Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2011

Plantage

Faire 5 heures de route dans la journée pour un déjeuner de famille ultra-chiantissime, check.

Etre obligée d'avaler des médocs anti mal de mer, vu que la voiture du meuri te colle le gerbillon, check.

Oublier que tu as pris des médocs anti mal de mer, boire de l'alcool pour noyer ton chagrin, et finir complètement ivre en réaction, check.

Enchaîner ensuite sur une ballade en famille au bord de la mer où tu as juste envie de noyer toute ta parentèle check.

S'apercevoir que tu ne supportes plus la voix suraigüe de ta belle-soeur, check.

Confirmer que ton autre belle-soeur choisit apparemment exprès des activités et loisirs dont tu n'as strictement rien à cirer (et qu'elle te raconte dans le détail), check.

Malgré un twittage à table, et une tronche de 3 pieds de long toute la journée, entendre ta belle-soeur te dire "vous êtes libre le 26 juin ? Je fais mon anniversaire", check.

S'apercevoir qu'on aime follement son meuri lorsqu'il lui répond "Ah je pense que je vais faire une semaine de voile, justement, fin juin", check.

Envoyer bouler la belle-soeur à la voix suraigüe qui t'appelle dans la voiture pour trouver l'adresse d'un cyber café "parce que tu as un Iphone" à une nièce qui a les deux pieds dans le même sabot (à Paris il n'y a aucun cyber café, tout le monde le sait), check.

Perdre la seule chose sympa de la journée (jolies photos de bord de mer faites avec Marcel, l'APN rose), parce que la carte mémoire a buggé, check.

Passer deux heures à tenter de trouver un logiciel de récup' de photos GRATUIT sans succès, check.

J'ai quand même réussi à sauvegarder quelques photos de cette journée de ... Prises avec  l'Iphone

IMG_0627.JPG

Joli le chateau-chambres d'hôtes, restau quand même

IMG_0630.JPG

La chie-chienne à ma belle-soeur (boh elle est mimi comme tout la bestiole)

IMG_0634.JPG

Foie gras maison (avec mon doigt devant, oui c'est artistique, je lance la tendance épicétout)

IMG_0638.JPG

La voiture de mes rêves (Austin Powers est en moi)
Voilà

Heureusement, tout ceci est terminé, et dans un peu plus de 72 heures...
Les baobabs, les pilotis, les oiseaux et la lagune m'attendent.
Ainsi que mon filleul

P1100361-570x525.jpg

 

Et là je peux dire que les vacances ON VRAIMENT COMMENCE

 

 

Au fait, les deux gagnantes des coffrets Weight Watchers sont Manou des Ménagères et Little Daewoo. Les filles, envoyez-moi vos adresses.

Pour les autres, consolez-vous, les concours ce n'est pas fini, loin de là, et il va y avoir des choses plutôt sympas à gagner....Restez tunés comme dirait l'autre.


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : famille, réunion, repas, apn, plantage | |  Facebook | |  Imprimer | |

06/05/2011

Danser comme une neuneue sur un fond vert..

.. devant une caméra.. Ca c'est fait.

Et pourquoi donc, à votre avis je bougerais mon popotin sur du coupé-décalé pendant qu'on me filme pour la postérité (et le posterieur au passage) ?

Vous le saurez un poil plus tard.

Quand j'aurais acheté un aller simple  pour la Nouvelle Zélande, liquidé mon compte en banque et changé mon identité en Josiane Michu.

En attendant ? 

Rien.

J'ai le droit de ne pas être spirituelle et inspirée tous les jours. 

C'est un des billets les plus courts que j'ai jamais fait.

Je suis une escroque.

Lapidez-moi

c-est-pas-parce-qu-on-a-rien-a-dire-qu-il-faut-fermer-sa-gueule-6037-929654022.jpg

 

 Est-ce que quelqu'un a vu ce chef-d'oeuvre impérissable ?

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : rien à dire | |  Facebook | |  Imprimer | |

05/05/2011

La nuit, je mens

... Mais pas que.

Je suis une incorrigible menteuse. Pire, j'adore ça. Raconter des fariboles, c'est jouissif. 

Je ne parle même pas d'embellir la réalité. C'est une seconde nature. Raconter une histoire sans l'enjoliver un brin, c'est quasi mission impossible pour moi.

