Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2010

Non, non, non, non, je ne veux pas boire un verre..

 

Ni faire une retrospective de mon année.

Ni publier les plus grands bides de 2010, ni les meilleurs films, ni le top 50 musical, ni des buzz de l'année.

Ni prendre de bonnes résolutions.

Ni dire que j'aime tout le monde.

Ni embrasser mes voisins.

Ni dire que 2011 va être une grande année.

Ni réveillonner.

Ni sortir.

Ni regarder la soirée avec Arthur sur TF1.

 

Ne comptez pas sur moi.

Vous aurez peut-être tout juste les voeux de la taulière demain.

Si je suis de bon poil.

 

Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, car, comme tous les ans, le 31 et son cortège de pouet pouet me tirebouchonnent le système nerveux.

 

Un peu de mauvaise humeur au milieu du saumon et des confettis, ça fait pas de mal, non ?

 

Si ?

 

Bon tant pis alors. Je resterai seule dans mon coin avec mon mauvais caractère

Grommelle, grommelle, grommelle...
Epicétout

 

 

Mauvais-poil.jpg

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : 31 décembre, rétrospectives, voeux, fête | |  Facebook | |  Imprimer | |

29/12/2010

La minute décoration du mercredi

Ma belle-famille, quoique raisonnablement supportable, a deux défauts, j'en conviens :

1. elle mérite probablement l'oscar de la famille par alliance dans la catégorie "j'apporte mon antidépresseur au réveillon" tellement ses discussions sont fun et dynamiques.

 

2. et aussi probablement l'oscar du goût décoratif le plus exotique de l'univers.

 

J'avais déjà commis un photo reportage chez mon beau-père qui avait laissé quelques traces (paralysie faciale, crises de folie passagère et attaques de paniques, entre autres) chez ses spectateurs.


Je vais donc récidiver avec le volume II de la saga "la déco dont tu voudrais même pas sous la torture". Eloignez les cardiaques, les enfants et les personnes âgées ou sensibles.


Ce qui suit est par ailleurs interdit au moins de 18 ans.


(et si quelqu'un de ma belle-famille tombe par ailleurs là-dessus, je suis morte)

IMG_0371.JPG

IMG_0373.JPG

Double combo de santons

 

IMG_0375.JPG

 

Un plan large de la cheminée WITH feu

(désolée pour la bouteille au premier plan mais je photographiais en douce)

IMG_0376.JPG

Buffet campagnard

 

 

IMG_0377.JPG

 

L'indispensable horloge à balancier

 

Et pour finir...

IMG_0379.JPG

Yalla !! L'indispensable aquarium des poissons qu'ils nagent. Notez la délicieuse collection de pingouins en terre cuite dessus

 

Mais le cerise sur le pompon c'est quand même...

 

IMG_0381.JPG

 

Le calendrier blaireau !!

 

 

Et non vous n'êtes pas repartis dans les années 50. Ca se passe en 2010. Les photos ont juste été un poil vieillies (à peine) avec l'appli Iphone Lo-Mob (merci Sandrine Camus).

 

Et sinon maintenant, vous pouvez fermer la bouche, essuyer le filet de bave qui coule au coin et reprendre une activité normale. 

 

 

06:01 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (41) | Tags : décoration, belle-famille, lo-mob | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/12/2010

Paye ton féminisme

Une récente étude américaine sur les chimpanzés montre que lorsqu'on donne des bâtons comme jouets à un groupe de chimpanzés, spontanément les femelles les bercent, alors que les mâles s'en servent comme outils ou comme armes.

Conditionnement hormonal parait-il.

 

J'entends déjà les naturopathes de tout poil savourer leur victoire "vous voyez, c'est le cours des choses".

Ok.

Je le reconnais dans mon enfance j'avais une collection de Barbies non négligeable. Et après avoir passé en revue nombre de nains dans mon entourage, les miens compris, les filles de 5 ou 6 ans vont plus spontanément vers les poupées que vers les voitures télécommandées.

