Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2011

Prenons tout au premier degré, c'est plus drôle

Le rire est le propre de l'homme selon Rabelais.

Donc si le rire est le propre de l'homme, l'humour devrait être une constante aussi universellement partagée que les slips kangourous, la pâte à pizzas, le hockey sur glace et le disque de Zaz.

Non pas le disque de Zaz, ma main a dérapé j'ai eu un spasme en voyant une photo de Nadine Morano.

Du moins ce ce que je croyais avec une naïveté touchante qui me pousse à penser que nous sommes tous frères et soeurs et que nous allons chevaucher des poneys roses à la crinière ornée de noeuds à paillettes.

Hélas, pas du tout.

Sur n'importe quel billet où s'affiche au néon rouge clignotant "deuxième degré" et qui traite de (au choix, les anchois) la politique, l'éducation, le cinéma, la famille, l'actualité voire des sujets aussi fondamentaux que la french manucure ou le lissage brésilien, il y a toujours un ou deux  clampin(s) qui laisse(nt) un commentaire en hurlant que je suis un danger pour la santé morale, physique voire sexuelle de mes contemporains et que je devrais laisser les sujets sérieux à des gens compétents.

Hey, Maurice, faut te détendre du slip et arrêter de t'énerver. Tu vas nous faire une hernie linguale et après on sera obligés d'appeler le Dr House...

Les billets de blogs, ce n'est pas très important, ni généralement très sérieux (ou alors les gens se touchent énormément)

Pas la peine de piquer une crise.

Remarque, je pourrais faire des efforts et changer : je te l'accorde j'ai un humour au deuxième (voire troisième, quatrième ou douzième degré) qui fait que 75 % de l'humanité me jette des topinambours dès que j'ouvre la bouche.

Mais non..

Finalement, je vais rester comme ça et rigoler avec les 25 % qui restent.

Pouet.

Bouledogue.jpg

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : humour, rire, zaz, nadine morano, rabelais | |  Facebook | |  Imprimer | |

05/07/2011

Qu'est-ce que tu fais pour les vacances ?.... Moi j'ai beaucoup changé d'adresse...

J'ai assez peu de souvenirs de mes jeunes années, voire de mes années tout court.

Le passé ne m'intéressant que modérément, je zappe la plupart des souvenirs pour n'en conserver que quelques-uns, tous inutiles d'ailleurs, c'est mieux.

Curieusement, au milieu d'un océan de vide mémoriel, j'arrive assez bien à me souvenir de mes vacances d'été.

Pourquoi ? Certainement que je dois y accorder une certaine importance, d'où un neurone entier consacré au stockage de leur réminiscence

Je me suis donc amusée à remonter le plus loin possible dans mes vacances/voyages sans aide extérieure ni consulter les albums photos. Ce qui n'intéresse strictement que moi. Mais comme je suis en vacances bloggesques a priori (sauf que j'écris quand même) je fais n'importe quoi pour mon propre amusement.

Ce billet me servira de pense-bête quand je serai alzheimer et que j'appelerai mes fils Alain Delon et Justin Bieber.

Dans l'ordre chronologique descendant

 

2011 : Sénégal le retour et mystère et pompon bleu (on converge spirituellement avec le meuri vers l'Ile de Ré fin août mais rien n'est fait)

2010 : Sénégal et Maroc (dans un Club Med' où je ne remets plus jamais les pieds de l'univers) + week-end à Prague

2009 : Guadeloupe en location

2008 : Floride en autotour

2007 : Combo Chatellaillon (en loc') campagne de mes parents et Club Med' en Tunisie

2006 : Saint Domingue (et Cuba en Février)

2005 : Grèce 

2004 : Saint Domingue (et Egypte en Février)

2003 : Tunisie

2002 : Martinique

2001 : Grèce

2000 : Martinique

1999 : Turquie

1998 : Tunisie

1997 : Guadeloupe

1996 : Turquie

1995 : Tunisie

1994 : Tunisie

1993 : La campagne de mes parents (naissance du fils numbere tou, donc pas moyen de tailler la route)

