Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2010

The rise and fall of Ziggy Stardust

 

The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars (l'ascension et la chute de Ziggy Stardust et des Araignées de Mars) est un album de David Bowie sorti en 1972

 

La récente affaire Delarue nous rappelle, s'il en était encore besoin, que la gloire est une maîtresse exigeante et oh combien versatile.

Je n'ai pas spécialement envie de revenir sur les mésaventures de Jean-Luc, ex-gendre idéal, pris en flagrant délit de nez dans la poudre.

Il n'est ni le premier, ni le dernier. Il a simplement eu la mauvaise idée de se faire prendre.

 

Je m'interroge juste sur la difficulté de faire une carrière stable et durable dans le domaine des médias ou des arts aujourd'hui.

La machine à rêve est quand même un monstre qui dévore ses propres enfants et qui a un formidable appétit.

Il y a vingt ou trente ans, certains (pas tous) avaient le temps d'installer leur carrière et de rester au top un certain temps.

 

Ce n'est visiblement plus le cas. Les gens qui sont en haut de l'affiche depuis 20, 15, 10 voire simplement 5 ans sont de plus en plus rares

Et les ascensions sont aussi fulgurantes que les chutes. Et plus dure est la chute, plus grave sont ses effets secondaires.

Combien de gens adulés un jour, se retrouvent des zéros le lendemain. Et se noient dans des paradis artificiels pour tenter d'oublier qu'un jour ils ont été les rois du pétrole.

L'exemple le plus flagrant en sont les "héros" de télé-réalité, généralement oubliés au bout de quelques mois qui écument les soirées et organisent de fausses paparazzades et être encore un peu dans la lumière.

Je m'étonne d'ailleurs qu'au bout de 10 ans du genre, quelques naïfs espèrent encore faire carrière après avoir fait une émission de ce genre.

La gloire est une drogue dure. La perdre doit être une souffrance très difficile à supporter.

Je n'ai jamais pour ma part réussi à répondre à ce dilemne : vaut-il mieux connaître l'ivresse du sommet même fugacement et le regretter toute sa vie ou avoir une vie "normale" sans jamais connaitre la griserie de toucher les étoiles du doigt ?

En résumé et pour parler un peu anglais : vaut-il mieux être un has been ou un never will be ?

Va savoir, Charles...

Et sinon pour rester le nez dans la poudre musicale, tiens allez, la meilleure cocaine sur le marché, celle de Clapton (pas de vidéo, mais un très bon son)

écrite par JJ Cale. Clapton que l'on appelait "dieu" ou encore ironiquement "slowhand" dans les années 60, tellement il jouait vite. Mais ceci est un autre histoire.

06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : delarue, gloire, chute, ascension | |  Facebook | |  Imprimer | |

06/09/2010

La politique expliquée aux blondes - 5 - L'affaire Bettencourt

 

Amie blonde, je suis certaine que toi non plus tu ne comprends pas grand chose à l'affaire Bettencourt. Pourquoi un ministre patauge dans la teinture pour cheveux et pourquoi une mamie très digne finit par poser avec un gode doré sur le bureau devant elle.


Je vais tout t'expliquer. Parce que tu as le droit de savoir ce qu'il y a dans tes cosmétiques et que you are Woerth it.

 

Mamie Liliane n'a pas toujours été vieille et sénile. Au siècle dernier elle a été une petite fille à couettes. Unique rejetonne du fondateur de L'Oréal Eugène Schueller. Facho, antisémite, financier du mouvement pro-nazi La Cagoule et collabo notoire. Liliane en a d'ailleurs gardé un certain goût pour la chemise brune puisqu'elle finit par épouser un autre collabo, André Bettencourt qui a beaucoup écrit dans la presse gentille avec les allemands pendant la guerre. Le beau-père et le gendre éviteront d'ailleurs d'être tondus à la libération grâce à l'intervention de tonton Mitterrand qui avait un certain faible pour les copains fachos (l'ayant lui-même été quelques années, faut-il le rappeler).

 

Papi Schueller pourra donc continuer ses activités cosmétiques après la guerre et agrandir le futur empire L'Oréal pour en laisser à sa mort en 1957 toutes les actions à Liliane, qui devient la femme la plus riche de France. Quant au meuri de Liliane, Dédé Bettencourt, il entame une carrière politique qui le conduira à être ministre avec divers portefeuilles sans interruption de 66 à 73. Notons à son actif ministériel une très jolie autorisation d'exploitation d'une mine de bauxite à ciel ouvert par Pechiney, dans le site naturel classé des Baux-de-Provence.


