Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2008

ON SE FAIT PLAISIR....


J'ai flashé sur la photo de cette recette qui est d'une gourmandise tout à fait indécente et va parfaitement dans le thème de ce week-end "douceur et plaisir".

Je vous la livre, même si elle est un peu compliquée. Pour amateurs de chocolat, en priorité...

Dômes aux trois chocolats

 

Ganache chocolat blanc, ganache chocolat au lait, ganache chocolat noir, croustillant aux amandes réalisé à partir de gavottes... Vous n'avez plus qu'une envie : vous précipitez dans la cuisine pour réaliser ce délice ? Vous avez bien raison, car ce dôme aux trois chocolats s'annonce être un véritable un festival de saveurs. Avant de vous rendre dans votre cuisine, n'oubliez pas d'imprimer la recette. Sinon, gardez-la précieusement dans votre carnet virtuel en vue d'un futur régal.

 

d8d6098c45c8b31dfdf9add62d6c1c14.jpg

Préparation : 60 mn
Cuisson : 10 mn
Repos : 210 mn
Temps total : 280 mn

Pour 6 personnes :
 
  • Pour la ganache au chocolat blanc :
  • 200 g de chocolat blanc
  • 20 cl de crème liquide
  • 1 cuillère à café d'agar agar
  • Pour la ganache au chocolat au lait :
  • 200 g de chocolat au lait à pâtisserie
  • 20 cl de crème liquide
  • Pour la ganache au chocolat noir :
  • 200 g de chocolat noir à pâtisserie
  • 20 cl de crème liquide
  • Pour le croustillant aux amandes :
  • 1/2 paquet de gavottes
  • 50 g de chocolat au lait
  • 40 g d'amandes entières hachées
  • 10 g de beurre salé
  • un peu de cacao non sucré pour la décoration

 

 

  • Filmer les coupes à glace avec du film alimentaire légèrement huilé (à l'aide d'un coton par exemple) ou avec de l'aluminium siliconé. Bien appuyer pour qu'il y ait le moins d'aspérités possible.
 
  • 2     Préparer la ganache au chocolat blanc. Couper le chocolat blanc en carrés et les déposer dans un saladier. Dans une petite casserole, diluer une cuillère à café d'agar-agar dans 20 cl de crème. Porter doucement à ébullition sans cesser de remuer. Laisser bouillir 30 secondes et éteindre le feu. Verser la crème chaude sur le chocolat blanc et attendre 5 minutes que celui-ci fonde sous l'effet de la chaleur de la crème. Battre le mélange au batteur électrique pendant 7 à 8 minutes jusqu'à ce que la préparation solidifie un peu et soit bien aérée. Pour cela, on peut déposer le saladier dans l'évier rempli d'eau froide. Répartir la ganache dans chaque fond de coupe à glace. Laisser prendre au moins 30 minutes au frais.
 
  • 3     Préparer la ganache au chocolat au lait. Couper le chocolat au lait en carrés et les faire fondre doucement au bain-marie ou au micro-ondes. Battre au batteur électrique pendant 7 à 8 minutes en incorporant petit à petit 20 cl de crème liquide. La ganache est prête lorsque sa couleur s'est éclaircie et lorsque les fouets laissent des traces qui "tiennent". Répartir la ganache dans chaque coupe à glace par-dessus la ganache au chocolat blanc. Laisser prendre au moins 30 minutes au frais.
 
  • 4     Préparer la ganache au chocolat noir. Couper le chocolat noir en carrés et les faire fondre doucement au bain-marie ou au micro-ondes. Battre au batteur électrique pendant 7 à 8 minutes en incorporant petit à petit 20 cl de crème liquide. La ganache est prête lorsque sa couleur s'est éclaircie et lorsque les fouets laissent des traces qui "tiennent". Répartir la ganache dans chaque coupe à glace par-dessus la ganache au chocolat blanc. Laisser prendre au moins 30 minutes au frais.
 
