme. Il mériterait un prix voire un oscar pour sa/ses prestations.

Coup de chapeau au maquilleur et au prothésiste du film pour leurs diverses créations.

Malgré quelques emprunts à droite et à gauche, les univers visuels sont néanmoins très cohérents et arrivent à nous retenir aux histoires et même si le film est long on a envie d'en savoir plus .... Et de connaître la/les fins. Preuve que le scénario est quand même efficace. Avec quelques pointes d'humour second degré qui permettent au temps de passer un peu plus vite.

Mon conseil : va le voir quand même. Ne serait-ce que pour la performance des acteurs. Prends une bouteille d'eau et des pop-corns et prends ton mal en patience pendant une heure et demie. Ca reste du très bon spectacle.

20463306.jpg

(Photo AlloCiné)

 

Je te mets la bande annonce AlloCiné en prime, chouchou.

11:04 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cloud atlas, cinéma | |  Facebook | |  Imprimer | |

20/02/2013

On ira, où tu voudras, quand tu voudras... Et on râlera très fort...

... Lorsque l'amuuuuur sera mooooort.

Poke l'été indien. 

Je n'avais pas forcément l'intention d'écrire un billet retentissatoire de râlerie aujourd'hui.

Mais l'actualité m'y oblige..

(ou pas)

(même sans actualité, je trouve toujours un motif pour râler, tu sais, c'est dans mon ADN).

1er motif de râlage : la SNCF se lance dans le low cost avec des trains au doux nom de Ouigo

(d'où le titre, on ira,... toussa, enfin bref)

Des trains low cost sur le principe des vols low cost avec place à 25 euros pour un Paris-Lyon, billeterie internet, un seul bagage et des sièges plus serrés.

25 euros ça semble un bon deal pour faire des petits trajets rapides en vue de week-ends aérés, gastronomiques, sportifs, sexuels ou ce que tout ce que tu veux.

On ne touche juste pas aux chats mignons et aux petits lapins dans les week-ends sexuels, merci.

...

Sauf que... En y regardant de plus près et en croisant les informations avec des Lyonnais il s'avère que :

si tu veux aller de Paris centre à Lyon centre, par exemple, le TGV ne part pas de Gare de Lyon.... Mais de Marne la Vallée 

Tu vas le prendre en RER de Paris pour rejoindre Marne La Vallée, il t'en coûtera 15 euros  aller-retour.

Ce qui met déjà ton billet Paris-Lyon à 40 euros. 

Ton TGV arrive à Lyon Aéroport. Avec une navette vers Lyon centre qui coûte 23 euros aller-retour. Ce qui porte ton billet à 63 euros, si je compte bien.

Sans les éventuels suppléments bagages, prise électrique ou autres que la SNCF voudra bien imaginer.

Sans compter environ une heure de plus à l'aller le temps de faire Paris-Marne La Vallée. Et le même temps à l'arrivée. Ce qui porte ton trajet à 4 heures au lieu de 2. Auxquelles tu peux rajouter les temps de changement.

Pour ce prix, et quasiment ce temps de trajet, sans avoir à changer 3 fois, tu avais hier un TER Paris-Lyon.

Vérifié par Sarah Peillon 

x2_10effd26.jpg

 

Sans compter qu'en s'y prenant un poil à l'avance et si on est pas trop regardant sur les horaires .... On peut trouver des trajets en TGV directs centre à centre à ...

SNCF.jpg

 

30 euros. Soit 60 l'aller-retour.

En deux heures, sans changement, sans temps perdu, avec autant de bagages que tu veux et parfois même pour quelques euros de plus, une première classe quasiment au prix de la seconde. Et je ne rentre même pas dans le détail des offres promos Prems ou ID TGV.

Ni des bénéfices de la carte 12 - 25 pour tes ados/jeunes adultes qui veulent aller voir leur chérie qu'ils ont depuis 25 minutes sur internet le week-end prochain en train.

