Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2009

VENGEANCE !! VENGEANCE !!

Suite à l'affaire Marc Lavoine, Frieda m'avait sorti une photo de l'artiste avec une belle paire de moustaches qui lui donnait un faux air de Francis Cabrel moyennement heureux d'ailleurs.

Comme ma colère n'était pas retombée, et maintenant que je maîtrise les subtilités de la palette graphique, je lui promets que si elle me trouve la photo en pied, je lui colle un tutu rose.

Elle m'a trouvé la photo en pied.

Donc

Lavoine2.jpg

Moustache et tutu rose, ça claque non ?

J'attends donc le procès d'Universal. Soyez prêts à signer la pétition pour me soutenir..

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (48) | Tags : marc lavoine | |  Facebook | |  Imprimer | |

03/09/2009

La tête haute et les pieds dans le plat

Je ne sais pas si vous avez remarqué chers lecteurzesseuss et lectricezeisseusses - enfin les quelques qui ont résisté à mes vannes et à la grippe porcine, je n'ai pas le lectorat d'Amélie Nothomb non plus - que, dans la vie, un sésame vous ouvre beaucoup de portes.

L'assurance.

Oui, dites ou faites n'importe quelle carabistouille avec un minimum d'aplomb et, généralement, ça passe.

Je vous assure (avec assurance donc) que ça marche..


C'est même parfois inquiétant.


Faites le test : demain à la machine à café, sortez à vos collègues, sans rire et avec un ton ferme "TF1 passe sous le contrôle d'une multinationale Congolaise" ou "La Dir' Com' a une relation sado-maso avec Emile de la compta, on les a vus habillés en latex au club Le Donjon".

Et le premier qui dit "ah bon ?" (il y en a toujours un ou une), foncez dans la brêche en insistant "mais évidemment - soupir agacé - c'est de notoriété publique, tu n'étais pas au courant ? Sur un ton qui signifie à votre interlocuteur "tu es vraiment le dernier des crétins"

C'est à ce moment que l'intéressé s'écrase généralement de peur de passer effectivement pour un crétin et que la manipulation mentale se met en marche

(hiiiiinnnnhiinhinhinhin... rire diabolique)


C'est pourquoi les plus incroyables arnaques dont on se dit "mais comment les gens ont-ils pu gober un truc pareil" fonctionnent.

Parce que les arnaqueurs avancent avec une assurance qui écrase toute vélléité d'opposition sur son passage.

Et que les victimes ont peur, puis honte, une fois qu'elles se sont faites plumer, de passer pour des gogos..


Non seulement l'assurance permet de faire passer n'importe quoi auprès de n'importe qui, mais elle offre également des perspectives sans fin en terme d'intrusion dans des lieux fermés.

Je m'explique. Relevez la tête, avancez d'un pas ferme en regardant un point fixe avec détermination et vous entrerez n'importe où.

Surtout si vous êtes comme moi d'un âge certain et qu'il serait plutôt gênant pour la sécurité de plaquer au sol une dame mûre d'allure respectable.

Et si le cerbère de service esquisse une tentative d'arrêt, vous appliquez le plan B "un plait-il ?" balancé sur un ton glacial avec un regard foudroyant qui signifie "qui es-tu petit vermisseau rampant minable ?" et qui transformera illico la barre de porte en flaque d'eau tremblotante. Même s'il fait 2 mètres et 150 kilos.

Cette technique m'a permis de m'immiscer dans des endroits où je n'étais pas censée me trouver, voire de passer des barrières de contrôleurs alors que je n'avais pas le titre de transport approprié. Sandra peut en témoigner..

 

 

Donc, assurance, assurance et encore assurance, baby, rien de tel.

Et si vous me dites "impossible, je n'y arriverai jamais" je vous réponds, avec un peu d'entraînement tout le monde peut y arriver.

Surtout avec mon coaching.

150 Euros la séance, mais après tu es le roi du monde, petit scarabée.. C'est donc un super investissement. Je te le garantis... Avec assurance...


Pour finir, suite à la note d'hier où j'avais fait un SUPERBE et HILARANT montage Casimiro-Lostien, j'avais récolté des remarques désobligeantes de certaines - suivez mon regard - du style  "ouiiiii tu aurais pu enlever le fond sous Casimir, y'a des fonctions gommes magiques dans les logiciels graphiques, patiti, patalère".