  • 5     Préparer le croustillant en mixant grossièrement les amandes et les gavottes et en ajoutant le chocolat fondu avec le beurre salé. Bien mélanger pour répartir le chocolat. Garder une peu de croustillant pour la décoration et répartir le reste entre les coupes sur toute la surface.
    Couvrir de film alimentaire et conserver au réfrigérateur au moins deux heures.
 
  • 6     Au moment de servir, démouler les dômes dans des assiettes individuelles, retirer délicatement le film ou le papier aluminium. Saupoudrer un peu de croustillant dans chaque assiette et du cacao non sucré à l'aide d'une petite passoire sur le dessus de chaque dessert. Déguster sans attendre.

08/01/2008

MOLECULES DE PEINTURE OU MOLECULES D'ATTRACTION ??

Cette note est une réponse à Petitpagne sur une note de Nikki. Bon c’est un peu compliqué, je vous résume. Nikki avait fait une note  sur  l’éternel problème hommes-femme mode d’emploi et les armes de séduction, ou les hommes viennent de mars et les femmes de Vénus, si vous le sentez mieux comme ceci. Nous avons engagé un débat autour de ce thème avec Nikki et Petitpagne. Munie de ma (longue et prolifique) expérience , je me suis sentie investie de la  mission de vous convaincre que le cerveau est une arme de SEDUCTION MASSIVE. Evidemment, il vaut quand même mieux se sentir un minimum bien dans sa peau, même si elle n’est pas parfaite. Ce que j’entend par cerveau = arme de séduction massive c’est  qu’il faut un peu sortir des stéréotypes des mecs fascinés par une blonde à forte poitrine. Si j’en crois ma propre expérience, et celle de mes copines beaucoup de nos compagnons aiment aussi et autant une fille drôle, sans complexe, bien dans sa peau et intelligente même si le physique est loin d’être parfait qu’un canon présentoir qui fait dheuu…. dès qu’on lui parle de chimie moléculaire. Bien sur,  ils iront plus spontanément d’abord vers le canon présentoir et c’est bien normal (vous allez spontanément vers un type quelconque vous ??) mais après, je vous assure qu’un cerveau brillant est une zone érogène totale, comme le un des représentants de la fonction médicale de Nikki, qui va apparemment dans mon sens.

Donc les filles si un présentoir de 1,75 m, griffée des pied à la tête, blonde,  bronzée et avec des longues jambes se colle entre le mec que vous avez reperé et vous, sortez vos neurones et passez à l’attaque…

Dans une prochaine note, je vais réfléchir à quelques phrases assassines pour la déboulonner en 3 mots, genre : oh tu as vu, mais tu es blonde ! ou As-tu lu le dernier chosemuche qui explique pourquoi l’économie va mal ? ou J’adore la mécanique. Je kiffe la dernière Ferrari testarossa 4 cylindres en v, turbo pression, pistons doubles à l’arrière…

Au pire, apprenez le close combat et collez-lui un coup de boule.

Ca va la calmer direct…

Bises les filles, à bientôt…

Erratum : Tonio de la Family me fait remarquer dans son com sur le blog Elle que la Ferrari Testarossa a 12 cylindres à plat et non 4 en V. Je veux bien, je n'y connais strictement rien en voitures...

08:45 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Séduction | |  Facebook | |  Imprimer | |

22/12/2007

MOI AUSSI JE FAIS MA MERE NOEL

 

 Oui, je l'avoue, j'ai copié sur Kitty, que je remercie.... Elle est pas mignonne, quand même ???

 

 

 

  Meez 3D avatar avatars games

11:00 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Mere Noel | |  Facebook | |  Imprimer | |

04/12/2007

CALENDRIER DE L'AVENT - 3 DECEMBRE


Attention, surprise, le 03 décembre

085c7d196a17f88d6b07c6235eb1e2e3.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eh oui, désolée Mesdames et Messieurs, pas tous les jours, les beaux hommes tous nus…

C’est bien aussi les beaux objets inanimés…

Et pour répondre à Marcellus, pas de démonte-pneu prévu. Même si dans l'absolu c'est relativement agréable, esthétiquement, ce n'est pas la plus belle partie de l'homme... En revanche une belle paire de fesses ou des tablettes de choc', miam...

