Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2009

Manu et la technique 2

... Le retour de la fille de la vengeance du code HTML...

Hier j'avais demandé de l'aide pour faire ma bannière de concours. Enfin pour la coder.

Parce que pour la designer, j'ai quand même un goût exquis, ce serait dommage que quelqu'un d'autre intervienne sur l'esthétique de ce blog..

Et puis je me suis dit à moi-même "Manu, t'es quand même pas plus cruche qu'une autre, respire un grand coup, regarde ton clavier au fond des yeux, menace-le de mesures de rétorsion du style dégustation de chocolat mou au dessus des touches (n'est-ce pas, Dom ?), ça devrait fonctionner. La bannière tu vas te la coder toute seule, Germaine"..

Oui

C'est pas un code HTML qui va me pourrir la vie..

Y'en a d'autres, et même au format rugbymen,  qui ont essayé et qui sont aujourd'hui en - très longue - cure de sommeil pour récupérer..

Non mais alors..

J'ai donc successivement :

  • Plongé en apnée intellectuelle : j'arrête de respirer du cerveau pour concentrer mon neurone sur un seul et unique objectif,
  • Observé les codes heucheteumeuleu des bannières de mes collègues,
  • Essayé de comprendre le pourquoi du comment du fonctionnement du bidule
  • Compris qu'il fallait inclure au milieu des zibouibouis divers et variés l'adresse de la page et l'adresse de l'image après l'avoir sauvegardée sous un serveur
  • Tenté de REPRODUIRE un code complet...
  • Hurlé sur le chat qui demandait à manger
  • Essayé d'insérer la bannière dans mes colonnes, sans succès
  • Shooté dans le chat qui voulait un calin
  • Réussi à insérer la bannière dans la colonne
  • Poussé un soupir de soulagement
  • Cliqué sur la bannière
  • Eu un message "page inconnue"
  • Déchiré mes vêtements en hurlant
  • Passé environ 1/2 heure à essayer de repérer le bidouillou qui coinçait dans mon code
  • Vociféré sur les passants dans la rue en les traitant de "p.. d'enc.. de ta ra..." pour me calmer les nerfs
  • Pris une douche froide
  • Fumé du Guronsan
  • Trouvé le bidouillou qui coinçait
  • Pris mon pied
  • Sniffé de l'aspirine pour fêter ma victoire..

 

Car WALLA, le résultat vous pouvez l'ADMIRER à droite..

THE BANNIERE du concours, faite avec amour par mes petits doigts !!

Et vous pouvez même la mettre CHEZ VOUS - d'ailleurs pour le jury c'est OBLIGATOIRE (sauf pour e-zabel qui a une dérogation, elle a un certificat médical de non-conformité)..

Et ne me dites pas qu'elle ne fonctionne pas sous peine de voir le processus ci-dessus se reproduire..

NB : J'en profite pour féliciter au passage les deux premières candidates qui ont déposé leurs oeuvres à la vitesse de la lumière : Mam'Julie et Zette..

<a href="http://lespenseesdemanu.hautetfort.com/archive/2009/02/26/en-v-la-du-concours-en-v-la.html" target ="_blank"><img class="aligncenter"src="http://lespenseesdemanu.hautetfort.com/images/Cafeti%C3%A8re.jpg"alt="" /></a></p>

 

Edit : et puisque, effectivement, la bannière semble un peu trop large pour certaines colonnes, voici une version "small" ....

<a href="http://lespenseesdemanu.hautetfort.com/archive/2009/02/26/en-v-la-du-concours-en-v-la.html" target ="_blank"><img class="aligncenter"src="http://lespenseesdemanu.hautetfort.com/images/Cafeti%C3%A8re%202.jpg"alt="" /></a></p>

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : blog, bannière, html | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/02/2009

Grignotage et Lavage

Une stagiaire attachée de presse ayant vraisemblablement mélangé le fichier VIB (Very Important Bloggeuses) avec le fichier BAEA (Bloggeuses A Eviter Absolument) je me suis retrouvée invitée complètement par erreur à un Happy Hour organisé par SKIP pour le lancement de la nouvelle campagne de mini-films joués et écrits par  la comédienne Armelle - que vous avez certainement pu admirer dans le rôle de Maeva, la secrétaire farfelue de Caméra Café.

