Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2008

15 raisons pour lesquelles...

Où je reprends une vieille rubrique qui n'a pas servi depuis quelques lustres...

.... JE NE SERAI JAMAIS OU JE NE VOUDRAIS PAS ETRE..

LE PERE NOEL

 

  • Le rouge ne me va pas au teint
  • Je déteste les gamins en bas âge
  • Je suis une buse en paquets-cadeaux : les miens ressemblent systématiquement à des rebuts trouvés dans une décharge
  • T'as essayé de marcher en stilletos dans la neige, toi ?
  • Les rennes, ça daube un max, même en les inondant de Chanel n°5
  • Il faut travailler avec des lutins et j'ai un terrible a priori contre les hommes de petite taille, surtout depuis un ou deux ans
  • Y'a des tickets restaurants ?
  • Bosser quand tout le monde festoie, c'est trop dur
  • Je peux pas descendre dans les conduits de cheminée, je suis claustro
  • Vivre en Laponie, c'est la loose totale
  • Les sapins, ça pique
  • J'ai essayé d'attacher Cannelle (mon chat) à un traineau, depuis elle fait la gueule
  • Le père Noël picole, vu sa tête, c'est évident.
  • Les chants de Noël me filent de l'eczéma.
  • Je préfère faire la mère fouettard !!!

 

 

lw5r4wsc.jpg

Edit : puisque tout le monde met la main à la pâte, je rajoute donc au fur et à mesure les raisons supplémentaires des commentateurs/trices.


  • La raison de Pimousse : il faut lire des tonnes de lettres, toutes mal écrites, puisque rédigées par des enfants en bas âge
  • La raison de Gazelle : c'est relou de ne pas pouvoir passer par la porte comme tout le monde. Et puis pourquoi la cheminée d'abord ?
  • La raison de Daydreamer : Le père Noël est boulimique (en plus d'être alcoolique) : il faut toujours lui laisser un en-cas. Manger 12 millions de parts de bûche en pleine nuit, bonjour le citrate de bétaïne le lendemain !
  • La raison de Dreamcatcher92 : faire des cadeaux à tout le monde sans en recevoir un seul, merci... Comme frustration, on fait pas mieux..
  • La raison de MamJulie : il faut faire le tour du monde en une seule nuit à toute vitesse. Et quand on a peur de la vitesse...
  • La raison de Cassandra : être obligée de mettre toute l'année la même tenue, quelle horreur !

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : père noël | |  Facebook | |  Imprimer | |

10/12/2008

Nelson Montfort, je t'aime

J'ai des goûts dévoyés..

Voire carrément extraterrestres.

Oui, j'ai parfois des idoles bizarres, improbables ou très décalées...

Par exemple - lui :

phpjMDL5s.jpg

OUI, je le crie à la face du monde NELSON MONTFORT je t'aime ...

Parce que tu es la seule raison valable de regarder le patinage artistique...
Parce que tu es le roi de l'interview improbable, voire totalement surréaliste.
Parce que tu gardes le sourire quand tu te fais bâcher par une coureuse de fond slovène qui refuses de se laisser inteviewer
Parce que tu essaierais de parler Mandarin si ça te permettait d'interviewer la médaille d'or féminine d'haltérophilie
Parce que tes collègues te surnomment "Mets le son moins fort"
Parce que tes coupes de cheveux n'existent que dans la 3ème dimension
Parce que tu es VRAIMENT le seul qui OSE se jeter dans les bras d'Alain Bernard sans craindre de prendre un taquet (et un taquet d'Alain Bernard, ça doit faire mal)

OUI, Nelson Montfort tu es le KING !
Mon phantasme ultime est une interview de ta part : ta prose et ma verve, la vache on fait un carton interplanétaire sur Youtube...

Un mot de toi et je quitte mon meuri, mes enfants et même mon CHAT !

Voilà, je vous ai révelé le tréfonds de mon âme tourmentée !

Et vous, vous avez un héros improbable ???

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (33) | Tags : nelson montfort | |  Facebook | |  Imprimer | |

09/12/2008

Pince-fesses story 2

Ou comment j'ai découvert les méandres de la blogosphère....

Lundi soir, la fleur au fusil et les stillettos affutés (comme dirait Pivoine), j'ai trottiné jusqu'au Palais du Trocadéro pour me délecter de ma place tout à fait imméritée dans le top 10 des chroniqueuses les plus sarcastiques du web.