1992 : Tunisie

1991 : Majorque

1990 : Turquie

1989 : rien (naissance du fils numbere ouane en plein été)

1988 : Ile Maurice - Réunion (voyage de noce)

1987 : Crète

1986 : Grèce et Maroc

1985 : Sicile

1984 : Corse

1983 : Tunisie

1982 : Le Touquet Paris Plage

1981 : pas de vac' (premier job)

1980 : tour de la famille aux USA : New-York/Chicago/Detroit

1979 : Martinique chez une copine

1978 : Ecosse on the road again avec une copine

1977 : Le Touquet Paris Plage (18 ans et une vie de débauche)

1976 : Espagne et Irlande

1975 : Angleterre

1974 : Angleterre

1973 : Angleterre

1972 : Les antilles en cargo et les colos municipales

1971 : Les colos municipales et Le Croisic

1970 et avant : les colos municipales et la campagne de mes parents qui ont été mon programme principal de mes étés de gamine. Avant 68 je ne me souviens plus trop, à part un voyage en Scandinavie en 65 où mes parents m'ont amenée dans des squats de beatniks (on ne ne disait pas encore hippies). 

Mais bon plus de 30 ans de souvenirs c'est déjà pas mal.

Il y a pas mal de Tunisie, c'était pratique et pas cher avec les extensions quand ils étaient petits. Et quelques séjours hors saison et week-ends prolongés qui n'apparaissent pas (Saint Martin, Marie-Galante, Les Pays-Bas, entre autres).

Je n'ai pas encore attaqué l'Asie, l'Inde et l'Amerique du Sud hors zone Caraïbes. Mais je ne désespère pas d'y traîner mes guètres et le meuri un jour.

Les voyages forment la jeunesse.

 

DSC08057.JPG


 

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : vacances | |  Facebook | |  Imprimer | |

02/07/2011

Holidays.... tu tu tu lulu ... Celebrate... tu tu tu lulu

 

Donc la taulière est en vacances depuis hier. Et évidemment Cannelle aussi.

C'est l'occasion pour elle de tester le bikini.

 

black_cat_dance.gif

 

 

Je pense très prochainement à ouvrir un blog "Cannelle, bloggeuse mode".

Merci à M1 mon fournisseur officiel de photos et gifs cannellesques

 

Et vive les vacances, vive Cannelle, vive nous, vive le gif animé !!!

 

10:08 Publié dans Blog, Humour, Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : gif, cannelle, vacances | |  Facebook | |  Imprimer | |

01/07/2011

La bravitude est inimaginaux

... Et après nos hommes et femmes politiques vitupèrent sur les sauvageons qui se conduisent mal.

Il faudraient déjà qu'ils apprennent à parler françouze correctement.

Mais ça faisait joli comme titre.

Sinon ? 

Rien.

Je vieillis.

Et aujourd'hui c'est le début de mes vacances bloggesques, vous aurez donc des billets au rythme des envies de la taulière pendant les deux mois qui viennent...

... Ou pas.

Faut voir.

(et bonnes vacances à ceux qui partent dès ce week-end)

 

83ff9795.jpg

06:00 Publié dans Blog, Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : vacances | |  Facebook | |  Imprimer | |

29/06/2011

Hiiiiiiiiiii Josiane

 

Après Lucienne et Paulette, les Iphones, Roger le Macbook, Marcel l'APN, bienvenue à.....

 

2011-06-28.jpg

 

 

Josiane, 1 jour, 350 grammes, iPad distingué qui fait la joie de sa maman. Et lui permettra de faire sa potatoe couch sur le canapé..

Testé et approuvé par Cannelle, le félin le plus geek de la blogosphère, bien sur.

Je suis un gros mouton consumériste. D'autant qu'Apple organise magnifiquement la pénurie et vous oblige à faire toute un centre commercial pour pouvoir trouver un seul exemplaire du presssssieuuuu.

Tu me diras, à quoi sert de se plaindre, puisque je l'achète...