 

09:15 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Calendrier de l'avent ; angel ; mugler | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/11/2007

PLAISIR D'OFFRIR, JOIE DE RECEVOIR

5378b201871682488d240141ebf2fe84.jpgLes fêtes arrivent et  vous allez entamer le traditionnel marathon pour trouver à chacun LE petit truc original  qui pourra lui faire le plus plaisir. Et vous y consacrez  beaucoup de temps, d’énergie et d’influx nerveux.  Malheureusement, vous êtes rarement récompensée en retour. Au moment du déballage général au pied du sapin 95 % de ce qu’on vous offre est généralement… pathétique. Et vous sentez une grosse boule de chagrin gonfler dans votre gorge face à la déception que provoquent chez vous ces cadeaux ratés… Pourquoi tant de haine vous dites-vous ? Plusieurs explications possibles  
  • Vous vivez dans une famille quasi mono-masculine. Et on sait que choisir un cadeau, n’est pas du tout une composante génétique chez le mâle.
  • Vous avez commis l’erreur de ne pas répondre le jour où votre grand-mère vous a demandé si vous aimiez les porcelaines de Saxe.
  • Votre belle-sœur ne conçoit pas que vous n’ayez pas le même goût – atroce – qu’elle pour les décorations de jardin (moulins, nains, maisonnettes…) ou les représentations du Mont Saint-Michel au soleil couchant
  • Votre cousin est le roi des radins et achète tous ses cadeaux à la Foir’Fouille pour un budget maximum de 5 euros par personne (« tant d’argent dépensé pour Noël, c’est du gâchis »)
  •  Votre mère tient absolument à vous offrir votre Damart annuel « 40 ans que j’en porte, jamais attrapé un rhume ! » 

Face à ces cas de figure, que faire ? Voici quelques suggestions pour éviter de recevoir, cette année encore des tonnes de mochetés qui vont encombrer vos tiroirs. 

  • Pour vos hommes, faites des listes ! Avec des idées de cadeaux qui vous plaisent réellement sur une échelle de prix très large, du moins cher au plus cher. Pour les moins débrouillards, collez-y des photos. Bonus : ils vous seront éternellement reconnaissants d’éviter de se creuser la tête et vous aurez quand même la surprise de découvrir ce qu’ils ont sélectionné.
  • Empilez toute vos porcelaines de saxe dans un carton. Et faites une chute malencontreuse en le transportant. Appelez votre grand-mère en larmes en lui annonçant la catastrophe et dites-lui que vous êtes tellement traumatisée par la perte de vos chères statuettes que vous n’avez même plus le courage d’envisager recommencer une collection. Au milieu des sanglots, suggérez-lui qu’un chèque fera très bien l’affaire.
  • Prenez votre courage à deux mains et affrontez votre belle-sœur. Dites-lui que non, définitivement non, la troisième version du coucher de soleil sur le Mont Saint-Michel ne trouvera pas sa place dans votre living entièrement blanc et que pour les décorations de jardins, ce n’est pas la peine, on vous les vole systématiquement. Si son monde s’effondre, donnez-lui l’adresse d’un bon psychothérapeute.
  • Faites croire à votre cousin que vous préférez qu’il mette le prix de votre cadeau dans un don à une œuvre caritative. Il évitera de se ridiculiser et vous passerez pour une grande âme.
  • Reste votre mère et son Damart. Une seule issue : déclarez immédiatement un eczéma de contact irrémédiable et intolérable au Damart, certificat médical à l’appui si besoin est (ce qui nécessite de trouver un médecin compatissant). Elle sera certes inconsolable mais étant prise au dépourvu, elle vous demandera ce que vous voulez. Et si les cadeaux moches persistent, c’est que vos proches ne vous écoutent pas vraiment. N’ayez donc plus aucun scrupule : au lieu de les garder religieusement dans un tiroir « parce que ce sont des cadeaux quand même » :
  • Donnez les à Emmaus ou toute autre œuvre caritative 
  • Organisez un tir au pigeon sur objets avec vos copines
  • Déménagez et fracassez malencontreusement le carton d’horreurs – même schéma que pour les porcelaines – ou organisez le sabotage de l’armoire qui les renferme.
  • Vendez toutes vos mochetés sur E-Bay. A 1 euro prix de départ, vous trouverez toujours des amateurs
  • Faites un vide-grenier. Comme sur Ebay, vous serez surprise de ce qu’on peut y vendre. Et si vous avez choisi l’option vente, avec l’argent récolté,  OFFREZ –VOUS ENFIN CE QUI VOUS FAIT PLAISIR ..

