Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2009

Tu sais pas ce qui se passe ??

Comment ça !

Tu sais pas ce qui se passe aujourd'hui ?

Nan ?

Mais c'est pas possible !

Bon je t'explique. Aujourd'hui, sonnez hautbois, résonnez musettes c'est ma

1000ème note.jpg

Ouais, vachement, c'est ma 1000ème note sur ce blog.
Mais j'en ai quelques-unes de plus au compteur sur mon blog précédent.


Et sur une 1000ème note qu'est-ce-qu'on-fait-on ??

Uuunnnnn Jeeeeuuuuuuuuuu

Mais un petit, hein, c'est juste pour marquer le coup en attendant le winner de la cafetière pour lequel vous pouvez voter LA

Alors donc cadal surprise choisi avec amour en fonction de la personnalité de l'heureux(se) élu(e) auteur d'un commentaire tiré au sort parmi ceux qui vont arriver sur ce blog..

ET

Un featuring sur ce blog sur un sujet totalement libre au choix (mais contrôlé, censuré, et inspiré par moi, quand même faut pas rigoler)

La même récompense sera aussi proposée à celui ou celle qui déposera le 10000ème commentaire sur ce blog. Mais ne vous précipitez pas, vous avez encore quelques jours, je donnerai le top départ.

Alors, elle est pas belle la vie chez Manu ? 3 jeux en un... c'est DINGUE non..

Allez, à vos claviers.. Les commentaires seront fermés dimanche et le gagnant annoncé LUNDI avec celui du concours cafetière !!

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (46) | Tags : 1000, note, jeu | |  Facebook | |  Imprimer | |

24/03/2009

Funky Samedi - 2ème partie

... Lipsync Queens (les reines du playback)

Suite de la note d'hier.

Vous nous aviez abandonnées MaO et moi, lestées de nos sacs pleins de pulls,  à la sortie de la vente privée Eric Bompard et je vous avais dit dans un suspens dément que j'avais eu l'occasion dès l'après-midi de lui rendre son invitation.

Car nous attendait à l'autre bout de la capitale une activité très originale à l'initiative de l'agence Heaven : un doublage in english de la série "Fais pas ci, fais pas ça".

A l'occasion du lancement de la deuxième saison et de l'achat du concept par les américains (et oui, pour une fois), l'agence avait choisi de créer l'évènement sur internet et de faire doubler quelques scènes par des bloggeurs pour les mettre ensuite sur les sites de partage vidéos.

Pas besoin d'avoir un accent de folie, puisque c'est juste pour le fun.

Pour ceux (dont je fait partie, je l'avoue) qui ne connaissent pas la série humoristique de France 2, l'histoire est basée sur le face à face de deux familles voisines : une traditionnelle, les Lepic et l'autre nettement plus bohème, les Bouley que tout oppose, notamment la conception de l'éducation des enfants. Dans cette nouvelle saison, ils vont devoir faire contre mauvaise fortune bon coeur et conjuguer leurs forces pour éviter qu'un promoteur véreux ne transforme  la maison vendue par une de leur voisine plus âgée en building.

Arrivées aux studios Digital à Boulogne, et après une petite collation offerte par la production, nous nous sommes mis au travail avec la dizaine d'autres bloggeurs et bloggeuses présents. Tout en étant filmés et photographiés comme des stars - tout ceci ne va pas contribuer à dégonfler mon égo déjà surdimensionné !

Comment ça marche un doublage ? Et bien, vous vous retrouvez dans un studio complètement fermé avec une énorme console pleine de  boutons d'où un ingénieur du son pilote le défilement du film, enregistre les dialogues et bruits qui servent à sonoriser le film qui passe sur un écran géant. Sous l'image défile une bande manuscrite entrecoupée de divers symboles, traits et noms des personnages. En gros un trait vertical marque le début de la scène et divers symboles représentent les respirations, silences et autres onomatopées. Vous vous tenez devant l'écran appuyé contre une barrière et vous récitez votre texte dans un micro qui descend du plafond.

