Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2008

Touch me, I'm a star

Le blog mêne à tout...

Même à avoir son quart d'heure de célébrité.

J'avais commis il y a quelques mois une note sur le blues du dimanche soir

http://lespenseesdemanu.hautetfort.com/archive/2007/11/18...

Figurez-vous qu'une journaliste est tombée dessus et va m'interviewer dans le cadre d'un sujet filmé sur ce thème pour le journal de la santé sur France 5.

Je devrais donc, selon elle, avoir environ 1 mn de passage dans l'émission.

Mais comme, vous le savez, je me cache derrière mon blog, je ne vous dirais pas quand ce sujet sera diffusé..

Seuls les plus curieux ou les plus persistants pourront voir à quoi ressemble votre Manu nationale... Si le sujet n'est pas annulé ou que la journaliste, Mélanie (qui est par ailleurs absolument adorable)  décide que je suis trop barrée ou trop moche pour être diffusable.

Je suis donc une star, pour une minute environ.

Pour les autographes, c'est sur rendez-vous. Pour les tee-shirts "Fan-Club de Manu", c'est 15,75 Euros (les 75 centimes c'est les taxes, le reste va dans ma poche).

Bye bye le commun des mortels 

20:37 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : le journal de la santé ; france 5 | |  Facebook | |  Imprimer | |

18/04/2008

L'art de la pique

Petitpagne a fait une délicieuse et excellente note sur l'art de la pique.

Allez absolument la lire c'est LA 

Pour les non-initiés, je me permets de reprendre la définition de Petitpagne, qui j'espère ne m'en voudra pas : une pique n'est pas une vanne, ni un parpaing. Une pique est un art délicat qui doit se pratiquer intelligemment, car une pique exige de l'esprit ET de la répartie. Donc, une certaine expérience, de l'entraînement et un certain art tout britannique de l'understatement. Une pique bien placée est 10 fois plus terrible et dévastatrice qu'un parpaing lourd et indigeste. Notre seul point de désaccord est qu'elle n'aime pas trop "piquer" le physique. Moi je dis, tous les moyens sont bons, appuyons là ou ça fait mal...

Concrètement, un exemple :

Un parpaing  "ça te boudine le slim vert canard".

Une pique "c'est magnifique ce slim vert canard, ça mets bien tes fesses en valeur, tu fais du 44, non ?"

Pour celles et ceux qui hésitent encore, voici quelques piques que vous pouvez apprendre par coeur et dont vous pouvez vous servir dans un certain nombre d'occasions diverses (mariages, communions, anniversaires, bar-mitzvah...) pour vous entraîner. Une fois que vous vous serez fait la main (ou la langue), lancez-vous, c'est un vrai bonheur :

A une grande bringue qui vous toise du haut de son mètre quatre-vingt :

"Les hommes adorent les petites choses, surtout les petits pieds, ça les rends fous, tu arrives à trouver des stilettos en 46, toi ?"

A une fille à la coloration douteuse qui vous cherche :

"C'est joli le rose vénitien comme couleur, c'est qui ton coiffeur ?"

A votre mère qui vous martyrise :

"J'aimais bien quand tu me racontais des contes de fées, quels bons moments on a passé ensemble. Ca t'a marqué aussi les histoires de vilaines sorcières, non ?"

A la jeunette qui fait la belle sous le nez de votre homme

"Ah c'est beau la jeunesse : on sort tous les soirs, on se met dans des états pas possible et après on vomit toute la nuit penchée au-dessus de la cuvette, toute verte, avec les cheveux collés au front et la bave au coin des lèvres. Non, vraiment, c'est trop fun... Ne bois pas trop quand même"

A la mauvaise copine qui roule des mécaniques parce qu'elle a fait un régime et vous sort "t'as pas un peu grossi, toi".

"C'est vrai tu es magnifique. En revanche, quand on perds du poids rapidement la peau devient un peu flasque. C'est joli ton pull manches chauve-souris. Ah ce n'est pas un pull, c'est tes bras ? Ooops"

A votre voisine, commère invéterée, qui observe tous vos faits et gestes derrière ses rideaux

"Moi, à force de regarder un point fixe, ça me donne des maux de tête terribles. Je suis en panne d'aspirine, je suis sûre que vous en avez un stock chez vous"... 

A un homme qui vous drague avec la légereté d'un bulldozer, avec des phrases genre "avec moi tu vas t'éclater"...

"Je vous adore. En revanche, très cher si votre organe est à la mesure de votre intelligence, je ne suis pas du tout certaine de votre dernière affirmation"...

etc, etc...

Et vous, avez-vous des bonnes piques en stock ??

21:24 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pique ; vanne ; critique | |  Facebook | |  Imprimer | |

11/04/2008

Il était une fois, une jolie princesse.... Chat

Yoko m'a taggée, je me dois de raconter un "Il était une fois une jolie princesse"...

