Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2013

Le cas C...

Billet énervé.

Tu sais il y a un truc que je supporte mal dans la vie c'est l'approximation et l'amateurisme.

C'est mon côté psycho-rigide germanophone qui parle.

Quand tu fais un truc, tu le fais bien. Point barre.

Ou tu le fais pas. Ou tu changes de taf.

Malheureusement, côté community management et communication des marques online, on trouve encore certaines fois des gestions approximatives et très très amateuristes.

Donc forcément, ça m'agace. Et de temps à autres, je cloue au pilori virtuel une pauvre victime expiatoire choisie au hasard parmi ses pairs.

C'est méchant, injuste et très vilain comme méthode, mais ça a au moins le mérite de me défouler.

Prenons le cas C...

Je reçois il y a quelque temps un joli petit mail qui annonce le relancement d'une mythique salopette en jean, qui me propose pour fêter l'évènement, de faire gagner un tee-shirt à mon lectorat.

Très bien. Je ne fais plus de concours. Mais parce que ce vêtement me rappelle les folles heures de ma jeunesse perdue, sentimentalement, je réponds.

Toute la liste des personnes contactées et leurs mails s'affiche à ce moment. Je peux donc si je veux aisément harceler n'importe quelle bloggeuse qui sera ravie que son mail perso soit diffusé à des inconnus.

La CM me répond qu'elle est ravie que je lui réponde. Super.

Et me demande "pouvez-vous me donner le nombre de visites de votre blog".

Wo wo wo, chérie, tu me balances une proposition sans savoir grosso modo à qui tu t'adresses tu veux dire ? 

Oui, visiblement.

De bonne volonté, je lui communique donc cette donnée.

(pour gagner un tee-shirt, je rappelle)

La CM me répond "merci beaucoup, je valide avec mon client et je reviens vers vous".

Donc le client tatillonne pour faire gagner un tee-shirt, comprends-je.

Ok, je peux admettre, certaines marques sont regardantes.

Certaines marques aussi peinent à comprendre le fonctionnement du ouèbe. 

Admettons.

Ce que j'admets moins c'est que ....Depuis... Rien.

Pas un mot, ni oui, ni merde, ni excusez-nous.

Rien.

Alors qu'on ne veuille pas de mes services, je peux tout à fait comprendre : je ne suis pas forcément la cible, ni le profil rêvé.

(quoique, encore une fois, pour un tee-shirt ça me troue quand même le fondement)

Mais qu'on ait MEME PAS la politesse ou le courage de le dire, ça c'est insupportable.

A part l'amateurisme et l'approximation, il y a un autre truc que je déteste, c'est qu'on me prenne de haut, ou pour de la chair à canon, ou pour une buse.

Cochez la case au choix.

Et oui, je te confirme, j'ai le melon.

Mais j'ai un melon professionnel. 

Je revendique au moins ce mérite.

 

Edit du 02/05 : depuis cette salve enervée, l'agence m'a contactée et nous avons partagé nos arguments. Les miens étaient que je n'avais rien de personnel contre qui que ce soit mais que c'était une compilation de plusieurs exemples de mauvaise gestion qui m'avait conduit à pointer du doigt celui-ci. Le responsable de l'agence m'a gentiment expliqué que cette promotion avait été très compliquée à gérer pour eux. Nous avons chacun compris les imperatifs de l'autre.

C'est donc tout à fait volontairement que j'ai enlevé le nom de la fameuse marque...

Et pour le plus grand bonheur de tout le monde, vous allez très bientôt pouvoir gagner LE tee-shirt ici même.