Après une pause devant la Tour Effeil illuminée en drapeau européen (ooooohhhh), je pénètre dans l'édifice Trocadérien, laisse mes affaires au vestiaire tenu par des créatures aussi longilignes que paumées (il faut bien le dire) et monte dans le saint des saint de la salle Elle par l'ascenseur.

Et là, bémol... J'avais déjà essayé de contacter Dom, des Ménagères sur son portable, sans résultats et PAS de distribution de badge à l'entrée pour identifier les gens. J'étais donc seule et DESESPEREE...  (je vous rappelle que c'était mon dépucelage de soirée bloggeuse = je ne connaissais donc PERSONNE visuellement).

Après quelques tentatives de conversations (c'est quoi ton blog toi ? Moi c'est un blog pour fous à lier, etc, etc...) restées au stade embryonnaire, j'assiste donc dans mon coin à la remise des awards aux premières dans chaque catégorie. Un peu longuet l'awardement, si vous voulez mon avis. Entre la directrice de Elle - habillée, de façon assez surprenante pour un journal beauté, c'est à dire sac à patates staïle - et le Directeur de Wikio, on avait le temps de voir pousser les palmiers.

Je note aussi que les winneuses étaient diversement applaudies. Certaines TRES timidement, et d'autres ovationnées.  On les  gratifie en tout cas toutes d'un bouquet, d'un diplôme de winneuse - que j'ai trouvé limite un peu cheap pour un journal de prestige -  d'une photo avec les organisateurs et d'un grand sac Elle rempli de babioles.

Une fois les oscars bouclés, les plateaux de petits fours commencent à circuler (pas trop tôt, j'avais la dalle. Pas extraordinaire les petits fours non plus, genre diététique mais bizarroïdes) et j'essaye une dernière fois de repérer mes copines de blog dans la foule sans succès. Ou plutôt si ; un collier sur une jeune fille me paraît familier et je me dis "bon sang mais c'est bien sur, c'est le pendentif-montre que Camille avait montré sur son blog". Je lui saute donc dessus au vol, lui claque la bise... et je vois la pauvre Camille se rétracter comme si elle venait de faire une rencontre du troisième type (ou de la troisième nana dans le cas présent).

Une voix se fait entendre dans ma pauvre cervelle malade "n'insistes pas". Ok, je dis à la voix. Puis j'aperçois Violette (la gagnante de la catégorie chroniqueuse, la mienne donc) qui est enfin libérée de ses fans. Je lui saute dessus pour la féliciter et je vois une lueur floue passer dans ses yeux. La voix me dis à nouveau "laisse tomber, Germaine, elle te prends pour une folle"..

Du coup, la voix et moi on a décidé qu'on s'emmerdait ferme et qu'on allait voir ailleurs si l'herbe était plus verte. Déjà que les cocktails d'habitude c'est un truc qui me gonfle, alors sans personne à qui parler, ... J'essaie une dernière fois de contacter Dom au téléphone, tombe enfin sur quelqu'un avec un accent Bulgare qui me hurle desssus "IL FOOO ME LAISSER TRRRRANQUILLE MAINTENANT, ARRRRETTEZ de me HARCELER, ESPECE DE MANIAQUE..."

Je récupère donc tristement mes affaires avec en gratification un sac plastique Elle, le magazine et - quand même - une clé USB en cadal bonux. Au passage, je croise au vestiaire Sophie Fontanel (la créatrice de la célèbre Fonelle) qui papote avec des consoeurs et que je baptiserais plus tard Geneviève Fontanel, la confondant avec la gâteuse chapeautée du Comité Miss France.

Première partie de soirée loupée. Elle 1 - Manu 0.

D'ailleurs au passage, je vais faire un truc pas top : cracher dans la soupe. Mais comme vous avez pu le lire, j'ai trouvé  l'organisation de la soirée était disons - moyenne.

Je m'engouffre dans le métro, le coeur lourd et déçuedéçuedéçue... Je croise un musicien faisant la manche et GLAPISSANT "ESCUCHA ME". De dépit, je me retourne et manque de lui péter sa guitare sur la tête quand mon téléphone se met à grelotter...

Au bout Dom me hurle dans le cornet "Bordel, mais t'es où ?" "Ben dans le métro" lui rétorque-je "Raboule tes miches immédiatement, je t'ai cherchée toute la soirée, tu vas pas partir comme ça ON VEUT TE VOIR". J'adore quand on me parles de façon autoritaire (oh oui, maîtresse, je suis ta chose), je m'exécute donc illico.