Avec quelques photos, mais.... J'ai quelque peu modifié les règles... Ne m'en veuillez pas. Donc : 

 Conte de fées pour félins, par Manu... 

 Il était une fois, une jolie princesse chat...

 



Contrairement à beaucoup de portée de princesse chats, sa maman n'avait eu qu'une seule et unique chatounne héritière. Mais elle était tellement mignonne et bien élevée que toute sa famille était en admiration devant elle "Comme tu es jolie, comme tu es intelligente", lui disaient sans arrêt ses parents chats

 




Et son enfance se déroula dans la joie, les jeux et les rires dans le panier-chateau familial.

Mais un jour, une vilaine sorcière chat, jalouse de tant de bonheur, décida de jeter un sort à la jolie princesse-chat.

"Tu vas grandir, lui dit-elle, grandir, grandir jusqu'à devenir une adulte. Tu vas grandir et grossir. Ta peau va se couvrir d'hideuses pustules, tes poils vont devenir gras, et tes cuisses adipeuses. Tu sera laide, très laide..."

Aussitôt dit, aussitôt fait, La sorcière-chat cligna des yeux

   



Et la jolie princesse-chat se transforma en une hideuse créature aux cuisses épaisses et  à la peau luisante.

grenouille.jpg

 

 

 

 

 

Evidemment, dans ces conditions, les princes-chats n'avaient pas très envie de cotoyer la vilaine princesse. Ils se moquaient d'elles et lui disaient "t'as vu ta tronche, t'es un vrai boudin, ma pauvre, t'es bien sympa, mais sortir avec toi, pas question" (les jeunes princes-chats n'étaient pas toujours très polis)...

Délaissée, malheureuse, la pauvre princesse-chat n'avait que ses yeux pour pleurer. Dans les fêtes de chats, elle restait assise, pendant que ses copines-chats faisaient des froufrous aux matous présents...

Elle attendait désespérément qu'un prince charmant vienne la délivrer de son sort en regardant au-delà de son apparence.

Mais le prince-charmant-chat ne vint pas (vous y croyez encore au Prince Char', les filles ? Et bien, un conseil, arrêtez immédiatement)...  Un jour, la princesse-chat en eu assez d'attendre...

Elle se dit "p..., faut que je me bouge les miches" (oui car la colère l'avait rendue un peu vulgaire).  

La princesse chat entreprit donc un relooking : coiffeur, esthéticienne et surtout, surtout, régime et sport pour se débarasser de ses vilaines cuisses grasses...

   



Et, miraculeusement, le mauvais sort disparut, la jolie princesse-chat retrouva beauté, ligne et succès auprès des matous... Qui commencèrent à être franchement casse-pieds à mamaouter à la lune sous ses fenêtres..

Mais le conte, comme tous les contes de fée, se termina dans la joie. 

Un jour, la jolie princesse-chat croisa un beau mâle, un anglo-normand à poil semi-long. Le coup de foudre fut instantané. La jolie princesse-chat dit au beau matou : faisons panier commun. Le matou lui dit "pourquoi pas"... Et il en fut ainsi... Il furent heureux et eurent une portée de deux chatons à poil longs, un brun et un blond ... (Tu parles de chatons, ils miaulent dans les octaves graves et bouffent de la pâtée sur la tête de leur mère, en plus, ils coutent super-cher à élever)..

   



Vous y avez cru à mon conte ? Non ? Vous avez tort... Beaucoup de choses ne sont pas tout à fait fausses...

Du coup, je tagge Aurélie, Mézigue, Petipagne, Olivier (parce que j'ai envie de voir un conte avec Superpépette), Jazyss et Acgs...

N'y voyez aucun ordre de préférence quelconque, pour des raisons pratiques, j'ai sélectionné celles et ceux qui mettent plus volontiers des photos ou des illustrations sur leurs blogs... Il s'agit donc normalement de raconter son enfance illustrée de quelque-unes de ses propres photos sous la forme d'un "Il était une fois, une princesse (ou un prince)..."

Salut les chatons 

20:15 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : tag ; contes de fée ; biographie | |  Facebook | |  Imprimer | |

30/03/2008

And the winner is...

Je vous l'avais dit dans la note ci-dessous, le 1000ème commentaire était proche.

Son auteur ???

En argot, c'est un mot qui veut dire : moi, je, à moi...

Illustration :

" Tu vas rappliquer avec mézigue et ranquiller à la tole où c'que tu dégoteras les aminches qui l'auront à la joie en te r'zyeutant"

Autrement dit

"Tu vas venir avec moi à la maison, où nous retrouverons nos amis qui seront ravis de te revoir".Je vous ai donc donné la solution. L'auteur (auteuse ? autrice ? ...) du 1000ème commentaire sur ce blog n'est autre que...

  S2H3yp9ZQm.gif

 

 

 

 

 

Mille bravos et mille mercis pour avoir été ma millième commentatrice.

