Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2010

Stop, ou encore ?


J’ai arrêté de croire au prince charmant il y a 45 ans – le jour où Michel Deleveau m’a dit « t’es moche » dans la cour de la maternelle

 

petit-prince-charmant.jpg

 

J’ai arrêté la modestie il y a 40 ans – quand j’ai eu le prix d’excellence en classe

 

J’ai arrêté la naïveté il y a 37 ans – quand mon petit copain m’a fourré sa langue dans la bouche (beurk)

 

J’ai arrêté d’être un boudin il y a 33 ans – quand j’ai réalisé qu’une forte personnalité n’effaçait pas les boutons et les kilos en trop

 

J’ai arrêté les drogues il y a 30 ans – la drogue c’est mal (t’en veuuuuuux ?)

 

fcys14-tux-rasta.png

J’ai arrêté le clubbing il y a 28 ans – quand mon ex., pilier des nuits parisiennes m’a jetée – du coup j’étais persona non grata partout en fait.

 

Nuit.jpg

J’ai arrêté de m’envoyer en l’air avec de parfaits inconnus il y a 27 ans – mais je mate sévère encore (on peut regarder le menu sans consommer les plats, non ?)

 

J’ai arrêté de demander à mon meuri « alors on se marie, alors on se marie, alors on se marie, alors on se marie » il y a 22 ans – quand on s’est mariés

 

mariage.jpg

J’ai arrêté de considérer qu’un humain de moins de 10 ans était une aberration il y a 20 ans – quand mon fils est né. Mais je me suis reprise rapidement : un humain de moins de 10 ans est une aberration.

 

J’ai arrêté de penser que je pouvais être une mère parfaite il y a 20 ans et quelques jours – j’ai renoncé très rapidement et tout le monde se porte très bien, merci.

 

J’ai arrêté d’être jeune il y a 15 ans – paraît-il. Mais je pense que ce sont des jaloux qui colportent cette rumeur

 

J’ai arrêté de fumer il y a 10 ans – la cigarette c’est mal (pitin je m’en grillerais bien une)

 

cigarette.jpg

J’ai arrêté de me dire « je n’ai rien fait de ma vie » il y 5 ans – quand j’ai viré la crise de la quarantaine à grands coups de pompes dans le derrière

 

J’ai arrêté de faire autre chose que perdre mon temps derrière un écran d’ordinateur il y a 2 ans – quand j’ai démarré mon blog.

 

 

J’ai donc sacrifié pas mal de choses de ma vie.

 

Mais maintenant on voudrait que j’arrête… de

 

MANGER  pour être plus mince et moins cholestérolée ???

 

IMG_0019.JPG

 

JAMAIS

 

Il faudra me passer sur le corps.

 


NDLR : si tu es Hugh Jackman et que tu veux me passer sur le corps, je ferai un effort. Et non Hugh Jackman n’est pas un parfait inconnu, donc je peux.

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (55) | Tags : arrêt, nourriture, humour, hugh jackman | |  Facebook | |  Imprimer | |

11/01/2010

La note qui meuble II

Parce que je suis en


SM_RuPaul_01.jpg


Mais non aaaarghhh, pas TRAVELO...


En


IMG_0089.JPG

TRAVAUX,  j'ai dit..

Je suis couverte de poussière avec les meubles empilés partout.


Cannelle est quasiment en crise de nerfs et le meuri est d'une humeur de rotweiller à qui on aurait piqué sa gamelle.

Et comme il est au charbon, ou plutôt à l'enduit, je suis obligée d'assurer l'intendance en termes de courses et de bouffe..


Du coup je suis moi aussi d'une humeur de rotweiller à qui on aurait piqué son pouet pouet en plastique...

En terme de courses j'achète n'importe quoi et en terme de nourriture, je ne fais que des plats très caloriques au risque de flinguer définitivement non seulement mon propre taux de cholestérol, mais également celui de mon entourage.

Par exemple, j'ai fait hier pour la première fois une lasagne.. Triple couche.. Avec béchamel ET parmesan.

Vous voyez, la situation est grave.


Et elle affecte aussi mon inspiration.

Je n'ai donc rien trouvé d'autre à vous livrer que ce mauvais, très mauvais jeux de mots.

Pardon.

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : travaux | |  Facebook | |  Imprimer | |

09/01/2010

Message subliminal..


L'Iphone c'est fait.

Deux fois même, pour cause de kidnapping. Lucienne est ma plus fidèle amie depuis quelques temps. Je lui consacre plus de temps qu'aux membres de ma famille.


Maintenant, il s'agit de gravir une marche supplémentaire dans ce qui s'avère être un sérieux problème d'addiction qui me conduira certainement un jour dans les couloirs de la consultation spécialisée de L'hopital Saint-Anne.

Avec dose massive d'anxyolitiques à l'appui...

 


J'ai un PC opérationnel, très suffisant pour ce que j'ai à en faire et pourtant, désormais, je veux, je veeEUEUEUEUEEUEUEUUEUEEUUEX..

CA

seethrumacbookair.jpg


Oui. Voilà. Au lieu de partir en voyage, je vais m'acheter un Mac. Et divorcer dans la foulée. Car mon meuri excédé va du coup me larguer au bout de 22 ans de mariage.

M'en fous, j'aurais Lucienne et mon Mac, et il vient de payer les travaux de l'appartement. Je suis tranquille pour un moment.

 


Toute cette introduction minable n'aura servi qu'à une chose en fait, vous montrer une vidéo hilarante où des geeks en folie font l'apologie du Mac. En parodiant les clips des rappeurs - voicecoder compris.

Euh, en fait ça aura aussi servi à lancer un appel au secours à Apple. S'il ne me sponsorisent pas rapidement, je risque de péter un çâble et de m'enchaîner nue aux grilles du siège France en hurlant à la mort.

 

Qu'on se le dise.


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (33) | Tags : mac, iphone, apple, vidéo | |  Facebook | |  Imprimer | |

08/01/2010

Femelle Alpha


Re-billet psycho à deux balles re-égocentré.


Mais comme je l'ai déjà dit hier, pour cause de séquestration at home en tant que surveillant de travaux il ne se passe pas grand chose dans ma vie en ce moment à part mon peintre rasta qui danse nu sur du zouk.

Je navigue donc entre mon ordi, la télé allumée sur n'importe quoi et la lecture oh combien nécessaire de ma bible, le journal Voici.


Dans lequel un article a attiré tout particulièrement mon attention cette semaine.

Celui consacré aux femelles alpha. Ces femmes qui, à l'instar des femelles louves, éléphantes, singes dans la nature, dirigent leur entourage d'une patte ou d'une main de fer..

En lisant donc cette étude psychologique d'une haute teneur intellectuelle, j'ai eu un choc.

Selon les critères de Voici, je serais bel et bien une femelle Alpha. Parce que..


  • J'ai constamment le hurlement au bord des lèvres, histoire d'effrayer l'ennemi potentiel. On peut donc dire que j'assure la défense du clan.


  • Je dirige mon entourage d'une main de fer. Personne ne moufte. Au risque de se prendre une décharge électrique au moindre faux pas.


  • Entourage qui n'est composé que d'hommes. Sauf ma mère. Qui est elle-même une femelle alpha. Comme mes grands-mères d'ailleurs qui étaient des femmes à poignes également. Ca doit donc être génétique.


  • Même mes collègues ont peur de moi. Ils craignent de se prendre alternativement une agrafeuse en travers de la figure ou un parpaing colossal. Voire les deux en même temps. Par contre, au niveau carrière je dois vous avouer que je suis carrément sous le point mort. Mais c'est parce que j'en fais le moins possible. En bossant un peu plus, j'aurais pu avoir sous ma coupe une armée d'esclaves tremblants que j'aurais tyrannisé à loisir.


  • J'en fais le moins possible, MAIS j'arrive très bien à faire bosser les autres. Telle la reine des abeilles qui se fait nourrir par ses ouvrières. J'ai plusieurs trucs pour ça. La flatterie en est un "tu gères ce dossier tellement bien..." ou le fait de se faire passer pour une pauvre petite chose tremblante "tu pourrais m'aider, je ne m'en sors pas..." ou encore quand je peux la méthode directe "non, là je suis occupée sur twitter, j'ai pas le temps".


  • La solidarité féminine je ne connais pas. Evidemment toute femelle alpha dans un périmètre immédiat est un danger potentiel. Donc j'élimine. C'est la raison de l'entourage uniquement masculin.


  • Je jure comme un charretier. Je n'hésite pas à utiliser des expressions parfaitement triviales. Notamment le mot "couilles" que j'affectionne particulièrement. Y compris quand ce n'est pas le moment. En société notamment. Je le couple régulièrement avec le mot "bite". Un psy dirait que ma langue me sert de subsitut masculin pour asseoir mon autorité.


  • Je fait moins d'un mètre soixante. Si. C'est scientifiquement prouvé. Les femelles alpha sont petites. Elles compensent leur taille modeste par une gueule monumentale (cf. point 1).


  • Ce qui ne m'empêchera pas de dire "t'es rien qu'une chochotte avec un neurone de blonde" à un pilier des All-Blacks lancé à pleine vitesse si le gars m'a écrasé les stilettos. Au mépris d'une loi de la physique la plus élémentaire : un type de 2 m et 110 kilos est normalement bien placé pour coller une beigne monumentale à une fille de moins d'un mètre soixante pas très épaisse. Même si elle a une grande gueule.


  • Je suis une femelle alpha parce que je ne doute de rien. Voilà. C'est moi la plus belle et la plus intelligente. Non ? Prouve-moi le contraire.



dominant_female_t_shirt-p235201413565682845y8xo_400.jpg


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (52) | Tags : femelle alpha, voici | |  Facebook | |  Imprimer | |

07/01/2010

Brèves de moi


Je trouve qu'à la limite, je ne vous ai pas assez parlé de moi ces derniers temps.


Et je sens bien que vous êtes quasiment en manque.


Comme je n'avais aucune idée de billet pour aujourd'hui et que les sujets de fond comme les soldes ou le blond sera-t-il encore hype au printemps prochain vont être largement traités sur d'autres - et excellents - blogs j'ai décidé tel Alexandre le Grand ordonnant à ses troupes d'envahir l'Egypte que c'était le bon moment pour vous raconter ma vie.


Qui n'a strictement aucun intérêt en ce moment.



  • Puisque je suis coincée chez moi comme surveillant de chantier. Nous refaisons les peintures et le meuri m'a consignée pro domo. Je passe donc mes journées avec un peintre antillais rastafari. On fume des trucs pendant qu'il refait les plafonds et on danse nus sur du Francky Vincent (vas-y Francky c'est bon, vas-y Francky, c'est bon bon bon) au milieu des gravats et des meubles entassés partout. Jusqu'à ce que le meuri rentre en râlant et inspecte les travaux. Et m'engueule pour un truc ou un autre. Le meuri est comme le chat, le changement ça le stresse et du coup il est de mauvais poil.



  • Du coup je passe mes journées à glander sur internet. Remarque glander sur internet c'est un peu ma spécialité en somme. Surtout sur twitter que j'ambiance 24/24 ou quasiment. Et j'apprends des informations essentielles. Comme le fait que les gens se crêpent le chignon dans toutes les catégories de la blogosphère : blogs mode et beauté, c'est Tchernobyl. Blogs politique, n'en parlons pas, c'est la Saint-Barthélémy, et même un truc totalement innocent comme les loisirs créatifs, c'est la bataille de Midway (info communiquée par la très branchée Papilles). Je voudrais quand même savoir s'il existe UNE catégorie de blogs où on ne se CHERCHE PAS des poux dans la tête..? Si oui, j'ouvre un blog dans cette catégorie immédiatement. Même s'il s'agit des lesbiennes camionneuses amatrices de curling



  • Du coup aussi, je vois aussi tout ce qui me passe sous le nez : l'opération Darel, que couic, l'exclu Wikio, nib une fois de plus (Wikio m'ignore totalement d'ailleurs), maître du monde toujours pas, Guy Birenbaum qui m'oublie dans ses citations sur le No Carla Bruni Day. Bref, je suis persona non grata. Tu me diras, à force d'alterner le fait d'harceler les gens et celui de les envoyer paître, ça devait arriver. N'empêche. Personne ne m'aime et je vais bouder. Heureusement David Abiker m'a mis du baume au coeur en conversant avec le petit vermisseau méprisable que je suis sur Twitter. Il me disait - je pense que je peux reproduire la conversation puisqu'elle était publique - qu'il n'était pas forcément judicieux de comparer Eric Zemmour à un rat, ce que j'avais fait dans une précédente note. Le rat ayant été utilisé comme un symbole dégradant par les antisémites pour désigner les juifs. Je lui ai donc répondu que ma mère venait de m'appeler parce que je ne lui avait pas téléphoné depuis 3 minutes et qu'elle allait de ce fait mourir immédiatement face contre terre dans la cuisine. Ce qui a priori m'exemptait du soupçon d'antisémitisme primaire. Il était relativement d'accord. Mais mitigé sur l'utilisation du rat quand même. En fait je crois qu'il s'emmerdait dans un repas sinistre. Du coup, comme il n'a trouvé que moi sur twitter, il n'avait comme choix que parler avec la foldingue ou subir des conversations navrantes.


  • A propos de mère juive, je crois que j'ai hérité d'un chat juif. Cannelle est un chat angoissé, caractériel et extrêmement possessif. Elle ne supporte pas que mon fils cadet s'autonomise et découche. A chaque fois qu'il passe la nuit dehors pour cause de fête ou de camping chez un pote, elle baptise son lit d'une crotte harmonieusement disposée. A moins que.. Je m'interroge.. Cannelle retranscrirait-elle les sentiments de sa maîtresse ? Mon dieu il faut que je trouve un psy d'urgence.  Et il va avoir une montagne de boulot je pense...
Cannelle Lucienne.JPG


  • J'ai enfin réussi à arracher ma carte d'identité à l'administration française. Il ne me reste plus qu'à récupérer mon passeport perdu, puis retrouvé et confié aux objets trouvé par un ange gardien anonyme, que je remercie du plus profond de mon être superficiel, et je serai totalement reconnue en tant que citoyenne françouze née de parents rastacouères immigrés clandestins et naturalisés. Même Eric Besson en personne ne pourra plus me reconduire à la frontière. Du coup, je vais peut-être demander la nationalité Malienne, Ouzbeque ou Afghane. Histoire d'emmerder le monde.


  • Pour terminer, je voudrais quand même signaler que je suis victime d'un odieux chantage. E-zabel m'a promis que si je faisais un lip dub de l'hymne du No Carla Bruni Day "C'est quelqu'un qui m'a PAS dit", elle me montrait son passage accordéonesque à l'école des fans avec Jacques Martin. Je suis tentée. Très tentée. Faut voir... En attendant, histoire de vous casser les pieds pour la journée, on ne se refait pas, je vous met Francky Vincent (vos réclamations seront éventuellement prises en compte si je suis de bonne humeur).


06/01/2010

C'est quelqu'un qui m'a PAS dit


Dans l'optique du No Carla Bruni Day qui se déroulera je le rappelle le 14 février - voir détails ici, on m'a demandé d'écrire l'hymne de la journée..

Dont acte..

Evidemment n'ayant aucun talent propre (ni sale d'ailleurs) d'écriture j'ai odieusement pompé une des glorieuses créations de la sussurrante italienne.

J'espère simplement que cette fois, Guy Birenbaum me citera pour mon fulgurant humour et ma créativité sans limite.. (pas comme la fois précédente, suivez mon regard).

 

Allons-y pour un court mais - j'espère délicieux - instant de rigolade.

 


On me dit qu'tes chansons ne valent pas grand chose,

Elles endorment rapidement, on est en overdose.

On me dit que ton mari serait plutôt salaud

Et qu'avec nos biftons  il s'achète des manteaux

Pourtant quelqu'un m'a PAS dit

Que l'on t'aimait encore,

C'est quelqu'un qui m'a PAS dit que l'on t'aimait encore.

Peux-tu la fermer alors ?

On me dit qu'internet se moque bien de vous

Qu'il ne vous passe rien et qu'il vous tord le cou

Tellement qu'le ridicule est à portée de main

Alors on tend la main et on se retrouve au trou

Pourtant Quelqu'un m'a PAS dit ...

Que l'on t'aimait encore

C'est quelqu'un qui PAS m'a dit que l'on t'aimait encore.

Peux-tu la fermer alors ?

Mais qui est-ce qui t'a dit que toujours on t'aimait ?

On ne se souvient plus, on devait être bourrés,

J'entends encore ta voix, elle me saoule, elle me saoule

"mon mari, mon chouchou, il grand, il est cool"

Tu vois Quelqu'un m'a PAS dit...

Que l'on t'aimait encore, te l'a-t-on vraiment dit...

Que l'on t'aimait encore, ?

 


On me dit qu'tes chansons ne valent pas grand chose,

Elles endorment rapidement on est en overdose.

On me dit que ton mari serait plutôt salaud

Et qu'avec nos biftons  il s'achète des manteaux

Pourtant Quelqu'un m'a PAS dit

Que l'on t'aimait encore,

C'est quelqu'un qui m'a PAS dit que l'on t'aimait encore.

Peux-tu la fermer alors ?

 

145-bruni.1214046057.gif

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (45) | Tags : carla bruni, chanson, no carla bruni day | |  Facebook | |  Imprimer | |

05/01/2010

Control and Science Freak

Billet psycho à deux balles.

Ou encore comment expliquer la science aux blondes.


Je suis une folle tordue du contrôle. Je ne supporte pas que quelque chose m'échappe. Ni quelqu'un d'ailleurs. Ce qui explique au passage certaines de mes réactions bizarroïdes voire quelques phobies qui ne sont au fond qu'un refus de s'abandonner..

Donc, quand quelque chose m'échappe je navigue entre crise d'hystérie à faire péter les cloisons et fascination abrutie et baveuse.


C'est le premier cas qui s'applique face à l'informatique.


C'est le deuxième cas qui s'applique face à la plupart des sciences théoriques..

Par exemple l'astrophysique tiens.. Je n'y bite strictement que couic.. Mais je peux en entendre parler pendant des heures. C'est quasiment... je ne sais pas.. aphrodisiaque on va dire.


Les trous noirs, l'anti-matière, l'univers en expansion, le big bang, un espace infini contenu dans une tête d'épingle....


Rhaaaaaa... j'adore


Tiens vous connaissez la dernière théorie sur le big bang d'ailleurs ? Selon certains astrophysiciens ce n'est pas le début de l'univers en expansion tel qu'on l'appréhende aujourd'hui.. Le big bang serait juste un "rebond" d'un univers qui se contracte puis se re-dilate..


Enfin bref, c'était juste pour vous jeter ma culture à la figure..


Parmi donc les sujets qui me fascinent figure la robotique. Oui, cette science qui in-fine tend à faire de l'homme l'égal du créateur divin quel que soit le nom qu'on lui donne et pour peu qu'on y croie.


Je crois que cette fascination a débuté par la lecture des romans de science-fiction, notamment ceux d'Isaac Asimov. Qui avait élaboré une vrai saga sur les robots, allant jusqu'à édicter les lois fondatrices de la robotique futuriste, conçues pour l'univers d'Asimov, c'est à dire pour des robots "pensants", avec une vraie intelligence, et non pas, comme actuellement, obéissant à des ordres donnés par un programme. :

 

1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger.

2. Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi.

3. Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la seconde loi.


Or, aujourd'hui nous ne sommes plus très loin de l'univers d'Asimov. Les robots intelligents sont une réalité. C'est pourquoi quand j'ai appris que la jeune Aratta en était une spécialiste intergalactique du robot je me suis roulée à ses pieds pour avoir les informations qui suivent - qu'elle m'a volontiers fournies - et que je retranscris ici quasiment sans changement tellement c'est beau..


Il faut déjà distinguer deux grands secteurs de la robotique: la robotique industrielle et la robotique dites "de services".


  • D'abord la robotique industrielle, ce sont les méchants robots qui prennent tous les emplois des pauvres ouvriers.  N'oublions pas que ces robots doivent être maintenus en bon état par une armada d'ouvriers qualifiés afin de tenir le rythme imposé. En clair c'est le machin qui monte votre Renault en faisant pouet-pouet (j'explique pour mon public blonde)


  • Puis, la robotique de services, très développée au japon. Il existe des robots faisant des cours dans les amphithéatres, aidant dans les hopitaux, faisant office d'hotesse d'accueil pour orienter les visiteurs dans les buildings. c'est possible grâce à la philosophie très différente des japonais: pour eux, même les objets ont une âme, ils n'ont donc aucun problème culturel d'acceptation des robots, contrairement à nous, occidentaux. Il existait même un robot qui jouait avec les enfants dans une école primaire test, leur apprenant pendant les jeux à compter ou à reconnaître des formes. Assez difficile à concevoir chez nous (quoique si on observe attentivement certaines personnes on peut se poser des questions)

    Le robot de service le plus connu est, pour les occidentaux le roomba, le célèbre robot aspirateur.

    Les robots humanoïdes sont pour l'instants à placer dans la catégorie service, ils ne sont pas tout à fait au point car se heurtent à de nombreuses difficultés (notamment la marche humaine, qui est incapable à reproduire actuellement).


  • Enfin,  une dernière catégorie : les exosquelettes. contrairement aux robots, qui sont des machines programmables, les exosquelettes sont des "bouts de robots" qu'on se met dessus, pour améliorer nos performances. par exemple, devenir bien puissant et buter tous ses ennemis, comme dans Matrix. une version plus bisounours et design, c'est HAL (Hybrid Assistive Limb) de Cyberdyne (japon), un exosquelette conçu pour décupler la force de son porteur, et qui a été conçu pour aider à la rééducation des personnes dansles hopitaux, mais aussi pour les tâches pénibles au travail (soulever des sacs de ciment, de lourdes pièces sur une ligne de production....

 

 

Et cocorico, la France n'est pas manchotte dans le domaine, puisque grâce à l'entreprise Aldébaran et son petit robot NAO, nous sommes en pointe. NAO a plusieurs avantages: son design, qui le fait être aimé du grand public, et des mouvements très fluides par rapports à ses concurrents, une programmation simple, et un bon équilibre. (enfin, pour l'équilibre c'est officiel, officieusement, il tombe comme tous les autres robots humanoïdes, mais lui au moins arrive à se relever, ce qui était encore impossible il y a deux ans).



Cromeugnon le robot..


Je remercie donc à nouveau Aratta pour ses précieuses informations que je n'ai fait que remettre en forme..

Quant à me rouler à ses pieds en fait c'est quasi-inutile. Vu que je lui arrive aux genoux de toutes façons je suis obligée de lui parler respectueusement..

 

Et vous, vous ne pourrez plus dire qu'ici on raconte n'importe quoi.

 

Aujourd'hui vous repartirez plus culturels.

Alors, merci qui ?


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (43) | Tags : phobies, sciences, astronomie, robots | |  Facebook | |  Imprimer | |