Alors low cost, oui. Si tu habites près de Marne La Vallée et que tu vas dans la banlieue de Lyon autour de l'aéroport où que tu veux prendre un avion à Lyon, par exemple.

Sinon, .... Ahem, pas si low cost que ça le low cost. 

Je t'avoue que je me suis arrêtée à Lyon, je n'ai pas fait l'exercice sur le reste du trajet, c'est-à-dire Avignon et Marseille.

Mais je peux déjà te dire que le point d'arrivée à Marseille sera.... L'aéroport de Marignane et non Marseille-ville, ... Bien entendu.

Pour ma part, je deviens un peu mamie, je préfère payer quelques euros de plus et avoir mon petit confort.

Et encore, je ne suis pas certaine qu'avec un peu d'anticipation, un trajet classique te coûte vraiment quelques euros de plus.

A toi de voir.

 

2ème motif de râlage, voire d'énervement intense, même si je n'aime pas ordinairement dénigrer publiquement le travail de mes consoeurs, je dois avouer qu'hier je suis tombée via Annouchka sur le billet auxquel je tiens à décerner officiellement le titre enviable de billet le plus CON de l'année.

Que la nana veuille jouer à la roulette russe avec ses ovaires, très bien. Mais qu'elle recommande à d'autres (dont potentiellement des jeunes filles en quête d'information) des méthodes de contraception "naturelle" c'est TOTALEMENT ET IRREMEDIABLEMENT IRRESPONSABLE.

Ok, la pilule n'est pas vraisemblablement le MEILLEUR truc pour la santé du monde, mais elle a contribué à libérer la femme et nos mères se sont battues pour l'obtenir. 

En passant, les "méthodes naturelles" c'est super pour éviter les maladies vénériennes ou le SIDA aussi.

Tout le monde le sait. Et sauf erreur de ma part, les hommes aussi sont obligés de gérer la contraception maintenant qu'ils doivent mettre des préservatifs à part dans une relation très stable.

Juste un truc aussi, je suis un bébé issu des méthodes naturelles. Je sais donc de quoi il en retourne.

Alors madame, mademoiselle, si tu as envie de te faire des compresses d'ortie pour éviter les gosses, c'est ton problème.

Ne va surtout pas faire de prosélytisme avec,

Merci.

 

06:03 Publié dans Actualités, Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : sncf, ouigo, contraception, comparatif | |  Facebook | |  Imprimer | |

19/02/2013

Les pipeuleries, le retour du fils de la ... De la quoi d'ailleurs ?

 

Dans mon éternelle et abyssale quête de futilité pour oublier que l'existence n'est qu'un long chemin vers le néant, je me suis dit qu'un peu de pipeuleries ne nuiraient pas.

Car le 7ème jour, pour se reposer de sa création, dieu décida de créer les gossips. Je ne fais donc que continuer son oeuvre. 

Et je ne prends aucune drogue, tout ceci est entièrement sorti naturellement de mon cerveau malade. Et c'est méchant, comme d'habitude. 

 

  • Notre statue nationale, Jeuni H., a décidé d'illuminer le monde occidental par le récit de ses mémoires. Recueillies et couchées sur le papier par l'ex-femme de Bruel, qui a besoin visiblement de payer ses impôts et de maintenir son train de vie en torchant un pavé bien rémunéré. Pour aider à faire parler de ce chef-d'oeuvre immortel, le papi du wok'nwoll clashe son entourage, enfants compris. Les rejetons apprécieront ce père si prévenant qui les traite de fils et fille à papa (quoique de ce côté là, il n'a pas tort). Ceci n'a pas vraiment suffit : après avoir "vendu" le livre comme un succès fulgurant, la maison d'édition, Plon, a admis que les chiffres donnés (200.000 exemplaires) étaient ceux de la mise en place en librairies et non des ventes réelles : 26.000 exemplaires seulement. Preuve que les souvenirs de l'idole passionnent relativement peu malgré cette promo soutenue et ces quelques passages croustillants. A  propos d'idole, permettez-moi de trouver relativement pathétique qu'on érige au rang de gloire nationale un vieux débris alcoolique, évadé fiscal et pédophile sur les bords puisqu'il admet  avoir tripoté une jeune fille de 14 ans alors qu'il en avait 40 bien sonnés. 50 ans de carrière n'excusent pas tout. Et certainement pas de se moquer de son public, majoritairement modeste, en prenant son cash pour aller le dépenser (ou le boire ?) à l'étranger avec une femme qui pourrait être sa fille. J'ai du mal à comprendre la prévenance, voire l'aveuglement des médias dès qu'ils s'agit de ce monsieur, alors qu'il est autant, sinon plus à blâmer qu'un Depardieu, par exemple.

