Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2008

C'est moi que j'suis la meilleure...

 Et ouais, pour une fois j'ai gagné quelque chose à un concours !

Grâce à ma deuxième place au concours des hontes organisé par Lili, j'ai enfin brisé la malédiction de la serial-perdeuse, car j'ai reçu ce superbe livre de Pénélope Bagieu 

 



Je ne connaissais pas, mais ses petits dessins sur la vie d'une jeune femme moderne sont tout à fait délicieux... Je vous les recommande..

Merci Lili, Merci Pénélope.

20:33 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : concours | |  Facebook | |  Imprimer | |

26/06/2008

J'ai pas fait les soldes...

Oui, pour la première fois depuis 20 ans, je n'ai PAS fait les soldes.

Grosse déprime, énorme trou dans le compte en banque, folie passagère, vous dites-vous.

Je vous vois déjà vous précipitant pour me consoler en me tendant vos bras (virtuels) compatissants et réparateurs...

Merci, merci, je suis dans un triste état...

 

PARCE QUE C'EST LE SPEED A J-3 DU DEPART EN VACANCES

et que mes pépétes je les garde pour FAIRE UN MEGA-SHOPPING super-plus intéressant que les soldes (Taux de change oblige) EN FLORIDE

Mouahahahah...

Je sais c'est d'un sadisme total.

L'univers me punira pour ça- mais plus tard.

Avec une spéciale dédicace à Lecteur... C'est bien fait, t'avais qu'à pas me chercher..

22:50 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : soldes | |  Facebook | |  Imprimer | |

24/06/2008

Nuit d'ivresse

Cheuuriii, ch'est moooiiiii... peurrquoi t'as changé la serrure... ? Nom de dieu où ... sont.... mes foutues clés... Naaan, chui pas en retard, on a zust, sust, JUSTE, bu un pt'it coup avec les potes pour fêter la fin de l'année à la Chacha, Salcha, SALSA...

- P'tain 'rive pas  à enlever mes pompes - Naaan, zuste un coup te dit... Juste un zu, chu, JUS d'orange avec un fond de mur, de rom, de RHUM, nomdedieu...

Naaan, juste un... Comment ça plusieurs... Pasdetou... ZUSTE UN...

Peurquoi t'es tout couvert de poils noirs ? Ah merde c'est le chat, dégage sale bestiole pelée tu pue... !

Cheuurrii,  ouk'test, tu dors ? 

Tu dors pu ? Ch'tai reveillé ? Ou est ce putain de lit ... La vache, ça tangue... 

Peurrrquoi le lit il bouge...

Ah meurde faut que je pisse avant d'aller dormirr...

Ou sont les cabinets.. ? Bon tant pis ça tangue trop, j'y vais à 4 pattes...

Qui a changé les chiottes de place... Barre-toi le chat, ah non c'est toi mooooonn fiiiills,  t'es boooo, aide ta mère... Wallla on y est. Tiens pourquoi mon estomac il change brutalement de place, reeuurk...

 

Si vous voulez finir dans cet état, faites une heure de salsa à fond et a jeun dans la chaleur, et buvez ensuite un pt'it jus d'orange sur un fond de rhum avec vos potes du cours...

Retour à la maison en crabe assuré...

Kiki qui va avoir une belle casquette en béton armé demain matin. Hein ??

Reeuurk...

ivremortmc2.jpg

 

 

23:20 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : salsa, rhum, ivresse | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/06/2008

Non ce n'est pas l'ami Ricoré...

Le soleil vient de se lever,

encore une belle journée,

Et il va bientôt arriver,

l'ami... Dictateur..

Apparemment, la nouvelle spécialité française est bel et bien l'accueil avec faste, tambours et trompettes des dictateurs, surtout moyen-orientaux. Après le foldingo Khadafi et sa tente de bédouin plantée quasiment en plein Champs-Elysées, voici que le leader Minimo se plait à convier Bachar El-Hassad, de chez Syrie-Dictateur-de-Père-en-fils Compagnie (avant lui, son papa avait  déjà sévi pendant une quarantaine d'année). 