En plus les filles de 5 ans, même si leur mère est artiste plasticienne over conceptuelle, ont généralement un goût atroce fait de chouquettes dans les cheveux, petits poneys, robes rose fuschia à volants et de ballerines dorées

 

Mais, si j'admets volontiers que la fille de moins de 10 ans a génétiquement et/ou hormonalement un  gout de chiottes, ça ne lui donne pas pour autant une prédisposition génétique à se taper tout le ménage, les courses, l'éducation des enfants et un salaire moindre que celui de son binôme masculin qui utilise ses bâtons pour taper sur la tête de ses congénères parce que ses hormones l'y poussent.


Mes hormones me poussent clairement à coller des taquets à tous les machos qui veulent me coller en cuisine alors que j'ai des trucs vachement plus intéressants à faire.

Comme glander devant mon ordi.

Ou faire des soirées mojito-pinacoladas avec mes copines.

Parce que rappelle-toi que dans la nature aussi, ami homo erectus (enfin si tu y arrives) il y a un paquet d'animaux qui vivent en groupe avec des FEMELLES DOMINANTES.

Qui collent une pâtée directement à tout mâle inférieur osant contredire ses avertissements.

Qu'on se le dise.

 

d8380aa4-5f64-8980-479e-f39d7984fb01.jpg

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : femme, homme, chimpanzés, étude, domination | |  Facebook | |  Imprimer | |

22/12/2010

Raoul le virus est de retour

Un grand classique.

Une fois tous les 3 ou 4 ans je passe les fêtes de fin d'année avec la voix de Keith Richards à 60 ans et le nez de Bozo le clown.

Et évidemment, cerise sur la cerise, infoutue de sentir le moindre relent de la délicieuse cuisine disponible pour les convives présents autour de la table de fiesta.

Car une fois tous les 3 ou 4 ans, Raoul le virus décide de me pourrir l'existence JUSTE LA MAINTENANT.

Combien de 31 ai-je passé complètement shootée aux médocs pendant que mes proches se collaient des chapeaux sur la tête en faisant la chenille.

Et encore cette année d'ailleurs, Raoul a décidé à nouveau de me gâcher les boustiffiances et de faire du zèle me transformant en un croisement douteux entre un huitre (pour l'énergie) une tomate (pour le pif) et un diésel au démarrage un matin d'hiver (pour la toux)

 

 

C'est peut-être pour cette raison que les fêtes de fin d'années me sortent par les narines.

Au propre comme au figuré.


Raoul le virus est mutin,  il alterne les effets secondaires entre la crève de compétition et la gastro de compétition.

Comme l'année où j'avais réussi à convaincre le meuri de faire des folies réveillonesques dans un chateau hôtel avec repas gastro et nomique.

Et que je me suis réveillée le matin du 31 avec l'estomac en vrac et la jambe molle.

Une journée de diète et de tisane me laissant l'illusion que je tiendrais le choc. Illusion brisée par l'arrivée du foie gras en entrée dans mon assiette. Et de mon estomac dans ma gorge.

C'est à ce moment que je me suis ruée hors de la salle à manger sous les yeux des convives éberlués et que j'ai laissé le meuri finir son réveillon seul à table

Ah la chambre était ravissante et il y avait une émission des inconnus à la télé.

Super.  

J'aurais pu faire la même chose chez moi pour beaucoup, beaucoup moins cher.

Surtout que le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil,  j'allais parfaitement bien.

 

Je commence donc à soupçonner Raoul d'être un virus psychosomatique. Ca m'ennuie tellement d'être malade... Que je tombe malade.

 

C'est bête, après tant d'années, je commençait à m'habituer à l'idée que j'avais un visiteur de Noël.
C'était presque poétique... Un virus de bonne année en somme.

Je devrais peut-être en parler à mon médecin.