 

  • Hugh Grant est à nouveau père pour la deuxième fois à 52 ans ! Après avoir refusé toute forme d'engagement pendant très longtemps, on dirait que le beau Hugh veut rattraper son retard la cinquantaine venue. Père une première fois il y a 2 ans "par hasard" d'une petite fille, fruit d'une brêve liaison sans lendemain, l'acteur anglais avait décidé d'assumer néanmoins sa paternité. Ce qui l'a conduit à renforcer les liens avec la maman, au point d'avoir un second enfant avec elle ! Hugh a donc le choix du roi, puisqu'après une fille, il devient père d'un petit garçon. A ce rythme, il va se retrouver à la tête d'une véritable tribu rapidement. Et rejoindre le clan des nouveaux papas poules sur le tard comme Bruce Willis ou Alec Baldwin qui ne font plus un pas sans leur progéniture chérie !

 

  • Les télé-crochets font un retour fracassant à la télé et sur les réseaux sociaux. The Voice, Nouvelle Star, Star Ac font des records d'audience et de tweets, surtout pour les deux premiers. Après une période où le genre semblait quasi-abandonné, voir des apprentis chanteurs se frotter semaine après semaine au jugement du public et d'un jury semble à nouveau passionner les téléspectateurs, qui peuvent désormais donner leur avis comme un juré supplémentaire grâce à la social TV. Une deuxième jeunesse pour ces programmes, en somme. Pour ma part, même si mon avis n'a aucune importance, je m'en désintéresse quasi-totalement. Je n'ai jamais accroché à "The Voice" dont je trouve la version française totalement ennuyeuse et consensuello-casse-couilles. Et dont le jury a quand même du mal à rivaliser avec les pointures des éditions anglaises ou américaines. Même verdict pour "Nouvelle Star". J'ai tenté de regarder une ou deux fois, j'ai changé de chaîne au bout de quelques minutes, tellement c'était exaspérant : jury mou, Manoukian en boucle, chanteurs transparents, Hanouna pas à l'aise en animateur. La formule n'accroche plus. Pourtant j'avais adoré les années "Nouvelle Star" sur M6. Quant à la Star Ac', le mélange télé réalité - télé crochet, n'a jamais été mon truc, ni sur TF1 hier ni sur NRJ aujourd'hui. Le côté variétoche, non plus. Bref, ce n'est pas toujours dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes. La preuve. Et on annonce aussi maintenant le retour de "Popstars" sur la TNT. A quand l'exhumation de "la chance aux chansons" avec Pascal Sevran en hologramme tant qu'on y est.

 

  • Lady Gaga contrainte et forcée d'annuler la fin de sa tournée. La chanteuse la plus marketée de l'univers a des problèmes de hanche et doit se faire opérer. Les fans, ne paniquez pas devant la pauvre fille qui va devoir rembourser des millions de dollars. Y'a des sociétés pour ça. Ca s'appelle des assurances. A priori, la dame devrait bien s'en tirer. La hanche, hein ? Normalement les hanches en plastique c'est fait pour les gens d'un certain âge. On va donc pouvoir l'appeler Mamie Gaga. Ca lui ira pile-poil (OH CA VA ON PEUT RIGOLER)

 