Boh, pas grave, du moment qu'on peut lui fourguer quelques chars, une centrale nucléaire et éventuellement un TGV avec un joli noeud rose autour... Qu'est-ce que valent la vie de quelques Libanais miteux (qui n'ont pas de pétrole en plus !) que la Syrie occupe depuis plus de 20 ans ou quelques opposants minables dont on a rien à cirer... Quitte à aller AUSSI en Israël quasiment simultanément pour ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier (on ne sait jamais) essayer de vendre aussi quelques chars, voire l'incasable avion de combat Rafale, fabriqué par Dassault, tellement perfectionné que personne n'en veut, même pas l'armée française.

Du coup, Chirac joue les pères-la-vertu et se drape dans sa dignité en refusant d'assister au cérémonie du 14 juil'.

Je tiens à rappeler à Papi, qu'en tant que Premier Min'  il a quand même reçu avec tambours et trompettes Saddam Hussein, autrefois Grand Ami pour la Vie de la France, avant d'être déclaré persona non grata pour cause de guerre en Irak. Sans parler de tous les personnages plus ou moins douteux qui ont franchi les marches de Matignon ou de l'Elysée.

Et oui, c'est ce qu'on appelle la realpolitik : quand les réalités économiques prennent le pas sur les considérations éthiques.

Je propose du coup que la France fasse son coming-out et se déclare "partenaire officiel des dictateurs", avec un joli petit logo à apposer sur tous les documents officiels.

Elle est pas bonne mon idée ? Hein ? Non ! Ben pourquoi ?? 

 

 

10:23 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : sarkozy, syrie, irak, lybie, el-hassad, khadafi, saddam hussein | |  Facebook | |  Imprimer | |

22/06/2008

J'adore les dimanches...

Manu est tombée sur la tête vous dites-vous !

Après nous avoir bassiné avec le fait qu'elle détestait les dimanches, et être même passée à la télé pour en parler, elle nous dit maintenant qu'elle adore les dimanches ?

Oui, je vous le dit, et le confirme, il y a UNE sorte de dimanches que j'aime : ceux d'été, quand il fait beau et qu'une âme charitable nous invite à squatter son jardin.

On boit un apéro, puis deux, on fait une bonne bouffe en excellente compagnie et on finit écroulés de somnolence et de rire dans des transats à l'ombre à se raconter des imbécilités, autour d'un petit pousse-café...

On ne voit pas passer la journée, ni la sinistre fin d'après-midi et on rentre chez soi en début de soirée, un coup de soleil sur le nez et de la bonne humeur à revendre...

C'était le cas aujourd'hui. Nous sommes allés rendre visite à ma copine Nath, qui intervient parfois sur ce blog, et dont la soeur et le beau-frêre étaient montés du Sud pour quelques jours à Paris.

Merci à Nath donc, pour cette excellente journée et ses délicieux bonbons de foie gras (une recette des frêres Pourcel) en entrée et son dessert aux framboises et au Mascarpone (un délice aussi).

Vous voyez qu'on ne s'ennuie pas chez les Manu's !

Et pour illustrer cette parfaite journée, une chanson parfaite...

Perfect Day - Lou Reed

 

 

22:22 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : dimanche | |  Facebook | |  Imprimer | |

20/06/2008

Les conneries à Manu

Vous avez envie de rire, ça tombe bien, moi aussi.

Voici donc quelques perles et brêves rigolotes relevées ici ou là. Et surtout dans le journal Métro que je remercie pour les fous-rires solitaires qu'il m'a provoqué dans les transports en commun ce matin. 

  • La déclaration du jour : Clara Morgane, dans une interview "Je suis une touche à tout"... On pouvait s'en douter... Pour les plus jeunes d'entre nous, je rappelle que la demoiselle s'est fait connaître (bibliquement et dans toutes les positions) dans le film zizi-panpan... Ce qui donne toute sa saveur à cette phrase.

 

  • L'autre déclaration du jour : Fadéla Amara : "je ne serai jamais Rachida Dati ! Je ne pourrais jamais acheter une paire de chaussure à 1000 euros, car pour moi c'est presque un smic". Oui, chérie, franchement, ça se voit. Fais un effort Fadéla au niveau de ton staïle...  Ca se voit tellement d'ailleurs qu'elle a obtenu le trophée politique de la ministre la plus mal habillée.