Dans les années 80, le couple Bettencourt croise la route de François-Marie Banier, artiste multiforme et surtout parasite mondain. Bien que gay comme un pinson, il s'est toujours accroché à des femmes plus âgées et, surtout, très riches. Marie-Laure de Noailles l’a façonné, présenté au Tout-Paris de la fin des années 60 et lui a donné quelques souvenirs. Puis ce sera Paule de Beaumont, Sao Shlumberger, et enfin Liliane Bettencourt.


La version officielle est qu'il est très ami avec Madame. La version officieuse est qu'il est l'amant de Monsieur. Ce qui expliquerait que Liliane raque pour éviter que ça se sache. Ah voilà, je vois amie blonde que tu dresses une oreille. Oui je te confirme, c'est aussi bien que Voici, sinon mieux.


Femme ou mari, le trio devient inséparable et les cadeaux commencent. Tableaux, appartements, hôtel particulier, île paradisiaque (non déclarée au fisc), petit boulot à 710000 euros par an chez L'Oréal et finalement, cerise sur le pompon, légataire universel sur le testament de Liliane. Qui envisage même l'adoption de son François-Marie chéri.


Et c'est là que la fille de Liliane, Françoise, pête un câble. En 2007 à la mort de son père adoré, elle décide de prouver que sa mère est aux fraises, qu'elle distribue les biftons comme des M&M's à n'importe qui et que Banier lui suce la moelle.


Elle va, en le faisant, tirer le fil d'une affaire qui va débuter en pantalonnade mondaine pour se terminer en scandale d'état.

 

Françoise Bettencourt essaye de placer Liliane sous tutelle mais n'y parvient pas car Mamie fait de la résistance à la visite médicale.  Elle dépose alors plainte pour abus de faiblesse. Le parquet de Nanterre classe l'affaire sans suite estimant l’infraction non constituée. On comprendra ensuite pourquoi. Le procureur du parquet de Nanterre étant Philippe Courroye, notoirement copain de Sarko.

 

Françoise, qui est colère et qui a quand même les moyens ne  baisse pas les bras. Elle saisit le tribunal correctionnel de Nanterre pour abus de faiblesse sur sa mère. La machine judiciaire est lancée et l’audience devait finalement se tenir du 1er au 6 juillet.


Mais juste avant l’audience, coup de théâtre

 

Tintiiiiinnnn...

 

C’est là que l’affaire Bettencourt devient l’affaire Woerth.


Le 16 juin, Médiapart publie juste à point des enregistrements pirates de conversation entre Liliane et son gestionnaire de pépettes, Patrice de Maistre. Réalisés par un ex-maître d'hôtel attristé par le sort de son employeuse (c'est ce qu'il dit en tous cas). On y découvre que Liliane bat un poil la campagne "à qui j'ai donné 500.000 euros, déjà ?", qu'elle ne paye pas forcément tous ses impôts,  et surtout qu'elle a un poil fait des gros chèques à l'UMP, notamment à Woerth qui en était le trésorier. Qui a balancé les enregistrement ? Va savoir Charles... (probablement Françoise).


On y apprend aussi que Woerth aurait fait embaucher sa femme par De Maistre  pour gérer les comptes de mamie zinzin.

 

Pan, du coup, la juge face au bordel médiatique arrête le procès pour examiner ces nouvelles preuves.. Et, comme disent nos amis anglos-saxons, la merde frappe le ventilateur pour Eric Woerth..


Car les médias font leur boulot de médias et déterrent d'autres révélations. Et l'usine à gaz prend de l'ampleur, malgré l'annonce de la démission de madame Woerth. On apprend fin juin que Woerth a remis la légion d'honneur à De Maistre et début juillet que Woerth dinait réguliérement avec Liliane (et lui filait ses cachets ?.) avant 2007 et donc la campagne des présidentielles. Dont il était, on le rappelle, le grand argentier pour l'UMP. Tiens, comme c'est étrange, quand on sait que Mamie arrose copieusement.

Woerth nie toujours toute implication qui serait totalement à l'insu de son plein gré.

 

Sur ce pan, l'ex-comptable de Liliane se met à table aussi et plussoie tout ce qui s'est dit auparavant, chiffres à l'appui. Elle affirme, en plus,  que le chef de l'Etat, quand il était maire de Neuilly de 1983 à 2002, «recevait aussi son enveloppe».


Patrice de Maistre est entendu par les policiers. Il dément avoir perçu des espèces et en avoir remis à des politiques. Woerth dément, Sarko dément

 

En bref, tout le monde dément. Sauf Liliane qui est elle démente.

