Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2008

Je déteste... les voisins...

Outre l'enfantenbasagephobie, dont j'ai déjà parlé dans une note précédente, je souffre d'un autre mal étrange : la voisinophobie...

J'ai la vie style "friends" où l'on se pointe sans préavis chez n'importe quel voisin m'horripile, les réunions d'immeubles me stressent, j'ai les fêtes de quartier en horreur et je refuse de parler aux gens qui partagent mon palier.

Vous vous dites, elle est fêlée, elle vit en appartement, elle n'a qu'a s'isoler dans une maison.

Erreur : c'est pire ! Vous vous levez le matin pour tomber sur votre voisin en tricot de corps en train de passer la tondeuse. Et EN PLUS vous êtes obligée de lui dire bonjour. Dans les lotissements, on a l'impression que les gens passent leur temps les uns chez les autres à faire des fêtes de quartier ou de barbecues communautaires. Beurk...

Au moins en appartement, vous pouvez vous boucler chez vous sans voir personne. 

Vous vous dites, dans ce cas, elle n'a qu'à s'isoler à la campagne.

Pas possible non plus, je déteste la campagne. 

Donc aucune échappatoire ? Si, j'en ai trouvé une : faire la gueule à tout mon immeuble. Je ne dis bonjour à personne, je referme la porte de l'ascenseur sur la personne qui arrive en courant et j'appelle la police chaque fois que quelqu'un monte le volume de la télé.

A ce régime, très rapidement, je vous assure, plus personne ne me parle et j'ai une paix royale.

Comble du désastre, un crétin à cru malin d'inventer la fête des voisins le 27 mai.  Parce qu'il devient de bon ton de BIEN s'entendre avec ses voisins.

Et là je dis NON, le voisin ne passera pas par moi. Chez moi, c'est chez moi, faut pas venir me casser les c... dans mon antre.

Y viennent avec le plus grand plaisir les gens que JE choisis  mais pas n'importe qui sous prétexte de sympathiser ou de m'emprunter du sel.

L'origine de ce mal mystérieux : aucune idée. Et franchement, RAF (Rien A Foutre).

Mais, sachez-le, j'ai été punie de ce mépris total pour mes congénères.

Mon meuri Alain, a décidé pour un raison qui me dépasse totalement, de s'occuper du conseil syndical de l'immeuble.. Du coup tous les pinpins appellent chez moi pour diverses raisons plus ou moins intéressantes (il y a une tâche dans le hall, Mme Martin a mis une plante sur l'appui de sa fenêtre, leur sonnette ne marche pas, la bobine de leur voisin de gauche ne leur plait pas..)

Bof, pas grave, ça me donne une occasion en or de leur raccrocher au nez... 

voisins.jpg

 

 

 

20:09 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : voisins | |  Facebook | |  Imprimer | |

Blagounette...

Une petite blague pour alimenter la guerre hommes/femmes.

Classique mais efficace... Merci Camille !

Un magasin qui vend de nouveaux maris vient juste d'ouvrir à New York. C'est un endroit où les femmes peuvent se rendre pour choisir un mari.

A l'entrée du magasin, on y découvre une brève description de la manière dont il fonctionne  :

Vous n'avez le droit qu'à une seule visite.
Il y a 6 étages.
A chaque fois que vous montez d'un étage, les qualités des hommes exposés augmentent.
Il y a un hic : vous devez choisir un homme sur l'étage où vous vous trouvez ou vous pouvez monter d'un étage, mais en aucun cas, vous ne pouvez redescendre d'un étage sauf pour quitter le magasin.

Une femme entre donc dans le magasin pour trouver un mari.

Au deuxième étage, il y un panneau sur la porte qui dit : Ces hommes ont un travail et aiment les enfants.

Au troisième étage, il y a un panneau sur la porte qui dit : Ces hommes ont un travail, aiment les enfants et ont particulièrement belle allure.

La femme se dit « wow? »..

Mais elle sent instinctivement qu'elle doit continuer.

Elle arrive au quatrième étage et le panneau sur la porte dit :
Ces hommes ont un travail,
aiment les enfants,
ont particulièrement belle allure
et aident aux travaux ménagers.

« Oh mon Dieu, s'exclame-t'elle. Je peux a peine y croire ».


Elle hésite à rester... mais monte quand même jusqu'au sixième étage.


Le panneau dit : Vous êtes la 31 456 012ème visiteuse de cet étage.

Il n'y a pas d'homme à cet étage.
Cet étage n'existe que pour vous prouver que les femmes sont impossibles à contenter.
Merci de votre passage au Magasin des Maris....