Avec mes remerciements à tout le monde 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

12:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : salopette, promotion, concours | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Je te rassure c'est la même chose de l'autre sens. Tu es une société tu veux lancer un concours avec des entreprises sélectionnées (donc ciblage) et aucune nouvelle, voire mieux on t'envoie la grille tarifaire pour avoir le droit de faire le concours sur leur site.
Donc au final, on lance des concours avec des amis de la vraie vie et on ne se prend ni la tête, ni le melon.
Je penserai à toi quand on lancera un concours pour gagner un cake design ;-)
Bonne journée

Écrit par : Pure Tentation | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

C'est vraiment un des trucs qui m'énerve le plus, tu prends la peine de répondre même quand ce n'est pas pour un concours, peu importe... on est venu te chercher, tu n'as rien demandé en plus et puis plus personne derrière... le nombre de gens qui ne sont pas professionnels, c'est flippant en fait pour l'avenir de cette jeune génération pas formée et qui devient la référence pour les marques...
et après on dit que les blogueurs sont mal élevés !

Écrit par : Carole Nipette | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

Il faut se dire que ce sont en grande majorité des copier-coller et une mailing list. Pas de personnalisation, voire des fois des erreurs (mauvais prénom etc..).
En ce moment, on reçoit plein de question de pâtisserie 'basique'.. les gens pensent qu'on est une hotline. Ils devraient essayer de poser la question à leur pâtissier de quartier et voir sa réaction.. ;-)

Écrit par : Pure Tentation | 30/04/2013

mais enfin c'est un comble, ce sont eux qui sont allés te chercher!

Écrit par : cornichon | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

L'impolitesse est encore plus répandue sur le net j'en ai bien peur ...
Bise

Écrit par : Poulette Dodue | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

Quel manque de classe !!!

Écrit par : Miss Cupcake | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

on ne te verra donc pas en tee-shirt chipie mouillé ?! merdalors

Écrit par : Gaël | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

Trop contente de voir que tu as réagi comme moi lol

Figure toi en effet que je fais partie de la fameuse liste et que j'ai reçu aussi ce fameux e-mail.

Déjà, pareil que toi, j'ai tiqué en voyant les noms de tout le monde. Mais ensuite, ce qui m'a rendue folle, c'est que j'ai réalisé que l'agence en question m'avait déjà fait un coup de p... l'année dernière avec la marque Well.
Sur leur demande, me promettant à l'époque de m'envoyer la parure machin de Well, j'ai écrit un article sur leurs produits.
Sauf que, au moment de m'envoyer la parure, qu'est-ce que j'ai reçu comme e-mail à part "quelles sont vos coordonnées" ? :

Pouvez-vous me communiquer les statistiques de votre blog ?

Euh, atta chérie, le deal, c'était soutif-culotte contre article hein.

Je n'ai JAMAIS reçu la parure et le pire, c'est que couillonne comme je suis, j'ai balancé un billet sur Chipie il y a plusieurs mois ne sachant pas que c'était la même agence alors. J'ai pas envie de virer l'article parce que ça me dégoûte de supprimer mon "travail" si j'ose dire mais chui dég.

Là, j'ai répondu à leur mail en leur disant qu'ils pouvaient se toucher avant que je réécrive sur Chipie et comme d'hab, j'ai pas eu de réponse.

Vraiment à blacklister cette agence !

Écrit par : Véronique | 01/05/2013

Répondre à ce commentaire

zut c'est encore moi lol

c'est pas "à part" mes coordonnées, c'est A LA PLACE de mes coordonnées sorry

Écrit par : véronique | 01/05/2013

J'oubliais ! Et puis le coup de faire gagner 1 t-shirt, si c'est pas pathos ça aussi...

Écrit par : Véronique | 01/05/2013

Répondre à ce commentaire

@Pure tentation : c'est gentil. Pour les gens que je côtoie sur twitter et IRL je veux bien encore organiser un concours de temps à autres, mais ce sera vraiment tout désormais
@Carole : y'a des sagouins dans les deux camps. La preuve.
@Cornichon : et oui, le comble...
@Poulette : il y a un certain nombre de grossiers personnages IRL aussi, tu sais.
@MissCupcake : totale.
@Gael : DIS DONC
@Veronique : c'est bon de partager ses expériences pour ceci : avoir la confirmation que cette agence est à éviter définitivement

Écrit par : emanu124 | 01/05/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.