 

La juge qui a pris a bras le corps l'enquête, Isabelle Prévost-Deprez (par ailleurs ennemie jurée de Philippe Courroye, le proc' de Nanterre, pote à Sarko, vous suivez toujours ?) colle des perquisitions à tout le monde. Elle met la main sur les carnets de Banier qui confirmeraient les versements très généreux de Mamie aux uns et aux autres..

 

Entre temps, les syndicats et petits actionnaires de L'Oréal commencent à demander des comptes à la Direction sur le petit boulot de Banier.

 

Et le casseroles continue à s'empiler sur l'étagère de Woerth. Bientôt on va découvrir qu'il se fait appeler Lili la Tigresse et fait un numéro de transformiste chez Michou.

 

Le ministre continue à tout nier en bloc. Il est innocent comme l'agneau qui vient de naitre. Il ne connait Liliane même pas en rêve.

 

En août, c'est la trêve estivale. Sarko fait expulser des Roms. Histoire de rire et de détourner l'attention de son ministre du budget et de ses enveloppes.

 

Mais l'actualité va mettre des bâtons dans les Roms du gouvernement. Qui se prend les pieds dans le tapis. Du coup, l'affaire Woerth repart de plus belle. Fin août/début septembre, le grand chauve est contraint de démissionner de son poste de trésorier de l'UMP, puis il avoue enfin qu'il a agi pour que De Maistre reçoive la légion d'honneur.


 Liliane vire Banier de son testament, et pose fièrement dans son bureau devant un phallus doré.

Histoire de prouver qu'elle ne yoyotte pas de la touffe du tout.

 

Voilà j'ai sans doute omis quelques péripéties comme le fait que Banier avait tenté de se faire adopter par Liliane, comme il avait déjà tenté de le faire avec d'autres auparavant. Que Philippe Courroye, procureur de Nanterre et copain de Sarko a donc longtemps tenté de bloquer l'enquête, on comprend pourquoi, que Françoise Bettencourt a vraisemblablement un os à ronger avec sa famille puisque petite-fille d'un farouche antisémite, elle a épousé le fils d'un rabbin et qu'en fait c'est elle qui a toute la thune puisqu'elle a DEJA TOUTES les actions l'Oréal en sa possession.

 

Mais vous devriez vous y retrouver à peu près, entre deux colorations. Parce que finalement, l'affaire L'Oréal-Woerth-Bettencourt, c'est pas plus compliqué que les Feux de l'Amour.

 

Mais à la limite c'est plus rigolo.

 

 

l-etrange-bibelot-de-liliane-bettencourt-10274252vdoms_1713.jpg?v=1

(oui je la remet la photo, je ne m'en lasse pas)

 

Les informations ont été collectées sur divers sites d'info : Le Parisien, Le Nouvel Obs, 20 minutes, sur Wikipédia et sur le blog de Maitre Eolas qui a aussi fait une chronologie juridique de l'affaire et m'a bien aidée ... A l'insu de son plein gré, donc..

 

06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (69) | |  Facebook | |  Imprimer | |

10/08/2010

La politique expliquée aux blondes - 4 - La technique de l'écran de fumée


Non ne pars pas, amie blonde, tu vas voir la politique ça peut être aussi marrant que Kate Moss qui se vautre sur un podium.


Imagine, tu as commis une énorme bévue du style trou abyssal dans ton compte lié à l'achat d'une-garde robe coutant l'équivalent du PIB du Kazakhstan ; ou  renversage de vernis à ongle sur la robe fétiche de ta meilleure amie ; ou bien encore drague éhontée du beau gosse qui s'avère être le nouveau petit copain de ta soeur (ou de ton frêre, on est modernes)


Que fais-tu ?


Non, s'il te plait, ne réponds pas "je me mets à pleurer", sinon ton cas est VRAIMENT désespéré.


Evidemment, tu détournes l'attention. Tu affirmes à ta meilleure amie que tu détiens un scoop intersidéral pour lui faire oublier son chiffon ; tu dit à ton frêre que "pas du tout, c'est ce salaud de Jean-Robert qui essaye de te piquer ton mec, il l'a même avoué à Hugues-Maurice, qui l'a répété à Georges-Raoul qui est venu me le dire" ; enfin tu débaroules dans le bureau de ton banquier avec un corsage transparent déchiré à la poitrine, un talon cassé, le brushing à la verticale, et le make-up artistiquement coulé en hurlant "je me suis fait arracher ma carte bleue" !!


Et bien figures-toi que les hommes politiques font EXACTEMENT la même chose. A plus grande échelle.

Mais non, pas l'échelle des pompiers, ne fantasme pas.. C'est une expression...


