Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2013

Antoine, tu De Caunes

Donc, je suis un peu bloquée chez moi, une cane en sucette et la tête pas très claire à cause de la pilule magique qui efface la douleur.

J'en suis donc réduite à des allers-retours limités et une réflexion minimaliste sur la place de l'homme dans l'univers.

La télé me permet donc d'avoir de rares instants de lucidité et de pensée cohérente. A défaut d'autre chose.

La télé donc,  et son mercato annuel. Notamment l'affaire Le Grand Journal.

Le départ très médiatisé de Denisot et son remplacement par Antoine De Caunes pour animer l'emblématique émission qui a presque 10 ans.

Si quelqu'un a quelque chose à faire de mon avis de téléphage, je suis partagée.

Côté positif, n'oublions pas que De Caunes a une longue carrière d'animateur derrière lui. Avant son passage resté dans toutes les mémoires dans Nulle Part Ailleurs, il avait fait ses classes dans des émissions musicales et notamment Chorus, les Enfants du Rock et Rapido.

Il a su quitter Nulle Part Ailleurs en pleine gloire pour faire autre chose avant que l'émission ne décline.

Ses apparitions en MC aux Césars ou ses émissions de voyage décalées sur Canal sont assez réussies et montrent qu'il a la capacité à dynamiter un peu un genre parfois dormitif.

Côté négatif, il s'est lancé dans une carrière d'acteur puis de réalisateur pas vraiment convaincante. Ses apparitions à l'écran n'ont pas laissé un souvenir mémorable. Ses films se sont tous globalement plantés. Ni les morsures de l'aube, ni Coluche, ni Monsieur N. n'ont vraiment trouvé leur public. Etonnant d'ailleurs qu'il arrive encore à monter des films après un ou deux plantages consécutifs. Il est probable que ses réseaux à Canal, grand pourvoyeur de finance du cinéma français y contribuent.

De plus ce côté "retour vers le futur" ne donne pas un élan très moderne à la future émission. On reprend ce qu'on estime être "une valeur sûre" au détriment d'un choix plus audacieux qui aurait pu dynamiter un peu plus l'émission. 

Même si Antoine est un type chouette, ce dont je ne doute pas une seconde, c'est ENCORE un homme blanc dans la cinquantaine qui prend la tête d'une émission.

Qui donne de plus l'impression d'avoir décroché sa place plus grâce à ses relations chez Canal qu'à cause de son talent. Eventuellement avec un petit deal pour que la chaîne finance ses prochains films en contrepartie.

Je regrette à titre personnel que la rumeur qui donnait Maïtena Biraben aux commandes du Grand Journal. Cette fille a fait un très bon boulot à La Matinale et au Supplément et je pense qu'elle aurait fait le job.

Ce dont je suis moins certaine dans l'absolu pour Antoine. Faire des vignettes drôles et décalées, oui. Tenir un talk show pendant une heure et demie dans l'ombre de Denisot, je reste dubitative.

Tout dépend aussi de la forme qu'il va donner à l'émission et des chroniqueurs/animateurs dont il va s'entourer. J'espère juste qu'il ne "récupérera" pas la calamiteuse Ariane Massenet, autrefois son assistante et a priori au chômage après l'annonce de l'arrêt de La Matinale, toujours sur Canal.

Au passage, il faudra un jour m'expliquer comment cette fille fait une carrière à la télé avec ses questions décerébrées qui consternent une grande partie des téléspectateurs, du moins ce que je peux en voir sur les réseaux sociaux. Comme par exemple, ce moment gênant qu'Olivier Pourriol relate dans son livre On/Off (où il raconte son passage au Grand Journal), où elle a demandé à Michael Fassbender si c'était bien son organe fortement burné qu'on voyait dans "Shame" et pas celui d'une doublure.

Bien évidemment, je regarderai à la rentrée, comme tout le monde, la nouvelle formule du Grand Journal pour laisser sa chance au produit.

Reste que je n'en attend pas grand chose. 

J'avais déjà pris l'habitude de zapper l'émission depuis la rentrée 2012. La promotion envahissante + l'exaspérante Daphné Burki avait fini par avoir raison de ma patience et de ma fidélité.

Antoine, à toi de nous surprendre.

Ou pas.

les-guignols-moquent-retour-antoine-de-caunes.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

10:57 Publié dans Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : antoines de caunes, le grand journal, retour, canal + | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

J'aime beaucoup Antoine mais je ne suis pas sûre de ce choix,on va forcément comparer or il y a presque 20 ans d'écart et il était le trublion alors que là il va être le taulier,pourvu qu'il ne reprenne pas Daphné Burki,moi non plus je ne regardais plus,son rire permanent me donnait envie de la baffer.

Écrit par : Vannina | 20/06/2013

Répondre à ce commentaire

Oui, oui, oui, je souscris !!
Moi aussi, je regrette le non-choix de Maïtena !!
Du coup, je crois que je vais plutôt "tester" Anne-Sophie Lapix sur la 5 !!
Suis un peu fatiguée du mâle blanc cinquantenaire....même aussi séduisant qu'Antoine D.
En plus, je me dis qu'il a dû accepter contre un gros paquet de fric et ça me gave toute cette avidité...

Écrit par : dandan | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

Je partage ton avis sur Ariane Massenet, effarante de nullité depuis toujours. Maïtena, non, pour moi n'aurait pas été un meilleur choix que De Caunes, elle me fatigue, mais je comprends qu'on puisse l'apprécier. Cela dit, depuis pas mal de temps je ne vois plus l'intérêt du Grand Journal, donc bon, De Caunes ne sera pas plus mauvais que Denisot... A voir ;)

Écrit par : la belette | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

@Vannina : oui, et je ne suis pas certaine que la comparaison tourne à son avantage
@Dandan : c'est une bonne alternative, mais je regarderai quand même De Caunes par curiosité
@La Belette : le cas Massenet est un mystère total. Autant je peux ne pas aimer un animateur mais lui reconnaître un certain talent (comme Cauet, par exemple) autant Massenet est assez largement reconnue comme calamiteuse. Et pourtant, elle est toujours là.

Écrit par : emanu124 | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai aussi partagé mon avis sur l'avenir du GJ dans mon blog il y a quelques jours et nous partageons le même ! Et comme toi, je n'ai jamais compris ce qu'on peut trouver à AM. Je ne regardais plus la Matinale à la fin car MB finissait par rire trop de ses propres blagues mais elle sait présenter une émission, l'arrivée de AM aura sonné le glas de la Matinale. Par contre, j'aime bien maintenant voir MB dans le Supplément. Le choix de faire appel à De Caunes m'interroge, en fait j'ai surtout envie de voir quel concept ils vont apporter à la nouvelle émission car si c'est pour repartir sur la même voie, non merci ! Et je suis heureuse de voir que tu n'aimais pas non plus le rire hystérique de DB !

Écrit par : Electra | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

Pfffffffff, oui Manu, tu exprimes exactement mon sentiment par rapport à Canal, Antoine et cette émission en particulier.

Ce choix d'un homme blanc la cinquantaine etc... ça sent quand même l'essouflement, non ?

Écrit par : Beautymist | 24/06/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.