Non je parle de fixer quelqu'un dans les yeux en lui disant sans sourciller "Ah non ton message me demandant de te donner pour 17 heures le rapport sur les élément de discours destinés au Ménagères de plus de 50 ans poilues sous les aisselles, je ne l'ai jamais eu" 

Et même pas un regret judéo-chrétien après

Oui, c'est mal (enfin selon les critères plus ou moins en vigueur) mais ça facilite considérablement la vie.

Donc c'est toujours le chat qui casse le vase, ou le conducteur du métro qui a fait un arrêt cardiaque provoquant un collision avec la rame d'en face et un retard d'environ deux heures.

Ce n'est jamais, au grand jamais, ma faute.

Ceci je dois me méfier dorénavant. Il parait que tout doué(e) que l'on soit, il y a des signes décryptables du langage corporel qui indiquent qu'on est en train de tenter d'embobiner son interlocuteur.

«Un menteur n’est absolument pas caractérisé par tous les stéréotypes que l’on connaît», explique Claudine Biland, psychologue sociale, spécialisée dans la communication non-verbale et auteure de Psychologie du menteur (Editions Odile Jacob). «Il n’est pas agité, ne rougit pas, n’a pas de difficulté à enchaîner ses phrases etc. Le menteur évite soigneusement tout signe de pression émotionnelle.»  (ça me rappelle vaguement quelqu'un)

 L’une des rares techniques pour vous rendre compte que quelqu’un vous ment est la comparaison. Si votre interlocuteur a des attitudes, des expressions qui lui sont d’habitude étrangères, c’est peut-être qu’il n’est pas sincère. «Le menteur qui a une allure relativement paisible peut avoir quelques micros gestes fugitifs révélateurs d’une certaine gêne», ajoute la psychologue.

 Une astuce pour déstabiliser un menteur : L’effet de surprise. «La meilleure technique consiste à faire croire au menteur qu’on prend tout ce qu’il dit pour argent comptant. A la fin d’un long discours, si vous lui annoncez toutes les choses que vous savez, ça le déstabilisera», explique Claudine Biland. 

Il va donc falloir que j'apprenne à déjouer les effets de surprises. Pour ne plus me faire repérer.

Ou alors, je pourrais aussi arrêter de mentir.

Et me faire engueuler au lieu d'accuser le chat quand je casse un vase .

Ou quand j'arrive deux heures en retard.

hmmmm....

Non je vais perfectionner ma poker face.

Je crois que c'est mieux comme ça..

J'ai emprunté les 3 paragraphes en italique à un article de 20 minutes qui traitait justement du sujet... 

images?q=tbn:ANd9GcSjPpgqr5ALMaI9XPTD0uyUo9b5xZHH7KWO8HfkeRuvwFPdHfph

 

 

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : mensonge, langage corporel | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/04/2011

La première fleur de citronnier est un avant-goût de paradis

 

La fleur de citronnier a une odeur qui me ferait ramper sur les genoux jusqu'en haut de la Tour Effeil.


C'est pourquoi quand le citronnier nain sur le rebord de notre fenêtre fleurit...

DSC07875.JPG

 

Je passe mon temps à la fenêtre la tête enfouie dedans à sniffer la divine fragrance.

 

Au grand dam du meuri qui à chaque printemps appelle les urgences psychiatriques

 

Et des voisins qui en ont assez d'avoir un happening post-moderniste sur la façade de l'immeuble.

 

Heureusement pour tous, il existe une échappatoire..

 

Fleurs%20de%20Citronnier.jpg

 

Le seul problème c'est qu'elle coûte un rein.

Serge Lutens, si tu nous écoutes, je te fais 12 billets par mois s'il le faut.

Voire pire.

Appelle-moi on peut négocier.

 

(et la photo est de moi, si, si)

(je vous avait prévenus que vous alliez en bouffer toute la semaine) 

(vous êtes priés de vous extasier)

 

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : parfum, fleur de citronnier, serge lutens | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/04/2011

Le Prince Charmant est une grosse arnaque


 

Oui, et même la plus grosse arnaque à filles mise au point depuis que le diable déguisé en ver de terre a réussi à persuader Eve qu’il fallait manger 5 fruits et légumes par jour.

 

C’te rigolade.

Une fille ça se nourrit de madeleines  au thé vert, de mini-gaufres, de financiers et de champagne tout le monde sait ça.