Ca a l'air simple ? Et bien pas du tout.. Car en fait, la bande défile à toute vitesse, les dialogues se superposent, et on perd facilement le fil ! Quand en plus vous devez mettre un minimum d'intonation et le faire en anglais, le savonnage arrive vite ! Et le fou-rire aussi. Inutile de vous dire que l'ambiance était plutôt festive !

Nous avions 5 scènes à doubler. J'ai participé à deux d'entre elles. Notamment en doublant Anémone qui joue la voisine âgée et casse-pieds.

Le résultat ? Très bientôt sur cette antenne, dès que la production nous aura envoyé les vidéos.

Mes impressions ? Moi qui pensait que les doublages étaient souvent moyens, je peux vous dire que c'est un sacré boulot qui demande énormément de concentration. A la fin de l'après-midi nous étions assez fatigués, il faut bien l'avouer.

Mais je ne regrette pas une seconde d'avoir découvert le côte obscur des séries et des films.

Et vous, ça vous aurait plu de tenter l'expérience ?

 

18800305.jpg
La famille Bouley : avec les parents Isabelle Gélinas et Bruno Salomone

18800326.jpg
La Famille Lepic : avec les parents Valérie Bonneton & Guillaume De Tonquédec

 

 

Et n'oubliez surtout pas de continuer à voter pour votre oeuvre préférée dans le concours cafetière... C'est LA


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : doublage | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/03/2009

Funky Samedi - 1ère partie

Les Aventurières du Cachemire perdu..

Mes rendez-vous avec MaO commencent mal. La semaine dernière rappelez-vous, suite à une aberration spatio-temporelle de mon pauvre cerveau malade, je m'étais rendue au rendez-vous que nous nous étions fixées... Une semaine à l'avance. D'ou poireautage, affolement de ma part et harcèlement du téléphone de MaO que j'ai saturé de 250 messages hystériques.

Vendredi soir dernier, après avoir cette fois validé l'heure et le lieu du vrai rendez-vous : samedi 10.15 h tapantes à la sortie d'une station de métro parisienne, j'étais donc sur les starting-blocks.

Sauf que... Samedi matin, mon réveil n'a pas sonné, me contraignant à effectuer un double axel-triple boucle piquée avec rotation en hélice hors de mon lit, à me préparer en 10 minutes chrono montre en main en enfilant strictement n'importe quoi (des converses beiges avec un manteau plutôt habillé, quelle hérésie !) et à courir comme une échevelée durant tout le trajet.

Tout c'est bien terminé puisque je suis arrivée sur les lieux du crime quasiment à l'heure et que MaO et moi nous sommes trouvées sans aucun problème.

Et pourquoi tant de précipitation me direz-vous ?

Et bien ma consoeur m'avait sélectionnée pour l'accompagner à une vente privée Eric Bompard. Oui, la marque de cachemire ultra-sélect - aux prix ultra-sélects aussi, il faut bien le dire.

cpub_22n113.jpg

Et qui dit vente privée dit généralement ... Très bonnes affaires à faire.. C'est pourquoi vous comprendrez mon empressement empressé.

Arrivées devant le saint des saint (L'espace Champerret à Paris), nous enquillons une file d'attente plutôt longue et fournie.

Mais qui avançait vite et dans ce cas, l'avantage d'être deux filles c'est qu'on papote de tout et de rien et qu'on ne voit pas le temps passer..

A l'entrée par contre, c'était pire que d'accéder au siège de la CIA : vestiaire obligatoire pour tous les manteaux et les sacs et autorisation d'emmener simplement le portefeuille et le portable à l'intérieur dans une petite poche en plastique.

Remarque, c'est un peu normal, un cachemire c'est tellement fin qu'il n'y a rien de plus simple à glisser dans une poche ou un sac.

Une fois à l'intérieur, MaO et moi partons à la chasse à la bonne affaire... Qui a première lecture des étiquettes n'en est pas vraiment une. Les prix nous paraissant vraiment élevés pour une vente privée. Renseignements pris auprès d'une Bomparienne de permanence, si nous avions levés les yeux un peu plus haut que les manches des pulls que nous convoitions nous aurions vu les affichettes donnant les barêmes des prix de la vente.... Qui eux... Oui, Alleluyah, Hosannah, etcetera ... Défiaient vraiment toute concurrence !