On a fini par se tomber dans les bras  dans le hall. ENFIN !! Du coup, je décide de remonter avec Dom pour saluer mes fans. Evidemment, on avait oublié que le liftier était parti,  qu'il fallait un badge pour faire fonctionner l'ascenseur et qu'après 7 étages montés poussivement à pied, la porte d'accès à l'escalier de secours NE S'OUVRAIT PAS dans le sens de l'entrée...

Après avoir tambouriné, puis appelé l'équipe de secours au téléphone, on réussit enfin à pénétrer à nouveau dans la salle. Et on se congratulationne avec Manou (la 2ème ménagère), Shalima - que je confonds allégrement avec Manou - et hop une couche en plus, Camille qui a eu le temps de digérer le premier choc, et quelques autres (excusez-moi les filles, je n'ai pas toutes retenu votre nom, mais comme vous avez pu le constater plus haut, mon cortex est largement entamé).

Une fois les politesses achevée, l'équipe d'organisation saluée et quelques photos souvenir prises on décide donc de partir manger et les filles m'invitent à partager leur repas pour ma plus grande joie.

Enfin décider, c'est vite dit... C'est un groupe de FILLES, je le rappelle  ! Et les filles souvent ça hésite, ça tergiverse, ça tatonne, Il a donc bien fallu environ douze heures pour décoller... Une fois sorties, le froid aidant, on se rue quand même dans la première brasserie... Qui ne convient pas... On se jette donc dans un deuxième brasserie... Bientôt rejointes par Violette - la number one chroniqueuse, je le rappelle, son acolyte Alexiane, ET Anne, la gagnante de la catégorie cuisine accompagnée de Mercotte qui tient je crois également un blog cuisine.

J'ai fait également connaissance de la charmante aZZed,i placée à côté de moi, dont il faut que j'aille visiter le blog beauté.

Inutile de vous dire que cette table était "the place to be" lundi soir.

Entre deux assiettes roboratives, les impressions sur la soirée fusent ... Et je tombe du placard. J'apprends, entre autre, que ce classement a suscité une polémique énorme dans la blogosphère, que les gagnantes sont diversement appréciées (ça j'avais cru le percevoir) et que des tensions existent bel et bien entre certains groupes de bloggeurs.

J'ai carrément quitté le monde de Bambi pour me rendre compte que la blogosphère n'était pas SI conviviale que j'avais cru le percevoir.

A part ça, les filles ont parlé de trucs techniques. J'ai fait hmm hmm d'un air intelligent pour faire genre, mais en fait je n'ai absolument rien compris la plupart du temps.

Boh, c'est pas grave, elles sont sympa quand même, et je vais bûcher pour rattraper mon retard.

Blogosphère 1 - Manu : ben toujours 0 mon pt'it gars

On s'est quittées en se claquant la bise et on prolongé la soirée en papotant dans le métro avec Anne, la cuisinière en chef

Résultat des courses ? Plein de super-contacts, des nouveaux blogs à aller visiter et une EXCELLENTE  SOIREE en définitive...

Je vous en souhaite toutes des pareilles...

Ah si, pour finir, comme il y a beaucoup de compétition dans la catégorie chroniqueuses, pour être awardée l'année prochaine, je vais me reconvertir dans le blog catégorie CUL.

Et je peux te dire que la gagnante de cette année, elle a du souci à se faire. Parce que question cul je la prends quand elle veut...

Enfin si je peux m'exprimer ainsi...

MOUAHAHAHHAHA

NB : t'as vu Dom, j'ai linké à mort... Enfin les liens sont pas encore faits parce que je blogge incognito sur un coin de bureau, mais dès ce soir... à donf, les liens, à donf...

14:46 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (54) | Tags : classement, elle, wikio, soirée, bloggeuses | |  Facebook | |  Imprimer | |

Pince-fesses story 1

Non désolée, je vais devoir vous faire attendre un poil...

Car ce soir, il est tard - on a prolongé la soirée Elle avec quelques bloggeuses - , je suis fatiguée et la note que je voulais écrire pour vous relater les aventures de la blogosphère en folie est vraiment trop longue.

Du coup, vous lirez peut-être un compte-rendu avant le mien sur d'autres blogs..

Boh, pas grave... Je vous les referai à la sauce Manu with détails croustillants.

Ca va trembler dans les chaumières...

Mais demain soir, après mon cours de salsa..

Car j'ai une vie stratosphériquement occupée.

