Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2008

C'est bien fait pour eux

Une brêve repérée sur un coin de journal m'a énormément fait plaisir.

Le Mont Athos, monastère Orthodoxe Grec est strictement interdit à tout élément féminin.

Non seulement les femmes n'ont pas le droit d'y poser un orteil, mais mêmes les animaux femelles en sont bannis.

Je me suis toujours demandée d'ailleurs comment les moines comptaient interdire l'accès du sanctuaire aux insectes femelles, ou s'y prenaient pour traire un bouc afin d'avoir du lait, mais passons.

D'intrépides aventurières ont longtemps essayé d'y pénetrer, sous divers travestissements, sans succès, car les moines les repéraient immédiatement.

Or, pour la première fois depuis mille ans, des immigrées clandestines moldaves ont, semble-t-il, réussi totalement par hasard et sans le vouloir à pénétrer dans ce sanctuaire strictement masculin. Comment ? l'article ne le précise pas. Mais je me réjouis profondément d'imaginer la tête des barbus orthodoxes tombant sur les premières nanas vues depuis des années qui leur répondent "on a vu de la lumière, du coup on est entrées" !

C'est bien fait. J'en ai marre des barbus de toutes espèces qui considèrent que la femme est un obstacle à la contemplation divine.

Vive la Moldavie.

10:52 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : mont athos, moines | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/05/2008

Aujourd'hui c'est Roland-Garros

rg_splash_0000g2.jpgAujourd'hui c'est le début de Roland-Garros. Et oui, pour ceux et celles qui avaient polémiqué sur ma note "je déteste le foot", vous pouvez vous moquer de moi.

Car vu de loin après tout, deux types qui se renvoient une balle avec une poèle à frire pendant des heures, ça n'a rien de passionnant.

Mais oui, j'aime regarder le tennis, surtout les grands tournois, même si je ne pratique pas moi-même. Encore un paradoxe.

Et j'ai une longue histoire d'amour et un je ne sais quoi de fusionnel avec Roland-Garros, un évènement  qui m'accompagne tout au long de ma vie, et que je suis fidèlement et régulièrement chaque année.

Adolescente, ma meilleure amie s'étant mise à jouer, nous avons fréquenté les allées du French Open plusieurs années de suite. C'était l'époque de Borg, Vilas, Nastase, Lendl et autres Mc Enroe. Des joueurs peut-être moins pro qu'aujourd'hui mais, (sauf Borg) plus exubérants, fantasques, caractériels, charmeurs... Certains matches étaient des vrais shows avec colères, gags, rebondissements, insultes d'arbitres ... A cette époque Roland Garros était un petit village et il était très courant de croiser  les joueurs en train d'arpenter les allées (ce qui n'existe quasiment plus aujourd'hui). Vous pouviez assez facilement les aborder et l'ambiance était bon enfant.

A cette époque, j'enviais les privilégiés assis dans les loges sur des fauteuils confortables alors que nous usions nos bermudas sur des bancs en pierre inconfortables, des journées entières sans pouvoir bouger pour cause de places non numérotées. Et je me disais "un jour j'irais dans une loge"...  C'était pour juste un rêve.

Mon dernier Roland-Garros de cette période a été celui de 1982 (l'année précédant la victoire de Noah en 1983). Le tournoi s'est conclu par une finale Vilas-Wilander interminable - jeu de fond de cours oblige - de près de 5 heures, qui avait vu la victoire du très jeune Suédois, battu justement par Noah l'année suivante.

Après, mon chemin et celui de ma meilleure amie de l'époque ont commencé à se séparer et nous n'avons plus jamais fait Roland-Garros commun.

J'y suis retournée quelques années après, 5 ans exactement en 1988... La veille de mon mariage... Qu'allait-elle faire à Roland-Garros la veille de se marier, vous dites-vous ??? Je vous ai dit que ce tournoi revenait régulièrement dans ma vie. Tout simplement mon meuri Alain avait eu deux invitations pour les demi-finales hommes. Et une invitation, ça ne se refuse pas.  Nous avons donc assisté à une demi-finale opposant un Agassi encore chevelu à Henri Leconte. L'autre demi-finale, je l'ai oubliée. J'avais un peu la tête ailleurs, il faut dire...