 

Le preux chevalier à la chevelure blonde brushée même sous le casque qui vole au secours de la demoiselle en détresse et exauce ses moindres désirs, franchement, c’est d’une loose..

 

Déjà on est quand même en 2011, la demoiselle en détresse elle pourrait commencer à coller des taquets elle-même.

 

Les cours de self-défense c’est pas fait pour les chiens. Tu peux difficilement demander l’égalité sans mettre un peu la main à la pâte (j’en entends déjà qui hurlent)

 

Ensuite, le mec parfait, celui qui précède toutes tes envies, ouvre les portes, vous t'offre un solitaire 12 carats, s'agenouille devant toi et  t'amène à Venise voguer dans une gondole au son des violons

 

MAIS C’EST CHIANT

 

Moi je veux un mec NORMAL qui râle en permanence, qui s’habille comme un réfugié roumain lâché chez Emmaus, qui ne sache absolument pas planifier le moindre loisir (le gêne de l’organisation des vacances doit se trouver sur le chromosome manquant des hommes), qui te regarde comme un alien quand tu parles de vernis à ongles et qui déteste en bloc TOUTES TES COPINES.

 

Pourquoi ?

 

Parce que si je veux un solitaire 12 boules, et ben JE ME L'OFFRE et comme ça je ne dois rien à personne. 

 

Et puis surtout, si mon homme est perfect slim de L'Oréal,  SUR QUI je  vais pouvoir dauber avec justement mes copines ET/OU ma mère ? Hein ?

 

SUR QUI je vais pouvoir faire des tweets idiots du genre "le meuri m'a piqué la télécommande, je vais l'empaler sur un bretzel" qui font rire toute la twittosphère ?


 

Outre l'ennui profond qu'il suscite au bout de quelques temps, ce crétin de Prince Charmant, a également le désavantage d’avoir plombé la psychologie de générations de petites filles qui ont tellement attendu qu’il arrive, qu'elles ont passé des années à se morfondre. En négligeant Marcel, leur voisin de palier, un peu chauve, un peu bedonnant, comptable chez Picsou et fils et pas très trendy en soirée.

 

 

Mais qui est prêt à te faire des pelletées de gosses et s'avère être un énorme coup au lit.

 

Alors que charmant, à force de se faire des brushings et de soigner son look de métrosexuel, ben tu sais ce qu'on dit... Trop de produits chimiques ça nuit à la gaule.

 

Donc, cousine, tu laisse tomber charming et tu te concentres sur Marcel.

 

Et non seulement ta vie sera épanouie, mais en plus il ne piquera pas tes shampoings.

 

Ce qui est un énorme avantage.

 

Martine 9.jpg

 


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (34) | Tags : prince charmant | |  Facebook | |  Imprimer | |

16/04/2011

Mais où est Charlie ? ... Enfin plutôt Manu..

 

Mardi j'avais lancé un petit jeu amusant : une vieille photo de classe de seconde et .. hop tentez de devinez ou je suis..

Photo de classe

 

Malgré quelques tentatives, personne n'a deviné.

Les anciens fidèles auraient pu donner la solution vu que j'avais déjà fait l'exercice il y a environ deux ans..

Evidemment, pour les plus récents adeptes, vu que je mets rarement ma photo en ligne, sans me connaître c'est loin d'être évident.. 

Quelques indices néanmoins : je suis blonde aujourd'hui mais pas forcément hier, mais pas brune non plus et, retrospectivement j'avais une longueur d'avance fasheunistique. 

... Non ? Toujours pas ?

Bon ok... 

Je suis dans les deux premiers rangs.

... Alors ?

 

Rien ?

Vous donnez votre langue au chat ?

Bon dans ce cas..

 

 

Photo de classe


 

Eeeeet oui !!

 

Des commentaires, peut-être ??

(Ceux qui demanderaient "c'est une photo extraite de Jurassic Park ?" seront défollowés immédiatement, je préviens)

(Normalement vous devez pouvoir cliquer sur les photos pour les agrandir)

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : photo de classe | |  Facebook | |  Imprimer | |

12/04/2011

La semaine du boulet joue les prolongations

A peine avais-je fini de me gausser de mes contemporains lourdingues, que l'univers s'est vengé de façon magistrale..