Quand ils veulent cacher un mauvais résultat ou un truc qui les embarrasse, ils tapent immédiatement, dans l'ordre, sur

  • Les immigrés
  • Les délinquants
  • Les jeunes
  • Les immigrés délinquants jeunes.


Avec priorité sur les immigrés délinquant jeunes de la dernière vague (genre roms). C'est pratique, ils ne se sont pas encore organisés pour se défendre. En plus ils sont polygames, et fraudent les allocations, tout le monde sait ça.


Et ça marche !! Alakazam !! On ne parle plus d'un chômage catastrophique ou d'une affaire embarrassante, genre une vieille dame zinzin qui distribue ses biftons à des partis politiques.


Les gens adorent avoir peur des immigrés délinquants jeunes qui vont venir les égorger dans leur lit en pleine nuit.


Tu vois, c'est facile !! Et toi aussi tu peux même utiliser l'immigré délinquant jeune quand, comme évoqué ci-dessus tu débaroules dans le bureau de ton banquier  en hurlant "je me suis fait arracher ma carte bleue". Ajoutes-y "par un immigré délinquant jeune à capuche", assorti de quelques larmes, et tu verras le sévère gestionnaire compatir en te tapotant l'épaule.



Je tiens à préciser que ceci est une pure fiction et que toute ressemblance avec la situation actuelle est une coïncidence, évidemment.


NB : pour mes amis de droite dont je sens les reproches poindre, je souligne que je ne pratique pas ce qu'ils qualifient "d'angélisme de gauche". Les zozos qui font des conneries, ont doit leur coller un bon coup de pied au derrière. Mais en leur expliquant POURQUOI on le fait.


03C003C000788138-photo-affiche-f-b-i-fausses-blondes-infiltrees.jpg
(et si vous aimez l'humour un peu ras du bitume, foncez sur ce film. Une avalanche de gags énormes, vous finirez avec l'estomac en accordéon)


06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : politique, immigrés, délinquants, jeunes, blondes | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/07/2010

Tirons sur l'ambulance avec délectation...


D'habitude ce n'est pas mon genre... J'aime bien jouer les mères tape-dur mais pas piétiner les gens qui sont à terre.


Pourtant dans le cas de Sarko c'est avec un grand plaisir que je me propose de le faire... Certes il n'est pas encore TOUT à fait à terre, mais le millefeuille d'ennuis se complète de nouvelles couches jour après jour... Crême patissière comprise. Ce depuis environ un an.


Voici donc la chronologie des agacements du minus habens pompée très largement dans un article de 20 minutes.fr . Mais après tout ils pompent bien eux-mêmes les articles des autres journaux, pourquoi me gênerais-je ??


  • Septembre 2009 : Brice Tout Luisant,  comme le surnomment les guignols fait une blague douteuse sur le trop plein de couscoussières et de pâtisseries orientales qui mettrait gravement en péril notre bonne cuisine traditionnelle. C'est vrai que la corne de Gazelle, c'est un peu gras. Malheureusement pour lui, un ami qui lui veut du bien balance la vidéo aux médias. Brice est confus. Et condamné à 750 euros d'amende. Ca la fout mal pour un ministre.


  • Début octobre : Mitterrand fraîchement nommé à la culturation (et aux culturistes) ouvre son clapet pour soutenir Polanski. Du coup la vox populi lui dit qu'il aurait mieux fait de se faire des tartines au Nutella plutôt que de chouiner en direct. Marine Le Pen (qui me fait irresistiblement penser à une catcheuse sur le retour) en profite pour lui rappeler que quand on aime les petits Thaïlandais, on la boucle. Mais non Marine, moi j'aime bien les jeunes gens et ça ne m'empêche pas de l'ouvrir en permanence.


  • Dans le même temps Sarko que l'on soupçonne de commencer à perdre le sens des réalités, veut instituer une république bananière héréditaire en mettant son particulièrement doué et précoce héritier (22 ans et même pas fichu d'avoir son DEUG) et qui travaille moins pour gagner plus, à la tête de l'établissement public qui brasse le plus gros budget d'Europe, l'Epad. C'est une telle levée de boucliers, y compris dans son propre camp, que, pour la première fois, El Minimo est obligé de reculer. L'opposition reprend des couleurs et internet, fer de lance de la résistance, sabre le champagne pour célébrer la victoire.