Mais l'histoire de s'arrête pas là. Et je vous le confirme : j'ai réalisé mon rêve. J'ai pu accompagner un VIP un jour au tournoi. Et j'ai posé en 2002 mon popotin sur les coussins des loges. Oui, celles que vous voyez à la télé à gauche et tout au bord du court central, derrière la chaise de l'arbitre.. A la grande surprise de quelques copines qui m'ont vu apparaître dans leur téléviseur ! Cette année là, j'ai pu apprécier de (très) près le jeu d'Amélie Mauresmo, entre autres.

J'ai donc terminé mes visites au stade la Porte d'Auteuil en apothéose !

C'est fini.. ? Pas encore tout à fait... Car en fonction d'un accord avec l'école de commerce de mon fils, où croyez-vous qu'il soit actuellement? évidemment, il ne pouvait en être autrement : il a été engagé pour travailler dans le staff du tournoi. Si vous avez la chance de vous rendre au stade de la Porte d'Auteuil et que vous faites vos emplettes souvenirs près du court Suzanne Lenglen, il vous vendra peut-être une balle géante ou un tee-shirt griffé.

Quand je vous disais que mon chemin croisait régulièrement celui du tournoi... 

15:15 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : roland-garros | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/05/2008

Ca va être ta fête !!

Vous ne pouvez quasiment pas l'ignorer à moins de vous être retiré dans un monastère, dimanche, c'est la fête des mères.

Si vous voulez connaître les us et coutumes familiales des Manu's chez nous, on ne participe pas trop au chiffre d'affaires des commerçants et autres fleuristes.

Ma mère n'y tient pas plus que ça ; de plus elle me répète qu'avec une fille comme moi, c'est tous les jours sa fête !

Mes fils, depuis qu'ils ont dépassé le stade du collier de nouilles (heureusement d'ailleurs), s'arrangent pour oublier sous divers prétextes peu crédibles (j'ai plus de forfait, la boulangerie était fermée, le collège a brûlé, mon slim a un trou, je joue avec mon groupe, j'ai pas trouvé de cadeau en sortant de boîte à 5 heures du matin, donne-moi 10 euros).

Quant à mon meuri Alain, le jour où j'ai esquissé un timide "et dimanche, tu as prévu quoi ?" il m'a répondu "Ben rien, t'es pas ma mère !". Ce à quoi je lui ai répondu : pour la fête des pères, tu peux te brosser, Marcel !

Ne vous apitoyez pas, brave gens.  Comme ma maman, je n'y tiens pas plus que ça, à la fête des mères, en fait.

Par contre, qu'en est-il pour vous ? Les fêtes des mères ou des pères sont-elles importantes chez vous ? Si vous êtes munis d'extensions enfantines, vous préparez-vous a recevoir joyeusement le collier de nouilles ou la guirlande en pot de yaourts ? Faites-vous des gros cadeaux à vos parents ou pensez-vous plutôt que ce sont des fêtes purement commerciales ?

Lâchez-vous, votre avis m'intéresse...

14:09 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : fête des mères | |  Facebook | |  Imprimer | |

19/05/2008

Un petit dessin vaut mieux qu'un long discours

326258561.jpg

Merci A Mary-Ann

Vous le voyez le dessin, là ?? 

21:13 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : chine, jo, boycott | |  Facebook | |  Imprimer | |

15/05/2008

Les Gérard

Juste avant l'ouverture du Festival de Cannes, s'est tenu la cérémonie des Gérards.

Dérivée des Razzies awards américains, cet évènement  a pour vocation de couronner tous les ans les pires films français.

Vainqueur de cette année le calamiteux - parait-il, je ne l'ai pas vu - Astérix aux Jeux Olympiques qui a battu sur le fil d’autres chefs-d’œuvre du cinéma français, comme Taxi 4 ou L’Ile aux trésors, la version française de Pirates des Caraïbes.