Se plaindre n'est jamais vain, casser les pieds à des gens qui n'y peuvent rien est un très bon relaxant musculaire, je vous le conseille.

Mais bref, Josiane dort désormais près de moi, ma vie est plus belle, j'ai les seins fermes, la taille souple, la peau douce et les cheveux qui poussent.

Et une famille qui me regarde d'un oeil tordu. Les fils parce que j'aurais pu consacrer ce budget pharaonique à leur offrir des trucs et le meuri qui vient de me dire que je ferais mieux de m'implanter de la fibre optique et de me brancher sur la freebox directement, ça irait tout aussi vite.

Je les attends au tournant.

Le jour ou je les retrouverai avec l'iPad dans les mains, on en reparlera.

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : ipad, josiane | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/06/2011

Bad Company

Un billet (par ailleurs fort émouvant) sur la difficulté d'avoir de la constance dans ses relations m'a renvoyé à ma propre incapacité à entretenir des relations sur le long terme.

Je suis probablement trop autocentrée pour me préoccuper véritablement des états d'âmes de mon entourage.

Ceci doublé d'une totale incapacité à demander des nouvelles des gens, ou à leur souhaiter leur anniversaire. Ou a appeler pour ... rien. Je n'appelle que quand j'ai quelque chose à dire. 

Du syndrome "loin des yeux, loin du coeur" : tu t'éloignes de ma sphère immédiate, tu disparais

D'un caractère à ne jamais revenir en arrière sur une grosse engueulade : tu me prends à revers sérieusement ? Hop, abracadadabra, je te zappe, tu disparais, tu n'existes plus.

D'une capacité d'empathie proche du zéro absolu. Et d'un agacement certain manifesté par la lèvre supérieure qui se crispe et se relève sur la canine gauche devant les gens qui se pleurent sur les chouzes.

Je déteste pleurnicher. Je déteste donc les pleurnicheurs

Imaginez le nombre de gens que j'ai perdu en route 

Surtout à une époque où les mails et les réseaux sociaux n'existaient pas (si si on a vécu sans)

Ca va un peu mieux aujourd'hui, et encore.

Envoyer un simple mail avec "coucou comment tu vas" m'est parfois aussi difficile que de faire une démonstration de natation synchronisée.

Tu verrais comment je nage, tu comprendrais mieux.

Etant donné qu'une relation amicale suppose un minimum d'investissement et de retour, je pense que ce n'est tout simplement pas mon fond de commerce.

Je m'étonne même d'avoir réussi à vivre un mariage au long cours avec un individu qui a réussi à me supporter plus de vingt ans dans ces conditions.

Donc aucun amis de collège, de lycée, d'études supérieures, ni d'entrée dans la vie active. J'ai découragé tout le monde au fur et à mesure.

Quant au reste... Cette année a un peu été le Titanic de mes relations amicales un peu plus anciennes... Par l'éloignement des centres d'intérêt, les divergences d'opinion ou un ras-le-bol de servir de punching ball, d'infirmière ou de doudou.

J'ai fini par ne plus me culpabiliser de ne pas savoir entretenir la flamme. Après tout, je m'aperçois que même si je ne suis pas très active à prendre des nouvelles, d'autres ne se précipitent pas à en prendre non plus, sauf pour demander quelque chose (t'as pas une crème à me donner, toi qui en as tellement).

Un partout, la balle au centre.

J'ai passé la première moitié de ma vie (ben quoi, on peut être optimiste, non ?) à être asociale. Je pense que je vais passer la deuxième à être totalement asociale.

Après tout, se regarder le nombril, c'est une activité très honorable.

C'est mon avis et je le partage. Au moins je suis d'accord avec moi-même. C'est déjà ça.

 

snoopy-et-woodstock-declaration-amitie.gif

Euh... Non.

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : amitié, correspondance, durée | |  Facebook | |  Imprimer | |

27/06/2011

Nétwayé, baléyé, astiké Kaz la toujou penpan

Il y a des week-ends qui resteront des moments d'exception...