QUI A DIT "ON S'EN FOUT" ??

Faites gaffe, j'ai les noms...

NB : certaines bloggeuses me prenant déjà pour une tordue intégrale, à cause d'une attitude hystérique pendant la remise des prix, je pense que ce billet ne va pas arranger ma réputation... Je vais certainement changer le titre de mon blog en "Les pensées de Manu la Dingue".

NB2 : si vous ne pouvez plus voter pour le concours c'est NORMAL... Les votes sont clos... Pour l'instant c'est MissJulie qui arrive en tête, talonnée par Pivoine. Mais ATTENTION !!! Il reste le vote du jury.. Et le vote du jury pèse LOURD...

 

00:19 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : classement, elle, wikio, soirée | |  Facebook | |  Imprimer | |

07/12/2008

Killah, killah babe..

Pourquoi ce titre ??

Attendez les foules, je viens de passer 2 jours dans la brousse, il faut que je fasse staïle quand même, pour remonter le niveau..

J'ai le droit MOI AUSSI d'utiliser des titres anglais qui ne veulent rien dire pour faire genre je maîtrise la langue de Shakespeare et je me la pête...

D'abord, je fais ce que je veux, c'est mon blog...

Je n'aurais qu'une chose à vous dire : J'AI SURVECU !

OUI, j'ai survecu au froid, à l'herbe, au brouillard, au feu de bois dans la cheminée aux magasins fermés jusqu'à 15 HEURES.

Même si j'ai du incurgiter les INFOS REGIONALES FR3 NORMANDIE : le téléthon en direct de Beuzeville la Grandière - INCREDIBEULE, QUESTIONS POUR UN CHAMPION et MEME

L'ELECTION DE MISS FRANCE...

Sur laquelle, je vais revenir...

OUI J'AI SURVECU... Je me suis bourrée de pâtisseries pour tenir le choc mais, telle Terminatrice, JE SUIS BACK !!!

Après avoir embrassé le chat - qu'on a lâchement abandonnée 48 heures - et mon ordinateur - l'amour de ma vie, je peux à nouveau COMMUNIQUER autrement qu'en parlant de coefficent de marées, du temps qu'il va faire demain et de la guerre de 40-45 (le père de mon meuri est très gentil, mais - comment dire - un peu en boucle)

Ceci dit, comme je le disais plus haut ça m'a donné l'occasion de voir le défilé de potiches samedi soir...

Et là ...

MOUHAHAHAH.jpg
Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise d'autre.
Pour débuter une présentation des cousines dans des décors virtuels dignes de la maison de Barbie avec lancer de pétales de fleurs et robes tout droit sorties... De je ne sais pas où d'ailleurs. Je n'aurais jamais PENSE que ce genre de robes existait autrement que dans la garde-robe de Barbie, justement...
Ensuite
  • Ballets divers avec présentage des potiches par douzaines. Les dites potiches étant censées danser... Euh...
  • Un coup de Genevieve de Fontenay.. Je croyais que j'exagérais. Mais non, elle est réellement complètement gâteuse.
  • Un coup du jury présidé par Line Renaud. Complètement gaga aussi la vioque. Avec la participation d'un Benoit Poelvorde halluciné dont tout le monde se demandait ce qu'il faisait là, lui le premier
  • Défilé en costumes régionaux totalement fantaisiste. Le premier qui ose m'affirmer que Miss Paris portait le costume régional parisien, je lui colle une beigne. Le costume régional parisien est un smoking pour femme noir avec des stilletos, tout le monde le sait, pauv' cloche...
  • Justification de la non présence de Miss France 2008  - celle qu'a posé à oualpé : elle est à Los Angeles, elle tourne un film pour devenir un star internationale : MOUAHAHAHHA
  • Défilé en maillot vert immonde
  • Elimination de la majorité des potiches
  • Sélection des 12 potiches en chef, très moches pour la plupart, sauf 2/3 baisables..
  • Re-défilé en je ne sais même plus quoi (à ce stade, je commençais à m'endormir) - mais moche.. Avec Miss Guadeloupe qui se prend une gamelle...
  • Sélection des 5 finalistes
  • Défilé des 5 FINALISTES EN - OH MON DIEU - J'AI JAMAIS VU CA - des robes qui sont un croisement entre le lac des cygnes, une choucroute et une tenue de tektonik (pour la couleur)
miss_france_2009_image_diaporama_paysage.jpg
  • Discours des finalistes - OH MON DIEU - FAITES LES TAIRE - elles émettent des ultrasons qui bousillent les neurones.
  • Votation finale et élection de la super-potiche... Avec Geneviève de Fontenay qui bloblotte en boucle toute seule derrière. Le technicien son avait oublié de lui couper le micro..
Du début jusqu'à la fin, je n'ai à aucun moment compris l'utilité de ce truc...  A part faire défiler des potiches dans des tenues immondes..
Si quelqu'un veut bien m'expliquer, il ou elle aura ma reconnaissance éternelle...

