Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2008

Les idées des cop's 11 - Les bonnes adresses à Manu

Sur une idée de Chouyo

Evidemment, ces adresses sont 100 % parisiennes, désolées pour les provinciouzes... Néanmoins, si un jour vous "montez" à la capitale, ces quelques indications peuvent vous servir...

Aujourd'hui, tout ce qui concerne la nourriture solide et liquide... Il y a des adresses un peu luxuriantes, mais il vaut mieux se mettre un petit peu d'un très bon truc dans le gosier, que pleins de trucs dégueus.

Les Marchés :

Oui, la vie parisienne est AUSSI dans les marchés, en voici quelques-uns que vous pouvez fréquenter :

Le marché d'Aligre : un marché fourmillant et autrefois traditionnel. Il s'est beaucoup boboïsé, mais reste très agréable. A voir aussi pour son marché couvert. On y trouve de tout, brocante comprise. Rue d'Aligre dans le 12ème

Le marché de la Place des Fêtes : absolument pas bobo ni people. Un vrai marché sans chichis très bien achalandé. Place des Fêtes, Paris 19ème

Et pour les adeptes du bio, le marché le plus connu : Le marché du Boulevard Raspail, Paris 6ème, le dimanche.

 

La Boucherie :

La Boucherie de la Nation - 18 avenue Philippe Auguste - 75011. Un viande d'excellente qualité et vraiment pas excessive...

 

Epiceries Fine :

Allez-y,  franchement, même pour le plaisir des yeux : La Grande Epicerie du Bon Marché, 38, rue de Sèvres 75007 Paris. Des produits improbables venus du monde entier, des rayons poissons et fromages incredibeules, des fruits qu'on croirait passés un par un au polish... Un vrai bonheur.. Cher, mais jouissif...

Vous pouvez aller aussi lêcher les vitrines chez Fauchon et Hédiard, qui se trouvent côté à côte Place de la Madeleine, Paris 8ème juste pour le plaisir des yeux.

Et si vous voulez payer vos petites gâteries sucrées ou salées un peu moins cher, foncez chez G. Detou, 58 rue Tiquetonne, Paris 2ème. Un traiteur qui est une vraie mine de gourmandises fines à des prix raisonnables.

gdetou.jpg


Pâtisseries, confiseries et douceurs

Evidemment, l'incontournable macaronnier Ladurée. Allez au magasin "original" 16, rue Royale - 75008 Paris. Décoration barocco-kitschouille et queue interminable... Mais bon, il faut ce qu'il faut. Vous pouvez vous faire un marathon gourmand Fauchon-Hédiard-Ladurée, ils sont tout à côté...

Non loin de là, le salon de thé-pâtisserie Angélina - 226, rue de Rivoli 75001 : idéal l'hiver pour un super chocolat chaud et leur spécialité :
le Mont-Blanc, une meringue fourrée de crème fouettée et recouverte de crème de marrons.

Très bon macarons également chez Gerard Mulot - 76 rue de Seine - 75006 Paris. Non loin de là vous pouvez aussi essayer d'accéder chez Pierre Hermé, le king de la Pâtisserie, mais il faut souvent s'armer de BEAUCOUP de patience... 72 rue Bonaparte 75006.

Moins connue, mais excellente, La Pâtisserie de l'Eglise - 10 rue du Jourdain - 75020 Paris. Chocolats et gâteaux subtils. Un peu cher, mais pour les grandes occasions.

Pour les grosses fiestas, allez directement à la Romainville, 20 rue de Romainville 75020. Enormes gâteaux où on peut se nourrir à une vingtaine à des prix défiants toute concurrence. Pas toujours excellents, mais très mangeables...

Pour les glaces, un glacier italien : Raimo - 59-61 boulevard de Reuilly 75012. Je trouve leurs glaces bien meilleures que le célèbre Berthillon, un peu surestimé à mon goût...


accueil_glace.jpg

Et pour les bonbons La Mère de Famille, 35, Rue du Faubourg-Montmartre 75009. Une confiserie AVEC le décor d'origine du 19ème et de BOCAUX de bonbons à l'ancienne... On emporterait TOUT...

 

entrer.jpg



Et pour finir, délice des délices, un bon thé avec l'inévitable Mariage Frères 30 rue du Bourg-Tibourg, Paris 4ème. Avec son décor tout en boiseries et son restaurant-salon de thé au fond... Des thés pour tous les goûts ! Un choix insensé... Mais aussi une découverte récente, les thés KUSMI, 56, Rue de Seine 75006. Boutique et restaurant de thé... Avec un décor 100 % sixties...
8751.jpg


Beaucoup de ces bonnes adresses ont des sites internet, voire de la vente online, il vous suffit de taper leur nom dans un moteur de recherche...
La prochaine fois, les cantines et les bars à Manu !!