7236.jpg

 

Monica Bellucci s’est également illustrée dans cette cérémonie en obtenant le «Gérard du désespoir féminin» pour son rôle dans Le Deuxième souffle, alors que chez les hommes, Franck Dubosc emportait la mise pour son interprétation piteuse d’Assurancetourix dans Astérix aux Jeux Olympiques. Et Catherine Deneuve a obtenu le "Gérard de l’actrice que les journalistes s’obstinent à appeler mademoiselle alors qu’elle a plutôt une tête à ce qu’on l’appelle mémé" (méchant le commentaire).

Ca me rappelle une vanne méchante sur Catherine Deneuve qu'avait balancé Laurent Gerra dans un de ses sketches (je ne l'aime pas particulièrement mais cette vacherie m'avait fait rire) : "Catherine Deneuve, on la surnomme Macadam, parce que, comme les rues de Paris, elle est toujours en travaux"...

Après cette avalanche de méchancetés, dites-moi, ce serait quoi pour vous  le film qui mériterait le "Gérard" de l'année ?

15:34 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : gérard, cinéma | |  Facebook | |  Imprimer | |

14/05/2008

Tel père... tel fils

Bon, je sais, certains ou certains vont encore râler sur le fait que je consacre une note au Leader Minimo et à sa suite.

Mais Gilles ayant décidé d'arrêter ses petites BD quotidiennes consacrées au furieux à talonnettes, il faut bien combler le vide...

Et là je suis tombée sur une news qui vont son pesant de Rolex...  J'ai suivi avec passion et délectation le joyeux bordel de la campagne municipale à Neuilly en imaginant les mémères à chienchien tellement perdues qu'elle finissaient par voter Besancenot..

Et bien, pour ma plus grande joie, le bordel continue : Jean Sarkozy, fils-à-papa à qui on a trouvé un job, et le maire élu Jean Fromentin (indépendant soutenu par l'UMP au détriment d'un candidat appartenant bel et bien à l'UMP pour mémoire) se crêpent le brushing  par articles de presse interposés sur la couverture de l'avenue Charles de Gaulle, énorme artère de circulation qui traverse Neuilly.

Le petit voudrait-il par hasard lui aussi devenir calife à la place du calife ? 

Tel père, tel fils.

La totalité de l'affaire sur le Neuilly Bondy Blog (émanation du désormais célèbre Bondy Blog) :

 

Sinon autre ENORME bordel réjouissant, la loi OGM qui a été retoquée, malgré l'écrasante majorité de l'UMP a l'assemblée nationale.  Apparemment ça tiraille dur dans les rangs des députés UMP qui sont de plus en plus déçus des relations et de l'attitude de la présidence envers eux et d'une réforme institutionnelle à laquelle il adhèrent moyennement.

Ils ont donc voulu envoyer un coup de semonce.

Par conséquent, Copé, le patron du groupe parlementaire UMP s'est fait souffler dans les bronches et l'Elysée à menacé de reprendre directement les choses en main. Ceci dit, on soupçonne aussi le dit Copé d'avoir noué une alliance avec Fillion, désormais à couteau tiré avec son boss Sarko, et donc d'avoir torpillé volontairement le vote de la dite loi OGM...

On en viendrait presque à plaindre Nico : lâché par les sondages, lâché par Fillion, lâché par les députés UMP, ... D'ici à ce que Carla se tire  et que le fiston veuille lui piquer sa place, y'a pas loin...

Et pour terminer, un bon mot d'un des rares députés restés fidèles à Chirac - les chiraquiens n'appréciant que très modérément Sarko : il a qualifié la présidence de Sarko de "CLINQUENNAT"... Pas mal trouvé.

15:01 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : sarkozy, neuilly | |  Facebook | |  Imprimer | |

06/05/2008

Petits commentaires d'actualité...

  • Aujourd'hui c'est l'anniversaire du nain. Mauvais anniversaire Leader Minimo... Encore 4 ans, pfff. SVP les gens, ayez une lueur d'intelligence la prochaine fois. VIREZ-LE...
Mais voter pour qui  ? Quoique farouchement de gauche, je dois bien admettre que le PS au niveau des idées c'est 20000 lieues sous la mer... A part faire la plouffe pour savoir qui-c'est-qui-sera-le-prochain-chef-à-plume, les socialistes ne nous sortent pas grand chose..
 
