Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2013

Maison à vendre ? Non merci.

Les vacances que je viens de terminer, bonnes et tranquilles en l'occurrence, je te remercie fidèle lecteur/trice qui mériterait d'être canonisé pour tant de constance, ont fini de me convaincre d'une chose.

La vie en maison ou pavillon n'est pas faite pour moi.

Je conçois tout à fait que ce soit le rêve de la plupart des gens qui d'avoir leur propre toit à bichonner ceci dit, j'ai envisagé la chose même pendant quelques années et puis finalement j'en suis revenue.

Simplement parce que la maison que j'occupais étant relativement proche de celles mitoyennes, j'avais en fait l'impression de vivre avec mes voisins par moment.

Sur 8 jours c'était tout à fait supportable. Pour une vie, pas du tout.

Car pour moi qui suit pathologiquement anti-conviviale une fois mon seuil franchi, la relation avec un voisin, c'est insupportable.

Ou alors il faut un immense terrain et s'isoler totalement.

Ce que je n'aime pas non plus.

Equation impossible en somme.

En plus, même dans un coin de campagne isolé avec deux maisons, il y a TOUJOURS un bricoleur acharné pour sortir la ou le (barre la mention inutile) tronçonneuse/taille-haie/scie à métaux/ tondeuse à gazon/perçeuse et te ruiner ton après-midi de sieste dans ton transat.

(mes parents ont une maison de campagne, je sais de quoi je parle)

Les gens adorent bricoler visiblement, je n'avais pas réalisé cette passion sans bornes jusqu'à aujourd'hui.

Sans compter les cris des enfants - double stridence en cas de piscine extérieure, assez courante dans les pavillons du sud. Les odeurs de barbecue. Les conversations familiales autour du programme télé et de l'héritage de mamie Denise auxquelles tu es conviée sans avoir rien demandé.

Et les beuglements des vaches et autres aboiements de chiens c'est cadeau de la maison en prime.

 
Je te passe les problèmes de voisinage pour une hauteur de haie ou une branche de pommier qui dépasse.
 
Tout ceci au prix d'un entretien très régulier d'où probablement la ou le (barre la mention inutile) tronçonneuse/taille-haie/scie à métaux/ tondeuse à gazon/perçeuse à répétition et en batterie. Sauf si tu as plein de sous et un jardinier musclé qui peut tondre ta pelouse torse nu comme dans Desperate Housewives.

Ok, l'appartement, tu as aussi du bruit : les voisins qui font la fête périodiquement, le bébé du deuxième qui pleure, la moto qui passe dans la rue, les poubelles à 6 h du matin, le gars qui fait tourner son diésel 2 heures avant de démarrer, le mec fan de Mylène Farmer qui fait du karaoké dessus en permanence (vécu). 

Mais finalement tout ceci crée un ronron de fond familier auxquel mon oreille est accoutumée et non pas une plage de calme  interrompue par le vroooOOOOOOOM brutal de la tondeuse qui démarre.

Avantage supplémentaire pour moi, en appartement, tu n'es pas obligée de VOIR tes voisins en bermuda et tee-shirt publicitaire sortir les poubelles le soir ou par dessus ta haie et tu peut même leur rabattre la porte de l'ascenseur dessus, petit plaisir du soir.

Je t'avais bien dit que j'étais gravement psychosée, tu peux constater.

Donc après mûre réflexion appartement j'ai, appartement je garde.

J'irai squatter les pavillons et les piscines des autres quand l'été fut venu.

J'aurais juste une bouteille de rosé à acheter et aucun entretien quotidien à subir en contrepartie d'un carré de gazon et d'un barbecue.

Bon, je rate à jamais l'occasion d'embaucher un jardinier musclé qui tonde la pelouse torse nu.

Mais je vais survivre.