Manu faut pas lui chatouiller l'intellect. Après deux heures d'efforts intenses j'ai TROUVE la gomme magique et EFFACE le fond sous Casimir.

Vous aurez donc droit à la deuxième version de mon SUPERBE et HILARANT montage. Que ça vous plaise ou non..

Lost.jpg
ET VOUS ETES PRIES DE VOUS EXTASIER !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (47) | Tags : assurance | |  Facebook | |  Imprimer | |

31/08/2009

Une blonde au Kremlin

Olympe m'avait proposé à plusieurs reprises d'assister à la République des blogs, réunion d'éminents bloggeurs, plutôt dans la sphère politico-sociale.

C'est pourquoi quand elle m'a annoncé que la République migrait au Kremlin - ne pars pas jeune fashionista perchée sur tes stilettos, je vais t'expliquer - mon eclectisme n'a fait qu'un tour et je lui ai dit "let's go baby" en VO ou, pour les non-anglophones, "allons-y, ma poulette"..

Pourquoi le Kremlin, donc ? Simple. La réunion des bloggeurs distingués s'est tenue dans un bistro du Kremin-Bicêtre, en proche banlieue parisienne, qui répond au doux nom galactico-poétique de "La Comète". L'endroit est d'ailleurs en passe de devenir mythique et extrêmement branché d'après ce que j'ai cru comprendre  !

Rendons également à César ce qui appartient à Marcel, cette réunion est à l'initiative de l'eeeeKSEEEEEllent Nicolas (je le flatte, pour qu'il me réinvite une prochaine fois) qui a réussi le tour de force de réunir plus de 40 bloggeurs attirés par l'esprit du lieu, la soif de débats de haut niveau, mais aussi, il faut bien le dire, par l'idée de boire un coup.

Car le bloggeur politique boit. De façon assez conséquente d'ailleurs. Tel un Bob l'éponge du comptoir. Ce fut une des découvertes de cette soirée.

Mais le bloggeur politique est sympathique aussi, car il a bu, donc il est convivial. Voire très convivial, voire taquin, voire carrément déconneur, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Ce qui a permis de nouer des contacts très facilement, je dois dire, dès mon arrivée. Après avoir enfin mis un nom sur un visage, ou plutôt sur un museau, en l'occurrence celui de Gael, l'écureuil favori de la blogosphère, j'ai pris l'apéro à la table des femmes engagées : CC, Trublyonne, Luciamel, Olympe - retrouvée entre temps -, Mrs Clooney entre autres. Autour d'un mojito - MOUAHAHAHAH, j'en connais qui vont faire la tronche - nous avons joyeusement devisé sur la vie, l'amour, la mort, les vaches et le reste. Sans oublier nos blogs respectifs. Quand même, pour être politique on en reste pas moins bloggeur.


Après l'apéro direction l'arrière-boutique de la taverne Kremlinesque où l'eeeeKSSSEllent Rosselin, patron du journal Vendredi (je le flatte, on ne sait jamais, ça peut servir), Mrs Clooney, Guy Birenbaum, Olympe - qui, je tiens à le crier à la face du monde nous avait fait péter les plateformes chouzes,  et Juan de Sarkofrance, pour ne citer que mes voisins les plus directs, m'ont accueillie à leur table. Entre deux plaisanteries et un aligot consommé je dois dire courageusement par l'assemblée par cette chaleur d'été, le débat s'est élevé dans dans sphères sphériques autour de sujets tels que le voile islamique ou Orelsan est-il un vrai connard ou un mauvais rappeur ?

Un café pour clôre les agapes vite avalé, j'ai pensé qu'il était quand même temps de réintégrer mon foyer - le débat c'est bien, mais il fallait que je dorme quelques heures afin de donner l'illusion à mon employeur que j'étais concentrée sur mon travail - j'ai donc laissé mes nouveaux amis continuer la conversation sur le trottoir et j'ai repris le métro pour rentrer.


Métro où j'ai eu a subir les assauts répétés d'un déficient neuronal - on ne dit plus débile, c'est politiquement incorrect - qui m'a demandé s'il était arrivé à destination à chaque arrêt en station...