  • Trois mois après la fin de l’affaire Jean Sarkozy à l’Epad, c’est au tour du double salaire très confortable d'un pote au chef, Henri Proglio, versé par EDF et Véolia,  de susciter un nouveau tollé.  Gros sous et copinage sont toujours au centre de la polémique, qui finit à nouveau par faire reculer le pouvoir. (Recule, recule, sinon comment veux-tu que je ... Enfin bref)


  • 2010 ne démarre pas plus glorieusement : l'ennemi juré, le fringant Galouzeau de Villepin peut faire son numéro de mauvais théâtreux devant les caméras, il est relaxé dans l'affaire Clearstream (à laquelle personne ne comprend plus rien par ailleurs).. On imagine bien le nain en train de trépigner de rage comme un Iznogoud sous amphèt'... Surtout que son nouveau chouchou, Besson-le-menton-en-biais se prend une tôle monumentale avec un débat sur l'identité nationale reconnu comme un attrape-couillon pour masquer les difficultés économiques même par les plus faibles d'esprit. L'identité nationale est enterrée lors d'un séminaire gouvernemental menée par un Fillon ... Au bord de la crise de nerfs (il a esquissé un sourire)


  • Du coup... la campagne pour les régionales sent le roussi. Les affaires Penchard qui fait du clientélisme en Guadeloupe et Ali Soumaré traité de délinquant rastacouère par ses adversaires n'arrangent pas le climat. En Mars, la France d'au-dessus se prend une magnifique veste. Seule l'Alsace résiste en métropole. Et encore. Aucun ministre en exercice n'est élu.  Sarkozy s'enferme dans le déni autiste et n'écoute pas les demandes de changement : il n’effectue qu’un remaniement  Loana (autrement dit au ras de la touffe) du gouvernement. Les députés UMP s'énervent, Copé - qui veut être calife à la place du calife - jubile.


  • Depuis le mois de mars, les affaires se succèdent : Premier de la liste: Georges Tron et son appartement HLM. Viennent ensuite le voyage en jet à 116.500 euros d’Alain Joyandet, les deux logements de fonctions de Christian Estrosi, celui de Fadela Amara, qui y héberge sa famille, la mission ultra-prioritaire et ultra-rémunérée de Christine Boutin, la chambre d'hôtel de Rama Yade en Afrique du Sud, les cigares de Christian Blanc, et à nouveau Alain Joyandet avec cette fois un permis de construire illégal près de Saint-Tropez. Du coup Sarko se mue en père la vertu et annonce des mesures d'économies retentissantes : suppression de la fiesta du 14 juillet notamment. On y croit. Surtout en apprenant que Carlita commande 700 euros de fleurs fraîches par jour pour les appartements privés de Chouchou et Loulou.


  • Cerise sur le gâteau : le Bettencourtgate. En voulant empêcher sa mère de distribuer des biftons à des gigolos parasites, la fille de Liliane déclenche une tempête politico médiatique sur laquelle je ne reviendrais pas. Ses circonvolutions et rebondissements (environ un par jour) sont largement expliquées dans les médias et par mes aimables confrères bloggeurs politiques entre autres.  Pour protéger son cavalier, Woerth, Sarko a du sacrifier la tour et le fou : Blanc et Joyandet "suicidés" à point nommé.  Ce qui m'intéresse dans cette affaire c'est de savoir qui balance toutes les infos. Qui a intérêt à scier les pattes de Woerth (voire de Sarko) ? Probablement quelqu'un du même camp qui attend son heure.


On attend la prochaine affaire. Qui pourrait être le retour du fiston que son papounet n'a pas renoncé à placer et à qui il voudrait offrir la place de député des Hauts-de-Seine de Santini (qui va la quitter pour faire autre chose).

 

Ou encore le Karachigate, éclipsé fort à propos par l'affaire Bettencourt. Et dans lequel Sarkozy est mouillé jusqu'aux épaules. Bien plus grave que les élucubrations de Liliane, car il a causé la mort de nombreuses personnes.

 

Pendant ce temps,  c'est déjà carrément  le festival de Cannes. On ne saurait à qui décerner la palme.


Ah si personnellement je décerne la palme à Liliane. Parce qu'à 87 balais, partiellement aux fraises, et détestée par sa fille, mamie, ça ne l'achève même pas. Et elle persiste à dire qu'elle fait ce qu'elle veut de son pognon et qu'elle emmerde tout le monde.


Finalement Liliane, elle est vachement punk.


Et comme de la politique à l'électroménager il n'y a qu'un pas, je vous rappelle que vous n'avez plus que jusqu'à ce soir pour tenter de gagner le super-blender du siècle....

 

sarkozycaricature3tb8.jpg

 


06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : sarkozy, scandales, bettencourt, woerth, epad, blanc, joyandet | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/06/2010

Pourquoi finalement j'aime le foot...


