Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2008

Paradoxes balnéaires

Aujourd'hui ennA nous livre sa version du proverbe "les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés"

 

 

Pour une fille qui habite au bord de la mer depuis qu’elle est née, je présente quelques paradoxes. Paradoxes qui ne se voient pas au premier abord. J’ai manqué quelques incontournables de n’importe quelle résidente de Beach-City. Des aberrations tellement aberrantes que je me demande si j’ai vraiment vécu ici. Attention révélations !!

J’ai beau habiter au bord de la mer, je ne suis jamais allée pêcher. Je n’ai jamais bravé les rochers pour aller traquer les coquillages avec ma petite épuisette au filet bleu, mes sandales en plastique et à paillettes (parce que je suis une fille). Je n’ai jamais fait partie de la fourmilière qui grouille sur les rochers lors des marées à gros coef’.

J’ai beau habiter au bord de la mer, je n’ai jamais posé l’orteil sur un bateau. Je ne me suis jamais aventurée en pleine mer. Mais, j’ai eu des cours de voile ‘intensifs’ du primaire au collège. Des cours de voile sur des catamarans. Tellement ‘intensifs’ que le concept batterie avec bâbord et tribord m’apparaît autant abstrait qu’une question de philo. Batterie était un moyen mnémotechnique pour distinguer la gauche de la droite. Moi, je suis ambidextre, alors la gauche de la droite…

J’ai beau habiter la mer, je n’ai jamais fait partie d’un de ses clubs de plage aux noms évocateurs (Club des Crabes, Club des Mouettes). Ces clubs ridicules sont remplis de joyeux bambins délaissés par leurs parents : une sorte de garderie de plage, qui sautent allègrement sur les trampolines et qui concourent pour le plus beau château de sable. (Par contre, j’aurai aimé sauter sur un trampoline).

J’ai beau habiter la mer, je ne suis jamais allée à la plage avec mes parents. Ma mère a la phobie de l’eau et mon père trouve ça ridicule de se montrer, de s’exhiber sous prétexte que c’est l’été. Eh oui, mes parents sont pas mal aussi dans l’aberration ! Je me rendais à la plage avec mes grands-parents qui, comble de l’absurde, ne savaient pas nager ! Petite fille qui adorait nager dans l’eau, j’étais vraiment entourée d’une équipe de bras cassés. J’ai quand même de bons souvenirs de plage. Mon frère et moi passions des heures dans l’eau. On détestait rester à griller sur notre serviette.

Aujourd’hui, mes grands-parents ont drôlement vieilli, mes parents sont toujours aussi frileux quant à l’expédition plage, alors, il reste la grande sœur qui emmène son Doudou de 14 ans son cadet. Pour que lui ait aussi des souvenirs de plage et qu’il ne dise pas à 20 ans passés : « j’ai beau habiter au bord de la mer, je ne suis jamais allé à la plage avec ma sœur. »

 

09:00 Publié dans Les guests à Manu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mer, plage, bateau | |  Facebook | |  Imprimer | |

11/07/2008

Guide Touristique du Bassin d'Arcachon

En cette période estivale, un petit guide bien utile de survie en milieu Arcachonnais, grâce à Chris

 

Au cas où vous voudriez prendre des vacances sur le Bassin d’Arcachon.. Méfiez vous !!!
Voici quelques mises au point nécessaires pour ne pas se faire avoir dans  cette jungle touristique

 

Ile aux Oiseaux.jpg

 



Sur l’Ile aux Oiseaux, y’a pas d’oiseaux ! du moins pas l’été.. parce qu’il a trop de « circulation » autour de leur île... alors ils vont se planquer dans le fond du Bassin.
Sur les plages des communes de fond de Bassin, à marée basse, y’a pas d’eau…
Dire que ça circule mal est un doux euphémisme.