Ou à un psychiatre.

 

Parce que quand on commence à parler à un virus...

Après on voit des Chinois qui viennent vous enlever en hélicoptère avec l'aide des Bulgares et des extra-terrestres.

Si si.

funny_sick_computer_with_virus_photosculpture-p1531581551978631193s98_400.jpg

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : virus, maladie, fin d'année | |  Facebook | |  Imprimer | |

19/12/2010

Noël, bof... A moins que...

Je l'ai déjà crié..

Crié... Criéé-é Aline pour qu'elle revienne..

Noël c'est plus ma came.

 

Je suis successivement passée du stade effervescent (vite un cadeau, vite un sapin), au stade "pfff encore un réveillon", en passant par le stade "ça m'énerve je piétine une guirlande", pour arriver aujourd'hui à une indifférence quasi-totale.

 

Je me sens de moins en moins concernée par ce qui est devenu, bien tristement et majoritairement une débauche consumériste, bien loin de l'esprit festif et familial que cette fête devrait avoir.

En traversant un hypermarché cette semaine j'ai eu une sensation d'écoeurement intense devant les piles de tout et n'importe quoi sur lesquelles se ruaient les chalands avec caddies. 

J'ai trouvé cette avalanche de marchandises presque indécente par rapport à certaines personnes dans une situation financière limite ou difficile.

Mais bon, j'arrête de jouer les mères la morale, chacun fait ce qu'il veut après tout.

En revanche quelque soit la façon dont vous passez les fêtes, elles peuvent être l'occasion de faire plaisir. Parce que si moi je choisis de faire une fête minimaliste, certains n'ont pas ce choix.

Et aimeraient bien pouvoir s'offrir un petit plus.

 

Alors, pour les fêtes de Noël, Plan France propose de troquer vos cadeaux habituels pour un cadeau qui a du sens avec le site www.dons-cadeaux.org

 

Le principe ? Tout simple : vous achetez un cadeau solidaire (une moustiquaire, une vache, une poule, une machine à couture…), de 7 à 100 euros, et vous associez un proche à ce geste.  

 

Grâce aux Dons-Cadeaux, vous effectuez un don de qui permet à PLAN d’agir en faveur des enfants. Vous l’offrez ensuite à un proche qui reçoit par email un certificat Don-Cadeau de votre part. Vous pouvez y ajouter un message personnel à son attention.

Ces dons sont destinés à soutenir des projets spécifiques dans des régions en grande difficulté, en complément de ce qui a déjà été accompli grâce aux fonds de parrainage.

PLAN s'investit particulièrement dans le domaine de la santé, de la prévention, de l'alimentation et de la protection des enfants. C est une organisation internationale créée en 1937 dans le contexte de la guerre civile espagnole pour assister les enfants en situation de vulnérabilité. 


Aujourd'hui, PLAN travaille avec les enfants, leurs familles et leurs communautés dans 48 pays au travers de 5 000 projets de développement qui impactent positivement la vie de 13 millions d'enfants et de leurs familles. 


Sans vouloir faire de hiérarchisation des urgences humanitaires, ce sont personnellement ce genre de causes que je choisis de soutenir. Parce que ce sont les populations les plus vulnérables et les plus porteuses d'espoir.

Plus d'information et bien sur, les dons-cadeaux  sur le site

Donner un petit supplément d'âme à vos cadeaux ?

Vous voyez c'est facile. Et il y a plein d'autres associations qui apprécieraient un petit geste de votre part, quelqu'en soit l'importance.

C'est l'intention qui compte.

PLanlogo.jpg



 

 


 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : plan, association, humanitaire, don, noël | |  Facebook | |  Imprimer | |

16/12/2010

Benjamin Biolay, si tu nous écoutes....

 

Hier Benjamin Biolay m'a frôlé le genou.

Bon.

Mon genou est toujours là. Moi aussi. Je n'ai pas défuncté de bonheur, le style poète inspiré, c'est pas mon truc.