Et n'hésitez pas à indiquer vous aussi vos bonnes adresses dans vos commentaires, pour le plus grand bonheur de la communauté !!!

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (26) | Tags : bonnes adresses | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/10/2008

L'écureuil, c'est mon pote

Avant hier j'avais commis une bêtise sur le fait que si mon banquier de l'Ecureuil me cherchait des poux dans la tête pour un léger (très léger) découvert sur mon compte, je lui balançais dans les gencives que lui avait un trou de 600 patates dans ses caisses et qu'en terme de gestion aléatoire de ses avoirs, il pouvait retourner d'où il venait une patte devant, une patte derrière...

Je suis prémonitoresque comme fille.

Hier, une voix suave m'appelle PERSONNELLEMENT au téléphone en me tenant le discours suivant "Bonjour Madame Emanu124, ici votre conseillère financière (c'est un écureuil femelle). Vous êtes une de nos très bonne cliente avec un salaire absolument pharamineux (c'est complètement faux) aussi je vous propose des avantages délirants dont un découvert autorisé de plein de pépettes + un forfait GRATUIT pendant un an + autres babioles. Si vous me prenez l'ensemble, j'efface votre ardoise d'agios que vous avez accumulés avec votre petit découvert de la rentrée.. Mais c'est pas grave du tout un découvert, ça arrive à tout le monde, on sait ce que c'est".

Vas-y je lui dis, fais-moi la totale et efface surtout mon ardoise. Ok, boss, no problémo, répond-t-elle, avant de raccrocher".

La conversation a été un peu romancée, mais grosso-modo l'esprit y est.

Je vous dis donc : COUREZ A LA CAISSE D'EPARGNE. Ouvrez un compte, demandez un crédit à 1,5 % ou une carte bleue visa gold gratos. En ce moment, il acceptent TOUT de peur de perdre leurs clients...

La crise financière peut AUSSI avoir de bons côtés. LA PREUVE.

Du coup, mes derniers freins à m'offrir le fameux manteau Zara qui me faisait de l'oeil depuis la semaine dernière ont disparu. Et j'ai trottiné m'acheter l'objet du désir :

IMG_3884.JPG

 

aaaaahhh, il est booooo

 

...puisque mon banquier passe l'éponge sur toutes mes folies...

Elle est pas belle la vie de copine de l'Ecureuil ???

06:30 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : caisse d'epargne, zara, ecureuil | |  Facebook | |  Imprimer | |

22/10/2008

Ode aux Pompiers...

Sur l'air de "j'aime les filles" de Dutronc...

J'aime les pompiers... avec leurs bottes

J'aime les pompiers... avec leurs casques

J'aime les pompiers... c'est tellement hot

J'aime les pompiers... ça c'est la claaassse

 

J'aime les pompiers... en haut d'l'échelle

J'aime les pompiers... avec leurs lances

J'aime les pompiers... c'est trop sensuel

J'aime les pompiers... et y faut qu'ça balaaance...

 

Si vous êtes comme si, ... téléphonez-mi

Si vous êtes comme ça, ... téléphonez-moi

Enfin, surtout les pompiers, les meufs, c'est pas la peine...

2007-02-17_220101.png

Oui, c'est n'importe quoi, mais à la fois, c'est vous qui l'avez demandé... Donc ne venez pas vous plaindre du manque de profondeur
intellectuelle de ce blog, désormais...

Si une maison de disques veut m'acheter mon texte, je veux bien le céder pour pas cher... Franchement ça peut faire un tube, non, hein ?


06:30 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : pompiers, jacques dutronc | |  Facebook | |  Imprimer | |

20/10/2008

Suis-je telle qu'en moi-même ?

Note ego-centrée

La semaine dernière, Elsa m'avait confié le fait que notre déjeuner-bloggeurs commun l'avait déroutée, tellement la personne qu'elle avait devant elle (enfin plutôt à côté, nous étions assises côte à côte) correspondait peu à l'idée qu'elle s'en faisait.

Il y a peu de temps, Petitpagne, qui est tombée sur ma minute de gloire télévisuelle, m'a également fait part de sa stupéfaction quant à mon physique. Elle s'attendait à voir une mémé à chat plutôt popotte et elle tombe sur une glorieuse quinqua blonde rayonnante... :D

Je me dis donc "il y a anguille sous roche"... C'est bizarre, pourtant, malgré le fait que je ne mette pas ma photo en ligne, j'ai souvent fait allusion à mon physique et à mon look avec descriptifs à l'appui.