Le fameux camping de Camping n

’est pas au Mouleau mais au Pyla
Si jamais Mister the grand Président décide d’y venir et qu’il veut faire son jogging sur la plage au petit matin vous vous ferez virer de la plage. (Ceci dit, pas de  panique d’après les derniers ragots, ce ne serait plus assez jet set pour lui, et puis j’imagine que ça lui rappelle trop Cécilia)
Renseignez vous sur les prix avant de payer votre tournée dans les bars branchés du secteur… sauf bien sûr si vous êtes riche.. alors là pétez vous là un max !
En boite de nuit vous risquez de tomber sur un ex sélectionneur de rugby / actuel secrétaire d’Etat qui dira à votre copine en train de se dépatouiller avec le sucre sur le bord de son mojito qu’il aime beaucoup le façon dont elle se lèche les doigts.
Si vous cédez à l’envie de faire une promenade en bateau, mettez une triple couche de crème solaire et un t-shirt à manche longue. Parce qu’en bateau il fait bon, il fait bien moins chaud que sur la plage et pendant qu’on rêvasse en regardant les magnifiques villas* qu’on ne paiera jamais et les parcs à huîtres, on ne se rend pas compte du monstrueux coup de soleil qu’on est en train de se chopper !!
Laissez pas trop vos enfants dériver sur leur bouées, parce que s’il n’y pas de vague, à certains endroits il peut y avoir du courant (plages de la sortie du Bassin).
j’ai pas de 10ème conseil !
Donc si vous êtes dans le coin, profitez bien de vos vacances. Ce sera bondé de monde mais c’est une belle région !


* petite annonce vue récemment en vitrine d’une agence immobilière : villa au Pyla sur Mer, 8 pièces, piscine, garage. 1 700 000 euros. Pas cher !

08:00 Publié dans Les guests à Manu | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bassin d'arcachon | |  Facebook | |  Imprimer | |

09/07/2008

Les fesses de Madame

C'est Lili qui s'y colle pour une histoire à suspense... et à épisodes... La suite à trouver sur son blog.

Quand j’étais petite, je passais tous mes étés chez ma grand-mère. Ma mamie habite dans le sud de la France. Au pays du soleil qui fait virer les cachets d’aspirines en écrevisses en moins de deux heures, au pays de la bonne odeur de bouillabaisse, de la pinède, et des fesses de Madame.

Ah ! d’un coup je sens que mon histoire vous intéresse ! Je n’ai jamais compris comment la simple évocation de certains mots pouvait posséder un effet hypnotique aussi important…

Bref, passons … Les fesses de Madame donc.

Depuis toute pitchoune ce lieu me fascine, m’intrigue, m’interpelle. On m’a raconté cette histoire cent fois et cent fois j’avais les yeux grands ouverts à l’évocation de son histoire.

Dans le trou du cul du monde le village de Grabels, se trouve un lieu-dit. C’est ce lieu-dit qui se nomme les fesses de Madame. Il s’agit d’un gros rocher fendu en deux par son milieu et en bas duquel une rivière devient un mini-lac avec un tourbillon.

On me racontait, qu’un jour, deux petites filles jouaient prés de ce gros rocher. Elles devaient pêcher des petits poissons d’eau douce ou bien cueillir des fleurs pour leur maman assise non loin d’elles.

Plus d’une fois, leur mère leur dit de faire attention, de pas trop s’approcher du bord pour ne pas attirer le dragon qui vit dans la grotte et qui raffole de la chair tendre des petites filles désobéissantes.

Comme tous les enfants pris dans leur jeu, l’une d’elle s’approche trop du bord. La berge cède et la voilà qui se débat pour sortir de l’eau et appelle à l’aide. Sa sœur, en vain, tente de la retenir le temps que les adultes arrivent. La fillette est emportée par le tourbillon, les hommes plongent en s’attachant aux arbres pour la repêcher mais reviennent toujours bredouille. La fillette a disparut en l’espace de quelques minutes dans l’antre du dragon.

 

A suivre…

 

Parce que je n’invente rien, ce lieu existe vraiment :

ROCHER.jpg

 

 


17:15 Publié dans Les guests à Manu | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer | |

08/07/2008

Roulons-nous dans le stupre et la médiocrité...