Moi je préfère le viking musclé et bourru en marcel qui parle en faisant groumpf.

Juste, Benjamin Biolay il avait le chweu tout propre et tout luisant... Je suppose qu'il se les gramouille pour passer à la télé, ça doit lui donner un style.

 

 

Hier Maitre Eolas m'a demandé de l'inviter à déjeuner. 

Maître c'est quand tu veux. Je casse le cochon, je te paye une bouffe chez Flunch, ou chez Cafétéria Casino, comme tu préfères. Et allez, soyons fous, je grille mon PEL et on va chez Hippopotamus.

Je te raconterai ma vie, tu verras, ce sera tellement mieux que les déjeuners à l'Elysée.

 

 

Hier j'ai commandé la nouvelle Freebox V6.

Pourquoi ? 

Je n'en sais rien. J'ai vu "c'est la nouvelle Freebox, elle est plus mieux bien, et elle va te couter plein de thunes" et j'ai appuyé sur "commander"

Avant j'avais des amis, une famille, des loisirs, je m'achetais des vêtements, des bijoux et des cosmétiques.

Maintenant je saute sur tout ce qui s'appelle "Freebox" ou "Iphone" à n'importe quel prix.

Inscrivez-moi aux web addicts anonymes, je n'arrive pas à m'en sortir toute seule.

Sauvez-moi.

Objets4.jpg

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : benjamin biolay, maitre eolas, freebox v6 | |  Facebook | |  Imprimer | |

15/12/2010

Le monde m'appartient

 

Un accordéoniste jouant un medley de Titanic et la vie en rose m'a pourri 3 stations de métro à la fin d'une journée longue et difficile.


Mon premier réflexe a été de l'abattre froidement avant qu'un vague regret ne m'effleure. Le pauvre gars avait probablement fin, froid, et arpentait pendant des heures des métros en ne récoltant que des soupirs exaspérés la plupart du temps.


Ce sursaut d'humanité a été rapidement interrompu par un gosse qui racontait à sa mère tout ce qu'il allait mettre sur son gâteau d'anniversaire : eeet et et je mettra du chocolaattt et puis et puis des fraiches et et et de la jimauve et des chouingues gommmme tu veux tu veux tu veux tu veux  dis oui dis oui dis oui dis oui et puis j'inviteraaaaa ma copiiiine...


Puis par un type qui visiblement apprenait le français et qui m'a demandé ce que signifiait le mot "amont" dans le bouquin qu'il lisait.

C'est là que j'ai sorti mon 357 magnum de mon sac et que j'ai dégommé le wagon complet. Tant qu'à me passer les nerfs, autant faire les choses correctement.

Après tout  faut pas me brêler les pattes, le métro est à moi, et le monde m'appartient.

Non ? Le monde ne tourne pas autour de mon nombril ? 

Quoi, on m'aurait menti ?

 

Je boude.

Jusqu'à ce que le monde tourne autour de moi.

 

En attendant ce jour, et devant vos yeux eberlubouriffés, voici les 3 gagnant(e)s du tirage au sort Shiseido.

Tirés au sort par la sublimesque et totalement innocente Shaya

 


 

Le flacon du parfum Zen White Heat Edition ira à .... Arsenal 1981,

 Le flacon de sérum super-correctif bio performance ira à ... Euterpe

Eeeet 

La crême super-revitalisante bio performance ira à Isa-mon blog de maman

 

Bravo à tous et toutes !!

Envoyez-moi vite votre adresse postale par mail pour recevoir votre lot !

Et vous pouvez me vénérer aussi, c'est pas mal.


 

Ca lui reeeentre dans la peauuuuu par le baaaaaas par le hauuuuuuut elle a envie d'pleurer cette musiiiiiquuuuueuuuh...

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : accordéon, métro, nombril, résultats, concours | |  Facebook | |  Imprimer | |