  • Pendant ce temps, Beyoncé fait tout pour lui piquer la place de reine du monde/pop/soul/industrie du disque/univers/et ses environs. Après un léger couac de play-back à l'investiture d'Obama,  un (spectaculaire j'admets) show de mi-temps au super-bowl, elle annonce une tournée mondiale et présente un documentaire sur sa vie, son oeuvre, et ses pensées profondes. Dans lequel elle montre son ventre de femme enceinte pour désamorcer la rumeur persistante sur le fait qu'elle n'a pas porté sa fille. Qu'elle montre d'ailleurs face caméra pour la première fois depuis sa naissance. Manque de bol pour la petite, et comme plusieurs d'entre nous l'avons remarqué, alors qu'elle aurait pu bénéficier du physique plutôt agréable de sa maman,  elle ressemble à son ... Père, Jay-Z.  Même si la petite est encore assez choupinette, cette ressemblance risque de lui valoir plus tard un physique avec la tête de basset artésien de son père plantée sur le popotin plantureux de sa maman. Pas de bol. 


 

  • Une qui aura du mal à réclamer la place de reine de la pop c'est Carla Bruni. L'ex-première dame tente un retour maintenant que son mari n'est plus président. Malgré un passage dans une major, une promo complaisante et des diffusions répétées sur diverses radios, 15 jours après son lancement, la seule trace de vente de son single est une très modeste 85ème place la semaine dernière dans le top téléchargement de pure charts (merci à Pari pour l'info). Et oui, le 07 février, son single n'avait séduit que... 800 acheteurs.  Dans l'album qui devrait suivre, elle règlerait des comptes, notamment avec la presse. Presse dont elle se plaint abondamment, mais qu'elle sollicite au moindre battement de cil, au passage. Pas certain que ceci l'aide dans sa promotion future. Ce qui pourrait l'aider serait éventuellement de chanter un peu plus fort. Mais pour les cordes vocales, contrairement au visage, photoshop et le botox n'ont aucun effet. Malheureusement.
 
Sinon pour les réclamations, vous pouvez vous adresser à mon avocat, maître Taloche. Moi je pars en Australie pour éviter les fans des susdits. Car en plus d'être méchante et aigrie car je n'ai jamais pu faire une carrière artistique convenable autre que brailler "all by myself" totalement ivre dans un karaoké de banlieue, je suis lâche.
 
Adieu, donc.
 

Fotolia_45775760_XS.jpg

 

18/02/2013

I'm a Barbie girl....

Barbie et moi on est nées la même année.

1959.

J'ai de ce fait une relation particulière d'affection pour cette poupée qui m'a accompagnée pendant toute mon enfance malgré tous les stéréotypes qu'elle véhicule.

Et l'irréalisme total de ses mensurations.

Oui, elle est la blonde californienne décerébrée, pouffistique et superficielle à la poitrine refaite et au petit pois dans le cerveau.

N'empêche.

Dans son van rose, elle a aussi su évoluer et passer de la desperate housewife qui fait des cupcakes pour son éternel fiancé dans sa cuisine modèle, à une working girl secrétaire puis ingénieur, médecin, vétérinaire et même astronaute !!

Pas si neuneu que ça la blonde, donc.

Après on peut toujours débattre sans fin sur sa contribution  à répandre un idéal féminin moyennement positif et à son rôle dans l'asservissement et le conditionnement des petites filles.

Personnellement j'ai eu des Barbies.  

Je me sens moyennement asservie et conditionnée.

Avec un environnement familial égalitaire et explicatif, elles restent au rang de ce qu'elles doivent être : un jouet. Pas un symbole.

En revanche, j'ai toujours amèrement regretté d'avoir donné à l'adolescence mes Barbies d'enfance qui doivent valoir aujourd'hui un sacré paquet de pépettes. J'ai presque encore dans le nez l'odeur du plastique des accessoires de l'époque.

Malheureusement a priori, je ne les récupérerai jamais.

Je ne me suis pas non plus décidée à entamer une collection de modèles vintage de peur que ceci ne finisse comme le reste de mes tocades : en occupation obsessionnelle (t'as qu'à voir ce que donne internet et les réseaux sociaux).