Aujourd'hui, c'est Chris qui nous livre ses réflexions télévisuelles...

 

Au cas où cet été, il ferait un temps tout pourri façon été de l’année passée… pour se détendre et s’occuper sans trop se fouler les neurones, il y a – Dieu merci- les programmes de télé-réalité.

Et ceux de l’été… ça vaut son pesant d’or.

Commençons « soft » : Koh Lanta. Un décor de rêve, le dépaysement.. que nenni ! De pauvres naufragés volontaires qui peuvent plus se voir en peinture au bout de 3 jours, soumis à des « épreuves » digne de la Question de la grande époque de l’Inquisition, et qui se demande quand est-ce qu’il sera le plus judicieux de se partager les 10 grains de riz qu’il reste. Pendant ce temps savourez une bonne glace (ex : caramel au beurre salé de chez F Théron, vendu chez Picard) vautré sur le canapé.

Laissons le sport et passons au côté romantique des choses : l’amour est dans le pré. Ahhhhh !!!… le fumier, les vaches, les poussins morts la veille et tout ce beau monde qui cherche l’âme sœur… qui puisse aussi servir d’ouvrier(e) agricole. L’année dernière ils nous avaient même sortis de par derrière les fagots deux vieux garçons du Bordelais (des frères) avec une tête à faire peur.. dont l’un a abandonné en cours de route l’unique chance de sa vie de tremper le biscuit t l’autre a fait venir deux âmes charitables pour leur annoncer à table que finalement il avait rencontré quelqu’une une à la fête de la bouse de Triffouillac sur Garonne 15 jours plus tôt. Les boules.

L'amour dans le pré.jpg

 

Si vous êtes vraiment très fatigués intellectuellement, pas de panique : Secret Story revient !! avec Benjamin Castaldi sous amphet, ses énigmes et ses défis à la mords-moi-la et ses concurrents… comment dire… inimitables. S’ils n’existaient pas il faudrait les inventer. Que vont-ils nous trouver cette année. Pas facile de passer après une ex-flic-ex-gogo-danceuse qui cause comme un charretier mal embouché, des triplées qui se partagent le même cerveau, une fille qui veut être un garçon et qui porte plainte ensuite contre la prod parce qu’il estime avoir été lésé, et un couple de manipulateurs atteints de melonite aiguë.

 

Secret story.jpg

Et si après tout ça, il vous reste encore quelques neurones, une bonne ration de l’Ile de la tentation devrait les euthanasier. Ah !! la fête du string, des couples improbables et des grandes problématiques existentielles (m’aime-t-il vraiment ???? notre amour est-il solide ????? ben non grognasse !! si t’es là c’est qu’il y a un problème… où que t’as passé un casting…)

Ile de la tentation.jpg

 


 

Voilà… une fois qu’intellectuellement on a bien touché le fond, on est paré pour la rentrée !

 

08:00 Publié dans Les guests à Manu | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : télé, télé-réalité | |  Facebook | |  Imprimer | |

07/07/2008

The Year Of the Cat - 3


Bonjour les gens!
C'est encore moi! MaO
Une dernière Charade et après,  promis, je laisse la place au suivant!

charade3.jpg

 

08:00 Publié dans Les guests à Manu | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : chats | |  Facebook | |  Imprimer | |

06/07/2008

The Year Of the Cat - 2

Bonjour les gens!
C'est toujours MaO qui squatte.
Allez, une petite Charade supplémentaire.

charade2.jpg

 

08:00 Publié dans Les guests à Manu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chats | |  Facebook | |  Imprimer | |

05/07/2008

The Year of the Cat...

Bonjour les gens!

C'est MaO qui squatte aujourd'hui et pendant les deux jours qui viennent !
Alors comme je sais que la proprio elle aime bien les chats kromignon, j'ai bidouillé un truc exprès.

 Que vous soyez pas trop dépaysé en son absence, quoi. Trop sympa non?

charade1.jpg

 

17:19 Publié dans Les guests à Manu | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : chats | |  Facebook | |  Imprimer | |