Ah, oui, au fait, Miss France 2009 s'appelle Chloé Mortaud, comme la saucisse du même nom...

Sinon, pour la surpraïse du samedi, je déclare unilatéralement que c'est DAYDREAMER qui est la plus méritante... Elle s'est vraiment creusée le ciboulot pour me donner envie d'aller tâter du Hermès...
Toutes celles qui ont cité Céline Dion, sont éliminées, bien sûr..

Daydreamer a gagné... Une surprise, qu'elle aura la surprise de recevoir.. MOUAHAHAHA...

 

Et il ne vous reste plus que 24 heures pour voter dans le sondage ci-contre pour votre "Faites-moi rire" favori. Les oeuvres des participants sont LA.


19:14 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : week-end, normandie, miss france | |  Facebook | |  Imprimer | |

05/12/2008

Les magazines féminins et vous

Je m'aperçois avec horfroi (horreur ET effroi) que, tellement pressée de mettre le sondage pour le concours en ligne, j'ai TOTALEMENT zappé le fait de vous communiquer les résultats du sondage précédent sur les magazines féminins..

Qui sont assez intéressants d'ailleurs.

Je m'attendais, vu mon lectorat majoritairement oestrogénisé (sauf erreur de ma part ou bloggeur masqué) à un plébiscite du magazine pour gazelle (non, pas notre Gazelle qui fait du sport 92 heures par semaine, la gazelle générique) et bien, ... jugez plutôt ...

compte-sondages-resultats-graphique-resultats.php?idsondage=44355
SUR 41 VOTES EXPRIMES

Pas terrible, ce sont toujours les mêmes sujets. Je les lis chez le coiffeur (12 votes)

Nul, totalement inintéressants ces piapias de gonzesse... (7 votes)
Inégal. Ca dépend vraiment. Certains sont bien - et je les lis-, d'autres vraiment nuls (6 votes)
Pas mal du tout. J'ai un (ou plusieurs) journal (aux) préférés que je lis régulièrement (6 votes)
Moyen. J'en achète un occasionnellement quand un article m'intéresse (5 votes)
Super ! La presse féminine, c'est vraiment ma bible ! (3 votes)
Bien. J'achète systématiquement plusieurs journaux et ça me donne plein d'idées (2 votes)

Comme vous pouvez le constatez, les avis bofs ou très bofs, l'emportent TRES largement sur les avis enthousiastes, alors que j'aurais vraiment pensé avoir un résultat inverse.

Si quelqu'un a quelque chose à faire de mon avis perso, après de nombreuses années à acheter régulièrement 2/3 magazines par mois, je me suis lassée. Car, il faut bien le dire, ce sont toujours les mêmes articles de fond comme "j'ai loupé ma permanente, sos coiffeur", "comment transformer son conjoint en sex-machine" ou "mon témoignage : j'ai vécu l'enfer du premier jour des soldes" qui reviennent.

Le tout entrelardé de pubs pour des crêmes anti-cellulite qui ne marchent jamais, de toutes façons.

Il faut dire que je suis peut-être aussi sortie de la "cible" visée par les dits magazine qui visent plutôt des jeunes femmes de 25-40 ans et reflètent donc leurs préoccupations.

Et comme je n'ai pas encore l'âge de lire "Notre Temps", je suis dans une espèce de faille spatio-temporelle éditoriale.

Du coup, à part les journaux pipeules qui me font marrer, je n'achète plus de magazines sauf 2/3 fois par an ou je me vide le neurone affalée sur un transat... En revanche, je vais de temps à autres jeter un coup d'oeuil sur les sites des féminins... C'est gratuit, si ça m'intéresse, c'est bien, sinon, je n'ai pas besoin d'y passer ma vie.

Walla mes chonchons, ce soir je vous quitte avec DECHIREMENT pour aller me peler le fondement en Normandaiye... En tant que vraie Parisienne, l'idée de cotoyer un brin d'herbe m'oblige à partir bourrée de Lexomil pour pouvoir supporter cette vision apocalyptique.

MAIS, maimaimais... je vous ai mitonné une petite surpraiyse de derrière les fagots pour ne pas vous abandonner tout le week-end..

Rendez-vous demain ici même.

En attendant votez dans le sondage ci-contre pour votre "Faites-moi rire" favori. Les oeuvres des participants sont LA




06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : magazines, féminins, sondage | |  Facebook | |  Imprimer | |

04/12/2008

On s'en contrecogne....

... Mais d'une force !!

 

  • Carla Bruni va oeuvrer pour le Sida. MAIS ON S'EN FOUT... Pas du Sida, mais de CBS. Y'en a marre que des journalistes lêche-bottes nous la servent à toutes les sauces. Ce n'est plus "Les Aventures de Martine" c'est "Carla à la plage" "Carla à la ferme" "Carla chez la reine" "Carla a une veste violette"... Que les médias se colle ça dans le crâne : elle n'intéresse PERSONNE. A part elle-même et quelques courtisans.
  • Cristiano Ronaldo est pressenti pour le ballon d'or 2008. Mais c'est qui ce minet qui joue-joue à la ba-balle avec son pied-pied ? Je ne sais MEME PAS de quoi on parle. Comment ça le foot passionne environ 2 milliards d'individus sur cette planète ? Mais pourquoi on ne me dit JAMAIS rien, à moi...
  • Fillon veut renforcer la marine : MOUAHAHAHAH... Fillon ... MOUAHAHAH. Grande carrière de comique devant lui le gars. Tout le monde se fiche tellement de ce qu'il peut bien faire qu'il va bientôt arriver à l'assemblée en danseuse brésilienne avec une une plume au derrière pour attirer l'attention
  • Antoine de Caunes serait en pourparler avec Jérôme Kerviel pour faire un film sur son histoire. Antoine (soupir), je t'ai déjà expliqué il y a peu de temps le principe de Peter (voir note sur le sujet) : tu as atteint ton seuil d'incompétence en voulant faire des films qui ne MARCHENT JAMAIS. Ce n'est pas en faisant jouer Kerviel la loose dans un film que ça va s'arranger...
  • Polémique entre Geneviève de Fontenay et Miss Guadeloupe : mais PIQUEZ-la la vioque... avec ses idées d'arrière garde sur les femmes. J'en ai marre qu'elle nous colle ses dents, ses chapeaux et ses élucubrations d'un autre âge tous les ans...
  • La Star'Ac : alors là oui, cette année, tout le monde s'en contrecogne.... ET QUEL SOULAGEMENT...

 

Par contre, on s'en contrecogne pas DU TOUT...

Mardi soir  j'ai testé mon nouveau cours de Salsa. Arrivée quelques minutes avant le début, j'attendais avec anxiété le commencement, quand j'ai vu arriver une bande de jeunes urbains over-lookés, dont quelque blondes, ma foi, plus que consommables, voire carrément canons,  si jamais je virais de bord ou que j'étais un homme.

Au bord de la tétanie, je me dis "je vais être complètement ridicule". Le prof lance le cours et sans un regard commence à débiter ses pas pour l'échauffement. Pas dont les noms sont complètement différents de ceux utilisés par ma prof jusqu'ici. Je me recroqueville dans mon coin et cale mes pas sur le beat du prof... J'arrive finalement à maîtriser au bout de 5 minutes. Puis les enchaînements itou, parce que, noms différents ou pas, quand tu as chopé la base de la salsa, après tout coule de source.

Les regards incrédules se transforment bientôt en sourcils levés puis en coups d'oeuil, je dirais, respecteux. Sous les encouragements et félicitations du prof...

En bref je dirais pour conclure : les pt'its jeunes JE LEUR AI CARREMENT MIS UNE TOLE...

Et puis je suis rentrée chez moi euphorique. C'est bon d'humilier son semblable...

Surtout quand c'est une jeune blonde over-lookée...

 

MOUHAHAHAH.jpg

Oui je suis méchante, mais que cela ne vous empêche pas de voter dans le sondage ci-contre pour votre "Faites-moi rire" favori. Les oeuvres des participants sont LA

Et petit problème technnique : pour une raison inconnue, l'histoire de MissJulie avait disparu de la note. Désolée pour elle !! Pour être tout à fait transparente et comme elle a été désavantagée pendant un ou deux jours, je lui rajouterai UN POINT.