J'ai fini par le pousser sous la rame à coup de talons. Faut pas déconner, me déranger à 23 heures dans le métro, il l'avait bien cherché..


Et je laisserais le mot de la fin à l'EXXXXSSSSSELLENT Guy Birenbaum (il travaille à Europe 1, je le flatte aussi, on ne sait jamais, ça peut servir) :

"je ne peut pas envisager de voir un autre sexe masculin que le mien, ça me révulse"

Oui, pour finir, le bloggeur politique est non seulement buveur, taquin, convivial, déconneur, mais aussi sexuel...


Et pour rendre la politesse à tout ceux qui l'ont publiée, la liste des présents !!


  1. Annie
  2. Audine
  3. b.mode
  4. CC
  5. Circé
  6. Elsa
  7. Eric Mulhouse
  8. Falconette
  9. FalconHill
  10. Fiso
  11. Gaël
  12. Gaëlle
  13. Gularu
  14. Hypos
  15. Jon
  16. Louis
  17. Luciamel
  18. Mademoiselle Ciguë
  19. Mancioday
  20. Moi
  21. Martin
  22. Les privilégiés
  23. MGP
  24. Michou
  25. Miguel
  26. Mohamed
  27. Nicolas
  28. Mrs Clooney
  29. Monsieur Poireau
  30. Mtislav
  31. Oh!91
  32. Olympe
  33. Patrice
  34. Poison Social
  35. Romain
  36. Rosselin
  37. Seb Musset
  38. Tonnegrande
  39. Trub
  40. Vertazt
  41. Yann

 

img.php?ID=d1024aa5-a758-102c-81f8-d2317ddfe8eb&RESIZE=1

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (53) | Tags : kremlin des blogs, rencontres, bloggeurs | |  Facebook | |  Imprimer | |

30/08/2009

Aujourd'hui note sérieuse

J'ai décidé (unilatéralement, c'est ça la démocratie) de faire une note sérieuse de temps à autres.

Puisqu'on est dimanche, et qu'il n'y a personne, je peux me lâcher...


Je rebondis sur le débat sur le voile excellement lancé par Frannso. Une "adepte" du port avait réagi sur son billet en défendant sa position. Ce qui a suscité diverses réactions dont la mienne, que je voudrais reprendre et développer ici aujourd'hui


Je ne suis pas d’accord avec le port du voile. Viscéralement pas d’accord. Parce qu'il aliène la femme au nom de pseudo-principes fumeux, non justifiés et non justifiables.


La tolérance doit toujours aller dans le même sens. Celle des religieux.

Sous couvert de foi, il nous  imposent des diktats insupportables en se retranchant derrière une pseudo-liberté de croire.

Mais, la mienne, de liberté de ne PAS CROIRE, la respectent-ils. La réponse est non, bien évidemment.


J’accepterais le voile pour les femmes le jour où les hommes se voileront aussi.

Des femmes sont battues pour le port d’un pantalon ou pour avoir bu une bière dans certains pays.


Alors ne venez pas me dire que le port du voile c’est du courage. Le port du voile c’est s’étouffer avec ses propres convictions.



L'Islam, le vrai - même je ne partage pas la foi des musulmans - demande aux femmes de s'habiller de manière "décente".

"Décente" ne veux pas dire "cachée". De plus "décente" avait certainement une autre signification à l'époque où le Coran a été rédigé.

Relisez donc le Coran avant de donner des leçons de tolérance à tout le monde.

Le voile n'est donc qu'une adaptation très incertaine des textes. Dévoyée comme toujours par des extremistes que ça arrange. Et une tradition oh combien condamnable de certains pays comme l'Arabie Saoudite ou l'Afghanistan.



Ce qui me met le plus en rage ce sont justement les filles à qui personne ne demande rien et qui se mettent un voile sur la tête.

Et quand je dis rage, c'est rage.

Oui, je suis enragée CONTRE le port du voile. Totalement. Complètement.

Certaines ont le voile intégral. Moi j'ai la rage intégrale.



Je ne cherche à convaincre personne, les convaincus entendant ou ne voulant entendre rarement les arguments inverse.