Dans un lieu pour le moins original : une laverie automatique...

DSC00042.JPG

Arrivée à l'heure pétante, je me suis retrouvée la première et seule - et un peu embêtée, du coup -  face au staff Skipesque déjà sur place..

Fort aimable le staff Skipesque, je tiens d'ailleurs à la dire..

Heureusement, ma Camille préférée est arrivée rapidement en renfort et nous avons pu commencer à nous goinfrer de petits fours (oui, car goinfrerie il y eut) comme des morphales mal éduquées..

A part nous goinfrer ?

On a mangé des petits fours. On a discuté avec Armelle, tout à fait charmante.

Armelle.jpg

 

On a mangé des petits fours. On a visionné les petits films. On  a mangé des petits fours. Des gens rentraient pour laver leur linge et repartaient dépités (ben oui, on était dans une laverie). On rigolait. Du coup on mangeait des petits fours. On a papoté Nouvelle Star avec les attachées de presse. On a mangé des petits fours.On a papoté avec les autres bloggeurs et euses invités.

Sauf avec des bloggeuses, qui comme dit Violette, ne disent pas bonjour. Je me suis reniflée de partout pour voir si je ne sentais pas le pâté, mais non, je sentais plutôt bon.

Si vous me soudoyez suffisamment, je vous dis de qui il s'agit. Si vous me soudoyez suffisamment..

Donc, du coup, pour amortir ma déception de ne pas être saluée, j'ai mangé quelques petits fours..

C'est là qu'on s'est dit avec Camille, que bon, manger des petits fours, c'était bien, mais que l'heure avançait et qu'on allait rater le début de Nouvelle Star. J'ai failli glisser quelques petits fours pour la route dans le sac rempli de lessive pour 6 mois  que nous avons reçu, mais Camille m'a fait remarquer que ça ne se faisait pas trop..

En revanche, dans le sac, nous avons eu également un CD avec quelques films tellement exclusifs que vous ne les verrez nulle part ailleurs que chez MOI pour l'instant... Allez, vous êtes sages, je vous en montre un.... Si vous me filez des petits fours..

 

 

EDIT : le petit problème technique sur la vidéo a été réparé. Vous devriez pouvoir la visionner maintenant...

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (41) | Tags : skip, armelle | |  Facebook | |  Imprimer | |

22/02/2009

J'ai une vie absolument incroyable..

Depuis que j'ai laissé sur mon blog une adresse mail pour me joindre, des tas de gens m'écrivent.. C'est dingue..

Et je suis un être tellement exceptionnel que ces gens, ils veulent même me couvrir de cadeaux . Notamment Philippe, dont je vous livre la missive électronique telle quelle, car elle se passe de tout commentaire..

"Donation du Cardinal,

Je suis GANTIN Phillipe, frère du feu son éminence Cardinal Bernardin GANTIN.

En effet en collaboration avec le pape BENOIT XVI et suite au consigne laissé par mon frère défunt dans son testament je cite: une partie de mes biens soit une somme de 90000 € servira de don,pour les personnes déshéritées du monde,et en particulier pour la construction des églises catholiques. je demanderai donc a tout bénéficiaire de cette somme,quelle que soit sa personnalité de faire un bon usage,et d'être fidèle a notre DIEU créateur.

Si vous recevez ce courrier c'est que vous êtes le bénéficiaire de ce don que vous soyez chrétien ou non n'a pas d'importance nous sommes tous les même devant Dieu..

Avec l'accord du pape BENOIT XVI les vœux de mon feu frère seront respectés. Pour rentrer dans vos droits de bénéficiaire nous vous prions de contacter l'avocat chargé de la remise de la donation.