 

Tout a commencé par un innocent coup de fil disant "ah ça fait une paye qu'on ne s'est pas vues, ça te dirait un petit thé toutes les deux" ?

 

Après tout, un petit thé ça ne se refuse pas.

Là où mon alarme personnelle aurait du se déclencher c'est quand cette première phrase a été suivie de "dimanche je suis dans ton quartier, je passe te voir vers 3/4 heures"

Ordinairement, je n'aime pas qu'on vienne perturber mon dimanche en m'obligeant à sortir les gateaux secs.

Ordinairement, je n'aime pas qu'on vienne me perturber chez moi tout court, j'ai horreur de recevoir.

Ordinairement, les seuls individus qui parviennent à passer le seuil de mon appartement sont passés à la décontamination et invités à remplir une enquête psychologique.

Ordinairement je suis fêlée.

 

Le dimanche arrive donc sous un soleil radieux et je suis coincée chez moi avec mon thé et mes gâteaux car obligée d'attendre Germaine qui passe donc vers 3 ou 4 de l'aprem'

Dans le créneau indiqué (à sa décharge, elle a été carrée sur l'heure) le carillon de ma porte retentit, j'ouvre l'huis, après avoir vérifié que mon 357 magnum est prêt à servir, et je trouve sur le pas de la porte ..

.. Un truc qui ressemble vaguement à une copine que je fréquentais un peu il y a quelques mois/années. Mais format bibendum. Et qui m'inspire irresistiblement l'envie de chanter la chanson d'Aznavour "tu t'laisses aller, tu t'laisses aller"...

Prendre du poids ça arrive à tout le monde, mais le cheveux gramouillé, la liquette pendouillante et pas très nette, le vernis écailllé, je l'ai connue nettement plus glamour.

Après quelques formalités d'usage "tu vas bien" "oui et toi" "les enfants" "oui, ça va" "et toi" "oui pas mal", Miss France rentre direct dans le vif du sujet sans préliminaires : elle s'effondre et me raconte que son mari la trompe depuis plusieurs mois.

Je précise que c'est une "copine" pas une "amie" et que je ne la connais pas tant que ça...

Entre deux hoquets, car Germaine a ouvert les vannes, je reste désemparée et me cache dans la cuisine en prétendant faire chauffer l'eau pour live-twitter mon désespoir, le sien et hurler à la face de l'univers

POURQUOI ????

Oui, pourquoi, moi alors que je pourrais être en train de boire un mojito sur une plage Bulgare ?

Mais Germaine ne désempare pas et me déballe les détails sordides de son cocufiage : où, avec qui, quand..

J'essaye tant bien que mal de trouver les mots pour venir à bout de sa détresse. Mais rien ne vient. Ma capacité d'empathie étant très basse, je suis handicapée du réconfort.

C'est à ce moment que Germaine, pour me prendre à temoin de la gravité de la situation,  saisit son portable et appelle l'adultère époux et que sa partie du dialogue passe du sanglotant au hurlement..

pendant que dans le téléphone l'autre protagoniste chuchote "arhqhhgfgqgRERETETERRpfsschehhe"

Je suis paralysée au milieu de mon salon. Mon cerveau se met en mode panique et mes neurones tentent de trouver une issue de secours à Tchernobyl numéro 2 le retour.

Germaine finit par raccrocher et j'arrive à la persuader de rentrer chez elle se calmer en commettant tout de même une petite erreur. Sur le pas de la porte je lui lâche "tu me tiens au courant, hein"...

 

... Ce qu'elle fait dès le lendemain, en m'appelant hystérique au boulot, en plein milieu d'une réunion.

Dont je suis sortie pour lui dire (enfin) ma façon de penser en lui demander d'éviter dorénavant de me casser les couilles que je n'ai pas avec ses conneries et qu'il n'y a pas marqué "bureau des pleurs" sur mon front

Avant de lui raccrocher au nez.

 

2011 sera donc l'année où je me débarrasse petit à petit de toutes mes anciennes copines.

Je finirai seule en compagnie de mes chats.

 

Ce qui, au vu de la qualité des relations que je pouvais avoir, est finalement un moindre mal.

CLASSE.jpg

 Ceci est ma photo de classe de seconde.

Le jeu du jour est "trouvez Manu"

Un indice : je précursais déjà vachement la fasheune.

 

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : copines, boulet, adultère | |  Facebook | |  Imprimer | |