Comment se fait-il qu'il y ait un tel décalage entre la réalité et la façon dont les gens me perçoivent ?

Un humour acide qui me ferait passer pour une sorte de Muriel Robin du blog - avec son physique en bonus ?

Des allusions appuyées à mon âge avancé qui font que mes petites cop's me voient comme une sorte d'ancêtre de la blogosphère, cheveux blancs et déambulateur en prime ?

Une intelligence aigüe doublée d'une analyse ultra-pertinente de l'actualité qui feraient que l'on m'imagine comme une sorte de Jean-Michel Apathie au féminin ?

Vraiment je suis turlupinée... J'ai pourtant l'impression de livrer le plus fidèle portrait possible...Alors qu'est-ce qui cloche ?

Au fait, les filles et les garçons, vous en pensez quoi ? Et vous me voyez comment ?

blessthischick-162x180.jpg

07:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : ego, ressemblance, muriel robin, jm apathie | |  Facebook | |  Imprimer | |

18/10/2008

De l'élevage des schtroumpfs..

Cette réflexion est venue de la lecture de plusieurs notes de bloggeuses sur l'éducation des enfants.

Et notamment, sur le fait que leurs enfants leur ressemblaient ou pas.

En ce qui me concerne, j'ai toujours du mal à voir des ressemblances que ce soit chez les autres ou dans ma propre famille. Et quand on me disait "tu ressembles à machin", même petite, ça m'énervait...

Il paraît que mon fils cadet me ressemble - il paraît -

En fait, j'ai compris pourquoi je refusais de voir cette ressemblance. JE N'AI PAS ENVIE QUE MES ENFANTS me ressemblent.

Ce ne sont pas des extensions de MOI, ce sont des individus à part entière issus d'un improbable mélange judéo-européen de l'est (je ne vous cite pas les pays il y en a watmille)-Normand.

Ils ont leur propre physique et leur propre caractère, forgé, certes sur le terreau de leurs géniteurs, mais qui leur appartient à 100 % et qui les rend UNIQUES.

C'est cela qui compte à mes yeux : qu'ils développent leur propre personnalité. Pas qu'ils soient mon copié-collé, ni le portrait craché de l'oncle Albert.

Je sais, j'ai des idées bizarres quant à l'éducation et au sens de la famille.

Suis-je anormale ?

Il y en a qui vont répondre OUI, je les connais, j'ai les noms...

Pour les autres, vous en pensez quoi, vous ?

famille.jpg

 

10:50 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : enfants, education | |  Facebook | |  Imprimer | |

15/10/2008

Arrêt Maladie...

Bonjour Messieurs et Mesdames,

La personne que vous connaissez sous le nom d'Emanu124 ayant eu une grave crise de délire psychotique à tendance mégalomaniaque pouvant mettre en danger la sécurité de notre personnel soignant, nous avons été contraints de recourir aux sédatifs et à la contention.

Elle est actuellement en train de dormir et aura éventuellement la possibilité de vous recontacter ce soir, si nous décidons de la libérer de sa camisole.

Merci de ne pas la contrarier de quelque façon que ce soit, elle est en ce moment dans une phase bipolaire assez délicate à gerer.

Des soucis ou des contrariétés pourraient amener une rechute rapide

En vous remerciant de votre collaboration

Sincères salutations

S. Brindezinger

Médecin Chef de la Maison de Repos "Mes Rêves Bleus"

Diplômé de la Faculté de Médecine de Saïgon

Conseiller Technique auprès de la République du Kazaksthan

 

08:21 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook | |  Imprimer | |

14/10/2008

Crise de Mégalo

Après l'article de Lecteur publié hier, ou il m'a jeté une pelletée de pétales de roses, ma notoriété continue aujourd'hui à se répandre dans la blogosphère.

En effet, je donne mon avis sur la question de la DANSE chez Julie la spécialiste intergalactique du sujet, elle-même danseuse et prof émérite.

Je la déteste, elle m'a volé ma vie...

Enfant, je rêvais d'être danseuse étoile. Avec un physique de basset artesien (jambes courtes et popotin rebondi) et une coordination à la limite du handicap lourd, j'ai du très vite renoncer à me produire en public, à part devant des gens totalement ivres.

Je me suis vengée plus tard en devenant la reine du dancefloor. Sur une piste de danse, vous pouvez faire quasi n'importe quoi, de toutes façons, personne n'y prête la moindre attention.

Enfin, bref, c'est bon LA GLOIRE...

Je suis la reine du MONDE.

Tiens bonjour, le monsieur en blouse blanche, ... Non pas les cachets, je veux pas les prendre... Gniiiiii...

 

16:07 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : blog, danse, participation, article | |  Facebook | |  Imprimer | |