Autant mon entourage tolère à peu près que je passe ma vie la tête dans un ordinateur, autant voir son espace vital encombré de poupées et d'avions fluorescent pourrait me valoir de finir ma vie jetée sur un trottoir avec ma collection, privée de domicile et de famille par la même occasion.

Je ne sais pas, par contre, si cette résolution va pouvoir tenir encore longtemps.

Je viens de découvrir qu'il existe un site spécial Barbies collectors.

Avec un e-shop.

Et seul le fait qu'elle ne soit disponible qu'en juin m'a dissuadé d'appuyer sur "order"

Y0304_c_13_M.png

La Barbie Catwoman vintage ....

 

Je la veux. 

C'est totalement navrant, je sais, mais totalement irrepressible aussi.

Je vais donc attendre le mois de juin et payer des frais de port disproportionnés pour acquérir cet objet absolument inutile.

Ce qui est absolument inutile étant rigoureusement indispensable, bien sûr.

Ceci dit, avoir 12 ans d'âge mental dans un corps de 50 commence vraiment à être gênant.

Il va falloir que je me décide à me mettre au confitures et au tricot un de ces jours pour être raccord.

...

Ou pas.

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : barbie, collection, catwoman | |  Facebook | |  Imprimer | |

14/02/2013

Je ne suis pas certaine d'être pour ceux qui sont contre. Et inversement

Bon, les Femen ont fait une petite agit' prop' dans Notre Dame.

Et soudain c'est "cachez ce sein que je ne saurait voir" 

Poke Tartuffe et Molière.

Oui, brutalement tout le monde leur tombe dessus à sein raccourci. 

Pourquoi ?

Je n'ai pas tout compris à tous les arguments des pour et des contre.

Qui sont assez abscons parfois (on pourrait d'ailleurs enlever le abs dans certains cas)

Ce qui m'étonne simplement c'est que des gens qui les encensaient il y a quelques mois se voilent subitement la tête d'un air offusqué en parlant de honte nationale ou pas loin.

So what ?

Que des catholiques venus prier et qui considèrent que Notre Dame est un lieu de culte, soit choqués, je peux comprendre.

Mais que certains se roulent par terre en bavant et en criant "NOOOOOOOOOn HORRIBEULE", là plus du tout.

Euh, les gars, ça ne vous dérangeait pas tellement quand les filles allaient secouer leur boobs sous le nez de Civitas en se faisant taper au passage.

Et pourtant Civitas, a priori c'est des cathos aussi.

Ah c'est pas les BONS cathos, c'est ça ? Oui ? Ils sont méchants ?  Alors que les autres sont gentils ?

C'est parce que je suis blonde tu sais, je comprends pas tout des fois.

Moi mon truc c'est les talons de 12 et la French.

Faut m'expliquer.

Pis faudrait vous arrêter de vous branler la nouille avec vos opinions à géométrie variable en fonction du vent et de l'âge du capitaine aussi.

Je ne dis pas qu'elles ont raison, que c'est bien de faire de la provoc' gratuitement et qu'elles ne cherchent pas de la visibilité pour la visibilité.

Mais je ne donne pas non plus raison d'entrée à leurs détracteurs.

Ni à leurs soutiens (gorges) au Femen.

Je ne suis pas certaine d'être pour ceux qui sont contre. Et inversement.

Faut que je creuse le dossier

 

Fotolia_41264478_XS.jpg

Demain j'enlève le haut... 

(T'excites pas Gérard, c'est pas moi sur la photo)



Dédicace à Guy Birenbaum pour son soutien ... Logistique. Mouahahahah 

06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : femen, notre-dame, provocation, opinion | |  Facebook | |  Imprimer | |

13/02/2013

Une pause gourmande dans la semaine

Le thé, impossible de vivre sans.

Eté, printemps, automne ou hiver, c'est l'indispensable nectar de mes après-midi. (le matin étant plutôt dédié au café)

Sans oublier la petite tisane du soir qui va bien avant d'aller se coucher.