Oui, je sais, moi-même j'ai peine à y croire.


Mais au bout de quelques décennies de souffrances récurrentes tous les deux ans (coupe du monde et d'europe en alternance), de ras-le-bol, d'écoeurement, de saturation, de hurlements sur tous les proches qui osaient prononcer le mot "football"..

Aujourd'hui..


Je suis le moindre mouvement d'orteil de l'Equipe de France.. Pire, je saoule mon entourage avec les rebondissements des bleus en Afrique du Sud


Parce que, franchement, le feuilleton des bleus au mondial, c'est mieux que Dallas (ou que Gallas dans le cas présent.. Muahahhahaha).


Rappelons la chronologie de cette dramaturgie quasi... Shakespearienne..


  • Février 2010 La France se qualifie pour le mondial au terme de matches laborieux et en battant l'équipe d'Irlande... d'une main. La paluche d'Henry déclenche un tonnerre médiatique. Domenech, fidèle à lui-même, trouve que tout est normal et jubile. La France passe pour un pays de tricheurs aux yeux du monde. Les Irlandais nous détestent.


  • Mai 2010 : suite à une enquête judiciaire sur les milieux de la nuit, une jeune péripatéticienne révèle qu'elle a eu des relations tarifées et tarifaires alors qu'elle était encore mineure avec plusieurs membres de l'équipe de France dont le fringant Ribery. Qui rend sa femme cocue au yeux du monde entier et révèle qu'il en a dans le pantalon à défaut d'en avoir dans le crâne. A ce moment, la France passe pour un pays de tricheurs ET de queutards en prime. On s'aperçoit également que la France est dotée de journalistes sportifs masculins au machisme parfaitement bourrin, car ils trouvent tout ceci "parfaitement normal". La situation permet aux internautes de sortir cette phrase historique "Après la tête de Zidane, la main d'Henry, la bite de Ribery, les joueurs vont peut-être enfin jouer avec leurs pieds".


  • Mai-Juin : les matches de préparation s'alignent avec des résultats trèèèèès mitigés. Mais le groupe est soit-disant "soudé", Domenech fait du Domenech, et tout va bien dans le meilleur des mondes. Même quand les modestes Chinois collent une pâtée (impériale uhuhuhuh) à l'équipe de France. Les français sont donc arrivés à pieds par la Chine. Les amateurs apprécieront. Mais qu'importe,  la France est toujours censée se qualifier rapidement dans un groupe "facile". Les fans y croient encore.


  • Début juin, l'équipe de France arrive en Afrique du Sud. Elle y est logée dans l'hôtel le plus cher de toutes les sélections. D'où première polémique avec Rama Yade en guest-star. Hôtel où elle se bunkerise au grand désarroi de la presse et des supporters. Isolation mais pas tout à fait totale : on fait quand même venir les épouses des joueurs à grands frais. Ceci dit, ça devait coûter moins cher que de faire venir un charter de putes.


  • 11 juin 2010 : premier match. L'équipe de France n'arrive même pas à passer un pauvre but à la modeste équipe d'Uruguay dont les meilleurs joueurs doivent toucher un paquet de caramels quand ils jouent bien et un coup de pied au cul dans le cas inverse. La situation est inquiétante, mais rien n'est perdu. Du moins selon les cadres de l'équipe. Le groupe est toujours soudé entend-on. Mais quelques voix discordantes commencent à se faire entendre


  • Jeudi dernier, la France se prend une tôle face au Mexique. Avec une équipe totalement inadaptée dixit les spécialistes. Fait sans précédent. Domenech est stone en direct et déclare "j'ai pas de mots". Et quand on lui demande ce qu'il compte faire, il répond "je ne sais pas". Les Mexicains font une fiesta d'anthologie. Les Irlandais se bourrent de pizzas grâce à Pizza Hut qui avait promis de la pizza gratuite pour chaque but encaissé par la France. Et jubilent. C'est la cata intersidérale. La presse peut placer le jeu de mot "Les Sombres Héros du Mondial". et se venger d'avoir été snobée : elle assassine Domenech et les joueurs.  Le  Rédac' Chef de l'Equipe annonce en direct dans le Grand Journal qu'il a une bombe pour le lendemain.