18:03 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Cadeaux, Noël | |  Facebook | |  Imprimer | |

22/11/2007

MES TRUCS FORME

7439e63952ab691e6f825312f5dd3434.jpgSuite à la note « Belles et Grosses », certaines d’entre vous s’étaient montrées intéressées par mes trucs forme. Donc, si ça peut donner des idées à certaines, …

Monter les escaliers : je n’ai aucun mérite, étant claustrophobe, je déteste les ascenseurs. Donc depuis de longues années, je monte à pieds. Notamment au bureau. 7 étages, 2 fois par jour. Oui, ça paraît dur, mais on s’y habitue très bien. Et la contrepartie : un fessier en bêton armé. Marcher , c’est aussi très bien… Traverser une ville à pieds, en faisant les vitrines, c’est combiner plaisir et exercice. Après, vous pouvez  vous autoriser une bonne raclette sans culpabilité.

Caresser un chat : vous vous dites, ça y est, la folle aux chats a remis ça, elle nous fatigue mémère, avec ses bestioles… Détrompez-vous, il est scientifiquement prouvé que caresser un animal en général et un chat en particulier fait baisser le stress et la tension artérielle. Alors, caressez, caressez, autant que vous le pouvez.

Boire : non,  pas des pinacoladas, mais de l’eau de préférence, comme vous disent tous les magazines. Sauf que, ce n’est pas toujours agréable de siffler des litres d’eau plate. J’adore le thé et les tisanes. Donc je peux boire sans souci beaucoup de thé et de tisanes, sans sucre de préférence.

Attention au thé tout de même : au-delà de 4/5 tasses par jour, votre taux de fer risque d’en pâtir…

Danser : telle Lova Moor, moi je danse, oui je danse, y’a rien d’autre qui compte que la danse… J’adore ça et je danse tout le temps, et partout où je peux. Si ce n’est  pas terrible, tant pis. Le plus important c’est de d’y prendre du plaisir  Je suis incapable d’aligner deux abdominaux, mais je peux danser jusqu’à me faire mal sans aucun problème.. C’est ce qui me sert d’activité sportive. Je prends actuellement des cours de salsa et je vous assure que ça vaux toutes les gyms possibles. Tout cela pour vous dire que le plus important c’est de trouver une activité sportive ou physique qui vous plaise et vous motive. Si on se force, on décroche inévitablement à un moment ou un autre.

Se démaquiller : à fond, tous les soirs, même crevée, même quasi-comateuse. Votre peau vous dira merci. Là encore, aucun mérite. Je ne peux absolument pas aller me coucher maquillée, c’est physique… Sauf ivre morte…

Arrêter de fumer : je peux témoigner… C’est dur, mais gérable… J’ai fumé pendant plus de 20 ans. Un jour mon médecin m’a dit qu’il faudrait arrêter sinon la crise cardiaque m’attendait au tournant rapidement. Après quelques mois de maturation, je l’ai écouté. Et depuis, c’est le bonheur. J’ai retrouvé un teint de jeune fille et une pêche d’enfer (car la clope, outre ses autres méfaits, pompe vos réserves en vitamines et minéraux). Je ne suis pas héroïque. Il m’arrive encore de temps à autre d’envier les fumeurs… Mais de plus en plus rarement…