Et oui, 75 % de réduction sur un cachemire Bompard, ça le fait quand même..

Après avoir sélectionné nos acquisitions avec amour et détermination - c'est à dire en les arrachant des mains des autres shoppeuses présentes en hurlant "MEME PAS EN REVE, PETASSE, TU TOUCHES A CE PULL" (les ventes privées c'est la jungle parfois) -  nous avons terminé notre petit tour par le coin des prix fous.. Et là c'est carrément la fête : des pulls avec des petits défauts pour 10 Euros !! Oui, vous avez bien lu, un cachemire de marque pour 10 Euros !

C'est donc le sourire aux lèvres - renforcé par quelques répliques savoureuses entendues au détour des portants comme "vous n'auriez pas un jaune plus jaune ?" (hein ??), "Votre mail, madame ? - Mais vous l'avez, voyons ..." (bien sur chérie, au milieu de 65 millions de français, on ne connait que toi)" ou "Je prends le pull ou le pull ?"" (euh, devant un tel dilemne dans une vente de pulls, je ne sais que dire) - que nous nous sommes dirigées vers la caisse pour régler nos achats. Puis vers la sortie pour voguer vers d'autres aventures.

Car j'ai eu l'occasion de rendre dès l'après-midi son invitation à MaO... Mais ceci est une autre histoire que vous découvrirez dès demain..

Et les pulls, tu les fais voir, dis-tu, foule impatiente ?

Oui, si tu veux..

Bompard 1.jpg
Deux petits cache-coeurs ultra-fins du même modèle en gris et corail..
Bompard2.jpg
Les bonnes Affaires : des pulls d'été à 10 Euros !!
Cannelle Cachemire.jpg
Le cachemire c'est doux. Les chats de luxe comme Cannelle adorent !

Et n'oubliez surtout pas de voter pour votre oeuvre préférée dans le concours cafetière... C'est LA


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : cachemire, eric bompard | |  Facebook | |  Imprimer | |

18/03/2009

Aujourd'hui je fais dans la meuf..

J'ai beau mettre des avertissements, faire la gueule, hurler, bouder, menacer, pleurer... Rien n'y fait, les gens continuent imperturbablement à me tagger..

Par exemple, je viens encore de me prendre deux tags à travers la figure. Et pas du simple. Merci beaucoup..

Notamment à Fromage (je reviendrai sur la deuxième taggeuse ultérieurement) qui m'a refilé le tag de l'artiste féminine qu'on se ferait volontiers si on donnait dans la meuf..

Tiens ça pourrait être un César ou un Oscar ça : "et maintenant, les nominées pour l'oscar de l'artiste féminine qu'on se ferait volontiers si on donnait dans la meuf, sont..."

 ...

N°1 ET VAINQUEUSE TOUTE CATEGORIE (Enfin en ce qui me concerne..)

MarleneDietrich.jpg
Aaaaah, Marlène... La classe intercontinentale. Le costume masculin n'a jamais été aussi sexy que sur elle. Impertubablement belle jusqu'à un âge très avancé. Une femme courageuse qui n'a pas hésité à entrer en résistance contre son pays de naissance pendant la guerre. Et très libre pour son époque : elle s'assumait financièrement et consommait abondamment toutes les personnes des deux sexes qui ne lui déplaisaient pas. Bon elle a été une mauvaise mère et avait un caractère de bouledogue, mais au fond, ça gêne qui ?

 N° 2 AUDREY HEPBURN

halsman-philippe-audrey-hepburn-2107407.jpg

La divine Audrey. Le style et la gentillesse à l'état pur. Le genre de fille qui a la classe même avec un jean et un vieux pull. Complètement atypique à son époque au milieu des pin-ups blondes style Marylin. Et un superbe être humain qui a voué la fin de sa vie aux autres en général et aux enfants en particulier (elle était ambassadrice pour l'UNICEF). Partie bien trop tôt..