 

jesse-metcalfe-dans-desperate-housewives-image-510926-article-ajust_930.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

10:37 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : maison, pavillon, voisinage, vie en commun, bruit, nuisance, voisins | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Je suis aussi sauvage que toi. Et encore plus, mes voisins en appart, je ne les supporte plus

Écrit par : Angélita | 11/07/2013

Répondre à ce commentaire

Tu peux lui faire tondre ton balcon ;) Il n'y verra que du feu ! :p

pareil, je compte m'acheter un appartement mais pas de maison. pas mon truc.

Écrit par : Fluffy | 11/07/2013

Répondre à ce commentaire

appartement + terrasse + jardin - e jardinier torse nu et musclé = tous les inconvénients :-)

Écrit par : Corinne | 11/07/2013

Répondre à ce commentaire

Mon rêve une baraque immense au milieu d'un très grand terrain entouré de hauts murs et d'arbres mais tout prés d'une ville. Pour le jardinier je ferai un effort, même vieux je prend, il s'occupera réellement du jardin pis c'est tout ;-)

Les apparts c'est niet, je ne supporte pas les bruits de voisinage au quotidien et ici la majorité des apparts sympas sont dans des vieux immeubles, joliment rénové mais pas isolés phoniquement... alors que là je suis en maison mitoyenne, mais avec des mus de pierre de 30 cm minimum, j’entends pas mes voisins, sauf le violoniste quand il répète mais comme il joue bien c'est agréable et on en l'entend que dans la salle de bain et la cuisine. Dans le jardin ma foi ça reste tolérable sans souci, et maintenant que l'immeuble en face est vide c'est le pieds :D
Quand à notre maison en Espagne c'est le panard, maintenant qu'ils ont terminé les travaux dans les immeubles à proximité on n'entend plus rien alors qu'elle est en pleine ville :D

Écrit par : Cécile Une quadra | 11/07/2013

Répondre à ce commentaire

Je suis en apart actuellement et j'adore fermer la porte de l'ascenceur au nez des voisins hihihi
par contre maison ça me manque, le calme l'espace. bon pas le grand jardin ça c'est chiant a entretenir.
par contre scie à métaux//perçeuse/ marteaux/ et ruinage d'après-midi de sieste de ta journée de repos. ça je connais ya tjrs quelqu'un dans l'immeuble pour faire ça grrr.
pis sinon ya aussi le chanteur le mossieur qui fait ses prières et qui en fait profiter tout le voisinage bien relou de prendre sa douche en l'entendant chanté , ou d’être réveiller le dimanche matin par ses prières^^

moi être un chouilla associable avec le voisinage lol

Écrit par : Pitch | 11/07/2013

Répondre à ce commentaire

Je viens de la ville et j'habite maintenant en campagne... Je sais que je reviendrai. L'appart en ville tot ou tard... J'aime bien tant que les enfants sont petits mais j'avoue que le pocket bike de mon stupide ado de voisin me sort par les trous de nez... Entre autres choses...
Pour le jardinier tu dois surement avoir encore la possibilité d'avoir un homme de menage torse nu sinon?

Écrit par : namamasté | 11/07/2013

Répondre à ce commentaire

La campagne c'est l'idéal sauf les enfants des voisins qui crient toute la journée comme si on égorgeait un cochon!

Écrit par : Johanna | 12/07/2013

Répondre à ce commentaire

Je crois que je vais préférer le bruit de la tondeuse 2h le week end à la chasse d'eau et ce qui tombe dedans avant qu'on la tire, merci les voisins de mon appartement mais ce n'est pas de leur faute en même temps ces immeubles parisiens mal isolés... et le bruit de la tondeuse à celui des perceuses des bricoleurs du dimanche, du samedi et de toute l'année en fait :)

Écrit par : Carole Nipette | 16/07/2013

Répondre à ce commentaire

Moi non plus je ne suis pas sûre du tout de pouvoir vivre en maison mais ça dépend vraiment de la maison je pense et de l'environnement. Je crois que ça me rassure d'avoir d'autres gens autour!

Écrit par : Sandrine Formations | 25/07/2013

Répondre à ce commentaire

Il faut vraiment étudier la question avant de se lancer car c'est un énorme investissement.

Écrit par : Soldes 2014 | 22/05/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.