Je veux simplement qu'on TOLERE ma LIBERTE de non-croyante. Je ne VEUX pas qu'on m'impose et avoir a subir la vision de fantômes errant dans les rues.

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (41) | Tags : voile, islam | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/08/2009

Parfumons-nous en coeur

Pour ceux qui ne seraient pas passés chez Angélita hier, ci-dessous un article rédigé pour elle pendant ses vacances bloggesques !


Quand je me suis engagée auprès d'Angélita à lui faire un article j'étais un peu embêtée.. Qu'allais-je pouvoir trouver pour coller à son univers ?? En tant qu'invitée il aurait été fort malvenu de ma part de mettre mes pieds sur les meubles en lui imposant un sujet loin de ses goûts..

Comme je séchais, elle m'a suggéré de faire un article sur les parfums de ma vie ...
Je ne vais pas vous décrire par le menu TOUS les parfums que j'ai pu tester au cours de mon existence, mais de ceux qui m'accompagnent aujourd'hui encore après quelques décennies d'expérimentation..

En effet, l'expérience a ceci d'agréable qu'on finit par savoir exactement ce qu'on aime. Dans mon cas, mes senteurs favorites se retrouvent presque exclusivement aujourd'hui dans deux catégories

La catégorie des semi-fleuris ambrés - surtout l'hiver. Avec deux de mes amours inconditionnels : Coco et Opium. Plus subtils et moins lourds que les vrais épicés cette catégorie de parfum recèle des nuances infinies qui changent au gré de la peau, voire de l'humeur de leur "propriétaire". En particulier Coco qui n'a jamais la même tonalité à chaque vaporisation. Coco est le parfum qui me colle le plus à la peau. Certains m'ont même dit qu'il aurait pu être créé pour moi - un joli compliment. Car il est décrit comme un parfum qui développe des notes baroques sur un fond classique.. C'est en fait comme si vous portiez une extravagante parure de pierres de toutes les couleurs sur une petite robe noire toute simple. Tout à fait moi en fait.. Quant à Opium, je l'ai connu très tôt (il est sorti en 1977), beaucoup aimé, beaucoup porté, aujourd'hui moins. Je l'aime toujours mais il est tellement marqué, c'est un parfum de diva exubérante,  qu'il gêne parfois certaines personnes. Je le ressors souvent pour une sortie par exemple.

Et pour l'été sans hésitation, je tape dans la catégorie des hespéridés ou des colognes. J'adore leurs odeurs d'agrumes et leur fraîcheur. Je n'ai pas vraiment de favoris et mon plaisir est de faire les jolies découvertes de la saison. Au fil des années, je peux zigzaguer entre la cologne de Mugler (divine), escale à Portofino de Dior (découverte l'année dernière), l'eau d'Orange Verte d'Hermès (j'ai l'impression de marcher dans une orangeraie), un Aqua Allégoria hélas abandonné par Guerlain, Menta Fresca (à la menthe, un délice) et les deux divinités de cette année : Fleurs de Citronniers de Serge Lutens et l'eau de pamplemousse rose d'Hermès... Vous voyez mes choix restent agrumesquement cohérents !!

Hors catégorie mais chouchous quand même : les très classiques N° 5, N° 19 et Cristalle de Chanel. Intemporels et tellement chics, ils ne vous décevront jamais ! Le N°5 faisant partie de la catégorie des fleuris aldéhydés, les deux autres des fleuris verts.

J'espère que je vous aurais au moins donné l'envie d'essayer toutes ses senteurs délicieuses... Mais n'oubliez pas, Coco est à MOI. Karl me le disait encore l'autre jour d'ailleurs "Chérie du bist Coco, Ya !"

Allez, on se vaporise ??? ... Pschiiiiitt...

 

img-thing?.out=jpg&size=l&tid=6965849


PS : pour les éventuels lecteurs rencontrés au Kremlin des blogs hier soir qui passeraient ici pour la première fois et tomberaient sur cet article futile MAIS nécessaire, sachez qu'il est représentatif de mon côté blonde, mais que j'ai également un côté obscur de la force..

Non je me justifie pas, Germaine, J'EXPLIQUE !!