 

  • Samedi matin l'Equipe fait sa une avec les mots d'Anelka suite à une altercation avec Domenech à la mi-temps du match "va te faire enculer, sale fils de pute". Et le monde entier découvre avec consternation que l'Equipe de France c'est les sopranos en vrai.  Tout le monde s'en mêle. La Fédération, dont les cadres tremblent sur leur base. Roselyne Bachelot envoyée spéciale sur place et qui semble complètement abasourdie par la situation, ministre des sports ou pas, et même notre Présipathe (contraction de Président et psychopathe) qui dégaine son habituel "je ne laisserais pas faire, je n'ai pas été élu pour ça, on va les passer au karcher". C'est le bordel intégral.  Du coup, Anelka est viré. Tout sort en vrac : les clans, les inimitiés, les intérêts sportifs et financiers (Nike contre Adidas), et les complots. On apprend, entre autres et dans le désordre  que Zidane aurait essayé de piloter l'équipe de France en sous-main ; que Domenech aurait du coup pété les plombs et fait n'importe quoi ; que Gourcuff et Ribery en seraient venus aux mains dans l'avion du retour pour cause de jalousie du second : qu'il y aurait des "traitres" dans l'équipe. On se demande si bientôt Dark Vador ne va pas surgir en affirmant qu'il est le père du gardien de but. L'ambiance est surréaliste.

 

113525-56084_29010.jpg


  • Dimanche matin Domenech et Ribery viennent s'expliquer chez TF1. Ils font leur mea culpa en direct à base de Domenechisme et  de "On a soulagement de savoir c'était qui et kiya pas respecté le groupe" de Ribery (véridique). Larousse et Robert s'en retournent encore dans leurs tombes. Ribery verse une larmichette en direct. Ce n'est plus la coupe du monde, c'est les feux de l'amour. Juste après on apprend que les joueurs sont solidaires d'Anelka et refusent de reprendre la préparation. Evra et Robert Duverne, un préparateur se foutent sur la gueule au début de l'entraînement, séparés par Domenech en personne, devant les caméras. Complètement écoeuré par la situation, le directeur délégué de l'équipe de France Robert Valentin, jette l'éponge et sa démission avec. La cacophonie est totale. Les médias comparent les bleus à Loft Story. La France est totalement ridicule au yeux du monde entier, s'il restait encore quelques personnes pour croire à notre dignité. Si ça continue le Kazakhstan va lever une souscription nationale pour nous venir en aide.


Je m'attends désormais à tout. Y compris à voir les joueurs à poil contre l'Afrique du Sud. Ou qu'ils renoncent carrément à jouer. Voire qu'ils se fassent remplacer par l'équipe de foot féminine qui ne ferait pas tellement pire au point où on en est.


Je peux vous dire que depuis le temps que je suis - ou plutôt que  j'évitais de suivre - les péripéties des coupes du monde je n'ai jamais au grand jamais vu un tel ... bordel. Réjouissant. Très réjouissant. Ne serait-ce que d'admirer les mines consternées des divers protagonistes.


Cependant, ne nous voilons pas la face. Toutes ces péripéties ne sont que le reflet d'intérêts financiers bien - trop - importants pour que le football reste un simple loisir.


Elles tombent également fort à propos pour notre gouvernement et son mini-moi en chef pour servir d'écran de fumée à d'autres problèmes autrement plus importants. Et pour faire passer des réformes injustes sans provoquer la vindicte populaire. Au cas où certains d'entre vous ne l'auraient pas remarqué, la réforme des retraites a été annoncée pile-poil au moment de la coupe du monde.

 

Car Domenech et Sarkozy ont un gros point commun : depuis plusieurs années, ils nous prennent pour des jambons.


06:10 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (64) | Tags : coupe du monde, football, domenech, zidane, ribery, gourcuff, anelka, evra, sarkozy | |  Facebook | |  Imprimer | |

31/05/2010

Je m'en contrefoot


Il y a quelques jours, la nouvelle est tombée.


La France va accueillir l'Euro 2016.


Quel bonheur intense.


Oui vous allez avoir l'occasion d'accueillir dans vos villes respectives des hordes de bourrins embierrés gueulant... alllezzzzz alllezzzzz allezzzz en 15 langues différentes. Venus encourager 22 clampins en shorts moches courant après une baballe sur une moquette synthétique verdâtre.


Clampins qui selon mon avis ne sont en plus que des chochottes en crampons. Sinon pourquoi se rouleraient-ils par terre à la moindre pichenette. Sans parler des buts ou c'est carrément la gay pride.


Oui vous allez avoir la joie non seulement d'accueillir les représentants de toute l'Europe qui swingue et qui pétille et qui vont vomir dans vos caniveaux, pisser dans vos rues, péter vos vitrines et vous empêcher de dormir avec leur sirènes hurlantes et leurs chansons de corps de garde...