N° 3 LINDA FIORENTINO

the-last-seduction.jpg

 

Dans un film, "Last Seduction" elle a réinventé la garce absolue. Avec clope, veste d'homme sur peau nue et mèche sur l'oeil. Celle qui rend les mecs mabouls d'un battement de faux cils et les pousse à faire n'importe quoi.. J'adore..

 N° 4 ADRIANNA LIMA

168597363_small.jpg

Oui, non mais là y'a réclamation, ça va pas être possible. Qu'est-ce que tu veux qu'on survive à côté d'un truc comme ça..  Juste pour dire que si j'étais un mec je craquerais pour les bombes latines, les métisses ou les africaines que je trouve bien plus attirantes que les blondinettes. Et d'ailleurs même si j'étais une fille la petite, je lui ferais bien sa fiesta directement. Euh, en fait, je viens de m'apercevoir que je suis une fille.. C'est grave docteur.. ?


N°5 IMAN
532460695_small.jpg


Et en parlant de déesse ébène, parmi toutes les filles sublimes, celle devant qui je tomberais à genoux est un ex-top model aujourd'hui mariée à David Bowie (en plus, c'est dégueu). Pour avoir ses jambes (et son mari, par la même occasion) je vendrais non seulement ma mère, mais toute ma famille, enfants et chat compris. Note, ça me ferais des vacances et des sous en prime.. En plus cette fille a mon âge et elle est toujours....Sublime..

Bon je vous laisse, je vais avaler deux/trois anti-dépresseurs. Une collection de divines comme celle-ci, ça vous dévaste une fille..

Et du coup je tagge qui veut, je suis déprimée, démerdez-vous..

15/03/2009

Semaine très très enervée..

Sans vouloir raconter tous les détails insignifiants de ma vie par ailleurs remarquablement peu intéressante au regard de l'histoire du monde, je voulais vous partager avec vous les quelques mésaventures qui ont bien pourri ma semaine. Et qui ont contribué à me rendre d'une humeur de femelle brontosaure à qui on viendrait de voler ses oeufs.

Je vous préviens, le premier qui dit "la femelle brontosaure, ça a des grosses fesses", je l'aligne. Même si c'est Sébastien Chabal.

Faut pas en rajouter une couche, je suis au taquet, là, car, en vrac :

  • Ma freebox qui faisait des siennes à définitivement rendu l'âme ce qui a mis l'accro du net que je suis devenue dans une espèce de transe hytérique mercredi soir. J'ai alterné périodes d'abattement à regarder l'écran de mon pauvre ordi sans réseau d'un air hébété avec périodes d'énervement total à chaque fois qu'un membre de la famille osait m'adresser la parole. J'ai essayé de combler le manque en regardant "des racines et des ailes" mais franchement, aucun effet... Les membres de ma famille m'ont finalement passé à la douche froide au moment où j'ai essayé de connecter la queue du chat dans la prise ADSL, en me menaçant si je ne me calmais pas, de signer l'ordre d'internement qu'ils gardent à portée de main depuis quelques années en cas de pétage de plomb.

 

  • Pour éviter l'aliénation totale, et dès le lendemain, je me suis précipitée dans le premier téléphoniste shop venu pour prendre possession de la solution alternative à ma panne d'internet : une clé 3 G. Oui. Sauf qu'aveuglée par le manque, je me suis fait refourguer un forfait illimité clé 3G à 30 euros par mois avec un mini PC à 150 Euros. Qui ne me serviront strictement plus à rien, une fois que j'aurais récupéré ma ligne et ma freebox. En plus j'ai trahi un de mes principes : ne rien acheter chez Bouygues. Mais c'était le seul opérateur à proposer un forfait internet illimité... J'ai ramené donc le PC à dos de femme dans les transports sur des talons hauts en perdant deux litres de sueur. Arrivée à la maison, évidemment, j'ai passé deux heures à m'énerver sur la clé qui ne FONCTIONNAIT PAS... Jusqu'à ce que je réalise que je n'avais pas INSERE la carte sim dans la clé.. Normal, quand on pense être plus intelligente que 98 % de la population terrestre et qu'on ne LIT pas les modes d'emploi..