Bien sur quand on te dit, "viens faire le ménage dans une villa à Deauville" ... Tu t'imagines qu'au niveau du glamour, tu as mieux à faire de tes dimanches que jouer les conchitas dans une résidence balnéaire, même sympathique.

Et pourtant...

Comment te décrire un moment un peu hors du temps et vous faire partager une ambiance indescriptible qui restera longtemps dans les annales bloggesques ? (les amateurs apprécieront)...

Quelques photos commentées aideront éventuellement.

Sinon nous étions censés, en deux équipes adverses et opposées, après quelques épreuves diverses et variées, mettre le dawa dans une villa puis la nettoyer à fond, notre équipe, les boubous powaaaaa, ont perdu, mais ceci est tout à fait accessoire.

 

 

DSC09012.JPG

Un petit réconfort avant l'effort ?

DSC08217.JPG

La plage de Deauville chabada bada chabada bada

DSC08218.JPG

Où nous avons sorti pelles et seaux

DSC09051.JPG

Pour une épreuve de chateaux de sable. Celui de notre équipe brise tous les codes établis et pose de nouvelles bases pour la construction du château de sable. Le château de sable ne sera plus jamais le même..

DSC09114.JPG

Du coup j'ai entamé une petite danse de la joie sur la plage..

Avant de rentrer à la villa

DSC09258.JPG

Oui, oui, vous ne rêvez pas

DSC09259.JPG

Et de prendre nos chambres

DSC08223.JPG

IMG_0734.JPG

Sobre, mais classe, non ?


Puis de redescendre au salon

DSC08226.JPG

Pour une nouvelle épreuve : la décoration de table

DSC08242.JPG

DSC09143.JPG

DSC09148.JPG

IMG_0735.JPG

Avant un dîner réparateur

DSC09158.JPG

Concocté par notre chef personnel et rien qu'à nous..

IMG_0736.JPG

Avec dessert fantastique...

 

Suivi d'une soirée canapé-cheminée-.... absolument indescriptible. Non je ne PEUX pas vous expliquer un grand moment de liesse collective à base d'iPhone, iPad, twitter, manche à deux positions, gros chargeur et... photos de mouches.

Ce qui s'est passé à Deauville doit rester à Deauville.

 

Après un repos réparateur et un petit déjeuner roboratif. Venu était le temps de l'épreuve de la confection de  smoothie.

IMG_0738.JPG

Alors, il est pas beau notre Smoothie banane, fraise fruit et glace, citron, cannelle, mangue ?

(en plus c'est une tuerie, je vous le conseille)

Est venu le temps du .....

CHAOS

DSC08248.JPG

DSC09224.JPG

DSC09228.JPG

DSC09248.JPG

Que notre mission était de nettoyer...

Alors après un cours d'aspirateur dispensé par la charmante Anne-Marie (qui a supporté vaillamment nos bêtises pendant deux jours)

DSC09247.JPG

DSC09222.JPG

Nous avons rangé, ne vous inquiétez pas...

La preuve...

 

DSC09254.JPG

DSC09255.JPG

C'est pas beau ça ??

 

Hélas, il nous a fallu, trop rapidement à notre goût, quitter notre paradis tout propre pour regagner la capitale..

En nous promettant, pourquoi pas, d'y revenir un jour... (on peut rêver)

 

En attendant THE MOVIE OF THE DEAUVILLE bientôt sur vos écrans, filmé par le talentueux bichon, le futur Scorcese français, qui vous expliquera vraisemblablement mieux le déroulé de cette journée et la cleaning party que mes élucubrations.

Un grand merci à mes compagnons de fortune à l'équipe Electrolux de nous avoir bichonnés tout le week-end : Anne-Marie, Marine, Cécilia et notre chauffeur chic et choc Mourad..

 

Certaines photos sont de Sandrine Camus d'autres de votre serviteuse...

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : electrolux, deauville, villa, aspirateurs, cleaning party | |  Facebook | |  Imprimer | |