Un nouveau magasin qui vend des femmes vient d'ouvrir juste en face, dans la même rue.


Le premier étage propose des femmes qui aiment le sexe.

Le second étage propose des femmes qui aiment le sexe et font la cuisine.

Les étages 3 à 6 n'ont jamais été visités 

13:09 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : blagues | |  Facebook | |  Imprimer | |

La Fête des Mères - suite et fin

Et pour terminer sur le sujet de la fête des mêres, une seule chose à faire. Ecouter la chanson d'Arno, chanteur Belge éminement et délicieusement déglingué...

Si vous ne pleurez pas au bout de 30 secondes, je ne comprends plus rien à rien.

Merci à Zapette de m'avoir remis ce titre en mémoire.

 

 

12:36 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : arno, fête des mères | |  Facebook | |  Imprimer | |

Réponses aux coms du 21/05

Sur : un mariage en vue

Mel : merci de ton appréciation, venant d'une modeuse, je suis flattée...

Enna : je suis comme toi, j'aime beaucoup les tailleurs pantalons. C'est fou comme cette tenue permet d'être à la fois chic et à l'aise de ses vêtements. Le top évidemment c'est le mythique smoking pour femmes Yves Saint Laurent. Mais ce tailleur de Bottega Venetta m'a tapé dans l'oeil et paru tout à fait approprié pour un mariage.

Sur : réponses aux coms du 20/05 

Jérôme : s'il n'y a que ça, on peut te demander un autographe de Dédé Manoukian... Malgré son dernier livre qu'il n'avait pas forcément besoin d'écrire et son côté quinqua lubrique, je l'aime bien aussi Dédé. Il a un côté allumé qui me plait...

Tiens à propos de Nouvelle Star depuis que j'ai publié mes potins, j'ai été reprise sur 2 sites de news et c'est fou ce que j'ai comme requêtes google "Cédric et Virginie Efira, potins Efira et Cédric, etc.."

Sur : Amérique nous voilà 

Acgs :  le problème c'est que nous avons déjà une liste conséquente et que plusieurs personnes m'attendent avec un grand sourire ... et aussi une liste de courses. Avec seulement 20 kg de bagages pour chacun d'entre nous, je ne sais pas trop comment nous allons faire. Surtout qu'il faut quand même emporter quelques vêtements au départ pour nos vacances... Faire le voyage de retour avec plusieurs couches de vêtements superposés, peut-être... ???

Angélita : ce sera fin juin - mi-juillet. Je raterai le 14 juillet en France, mais je vais pouvoir vivre la Fête Nationale aux USA (le 4 juillet).

Mel : oui, bien sûr, je vous mettrais quelques photos sur le blog.  

Cantilien : bienvenue et merci pour ton com. Oui, effectivement, c'est un joli projet. J'ai mis quelques années à persuader mon mari, qui n'était pas très tenté par les USA, mais les arguments économiques ont fini par l'emporter...

Misouris :  horrible titilleuse.... J'assume totalement... Je me suis d'ores et déjà classée dans la catégorie anarcho-bourgeoise et je revendique mon côté accro du shopping. Mon crédo :  du caviar pour tout le monde...

Sur : ca va être ta fête  

Misouris : excellente l'anecdote, je crois que je m'entendrais bien avec ton frangin ! 

Angélita : une simple petite carte choisie avec soin et quelques mots tendres c'est aussi bien qu'un énorme cadeau couteux... Et est-ce qu'on pourra avoir des anecdotes du Grand Prix de Monaco ?

Gazelle :  c'est vrai que les mamans apprécient toujours un petit geste. Mais on est pas obligée non plus d'attendre la fête des mères...  Perso, je n'aime pas trop les célébrations imposées, et une petite surprise à l'improviste me fait bien plus plaisir. 

Jérôme : merci d'avoir apporté ton point de vue masculin - c'est vrai que les hommes sont moins concernés par ce genre de choses que les femmes. Si je prends les hommes de mon entourage, famille et amis, ils ont quasiment tous un point commun : les dates de fêtes et d'anniversaire ne signifient pas grand chose pour eux. Alors que les filles y sont souvent hyper-sensibles. Une date d'anniversaire râtée, et c'est le drame ! Avec une famille au 3/4 masculine, j'ai appris à gérer la déception d'un anniversaire ou d'une fête oubliée... En revanche mon meuri Alain ne mégote pas sur les voyages, et c'est déjà pas mal du tout...