  • En plus ou à cause des dits problèmes techniques, j'ai eu quelques problèmes de rendez-vous :
    • J'ai loupé Gazelle, alors qu'on espère se lécher le portrait depuis des mois, et qu'elle était montée exceptionnellement à Paris. On en aurait pleuré toutes les deux.
    • J'ai loupé mes collègues avec qui on devait faire un dej' commun et sympathique. Une faille cosmique s'est ouverte dans le l'espace où nous avions rendez-vous nous empêchant de nous trouver dans 5 m2. J'ai donc fini par avaler un sandwich seule et désespérée
    • Je me suis en plus définitivement mis à dos une autre partie de mes collègues qui avaient pris des places pour Bénabar en le traitant d'escroc musical qui fourgue des textes faussement intelligents sur des mélodies pathétiques à des bobos qui pensent qu'écouter une chanson sur la dégustation de pizzas est une preuve de branchitude.
    • Et cherry on the cake, hier, j'ai loupé MaO avec qui nous avions rendez-vous pour aller tâter du cachemire en vente privée. Enfin j'ai cru que nous nous étions loupées. Car après avoir poireauté une demi-heure et tenté de la joindre environ 250 fois de suite, j'ai découvert en rentrant dépitée à la maison sur un mail envoyé par ses soins que la vente avait bien lieu... samedi prochain ET qu'elle aussi avait tenté de me joindre désespérement ... Sur le mauvais numéro de portable que je lui avais donné.. Je suis folle, étourdie, pathétique et incapable de me souvenir de mon propre numéro de téléphone..

 

Pour me remonter le moral, heureusement, ma coiffeuse préférée m'a offert une jolie bombe de laque ROSE (hiinnn, c'te classe) et j'ai finalement craqué pour deux fards Bourjeois vintage, copies des petites boites rondes originales rééditées par la marque cette année..

Laque.jpg


  • Pour finir, à quelques jours de sa clôture LE 20 MARS A MINUIT, un petit point sur le concours cafetière : j'ai quand même déjà 9 participantes : Daydreamer, Zette, M., Sounie, Funnounou, Mélanie, Petikoeur, Caloudace et Mam'Julie.. Il vous reste donc quelques jours pour envoyer vos oeuvres que je livrerais à l'appréciation du public ET du distingué jury sur ce blog le samedi 21. Les internautes auront une semaine pour voter par COMMENTAIRES. Oui, car nous avons des trolls dans les sondages en ce moment. Georges Sand vient tout juste d'en faire la désagréable expérience sur son concours bébés. Je vous préviens donc que je vérifierais les IP des votants. Et au moindre soupçon d'irrégularité, si je m'aperçois par exemple qu'une candidate à un nombre de coms disproportionné, j'annule les votes publics et le vainqueur sera désigné uniquement par le jury.. ce qui serait vraiment dommage.

En écrivant cette note, je viens d'apprendre le décès de Bashung.. Putain merde. Joséphine va dormir seule ce soir et j'ai la gorge serrée..



06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (26) | Tags : bourjeois, clé 3g, bouygues, concours, bashung | |  Facebook | |  Imprimer | |

14/03/2009

Petites Nouvelles du Monde et de l'univers..

... De cette façon vous pourrez briller ce soir dans les dîners en ville en lançant des sujets pointus..

Donc, vous pouvez choisir, à votre convenance..