Maître Rufin BAHINI

E-mail:cabinet_bahini(@)hotmail.fr

Je vous prie de le contacter au plus vite car je vais en mission et je ne pourrai vous répondre de si tôt.
Faites bon usage de votre bien.

GANTIN Pamphile"

 

Vous l'avez compris, je suis désormais riche et bénie par Benoit. C'est le double effet kiss cool du mail de Pamphile.. Je vais donc aller direct me payer un coup à boire (ou deux, ou trois) et quelques go-go danseurs déguisés en pompiers.. Ainsi qu'éventuellement des cigarettes qui font rire et des slips en plumes d'autruche. Je pense que Benoit va apprécier.

Si certains veulent me donner de l'argent, d'autres que je parle de leurs produits.. Oui, sauf que je ne suis pas certaine de la validité de leur listings.. Car quand on m'envoie ceci..

stagecalirugby (2).jpg

Je me pose quelques questions quand même..  Si j'ai éventuellement la taille d'un garçon de 13 ans (et encore maintenant à 13 ans ils font tous 1,92 m)... Est-ce que j'ai une tête à jouer au RUGBY EN CORSE... ???

Quoique, fondamentalement, l'idée partager les douches avec une équipe de rugby ne me déplaise pas, me faire piétiner par des chaussures à crampons dans la boue, n'est pas une perspective qui m'excite spécifiquement..




Tout ça c'est bien beau,  mais enfin, parce qu'on ne va pas se quitter fâchés, je ne POUVAIS pas passer à côté de cette information qu'on ne m'a pas envoyé cette fois (quoiqu'à force d'en parler, ça va finir par arriver) ..



 

OOOOOHHHH MON DIEU.... UN BILLET POUR LA PAPOUASIE NOUVELLE GUINEE.... VIIIIIITTTE...

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (35) | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/02/2009

De la culture de la moule de bouchot..

... sur la côte Charentaise...

On est vendredi soir et le meuri - grand marin devant l'éternel - regarde Thalassa..

Pitin, mais qu'est-ce que cette émission est dormitive... A la troisième note du générique j'ai déjà la tête sur les genoux..

On dirait qu'on a vidé l'hospice du coin pour recruter les animateurs.. Certains sujets qui pourraient être plutôt intéressants traités par - je ne sais pas, moi, Omar et Fred - sont présentés avec des voix monocordes et des commentaires tellement barbants que tu as le filet de bave qui te coule à la commissure des lèvres... Et je ne te parle pas des fonds sonores où là on entre dans la 4ème dimension.

Et ce soir, c'est carrément la fête du slip : La culture de la moule de bouchot dans le marais Poitevin (non, non je déconne pas) et Lucien et Germaine, campeurs en mobil home sur l'Ile d'Oléron, menacés d'expulsion pour cause de surpopulation Oléronnesque..

Aaaaaaaarrrrghhhhh....

Alors, moi j'ai envie de dire ..

Thalassa c'est

Rasoir.jpg

The Quattro Bikini que je viens de gagner chez Zara (comme Zette qui se rase également sur son blog) au prix d'un effort démentiel qui a consisté a laisser un commentaire IDIOT

 

Et mon meuri, j'ai envie de te dire, arrêtes de regarder ce truc mou et aquatique parce que moi, sinon...

Tee Shirt Zara.jpg

 

Le tee-shirt vous le TROUVEREZ PAS, NULLE PART,

parce que c'est un Zara HOMME d'il y a quelques années, encore jamais mis..

 

Nananèreuuuu...

Voilà comment faire une note télé sarcastique, vous montrer un lot de concours et faire une note fasheune en une seule fois..

Prends des notes jeune Padawan..