Christèle : tu as bien raison de vouloir un cadeau, toutes les occasions sont bonnes, après tout ... 

Madison : très jolie anecdote.  Tu sais qu'à n'importe quel âge de toutes façons tu seras toujours le bébé de ta mère...

Chris : évidemment, dans ton cas, la fête des mères... Et tu disais que ta mère n'était pas une mère juive... ! Mais si absolument ! C'est le coup du " laissez-moi mourir dans ma cuisine, comme ça je ne vous embêterais plus...." et hop, douze couches de culpabilité et 1 an de psychothérapie supplémentaire...

Ptipimous : merci de ta venue, si ma mémoire est bonne, tu as fait le chemin du blog Elle jusqu'ici ! La fête des tatas, pourquoi pas, lance l'idée.. Ceci dit on a déjà la Gay Pride

OUI JE SAIS C'EST DE MAUVAIS GOUT ET DISCRIMINATOIRE ET JE VAIS ME FAIRE DES POTES...

A tous les futurs ronchons, je signale que j'adore les gays, et que c'est réciproque, parce qu'en fait si j'apprécie quelqu'un je me fous totalement de savoir si la personne aime les hommes, les femmes, les deux, ou bien encore les bergers allemands.

Entre adultes consentants, chacun fait ce qu'il veut de son popotin...

11:40 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/05/2008

Ca va être ta fête !!

Vous ne pouvez quasiment pas l'ignorer à moins de vous être retiré dans un monastère, dimanche, c'est la fête des mères.

Si vous voulez connaître les us et coutumes familiales des Manu's chez nous, on ne participe pas trop au chiffre d'affaires des commerçants et autres fleuristes.

Ma mère n'y tient pas plus que ça ; de plus elle me répète qu'avec une fille comme moi, c'est tous les jours sa fête !

Mes fils, depuis qu'ils ont dépassé le stade du collier de nouilles (heureusement d'ailleurs), s'arrangent pour oublier sous divers prétextes peu crédibles (j'ai plus de forfait, la boulangerie était fermée, le collège a brûlé, mon slim a un trou, je joue avec mon groupe, j'ai pas trouvé de cadeau en sortant de boîte à 5 heures du matin, donne-moi 10 euros).

Quant à mon meuri Alain, le jour où j'ai esquissé un timide "et dimanche, tu as prévu quoi ?" il m'a répondu "Ben rien, t'es pas ma mère !". Ce à quoi je lui ai répondu : pour la fête des pères, tu peux te brosser, Marcel !

Ne vous apitoyez pas, brave gens.  Comme ma maman, je n'y tiens pas plus que ça, à la fête des mères, en fait.

Par contre, qu'en est-il pour vous ? Les fêtes des mères ou des pères sont-elles importantes chez vous ? Si vous êtes munis d'extensions enfantines, vous préparez-vous a recevoir joyeusement le collier de nouilles ou la guirlande en pot de yaourts ? Faites-vous des gros cadeaux à vos parents ou pensez-vous plutôt que ce sont des fêtes purement commerciales ?

Lâchez-vous, votre avis m'intéresse...

14:09 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : fête des mères | |  Facebook | |  Imprimer | |

Amérique, nous voilà !

Pour les personnes qui suivent un peu le fil de ce blog, j'avais annoncé il y a quelques temps la mise en route d'un projet de vacances en Floride cet été.

En effet, vu la faiblesse actuelle du dollar, c'est l'année ou jamais pour aller aux USA... Etant donné que nous partons avec un de nos ados (l'autre étant assigné à résidence pour travailler), il fallait trouver un endroit où tout le monde trouve son compte : ballade, farniente, découverte, fun, détente et un peu de sport.

La Floride nous paraîssait réunir tous ces ingrédients avec ses plages, ses îles, ses parcs naturels et ses parcs d'attractions.

Donc, voilà, c'est bouclé..., notre autotour est réservé avec l'aide de l'agence Directours - sur Internet que je vous recommande si vous avez un voyage aux USA à faire (ils sont spécialistes) et qui  a été vraiment  top pour nous concocter un petit programme à la carte...

Sans rentrer trop dans les détails, nous prenons notre temps en évitant de trop longues étapes, car aux USA les distances sont grandes et la vitesse TRES limitée. Et évidemment, un détour incontournable par les célébres parcs d'attraction d'Orlando !

Nous finirons notre périple par un séjour de 4/5 jours à Fort Lauderdale, station balnéaire située au dessus de Miami. En n'oubliant pas de garder un peu de sous pour un shopping géant. A nous les Levi's, Converse, et autres Nike à des prix défiant toute concurrence !