  • Avant leur visite officielle au Mexique, Nicolas Sarkozy et Madame se sont semble-t-il fait inviter pour un petit séjour privé de luxe par un industriel aux fréquentations pas très recommandables.. Puisqu'on le soupçonne d'avoir trempé dans le trafic de drogue. Avant leur Séjour privé de luxe dont les services officiels de la présidence ont d'abord prétendu qu'il s'agissait d'une invitation de l'état Mexicain. Face aux dénégations de la Présidence Mexicaine, ils ont du se résoudre ensuite a admettre que c'était une invitation privée. Et devant les interrogations soulevées par la personnalité de son hôte, Nico s'est fendu d'une réponse du genre "boh, c'est mes vacances, je fais ce que je veux".. La classe intersidérale, comme d'habitude. Nico n'est pas regardant sur la personnalité des gens qui l'invitent du moment qu'ils ont un gros yacht - comme son copain Bolloré - ou une villa de rêve, comme l'ex narco-trafiquant qui vient de l'héberger... Vous me direz, Chirac n'était pas mieux, il s'offrait des vacances dans des Palaces de l'Ile Maurice à 1500 Euros la nuit, aux frais de la princesse. Quant à Mitterrand, il partait pour des séjours "méditatifs" à l'hôtel "Old Cataract" à Assouan, un des palaces les plus réputés au monde.. Sarko ne fait donc que rajouter une couche bling bling à une tradition française de vacances présidentielles hors de prix..

 

  • Enceinte à 17 ans de son petit ami, ce qui faisait quand même tache pour sa mère ultra-catho et conservatrice, qui pronait l'abstinence avant le mariage et la suppression des cours d'éducation sexuelle, la fille de Sarah Palin devait soit-disant épouser le père de son enfant. Surtout pendant la campagne présidentielle américaine, où on avait sommé les deux fautifs de passer devant le curé le plus rapidement possible pour réparer leur pêché. Le problème c'est qu'à respectivement 18 et 20 ans, les deux tourtereaux n'avaient visiblement aucune envie de s'exécuter, car aujourd'hui ils se séparent. Sarah Palin se retrouve donc grand-mère d'un enfant conçu hors mariage par une mère adolescente et aujourd'hui célibataire.. On rigole quand même bien chez les conservateurs, non ??

 

  • 29750 Euros à votre avis c'est le prix de quel objet ? Ne cherchez pas, vous ne trouverez pas. C'est le prix d'un ours en peluche édité en série limitée par Steiff, une marque allemande de jouets et peluches, pour fêter ses 125 ans. La marque avait déjà sorti l'ours Karl Lagerfeld vendu également un prix exorbitant....  Pourquoi un tel prix pour un Doudou  ?  Il  a une fourrure en soie et mohair, une truffe en fils d'or et des yeux en saphirs et diamants. Vous imaginez la scène ? L'héritier qui vient d'avaler un des yeux du précieux nounours, et la mère qui hurle en panique "Appelez l'hôpital... Et Cartier aussi... Jean-Joachim vient d'avaler pour 29 750 Euros de pierres précieuses, il va falloir un expert-joaillier pour les récupérer  !!"

 

  • Il ne fait pas bon être patron en ce moment. Le patron de l'usine Continental à Clairoix s'est fait accueillir par des jets d'oeufs et de légumes divers après l'annonce de la fermeture du site. Quant au PDG de Sony France, il s'est carrément fait séquestrer toute une nuit par les salariés de l'usine de Pontonx-sur-l'Adour, mécontents des modalités financières du plan social prévu avant la fermeture du site. Franchement, il n'y a plus aucun respect. Si on ne peut plus licencier sans que les salariés manifestent leur mécontentement, où va-t-on, ma pauvre dame, je vous le demande..

 

  • 20 ans des guignols, suite. Apparemment les marionnettes ont un fan inattendu : Jacques Chirac, qui les trouve "intelligentes, et parfois féroces" et avoue les regarder régulièrement. Il y a deux explications à ce goût surprenant de la part  de l'ex-président : d'une part, il s'est souvent dit que les guignols avaient aidé Chirac lors de l'élection présidentielle de 95, en le rendant sympathique par rapport à Balladur dépeint comme hautain et méprisant. D'autre part, les guignols égratignent bien plus Sarkozy qu'ils ne le faisaient pour Chirac. Et quand on sait combien les deux hommes se détestent...

 

  • Et pour terminer, la phrase date déjà un peu, mais elle me fait rire. Fillon à propos de Xavier Bertrand qui venait d'avouer son appartenance à la franc-maçonnerie "Maçon, je n'en doute pas, franc, ça m'étonnerait"... Ce qui laisse entrevoir la saine camaraderie qui semble régner au sein du gouvernement..