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : thalassa, quattro wilkinson, zara | |  Facebook | |  Imprimer | |

20/02/2009

Giga coup de blues

Avant-hier je vous parlais en rigolant du quartier de mon enfance. La rue du Faubourg Saint-Antoine, haut lieu de la fabrication du meuble à Paris, il y a quelques décennies.

Hasard ou prémonition, j'étais invitée hier à une soirée exactement à cet endroit.

Ca faisait un bon moment que je n'avais pas mis les pieds dans le quartier.

Ou plus exactement que je n'avais plus remonté le Faubourg à pieds en partant de la Bastille.

Je n'avais donc pas mesuré exactement l'importance du changement du quartier.

A la place des ébenistes et menuisers, les boutiques de vêtements alternent maintenant avec les bars et les vendeurs de téléphonie mobile...

Avec, perdus au milieu quelques derniers magasins de meubles qui tentent de résister désespérement..

C'était d'une tristesse..

Arrivée au coin du Faubourg Saint Antoine et de l'Avenue Ledru-Rollin, là où se tient encore l'immeuble où j'ai passé les premières années de ma vie, j'avais une boule dans la gorge et les larmes aux yeux.

J'ai fait demi-tour et je suis rentrée chez moi sans même aller où j'étais attendue.

Et pourtant la nostalgie et la larme à l'oeuil c'est vraiment pas mon truc..

Va comprendre...

Bastille.jpg

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (39) | Tags : faubourg saint antoine, bastille | |  Facebook | |  Imprimer | |

13/02/2009

My Bloody Valentine...

Jeu de mot musical, arty et branché entre le groupe éponyme et une très fine allusion à la Saint Valentin, pour ceux qui n'auraient pas tout capté...

Le site Ladies' Room m'ayant demandé de leur écrire un article sur la fête des amuuuuuureux, j'ai commis le  texte ci-dessous... Qu'il ont eu le courage de publier en bonne compagnie, entre autre, de ceux de Pivoine et Pimousse,

Courage, parce que, comment dire...

.... La Saint Valentin ne passera pas par moi !

Et pas question de revenir là-dessus. Désolée de jeter une ombre sur cette “merveilleuse” fête des amoureux. Mais Saint-Valentin et moi on est pas potes.

Pourquoi donc, t’es seule, aigrie, anti-consommation ou quoi ?

Point du tout vous réponds-je : je suis mariée, plutôt pas mal heureuse et assez shopping addict…

Non j’ai juste une malformation, un gêne défaillant, une maladie honteuse dans mon code génétique de FILLE : je ne SUIS PAS romantique.

Oui, les petits coeurs rouges, l’avalanche de sucre, les étoiles dans les yeux, les diners à deux au coin d’une chandelle avec le violon dans les oreilles , comment te dire… … Bof.

Je préfère une bonne bouffe avec un coup à boire et des gens qui te sortent des blagues tellement minables qu’elles sont excellentes (les plaisanteries les plus mauvaises étant les plus drôles).

Déjà gamine je soupçonnais que le prince charmant était une vaste arnaque destinée à nous faire acheter des dessous froufroutants, nous obliger à nous épiler à la cire et à porter des chaussures qui font mal au pieds.

Je préférais le méchant, que je trouvais déjà nettement plus sexy. Et s’il pouvait me faire monter à l’arrière de sa moto, avoir les cheveux longs et aimer le rock, c’était vachement bien.

Oui, parce que, baby, les princes charmants, qui couvrent ton lit de pétales de roses et te susurrent des fariboles à l’oreille en te disant que tu es merveilleuse… Un, ça va deux minutes, mais au bout de 3 jours, tu commences à manquer d’oxygène. Deux, en plus faut que je te dise un truc, viens, rapproche-toi, tends l’oreille. T’es bien assise : Le Prince Charmant N’EXISTE PAS.