  •  A propos de leader Minimo et de ses admirateurs, le journal Marianne a sorti un article très intéressant sur la vie et l'oeuvre de Jean-Pierre Elkabbach, dont la carte de presse devrait aussi porter la mention "cire-pompes".  Il y a déjà 30 ans, ce type sévissait à la télé en tant que fan officiel de Giscard et faisait tout pour la promotion du gouvernement en place à tel point que s'en était intolérable. Ses seuls moments drôles étaient les débats politiques en plateau avec le cultissime (mais dangereux) George Marchais qui lui intimait le silence par des "taisez-vous Elkabbach" retentissants (si vous n'avez jamais vu ces débats, regardez-les ce sont, à mon sens les meilleures émissions comiques des années 70). Mis sur la touche pendant l'ère Mitterrand, il est revenu en rampant (car il est visqueux) avec la droite pour jouer les porte-flingues de Nico 1er. A la tête d'Europe 1, qu'il a transformé en radio-Sarko, il accumule bourde sur bourde et a, en politisant Europe 1 à droite toute, complètement flingué l'audience. A tel point que personne ne veut plus venir y travailler. Sans parler de sa dernière gaffe : il a ordonné à son personnel d'annoncer la mort de Pascal Sevran. Là quand même, il va être obligé de s'expliquer devant le CSA. Pas certain qu'il soit sanctionné... Les amis de mes amis...

  •  Pendant ce temps, Sarko va en Tunisie et ... Ou est Robert Ménard ? Le bouillantissime responsable de Reporters Sans Frontières serait-il en RTT ? Aurait-il été assagi par sa récente légion d'honneur ? Aurait-il l'indignation sélective ? La Chine c'est bien, c'est loin, c'est spectaculaire. La Tunisie, tout le monde s'en fout. Pourtant sous la plage, la torture... C'est un terrible état policier où les opposants n'ont que le droit de se taire. J'ai appris par ailleurs des trucs pas très net sur le parcours de Ménard et ses financements. Par exemple, une émanation de la CIA verserait un joli pactole à RSF, sous réserve que cette organisation ne parle pas en mal des droits de l'homme aux USA. Alors info ou intox ? Du coup j'ai failli retirer la banniere Jeux Olympiques de mon blog. Mais comme c'est une cause qui dépasse RSF, je la laisse.

  • En Birmanie, c'est l'horreur. Et puis quoi, 3 lignes dans les journaux, 1 minute à la télé. Pourquoi : Y A PAS D'IMAGES, ma brave dame. Pas de vagues meurtrière à montrer en boucle, avec des jolis cadavres qui flottent pour émouvoir la ménagère de moins de cinquante ans et lui faire faire son chèque à Médecins du Monde. La junte au pouvoir après avoir minimisé l'étendue d'un désastre total vient seulement maintenant de faire appel à l'aide internationale qui peine à s'organiser et à arriver sur place. C'est pas bon pour une dictature d'avoir pleins d'étrangers qui vont et qui viennent chez elle, voient et peuvent témoigner de ce qui s'y passe.

  • Un française  est emprisonnée depuis 2 ans au Mexique pour, apparemment, s'être trouvée avec le mauvais petit copain au mauvais moment. Un artisan français est condamné à mort en Indonésie pour avoir été recruté par des trafiquants de drogue pour faire des travaux dans le labo de transformation. Et alors ? Pas de marche blanche, pas de mains dans la farine, pas de portrait géant sur l'hôtel de ville, pas de famille éplorée en boucle à la télé qui vient présenter son bouquin ? Non, non, non, il ne sont pas intéressants, pas très médiatiques, et peut-être coupables. On ne va pas les soutenir quand même... Je rappelle simplement que toute personne passant en jugement est, selon la loi française, présumée innocente. Même Michel Fourniret.

Salut le monde. Ne croyez surtout pas TOUT ce qu'on vous raconte dans les médias. Faites-vous votre propre point de vue...