 

Nounours.JPG
Ca c'est le Koala de mon fils, son doudou quand il était petit. Une valeur sentimentale inestimable.. Mais pour 29750 Euros, je veux bien vous le vendre !!


 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | |  Imprimer | |

12/03/2009

Ballade électroménagère dans le vieux Paris

.. Titre absurde et abracadabrantesque..

Non, pas tant que ça. J'explique.

Pour fêter son anniversaire, la marque Electrolux avait organisé une petite sauterie dans Paris, dans laquelle je me suis odieusement imiscée en tant que pique-assiette de service.

Pas tant pour la sauterie elle-même que pour le lieu où elle se tenait.

Un lieu discret, secret et spectaculaire. Le genre d'endroit dont vous ne soupçonnez pas l'existence, dont poussez la porte par hasard et ... oooohhh, vous restez la bouche ouverte de surprise surprenante et de stupéfaction stupéfaite devant tant d'harmonie !

Le dit lieu se trouve sur les Grands Boulevards à Paris, Boulevard Montmartre, très exactement, juste à côté du Musée Grévin.

Vous y accédez par le Passage Jouffroy. Un des derniers passages couverts de la Capitale, qui en comptait plus de 150 il y a un siecle, pour à peine une vingtaine aujourd'hui.

DSC00047.JPG

Au passage (c'est le cas de le dire) si vous êtes en ballade dans Paris, faites le tour de ces endroits hors du temps et de la rumeur urbaine. Conservés dans leur "jus" original ou rénovés, il valent vraiment la peine d'être visités et recèlent plein de petites boutiques d'artisans d'arts ou de marchands d'objets anciens tout à fait délicieuses.

Pour en revenir au lieu dont je vous parlais ci-dessus. Dans le passage Jouffroy, au 13 exactement, après avoir grimpé une volée d'escaliers, vous arrivez à un salon tout en longueur, de style Louis-Philippe à la déco bleu et blanche dont on se demande ce qu'il peut bien faire là.

Rien, est c'est ça qui est formidable. Il est aussi inutile et incongru qu'esthétique.. En fait pas si incongru que ça. Le lieu était une ancienne brasserie pour les habitués du passage au 19ème siècle. Abandonné et fermé, l'espace a été racheté il y a peu, et  la déco originale dont on avait oublié l'existence a été remise à jour par hasard lors de travaux de rénovation. Le lieu sert aujourd'hui pour des manifestations privées.

 C'est pour ça que j'ai couru sur mes petites papattes pour le voir, car malheureusement, il est difficilement accessible en temps normal..

Voici donc quelques clichés de l'endroit pour vous donner envie..

DSC00046.JPG
images.jpg
10-salon-des-miroirs.jpg

Ah oui, Electrolux, j'allais oublier. Et bien, y'avait de l'aspirateur en pagaille de toutes les époques possibles. Et des sculptures modernes with aspirateur dedans (conceptuel..)

DSC00044.JPG

 

Moi c'est ceux-là qui m'ont plu.. Le rose, surtout. Qui serait tellement assorti avec l'Ipod rose que j'ai envie de me procurer.

DSC00043.JPG

T'imagines ? Passer ton aspi rose avec un ipod rose branché sur tes oreillles ? La cllllaaaassssse...

Sinon, boh rien, ma freebox est complètement en rideau ce qui fait que je ne PEUX pas venir vous voir pour le moment.. Et que Free va vraisemblablement me dire au bout d'un mois et de 112 appels téléphoniques qu'ils me la changent..

Et n'oubliez pas que le concours "creuses-toi la cafetière" se clôture dans 8 jours... Si vous n'êtes pas encore aware que vous pouvez gagner une SUPERBE Moka Machine Delonghi qui répond au doux prénom d'Alicia et d'une valeur de 70 euros, il vous suffit de cliquer sur la bannière à droite !!

10:22 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : passage jouffroy, salon des miroirs, electrolux | |  Facebook | |  Imprimer | |