L’homme n’est pas programmé pour être Prince Charmant. Non. Même pas en rêve. Jamais. Quant à organiser une virée surprise à Venise ou un t’accueillir avec une fontaine à champagne et un orchestre de chambre, n’y compte surtout pas… L’homme ne SAIT PAS faire, tout simplement parce que le chasseur préhistorique avait un objectif et un seul : ramener du Mammouth pour nourrir la tribu. Il n’avait donc pas le temps pour organiser des danses tribales romantiques autour du feu.

Voilà, en revanche si mon chasseur préhistorique veut bien m’offrir un solitaire pour la Saint-Valentin au lieu d’un Mammouth, je ne dirais pas non.. On est pas des boeufs, quand même..

Et demain pour fêter dignement la VRAIE Saint Valentin sur ce blog un article SESQUE...

 

joyeusesaintvalentin.jpg

Et n'oubliez pas de voter pour votre flatterie à Manu préférée ! Elles sont toutes LA

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (37) | Tags : saint valentin, couple, fête, amoureux | |  Facebook | |  Imprimer | |

11/02/2009

Manu et la technique...

Vous l'avez sans doute remarqué, j'ai  un esprit brillant, vif, sarcastique et une intelligence tout à fait hors norme...

Et une autre de mes principales qualités est que je suis totalement modeste, bien évidemment...

Je suis trop bien comme fille. MAIS

J'ai pourtant un léger, oh très léger, handicap... Je suis NULLE, mais complètement nulle en technique.

Mongolita première, le retour de la handicapée..

(OMG, ça y est, je vais avoir un procès des assoces de handicapés)

Mon cerveau n'est pas paramétré pour COMPRENDRE la technique. Ceci couplé à une perception de la géométrie dans l'espace proche du zéro absolu, fait qu'au lieu de comprendre comment je peux insérer une pièce dans une autre je m'énerve à forcer dessus dans le mauvais sens jusqu'à jeter l'ensemble par la fenêtre dans un beuglement hystérique composé de "Méneeeeeeervvves ce truuuuuucccc, fais chiiiiiiiiierr"...

Pour l'ordi c'est pareil. Quand on se voit avec d'autres bloggeuses et webeuses averties, comme Dom ou Zara, par exemple, et qu'elle partent dans des discussions sur l'avantage de Wordpress vs autres plateformes ou similaires, je fais "mmmm, mmm" d'un air intelligent.

Mais en fait, je ne bitte RIEN.

J'exagère ? Non. Exemple concret.

Ca fait longtemps que je voulais mettre des vidéos perso sur mon blog. OK. Mon camescope est trop vieux et pas compatible avec l'ordi. OK. Au bout d'environ un an de blog, j'ai quand même PERCUTE que je pouvais faire des vidéos avec mon portable.

Bien, Manu, y'a du progrès...

Deuxième étape, transférer la vidéo dans mon ordi. Au bout d'une heure à insulter mon ordi et mon mobaïle, j'ai compris qu'il suffisait de cliquer sur "télécharger les fichiers"...

Ouaiiiis, Forrest Gump est de retour parmi nous...

Après il m'a fallu COMPRENDRE comment il fallait mettre une vidéo sur YouTube.

Ca c'est fait. Même un bébé de trois mois et demi y arrive. Bel effort.

Donc, en résumé, il m'a bel et bien fallu un an, quelques jours et trois heures trente pour arriver à CA

 

 

 

Oui, je sais, c'est surréaliste, un ado fait ça en 2 minutes trente.

Sinon, elle est belle ma Cannellounette, non ???

Le truc maintenant que j'ai compris, c'est que je vais vous faire quelques vidéos de derrière les fagots...

Et je vous préviens, ça va faire mal. Il aurait mieux valu pour vous que je ne trouve JAMAIS comment faire des vidéos..

MOUAHAHAHHAH (rire diabolique et démentiel)

 

Et ATTENTION vous n'avez plus que jusqu'à ce soir minuit pour envoyer votre flatterie ou votre réflexion sur l'art à moi ou à Gazelle !!

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : youtube, vidéos, mobile, cannelle, camescope, pc | |  Facebook | |  Imprimer | |