Mais vous allez également avoir la joie de mettre largement la main au portefeuille. Car non content de rénover les stades existants, il va falloir construire 4 stades à Lille et Bordeaux notamment. Pour un coût total de 1,7milliards d'euros dont 150 millions financés par l'Etat et 530 millions par les collectivités locales. Donc par vous.

 

Et ne me dites pas que les retombées économiques compenseront largement ces investissements. On sait fort bien que ce n'est que très rarement le cas.


Or personnellement, je n'ai aucune envie de payer pour un sport qui me déplaît aussi profondément. Et dont on nous abreuve jusqu'à la nausée, que vous soyez d'accord ou pas. Ce n'est pas tant le sport en lui-même, dont en fait je n'ai rien à dire, car je n'y comprends rien. C'est l'ambiance qui règne autour : le fric et les dérives nationalo-racistes  qu'il engendre. Je déteste ces ambiances de supporters hurlants et prêts à en découdre avec le premier qui se risquerait à critiquer leur équipe. Je déteste cette hystérie collective autour des grandes compétitions. Hystérie d'ailleurs récupérée fort à propos par certains gouvernements pour faire oublier les vrais problèmes.


Panem et circenses. Les romains avaient déjà tout compris : du pain et des jeux et les gens se tiennent tranquilles.


Chaque coupe du monde j'allume un cierge à Saint-glinglin-du-sacré-pompon pour que l'équipe de France perde rapidement et qu'on soit plus ou moins tranquilles pendant un mois. Taxez-moi d'anti-patriote si vous voulez, d'un je m'en cogne totalement, deux mon patriotisme se situe ailleurs que dans un short ridicule et des chaussettes moches qui marquent des buts de la main..


Laissez-moi donc la liberté de ne pas hurler "allez les bleus" avec tout le monde.


En attendant pour juin 2016 je vais mettre des sous de côté pour me payer un mois dans un pays paradisiaque et dont les habitants considèrent le football autant que nous le curling (si si ça existe)


Parce que vraiment et définitivement, L'euro en France, je m'en contrefoot..

4image-sport07.jpg



Vous pouvez également aller lire les billets d'Olympe et de 'L'Hérétique sur le même sujet.

06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (43) | Tags : football, euro 2016 | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/04/2010

Prostifoot


En introduction, je ne peux que vous recommander l'ekkkkssssselllent billet de Crêpe Georgette dont je partage tout à fait l'avis sur le sujet du moment : certains membres (si j'ose dire) de l'équipe de France qui auraient eu des relations tarifées avec des mineures.

Et la tournante virtuelle qui s'en est suivie.


Mettant au pilori une certaine "Zahia" - dont en fait personne n'est certain que c'est bien la jeune fille qui a vendu ses charmes à Ribery (entre autres)

C'est donc la double peine pour elle. Non seulement elle vend son corps, mais en plus on lui crache à la figure sur internet et dans les médias.


Sachant qu'un (j'espère petit) pourcentage de ceux qui la stigmatisent ou se moquent d'elle vont certainement voir ses consoeurs.

Et qu'ils feraient moins les malins si leurs copines payantes balançaient aussi leurs carnets d'adresse à la télé.


Car la prostitution n'est pas un choix. Même si elle est regardée de façon moins négative par d'autres civilisations que par notre morale Judéo-Chrétienne, ce n'est jamais de bon coeur qu'on vend son corps.


Ce n'est pas parce que la prostitution est le plus vieux métier du monde qu'il faut se résigner à faire avec. Ni stigmatiser les prostituées ou les clients d'ailleurs. Ce sont les trafiquants de chair humaine qui sont à blâmer.

De là à accepter d'entendre dire qu'il est "normal" que des footballeurs aillent baguenauder avec des putes - dont des mineures, comme l'avait sorti il y a quelques jours le Directeur des Sports de Radio France.


Non je n'accepte pas.


Ce n'est pas normal que des mecs aient tous les droits et que ce soit quasiment la faute de la pute. Ce n'est pas normal parce que des mecs sont riches, célèbres et qu'ils poupoussent une baballe dans une cage après avoir traversé une pelouse qu'on considère qu'ils peuvent queuter n'importe comment avec des petites filles. Même si elles ont des gros seins et font dix ans de plus que leur âge.

Surtout quand, comme certains, on clame partout que "seule ma femme compte, et que la famille c'est tout pour moi". Et qu'ils se permettent de donner des leçons de morale et de comportement.


Si tout va bien dans le meilleur des mondes, je vais me payer un gigolo de 17 ans, je suis une bloggeuse influente, j'ai le droit.

C'est normal.


balls808.jpg

06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (28) | Tags : foot, prostitution, zahia, equipe de france | |  Facebook | |  Imprimer | |