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : parfums, coco, opium, ysl, chanel, hermes, guerlain, dior | |  Facebook | |  Imprimer | |

26/08/2009

Eclectique, tique, tique

(sur l'air de Dominique, nique, nique...)

 

J'ai un gros, un énorme problème dans la vie..


Des goûts paradoxaux et irréconciliables que je ne peux pas partager intégralement avec UN seul groupe de personnes.


Tentez l'expérience : lancez un sujet sur l'universalité de certains mythes fondateurs à travers les religions à un groupe de fashionistas, vous verrez le résultat qui ira de la syncope pour cause de neurone en surchauffe, à la moue dédaigneuse accompagnée de la remarque "oui, mais est-ce que Martin Margiela a des mythes fondateurs dans sa collection automne-hiver ?"

Et pourtant : j'adore la mode et l'universalité des mythes fondateurs à travers les religions.


Et s'il n'y avait que ça (soupir).


Comment veux-tu parler de rock avec une amatrice de danse classique, de peinture avec l'ambianceur de service, de ta nuit sur dancefloor avec un philosophe distingué et de politique avec ta copine qui fait les meilleures blanquettes de veau de l'univers acccompagnée des meilleures rigolades de l'univers mais te diras "oh ben moi j'ai jamais rien compris, hein, de toutes façons c'est tous les mêmes..."


Un autre exemple ?? Oui, un seul et très significatif. En 1977 (non ne fuyez pas, je ne vais pas vous raconter ma vie pendant la deuxième guerre mondiale), on était en pleine vague disco MAIS aussi punk.

J'adorais passer mes nuits sur le dancefloor à jouer les Travoltettes avec une partie de mes copains et j'avais d'autres potes qui avaient viré punks.

Evidemment les deux bandes étaient totalement irréconciliables. J'ai donc du louvoyer entre paillettes et crêtes.


Et ma vie n'a été depuis qu'un long louvoiement. Pour ma plus grande détresse morale.

Je passe donc ici une petite annonce : si un individu - ou un mammifère quelconque, voire éventuellement un protozaire - aime, en vrac : la musique dans son intégralité (de Mozart à Franz Ferdinand), la danse dans son intégralité (du ballet au hip-hop), la politique, la philosophie, la peinture, la mode, la rigolade, la bouffe, la boisson, le cinéma, internet, les geekeries, les blagues vaseuses, l'humour anglais, les chats, l'histoire, les religions, la littérature, Nelson Montfort, le thé, Céline Dion - comme comique, je précise, pas comme chanteuse - la télé, les surfeurs bien gaulés, les pompiers, les scandinaves, la BD, la science-fiction, les voyages, les séries, et j'en passe,...

Que cette personne me contacte immédiatement et je l'épouse.

Même si je suis déjà mariée et que c'est une femme. On est modernes, non ?

(Oui bon, tout ça c'est très joli, la tolérance, pouet pouet, mais si l'heureux élu pouvait avoir le physique de Hugh Jackman ce serait bien aussi..)


Alors, des volontaires ??

 

Image%202%2018-15-57.pngpho1_118854.jpg

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (58) | Tags : goûts, activités, loisirs | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/08/2009

Les confitures du meuri

Suite à la note d'hier - comme quoi j'ai une cohérence dans ma ligne éditoriale - et à la demande générale d'une personne, voilà

Confitures.jpg
Les confitures du meuri
C'est des pots de récup d'une grande marque que je citerais s'ils me sponsorisent - je suis vénale - mais à l'intérieur c'est du 100 % maison, juré, craché. Et ne dites pas "même pas vrai, c'est du faux" sinon, je vous envoie le meuri..

Ne me demandez pas comment on les fait.

Je n'en ai strictement aucune idée.

Est-ce que j'ai une tête à faire des confitures ? Hein ? Non, bon alors..

En revanche, je n'ai pas les deux mains dans le plâtre en cuisine.

J'ai quand même réussi à donner le week-end dernier des conseils de cuisson à la queen des blogs culinaires. sur Twitter.

Ca vous la coupe, un peu, là...

Oui, je sais.

La modestie est une de mes principales qualités...

MOUAHAHHAHAHAHHAHAHAHAHHA

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (41) | Tags : confitures | |  Facebook | |  Imprimer | |