Pour un bon thé ou une tisane recherchée et bienfaisante, je peux courir à l'autre bout de la ville, mettre un prix certain voire tout à fait disproportionné dans certaines circonstances, genre le PIB du Kazakhstan pour une variété rare alors que mon banquier est au bord de l'apoplexie, voire vendre un ou deux membres de ma familles

Jusqu'à présent je naviguais entre deux ou trois marques fétiches plutôt haut de gamme chez qui j'allais m'encanailler de temps à autres.

Et puis la Maison THEODOR, une nouvellement relancée et inventive maison de thé, m'a proposé de goûter ses créations.

Evidemment j'ai de suite mis la barre très haut "mes chéris" leur ai-je dit "je ne bois que le meilleur du meilleur" "étonnez-moi, Benoit".

Ce qu'ils ont fait en me répondant "tu vas voir ce que tu vas voir, Edouard" et en m'envoyant un ravissante petite boite contenant quelques-unes de leurs créations.

 

c5f6d3406fc211e2862522000a1f9c96_7.jpg

Après test personnel de moi-même et en personne le verdict est tombé

GOUTE ET APPROUVE.

TOTALEMENT 

Mélanges subtils, notes raffinées, goûts surprenants, les thés Théodor valent largement les prestigieuses maisons parisiennes que tous les amateurs connaissent.

Avec une gamme très complète, du thé vert léger au noir très corsé, tous les amateurs pourront trouver LEUR thé.

Coup de coeur particulier pour le strong breakfast, un noir corsé très aromatique comme je les aime, le péché mignon, un vert délicat et parfumé au mélange du jardin d'Alix une tisane au senteurs d'abricot absolument délicieuse le soir et pour les petites gelées au thé

kundalini-peche-mignon-pot-260g.jpg

qui ont faits de mes 5'o clock goûters du week-ends des petit moments de bonheur.

Je n'ai pas encore goûté le grand thé raffiné de la boite verte ci-dessus, mais au vu de mes précédentes tentatives, je n'ai aucun doute sur sa qualiTHE !

Avec la boite, un ravissant petit carnet de dégustation qui permet de savoir, de façon bien utile, comment déguster et faire infuser chaque variété. Et contenant en prime quelques recettes raffinées au thé.

THEODOR vient d'entrer définitivement dans la shortlist de mes fournisseurs attitrés.

By appointment of her majesty Manu

Pour les parisiens, la maison THEODOR c'est 28 rue des Sablons, 75116. 

Sur facebook c'est ici pour suivre l'actualiTHE 

Et sinon, il y a la vente en ligne  où vous pourrez commander entre autres la box Envouthé ci-dessus, si le coeur vous en dit.


Après le glougloutage, le miam miam comme disait Einstein après avoir inventé la théorie de la relativité.

Pour trouver un restau, c'est toujours un casse-tête.

Entre les faux bons plans, les vraies arnaques et ceux qui vivent sur leur réputation, pas facile de s'y retrouver et de faire un vrai bon repas à un prix raisonnable.

Heureusement, les chefs eux-mêmes ont décidé de vous livrer leurs petits secrets gastronomiques. C'est l'objet de la série "Les bons plans toqués" grâce auxquels vous et moi avons pu découvrir au dernier épisode le Rino et les recommandations de son (futur grand) chef, Giovanni Passerini.

Cette fois c'est Bertrand Grébaut, le chef du Septime (dont, pour la petite histoire, le nom est un clin d’œil au film de Jacques Besnard, Le Grand Restaurant, avec Louis de Funès). Ancien élève de Joël Robuchon et d’Alain Passard, Bertrand a le vent en poupe, avec l’ouverture récente de sa « Cave Septime ».

A cette occasion, Bertrand Grébaut livre donc ses trois adresses gastronomiques préférées.

Régalons-nous donc tous ensemble !!

 

06:00 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : thé, theodor, bons plans toqués, septime, bertrand grebault | |  Facebook | |  Imprimer | |