 

  • Ces Trophées politiques sont d'ailleurs décernés suite aux votes des internautes sur metrofrance.com. Voici quelques extraits croustillants du palmarès
    • Le plus ennuyeux : Edouard Balladur
    • Le plus Sexy : Dominique de Villepin
    • Le plus has-been : Jean-Pierre Raffarin
    • Le plus tête à claques : Patrick Devedjian
    • Le plus "on ne sait pas qui c'est" : Alain Joyandet (secrétaire d'état à quelque chose)
    • Le plus grande gueule : Jean-Luc Mélenchon

Les résultats complets sur le site du journal METRO

 

  • Je m'appelle Nul, James Nul (suite à ma note précédente sur ce thème) : le retour. Après les services secrets anglais dont les membres oublient de façon répétée des dossiers stratégiques sur des banquettes de train, c'est l'US Air Force  qui, selon le Financial Times,  est infoutue de  localiser un millier de composants nucléaires. Le quotidien économique s'est procuré des éléments d'un rapport commandé par le secrétaire à la défense, Robert Gates, à l'amiral Kirkland Donald, sur la gestion des composants nucléaires. Le rapport est plutôt cinglant et mettrait en cause la gestion de l'inventaire.

Mais qu'est-ce qu'ils ont tous en ce moment ?? Les fins de mois sont difficiles ? On revend des petits trucs pour se payer des TV plasma ? J'imagine la scène : "allo, James, j'ai 2-3 composants nucléaires à te fourguer" "Tu les vends combien, c'est pas tombé du camion au moins ?" "Non, non pas du tout, on ne les utilise plus, c'est tout".

Pas rassurant tout ça.

  • Et enfin pour terminer en apothéose, la scène de combat la plus nase de l'univers. Ne me demandez pas de quel film il s'agit, je l'ignore. Mimiques, effets spéciaux, mise en scène, décor, tout est pathétique. Un pur chef-d'oeuvre, donc...

 

10:55 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : humour, citations | |  Facebook | |  Imprimer | |

14/06/2008

Saturday, bloody Saturday

Le week-end commence mal et dans l'énervation.

Il y a quelques jours de ça, je remarque sur mon relevé internet fourni par ma banque celle-avec-l'ecureuil-qui-casse-des-noisettes-avec-sa-queue (quoi, obsédée, moi  ? pas du tout), un petit retrait de 20 euros localisé près de chez moi... Je me dis tiens, c'est bizarre, pas de ticket et je ne me souviens pas d'avoir pris 20 euros au distrib'.

dzif0v7k.jpg

 

Petit retrait bientôt suivi de deux autres identiques qui me mettent la puce à l'oreille et le cerveau en alerte ...

Je retourne donc ce matin sur mon relevé pour constater que cette semaine j'ai retiré deux fois cent euros à l'insu de mon plein gré....

Panique à bord et tout le monde à son poste : j'empoigne illico le téléphone pour faire opposition (accueil pas aimable par ailleurs au centre d'oppostion carte bleue)  et cours la confirmer à mon agence qui heureusement est ouverte le samedi.

Après avoir relativement attendu en tapant du pied, puis en trépignant, puis en me roulant par terre, puis en mordant le mollet de la personne devant moi, parce qu'une mamie âgée et aux fraises ne savait pas faire un retrait par CB, et m'être souvenue pourquoi je ne mettais jamais les pieds à ma banque, j'ai réglé mon problème avec le personnel d'accueil.

L'aimable guichetier débonnaire et bedonnant - à l'écureuil, il ne recrutent pas malheureusement des footballeurs suédois en slip calvin klein, dont je vous remet la plastique avantageuse, parce que énervée comme je suis, ça m'apaise - ,

normal_2_freddie_ljungberg_modelos_famosos.jpg

 

me confirme que ce genre de détournement arrive tout le temps et que tous les moyens imaginables existent pour récupérer un numéro de CB, de la micro-caméra planquée dans un distrib' au captage de numéro de CB sur internet...

Si je n'avais pas suivi mes comptes, mon escroc aurait pu me pomper 1000 euros ou plus comme qui rigole... Ils commencent par prélever des petites sommes pour passer inaperçus, et si rien ne se passe montent les enchères au fur et à mesure... 

Conclusion : EPLUCHEZ VOTRE RELEVE, même si c'est pénible, ça vous évitera de vous faire plumer... Ca n'arrive pas qu'aux autres, la preuve.

13:05 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : carte bleue | |  Facebook | |  Imprimer | |