  

 

16:50 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | |  Imprimer | |

29/03/2008

Je relooke mon homme...

Désolée, Msieu-dames, je vais encore vous parler de moi...

Abonnée à la newsletter électronique Elleadore, je reçois la dernière édition sur mon mail aujourd'hui.

Un petit article attire immédiatement mon attention : "ce week-end, je relooke mon homme".  La jeune rédactrice explique comment après moulte tentatives de persuasion, elle a réussi (elle n'explique pas comment ceci dit) à trainer son chéri tendance geek dans les magasins pour le relooker façon Orlando Bloom, photos et conseils à l'appui.

Formidable...

J'ai juste un petit souci. Mon homme à moi, plutôt propre sur lui en semaine (il se costumise quand même pour aller bosser), les autres jours il a disons le look... d'un émigré roumain qui fait la manche dans le métro. Malgré de multiples tentatives, il reste totalement hermétique aux notions de bon goût, d'élégance, de dandysme et surtout du coût de la chose. Par exemple, si je lui offre un tee-shirt, il me réponds "pourquoi tu m'offre un tee-shirt ? J'en ai déjà un"

Ne lui dites surtout pas combien coûte un petit sac Vuitton ou même Lancel, il risque la syncope, voire l'infarctus.

Donc, pour résumer il faudrait que je transforme, ça...

1591422969.2.jpg

 

non ce n'est pas lui, mais sans rigoler, il avait un jogging presque similaire, ça fout la trouille, non ??...

 

  

 En ça...

1030481982.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et là, franchement, c'est pire que les douze travaux d'Hercule.

Ma consolation, c'est que son budget fringues ne nous mènera jamais à la banqueroute...

 

 

 

 

 

11:27 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : look ; mode masculine | |  Facebook | |  Imprimer | |

24/03/2008

C'est la fête - suite

Pour poursuivre la note ci-dessous... Dernière minute... Attention... Roulement de tambour...

Je viens d'être faite aussi GUADELOUPEENNE HONORIFIQUE...

Guadeloupe_16.1890N_6.5901W_Landsat7.jpg

Et comme dirait MissKin, pour fêter ça, je vous livre cette citation d'une profondeur totale

Tété pa jen two lou pou lèstonmak = les seins ne sont jamais trop lourds pour la poitrine.(On ne porte pas une croix plus lourde qu'on ne peut porter)

J'ADORE LA GUADELOUPE...

17:22 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | |  Imprimer | |

C'est la fête

Aujourd'hui c'est la fête,...

Aujourd'hui est un moment de pur égocentrisme...

Ajourd'hui je fête mes

1359834419.2.jpgVISITEURS...

 10000, ce n'est pas énorme, me direz-vous par rapport à certains blogs qui enregistrent ce nombre de visites en une seule journée..

Mais si, ça l'est, et je vous le prouve. Le temps de ces 10000 visites j'ai reçu :

Des Manu's faits uniquement et sur mesure rien que pour moi par Olivier...

1302666244.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 Une carte de membre à vie qui me donne droit de faire partie de La Family :

1710927995.jpg

 

 

 

 

 Une oeuvre modèle unique spécialement dédicacée par Gilles

345751145.gif

 

 

 

 Une nationalité Sénégalaise honoraire accordée par Petitpagne

  Senegal-couv-fiche.jpg

 

 

 

 

 

 Un grade de geekette w620400158.jpganabee accordée par les Very Important Bloggeuses 

 

 

 

 

 

 

 Une autorisation d'adhésion au club des paresseuses

 vip.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

  

J'ai :

fait des playlists de la mort qui tue devenues cultes :

  

 Créé le club des chats bloggeurs 972497951.jpg

 

 

 

 

 

 

 Je me suis énervée sur 336 sujets (si, si j'ai compté hihihi), j'ai menti 43 fois (dont juste avant), révélé mon âge et ma situation familiale (mais pas ma photo, nonononon), écrit 451 notes,  appris à insérer des images, des vidéos, des sondages, des horloges, des gifs, des tags, des codes, à faire des feuilles de style 

ET SURTOUT, le plus important, reçu 953 commentaires chaleureux, énervés, drôles, sensibles, touchants, émouvants, gracieux, instructifs, de (attention on retient son souffle) : Angélita, Kitty, Korien, Aurélie, Petipagne, Misskin, Ibid, Gilles, Misouris, Anaïs, Mézigue, les VIB , Yoko, la fille ordinaire, Lili, les paresseuses, La Family (je vous cite en bloc), Ia076, Tom, Nycouette, Leytia, Titie, Tom, Pierrix, Mania, Olivier, Jazyss,Chris, Acgs.

Merci aussi au blog "un peu d'humour", à qui j'ai emprunté pas mal de gifs animés Dont celui-ci qui va me servir de conclusion... 

12:32 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | |  Imprimer | |