Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2013

You're talking to me ?

De temps à autres je me pose des questions existentielles.

D'où viens-je, où vais-je, dans quel état j'erre, pourquoi le blogging, les fringues, la vie, l'amour, les vaches et la glace Hagen Daasz.

Au bout de presque 6 ans de tête dans l'internet c'est vrai que j'arrive un peu à un carrefour.

1/ J'ai parfois l'impression d'avoir fait le tour du sujet

2/ Est-ce que j'ai encore envie de raconter des histoires en passant une heure tous les soirs quasiment à écrire un billet.

En y réfléchissant. Je réponds "non" et "oui".

Il suffit juste de le faire différemment. 

Pendant ces 6 ans ma façon de bloguer a évolué.

Au début j'écrivais non stop. Je faisais tous les soirs le tours des blogs "amis". Je laissais des commentaires partout. Et je répondais systématiquement à tous les commentaires.

Il faut dire aussi qu'à l'époque les réseaux sociaux étaient moins présents et que la quasi-totalité de la communication online se faisait (pour moi, tout au moins) d'un blog à l'autre.

Puis twitter est arrivé,  mes tournées systématiques se sont espacées pour disparaître totalement, je l'avoue. 

Je me sers désormais de twitter ou de Facebook comme agrégateur de blogs et je suis les liens dont l'intitulé me semble intéressant ou drôle.

Mes commentaires sur les blogs se sont fait plus rares. Voire ont quasiment disparu. Sauf quand j'ai vraiment envie de réagir sur quelque chose.

Mes billets se sont espacés. D'abord le week-end. Puis des pauses pendant les vacances. Et aujourd'hui même pendant la semaine. Il m'arrive parfois de ne rien écrire pendant plusieurs jours d'affilée.

Reste les commentaires sur mes billets. Et là, je l'avoue aussi : je réponds de plus en plus sporadiquement. 

Et je m'en veux.

Parce qu'au début de mon aventure ouebesque je me faisais un point d'honneur à répondre à tous et toutes. J'estime que si quelqu'un se donne la peine de venir te parler, la moindre des choses c'est de réciproquer.

Mais voilà, à force de répondre depuis près de 6 ans, je n'ai parfois plus rien à répondre.

A ce stade, j'ai plusieurs solutions.

  • Prendre mon courage à 2 mains et continuer à faire des réponses personnalisées
  • Fermer définitivement les commentaires. Mais c'est dommage de ne pas recueillir l'avis des lecteurs et de partager avec eux.
  • Faire une réponse globale du style "merci à tous, j'ai lu vos commentaires, c'est génial, je vous aime". Solution un peu téléphonée.
  • Faire des réponses sélectives aux commentaires qui en appellent vraiment. En me demandant si les autres ne vont pas être vexé(e)s du coup.

 

A ce stade, je n'ai pas trouvé de solution idéale pour contenter tout le monde : ma flemme et les lecteurs.

T'en penses quoi toi ?

(bisous sinon)

Fotolia_45207759_XS.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : blog, commentaires | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

On voit vraiment qu'on débute dans la blogosphère car on a tendance à laisser des messages sur tous les blogs qui parlent d'un sujet qui nous intéressent. Sandrine C. (ton clone virtuel ;-) ) nous en a fait la pertinente remarque, ça peut irriter cette sorte d'omni présence. Depuis, nous nous sommes calmés.
Après, faire un billet pour ne rien dire, c'est une perte de temps. Juste dire l'essentiel, un peu à la Twitter (mais trop court, pour développer).
Je pense qu'au fil de sa maturité bloguesque on arrive à un certain comportement, voire une introspection un peu comme ce que tu décris..
Serait-ce ta migration de site qui t'a un peu échaudée ? ;-)

Écrit par : Pure Tentation | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

Ben moi j'aime bien quand tu reponds individuellement a un commentaire pertinent / interessant. Ceci dit, je comprends parfaitement que que tu n'aies pas le temps ni l'envie de repondre a tout le monde, surtout que parfois certains posts n'apportent rien de neuf ou d'interessant.
Je te conseille de faire ce qu'il te plait. Franchement, moi, je passe assez peu de temps sur le net car j'ai un travail tres prenant et une vie a cote tres occupee egalement. J'utilise Facebook, que j'aime bien, et puis je visite quelques blogs dont le tien. J'ai remarque que ca pouvait devenir tres rapidement prise de tete donc pour moi, less is better comme on dit par ces contrees.

Écrit par : MC Hammer | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

Si tu me réponds pas et si tu commentes pas chez moi je te linke pas et tu seras plus en tête du wikio, voilà. Comment ça c'est #old ? :-)

Sérieux, te prends pas la tête et fais comme tu le sens. T'as un truc à dire, tu le dis, en billet ou en com ou en réponse, sinon tu te tais, pour le vent y a les éoliennes :-) (je suis bien plus décontractée du truc depuis que j'ai été forcée de ralentir pour cause d'élevage intensif)

Écrit par : Mentalo | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

Moi je dis rien.. mais déjà 3 comm' et toujours pas de réponse, ça laisse un peu à désirer le service ici ? ;-)

Écrit par : Pure Tentation | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

j'en pense que j'ai l'impression d'être au même carrefour que toi, et que je me pose les mêmes questions (même si, perso, mon rythme de publication a toujours été aléatoire et varié). Et pour les commentaires, j'essaie de répondre toujours, même si c'est un petit ;) ou autre, juste pour montrer que j'ai lu le commentaire. … 

Écrit par : joelle | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

@Pure Tentation : stalker
@McHammer : ou less is more en fonction des points de vue
@Mentalo : je suis plus chez Wikio depuis environ 2 ou 3 ans et je m'en porte très très bien
@Joelle : c'est parce que tu es une fille bien.

Écrit par : emanu124 | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

Je pense que repondre aux commentaires, ce n'est pas nécessaire à moins que tu aies quelque chose à ajouter. Pour moi aussi les interractions se font plus sur facebook ou twitter... Ya pas toujours quelque chose à redire en plus!

Écrit par : namamasté | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

Tu veux des commentaires... auxquels tu vas être obligée de répondre, non non, je ne te ferai pas ce coup-là

Écrit par : Nekkonezumi | 23/06/2013

Répondre à ce commentaire

J'apprécie vraiment la réponse au com'. Cela dit je conçoit que parfois le com' n'amène pas de réponse. Ou bien (comme c'est le cas pour moi aujourd'hui !) répondre 3/4 jours après ça fait parfois un peu "actu daubée".
Excepté des no life sans vie sociale, je crois que nul n'est accroché aux réponses de com' au point de bouder. Si ?
Enfin je fais pas avancer ton questionnement donc !

Écrit par : Poulette Dodue | 23/06/2013

Répondre à ce commentaire

Ce blog, tu l'écris et le fais vivre avant tout pour toi.
Va vers la solution qui te libérera de cette culpabilité qui semble s'être installée entre ton blog, tes lecteurs; et envers toi-même finalement.

Écrit par : La Cigale ou la Fourmi | 27/06/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.