Pour vous aider à visualiser, une carte de notre trajet :

 

690751081.jpg
Et évidemment au retour, sur ce blog, les carnets de voyage !!!

 

13:49 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : floride, usa | |  Facebook | |  Imprimer | |

20/05/2008

Réponses aux coms du 20/05

Sur les potins de la Nouvelle Star :

Sekhmet : je te rejoins sur l'insupportable Wanda. Elle nous ne sommes pas les seules à la trouver très énervante... Parmi les blogs que je parcours, c'est plutôt la généralité que l'exception. Il paraît qu'elle a chanté à un concert "revival 80" qui vient d'avoir lieu à moitié à poil !

Pivoine : je ne connais pas très bien Melvil Poupaud. Par contre Acgs connait plutôt bien ce jeune homme et a fait un excellent billet sur lui sur son excellent blog, je vous le recommande. En plus Acgs, c'est ma copine, parce qu'elle adooooorre les potins... Kitty, Chris et Christèle aussi d'ailleurs, visiblement. Chris, oui, Ycare me rend dingue. Je ne comprends pas qu'on laisse un type comme lui se produire en public. C'est du foutage de gueule. Christèle, je t'en prie pour les infos. Ca me fait plaisir de faire un billet sur cette émission pas toutes les semaines, mais occasionnellement. Pour les accros, zapette fait un excellent live-blogging plein d'humour à chaque émission sur les blogs du journal 20 minutes.

Anaïs : Sinclair est peut-être craquant physiquement (quoi que perso, les roux, ça ne me titille pas les hormones), mais pas très sympa moralement. Ce n'est pas Gilles qui dira le contraire... Au fait, Gilles, petite mise au point, ce n'est pas moi qui était assise derrière Dédé, mais une connaissance. J'aurais été à sa place, je n'aurais pas pu m'empêcher de faire quelques saillies sarcastiques sur l'insupportable Wanda, ce qui m'aurait certainement valu de me faire expulser par la sécurité. Et merci pour l'info, je ne savais pas qu'il y avait un frangin Poupaud dans le groupe FFF...

Fabrice : bienvenue, merci pour ton com et pour toutes les informations que tu nous donnes ! Pour compléter la bio de Sinclair et en terminer avec le sujet ce jeune homme est le neveu de Patrice Blanc-Francart grande pointure de la scène musicale et producteur, entre autres, des Enfants du Rock ; émission ou officiaient d'ailleurs Philippe Manoeuvre et Antoine de Caunes, dont Sinclair a épousé la fille, Emma. Ils ont divorcé il y a quelques années après avoir eu une petite fille. Avant de fréquenter brièvement Virginie Efira, il a été le petit ami de Marion Cotillard pendant quelques temps. Aujourd'hui, je ne sais pas avec qui il est, mais après tout, qui s'en soucie ?

 

Sur un petit dessin vaut mieux qu'un long discours

Que de débat ! Je n'interviendrais pas dans vos discussions ! Simplement, ce dessin illustre ce que je disais à Angélita il y a quelques temps : boycotter les produits chinois n'est pas une chose facile ! 

Merci à Anaïs, Acgs, et Misouris d'avoir exprimé librement vos opinions sur ce sujet. C'est ce qu'on aime les unes et les autres : pas de langue de bois sur ce blog !

Pierrix : ravie de te revoir. Et non, ne me dis pas que tu ne reviendras que dans 6 mois, c'est bien trop long... 

 

Sur un mariage en vue, on la refait  :

Angélita : j'étais certaine que tu aimerais Viktor et Rolf.. 

Asuka : bienvenue et merci pour ton com. Oui, je te confirme, j'ai vue la robe 123 en magasin et la photo ne lui rend pas justice, elle est vraiment très jolie. 

Madison et Nycouette : je ne peux pas vous  contredire sur la robe Manoukian, j'aime toutes les robes présentées puisque la sélection a été faite par mes soins.. En revanche Nycouette, la robe 123 n'est pas longue, elle arrive au genou. 

Chris : tu vois que tu ne craques pas que pour les robes noires. Et je te ferais la même réponse qu'à Misouris, sur la précédente sélection de robes : avec les robes de mariées actuelles qui ont souvent des touches de couleur où sont carrément colorées, les invitées peuvent aussi se permettre du blanc...

Jazyss : j'aime bien rêver aussi... Ah si j'étais riche, je m'offrirais illico une tenue de créateur...

22:35 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer | |