Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2009

Etre à la hauteur

Pas au niveau taille évidemment, ça fait bien longtemps que j’ai pris l’habitude d’arriver sous les aisselles de mes contemporains, enfants compris.

 

Non, c’est juste que parfois le doute m’étreint – et il essaye de me peloter par la même occasion, ce sagouin – sur mes capacités à remplir les fonctions que la destinée m’a assigné, voire à effectuer une tâche que mon employeur, mon meuri, ou un corps d’état quelconque (remplissez le formulaire V312 en 4 exemplaires, signez-le et retournez-le nous dûment affranchi) me contraignent à faire.

 

Car sans mon employeur, mon meuri et les corps d’état qui veulent TOUJOURS qu’on leur renvoie des formulaires, je n’en glanderais pas une, c’est clair.

 

Et bien après une introspection de moi-même en personne, j’en suis arrivée à conclure que..

 

NON.. je ne suis pas à la hauteur.

 

Je suis une copine instable et versatile, incapable de venir en aide à qui que ce soit ; une épouse calamiteuse : la desperate housewive du couple c’est mon meuri, moi je cours le guilledou ; une mère pathétique qui soit hurle sur ses enfants, soit les bourre de gadgets idiots pour pouvoir en fait les détourner à son propre usage ; une employée pas du tout performante ; un écrivain raté qui déverse sa frustration dans de pauvres billets sur le web ; une incommensurable flemmarde qui préfère se regarder les doigts de pieds plutôt que se bouger le derrière (à part pour danser)..

 

Entres autres.

 

J’en passe et des meilleures.

 

L’ivresse des sommets et de la tâche bien accomplie ne passera donc probablement jamais par moi.

 

Et vous savez quoi ??

 

C’est trooooooooooop boooooon d’être MINABLE… C’est formidable de ne PAS ETRE une winneuse performante.. Oui, j’ai totalement raté ma vie qui est abominablement banale et sans aucun intérêt. Je ne serais jamais Einstein, ni Mozart, ni … rien d’ailleurs.. ET C’EST LA CLAAASSSSE..

 

Aucune pression, aucune attente, aucun challenge RIEN. Rien qu’un grand vide reposant. Je regarde courir les gens importants le sourire aux lèvres en peaufinant ma manucure. Et je les plains.

 

Parfois néanmoins, une interrogation m’habite (comme dirait Rocco Siffredi)   : vaut-il mieux avoir connu – même brièvement - l’ivresse des sommets et vivre ensuite le reste de sa vie dans les abimes de l’oubli ou avoir une vie qui ressemble à un long fleuve tranquille mais je jamais ressentir la griserie du POUVOIR… ??

 

Je n’ai pas encore trouvé réponse à cette question.

 

 

TF10769+.jpg

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (44) | Tags : hauteur, ambition, carrière, réussite, célébrité | |  Facebook | |  Imprimer | |

17/09/2009

Pensée Philosophique blonde

Hier au travail j'ai été frappée par la lumière céleste..

Oui, là, sur ma chaise tournante de bureau, face à mon ordi, les écailles sont tombées de mes yeux quand je me suis aperçue que le picto qui illustre l'icone "enregistrer" sous windows, le système utilisé par des trilliards de gens à travers le monde était...

.... Une disquette..

icone_enregistrer.jpg

... Une disquette, berdel, alors qu'elles ont totalement disparu du paysage informatique depuis belle lulu, qu'elles vont bientôt devenir des objets de collection et que mon fils de 16 ans sait à peine ce que c'est...

Vous le croyez, ça ??

Face à cette révélation, je suis restée pétrifiée la bouche ouverte et la bave coulant aux commissures pendant 20 bonnes minutes.

Vous croyez que si je le signale à Microsoft, j'ai droit à 10 % des bénéfices ??

Je sais, je suis trop au top de moi-même comme disait lundi soir dans confessions intimes la pin-up de centre commercial qui se prenait pour un canon.

Et je vais être encore plus au top de moi-même avec ce PULL dont e-zabel et Aude m'ont réclamé une photo à cor et à cris (coooooooor et criiiiiiiiiis)


IMG_6153.JPG


Les pandas en strass dans le dos... Cromeugnon... Non ??

Pour finir, les malheureuses Cha et Shaya qui ont cru que je ne leur enverrais jamais un balai de chiottes dédicacé, tant pis pour vous les filles, vous allez VRAIMENT en recevoir un. Envoyez moi votre adresse

Et deux de moins sur 50 (reçus, je le rappelle pour mon anniversaire)

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (46) | Tags : windows, enregistrement, pensée, microsoft | |  Facebook | |  Imprimer | |

16/09/2009

Trollitude et polémication

Tout bloggeur qui se respecte doit avoir un troll digne de ce nom.

C'est pourquoi suite à ma note sur le sujet de samedi, un troll volontaire, déclaré et immatriculé à la sécurité sociale m'a fait une déclaration tellement déclarationnelle que je n'ai pu que l'adopter comme animal malfaisant domestique.

Ne vous étonnez donc pas de le voir sévir régulièrement ici désormais.

Attention avertissement préalable avant d'aller visiter son blog, c'est un affreux droitiste réactionnaire, voire limite nazoide (selon ses propres termes) dont je combattrais les idées jusqu'à ma dernière paire de stillettos.

Ames de gauche sensibles s'abstenir, donc.

Mais Didier Goux écrit bien, le bougre, je dois le reconnaître, c'est ce qui le rend intéressant.

En plus il me traite de pétasse gauchiste et je peux me laisser aller à mon côté précieuse ridicule au langage ampoulé sur son blog.

Et je l'ai volé à Nicolas J., chez qui il était troll résident jusqu'à présent, ce qui rend ma prise de guerre encore plus intéressante..

J'adooooooore.

Je signale également pour le buzz blogosphérique qu'il a entamé une histoire passionnelle avec Frieda.

Je suis toute émue d'avoir pu abriter leur amour naissant .. Mais tout ceci ne nous regarde pas.


Sinon après m'être totalement grillée auprès d'Universal en affublant Marc Lavoine d'un tutu rose, je viens encore de foudroyer une nouvelle et malheureuse victime.

Il y a quelques mois, j'avais parlé, au fil d'une note, d'un monsieur qui aimait faire des photos de lui dans des accessoires d'habitude réservés aux dames : les collants.

J'y avait glissé une petite photo pour illustrer mon propos. Or il m'a demandé par deux fois de façon assez insistante de retirer cette photo en donnant pour prétexte les graves ennuis professionnels que ce cliché pourrait lui causer.

Il faut savoir que le même monsieur a un blog où il expose complaisamment ses photos et qu'il est même passé sur Canal +, sans prendre la peine de dissimuler son identité. Ce qui, vous en convenez, risque de lui causer bien plus d'ennuis déontologiques qu'une pauvre petite photo sur un pauvre petit blog (presque) inconnu.

Je le soupçonne donc de vouloir garder l'exclusivité de ses clichés,

ce que je lui ai expliqué en terme fleuris dans un mail que vous n'aimeriez pas recevoir.

Voilà, je vais donc progressivement me fâcher avec la planète entière à force de produire des écrits vengeurs..

Mais au moins j'aurai une paix royale.

tornade.jpg

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (60) | Tags : troll, polémique, homme au collants | |  Facebook | |  Imprimer | |

15/09/2009

Tu la veux ma photo ... ??

Une très bonne soirée, ça vous génère au moins 2 billets.

Voire 3.

Et pourquoi j'exploiterais pas le filon, hein ??

Surtout que les photos qui suivent, celles de  l'expérience ultime avec un chippendale lors de ma soirée de cinquantenaire samedi dernier, on me les a quand même réclamées hier sur l'air des lampions..

Attention, les mamans, planquez les gosses et éloignez les meuris, les célibataires, open bar, et les pervers seskuels, vous pouvez venir, c'est le bon moment

Donc, en exclu for you ladiiiiiiesss, roulement de tambour

Lorenzo.jpg
Mon policier coquin, Lorenzo, oui, je sais, ça rend toute chose

Manu2.jpg
Et oùùùùù qu'elle est Manu, hein où ?? (notez les menottes)
Manu8.jpg
Et là, à votre avis - tiens je suis raccord avec le carrelage, j'avais pas vu
Manu14.jpg
Et là, Kékéfait Manu ??
Manu15.jpg
Mon dieu, mais que se passe-t-il ???


MOUAHAHAHHA... (ça fait du bien de tâter du muscle de temps à autres)

Pour les personnes intéressées j'ai les coordonnées de la société qui vous envoie ces délicieux jeunes hommes contre une petite obole. Ecrivez-moi au mail ci-dessus. Discrétion assurée. (Je peux leur faire de la pub, ils ont été très bien et pour les messieurs, il y a des créatures très pneumatiques aussi).

Sinon, si toi aussi, jeune biche folâtre ou jeune éphèbe musclé tu veux un souvenir de cette soirée endiablée...

Tu vas POUVOIR en obtenir UN...

Si, si tu ne rêves pas. Sur une excellente idée de Cha, qui vient régulièrement sur ce blog, je t'offre...
IMG_6142.JPG

Un des cinquante balais de chiottes que j'ai reçu samedi SPECIALEMENT DEDICACE à ton attention...

Comment ? Laisse un com' et je tirerais au sort..

Tu as jusqu'à ce soir, et je donnerais le nom de l'heureux(s)e bénéficiaire jeudi...

C'est totalement n'importe quoi, mais c'est ça qui est bien.

En attendant demain on va (re) parler troll. Et j'en profiterais pour vous présenter le troll officiel de ce blog..

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (50) | Tags : anniversaire, strip-tease, 50 ans | |  Facebook | |  Imprimer | |

14/09/2009

Et alors, cet anniversaire ??

Pour les moine bouddhistes  ou les personnes parties faire un séjour sur mars qui l'ignoreraient encore, je rappelle que samedi soir avait lieu l'évènement de l'année : le festoiement de mes 5 dizaines.

Et alors... ???

Et alors, bien... Très bien... Très très bien..

1ère leçon de la soirée : finalement, à ma grande surprise, j'ai des amis.

2ème leçon de la soirée : quand vous leur demandez un anniversaire surprise, attendez-vous à ce que vos amis en profitent pour vous ridiculiser en vous demandant de mettre n'importe quoi sur la tête et en vous faisant faire des jeux totalement incongrus...

IMG_0023.JPG

 

3ème leçon de la soirée : quand vous demandez des pompiers nus, vous aurez finalement un policier à poil, qui vous attachera à votre chaise avec des menottes puis vous fera passer par une série de positions acrobatiques et très équivoques pour la plus grande joie de vos convives

4ème leçon de la soirée : si vous tenez VRAIMENT au chippendale déguisé en policeman, faites vous la bande du maillot AVANT la soirée, car vous allez vous retrouvez le slip à l'air et la jupe sur la tête à un moment donné..

5ème leçon de la soirée : attendez-vous à recevoir des cadeaux incongrus, dont vous ne pourrez rentrer en possession qu'après avoir passé une nouvelle série d'épreuves bizarres dont vos amis ont eu l'idée après avoir vu Fort Boyard..

En décrypté :

ma copine Mary-Ann - chef du comité d'organisation à laquelle je rends hommage - avait réservé un restaurant privatisé dans son fief de compiègne (fort jolie ville que je vous recommande d'ailleurs de visiter), situé dans une rue piétonne. Après un apéro "dancing in the street" nous sommes passé à table pour un délicieux repas tout poisson ponctué par une animation que je vous recommande chaudement dans des célébrations de groupe : chaque convive fournit un indice censé le représenter et l'impétrant doit deviner de qui il s'agit.

Naturellement, les indices doivent être le plus obscurs et farfelus possible... Et tout le monde se déchaîne en explications du pourquoi de l'indice et en commentaires..

Une fois tous les indices trouvés, deuxième animation : un chippendale en policier et en folie. Le chippendale c'est bien : c'est musclé, bronzé, pas contrariant et ça se laisse tripoter. Juste, il vous retourne dans tous les sens et vous oblige à lécher de la chantilly sur sa poitrine. Mais bon, en termes de léchouilles, j'en ai vu d'autres..

Pour finir en fanfare, après le strip-tease masculin, un assemblage de gâteaux WITH fontaines lumineuses qui font pschiittt, ET un joyeux anniversaire chanté en coeur, j'ai du farfouiller les yeux bandés dans des jarres contenant des trucs inommables (en fait du soja, de la salade de fruits et des raviolis) pour trouver les indices conduisant à mes CADALS..

Car oui, en plus d'avoir des amis il s'étaient cotisés pour m'offrir..

 

IMG_6145.JPG
IMG_6146.JPG


ET

IMG_6152.JPG

 

Ah oui, la classe quand même, du Lancel, il se sont pas foutus de moi..

En plus j'ai eu l'indispensable carte !!

 

IMG_6143.JPG
IMG_6144.JPG

 

Mais également le non moins indispensable guide de la cinquantenaire..

 

IMG_6147.JPG
Avec toutes les infos utile
IMG_6148.JPG
IMG_6149.JPG
IMG_6150.JPG
IMG_6151.JPG


Et en bouquet final ...
IMG_6142.JPG

Voilà, qu'est-ce que c'est ???

Vous ne devinez pas.. 50 ans...50 balais...

Oui, vous avez bien vu.... Je suis désormais l'heureuse propriétaire de 50 balais de chiottes présentés en harmonieux bouquets.

Ce que je vais en faire ?? Aucune idée..

Mais ce n'est pas l'important. L'important c'est d'avoir passé une soirée mémorable. Même si ma robe est foutue pour cause de renversement de divers substances (dont du champagne) dessus et que j'ai pété mes lunettes. En plus je pense que depuis ce matin des photos de moi avec la jupe rabattue sur la tête et dans les bras d'un policier en string circulent sur le net - le restau ayant des vitrines des gens ont profité du spectacle de l'extérieur.

Si vous les voyez, vous me prévenez quand même ??

Non ?

Boh tant pis..

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (48) | Tags : anniversaire, fête, 50 ans | |  Facebook | |  Imprimer | |

13/09/2009

COMMENT CA, PAS DE NOTE !!!

Ben oui, aujourd'hui...

Soirée 1.jpg

JE CUVE...

(et criez moins fort, SVP, j'ai mal au crâne)...

Demain, je vous raconte..

Et si vous insistez vraiment pour lire du Manu allez donc voir chez Malira !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (35) | Tags : fête, gueule de bois.. | |  Facebook | |  Imprimer | |

09/09/2009

And now, for something completely different

... Comme diraient nos amis les Monthy Python..

Emportée par le courant,  et une crise de mégalo, j'ai cru que le pouvais me lancer dans l'analyse politique. J'ai donc commis un article pour le blog de Luc pendant ses congés. Ce n'est pas la Manu que vous avez l'habitude de lire, mais bon, je me suis fait plaisir..

Demain on repart dans la déconne, mais en attendant..

Comment Sarkozy a dissous la gauche ou le pouvoir est une drogue

Il est très courant de lire dans les magazines politiques de longues pages d'analyse sur les stratégies alambiquées élaborées par Sarkozy pour tailler la gauche en pièces.

Mais nul n'est besoin de lui prêter une intelligence hors normes et des théories politiques compliquées. Car l'homme n'est pas intelligent, du moins au sens raffinement intellectuel. Au contraire d'un Mitterrand ou d'un Giscard-d'Estaing et à l'instar de son père spirituel Chirac - qu'il a d'ailleurs fini par tuer de façon très oedipienne, mais ceci est une autre histoire - c'est un animal politique rusé, roublard et à la peau dure, un vrai tueur.

Il a simplement compris une chose essentielle : peu de gens peuvent résister à l'attrait du pouvoir. Un portefeuille ministériel ou une mission d'état attribuée, et le farouche opposant se transforme rapidement en mouton docile. Et ceux qui restent en arrière sans rien se regardent tous avec méfiance en pensant "à qui le tour ??". Un vrai jeu de massacre.

Oui, le pouvoir est irrésistible. Et une fois qu'on y a goûté, on ferait tout pour retrouver "ministre de...." sur du papier à en-tête. Certains vendraient leur propre mère pour récupérer un chauffeur et une voiture de fonction. Même éloignés quasi-définitivement des responsabilités, mêmes âgés, les politiques ne veulent pas décrocher.

Ils sont comme ces has-been du spectacle qui vous sortent leur vieilles vidéos en vous déclarant : "mon dernier single marche très bien au Japon et mon prochain disque va sortir très bientôt"

Regardez ce pauvre Rocard, qui s'imaginait que parce qu'il allait apparaître Ségolène Royal allait le laisser être le candidat à sa place ou qui court pondre des rapports inutiles et incompréhensibles parce que Sarko lui jette une miette de temps à autres et qu'il n'a toujours pas renoncé à l'idée d'accéder aux plus hautes responsabilités à 80 ans bien tassés !

Pathétique.

Cette stratégie n'est d'ailleurs pas nouvelle. Louis XIV l'avait déjà utilisée pour mater une noblesse rebelle qui avait failli le renverser pendant la Fronde. Les ex-conjurés achetés à coup de privilèges et de fonctions honorifiques s'étaient rapidement transformés en courtisans serviles.

Reste à savoir combien de temps cette stratégie fonctionnera. Pour le moment, le PS est laminé, Sarko a réussi à rallier toute la droite du centre à de Villiers sous sa bannière, et il est bien parti pour se faire réélire en 2012, faute de réelle opposition. Son meilleur adversaire étant pour le moment un membre de son propre bord : Dominique de Villepin.

Mais les oubliés des privilèges Sarkoziens et les ex-privilégiés tombés en disgrâce attendent leur heure. Certains membres de l'UMP ne lui pardonnent pas les cadeaux à des personnalités de gauche et une de ses ex-favorite, Rachida Dati, se rapproche beaucoup du clan Chirac en ce moment.

Après le laminage de la gauche, Sarko va-t-il donc contribuer à façonner - bien malgré lui - un nouveau paysage politique en France avec un clivage.... droite - droite ??

L'avenir nous le dira.

nicolas-sarkozy-364131.jpg


Et si vous voulez quand même de la déconne, allez voir ce que j'ai fait subir à la pauvre  M. !!

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (41) | Tags : sarkozy, pouvoir, rocard, chirac, giscard | |  Facebook | |  Imprimer | |