Et arrêter les régimes : du moins les restrictifs. Malheureusement, la nature ne nous traite pas toutes de la même façon. C’est également scientifiquement prouvé. Et c’est pourquoi les régimes restrictifs sont à plus ou moins long terme voués à l’échec. Nous avons un « poids plancher ». On peut descendre en dessous en forçant. Mais dès qu’on mange à nouveau normalement, la nature et les éventuelles rondeurs reprennent leurs droits. Et plus on tente de maigrir, surtout de maigrir beaucoup et trop rapidement, plus le retour de bâton sera sévère. C’est ce qu’on appelle « l’effet yoyo ». Etant donné qu’être au régime permanent n’intéresse pas grand monde, il reste la solution de manger équilibré au quotidien, à sa faim mais sans excès. Le mieux étant de manger le plus varié possible, sans oublier, bien sur les fruits et les légumes ! Bien sûr, je me permets de vous donner des leçons, mais je suis bien loin d’avoir un comportement idéal. Ceci dit en essayant d’aligner mes actes sur mes paroles, ma silhouette ne s’en tire pas trop mal.

Utiliser la cosmétologie : se mettre de la crème. Les plus chères ne sont pas forcément les meilleures. Il suffit juste de trouver celle qui vous va. Quant au crèmes antirides, faites des économies ! Un dermato m’a expliqué un jour que les rides étaient logées dans les couches inférieures de l’épiderme et les crèmes (cosmétiques du moins, je ne parle pas des médicales) n’atteignent que les couches supérieures ! Et que la crème Nivéa, c’était très bien… Attention en revanche aux gommages trop fréquents. Il finissent par altérer la protection naturelle de la peau.

Pour les cheveux, faire un masque une fois par semaine sur les longueurs… Au bout de quelques temps, fini les cheveux secs… Là, par contre, j’investis. Les shampoings et soins achetés chez les coiffeurs (Kérastase notamment) sont certes un peu chers mais donnent de bien meilleurs résultats que ceux de grande distribution, voire de parfumerie.

Dormir : c’est le meilleur cosmétique. Et qu’est-ce que c’est agréable. Moi qui ait une nature de marmotte, mon sommeil devenant très fluctuant avec l’âge, j’en souffre vraiment. A chacun son rythme de sommeil : petit ou gros dormeur. 8 h c’est bien et ça donne bonne mine.

Voici pour les recettes très générales, dans la prochaine note j’essaierais de vous donner quelques astuces un peu plus perso…

19:05 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Forme | |  Facebook | |  Imprimer | |

04/11/2007

PERLES DE COCO

9901153954852e3235a481e06ed2d033.jpgDans les restaurants asiatiques, votre plaisir défendu est de terminer le repas avec des perles de coco, ces petites gâteries gluantes mais délicieusement fondantes.

Pour votre plus grand plaisir, Gala a donné cette semaine la recette de ce dessert. Je la livre donc aux amateurs. Nous avons testé hier soir, franchement, c’est hyper-facile.

Pour 4 personnes (attention, au final ça fait beaucoup de perles, quantités à moduler en fonction de vos besoins)

  • 320 g de semoule de riz ou de farine de riz gluant - à acheter dans les magasins de produits asiatiques - j’ai utilisé pour ma part la farine de riz gluant.
  • 160 g de noix de coco rapée
  • 200 g de sucre en poudre ou plus selon votre goût
  • 60 cl de lait de coco
  • 4 pincées de gingembre

Versez et mélanger toçus les ingrédients sauf la noix de coco rapée dans un saladier, jusqu’à obtention d’une pâte ferme (mettez éventuellement un peu moins de farine au départ et rajoutez-en au fur et à mesure jusqu’à ce que la pâte soit utilisable)

Formez des boules de 3 cm de diamètre, les déposer sur une feuille de papier sulfurisé au fond d’un panier à vapeur et les cuire 15 mn.  J’ai trouvé plus pratique de cuire la pâte en vrac et de former les boules après cuisson. Et j’ai utilisé une cocotte-minute pour la cuisson.

Versez la noix de coco râpée dans une assiette creuse, y rouler les boules pour bien les enrober à la sortie du cuit-vapeur.

Servir chaud, tiède ou froid comme vous aimez…

C’est génial!

12:10 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Cuisine ; recette ; perles de coco | |  Facebook | |  Imprimer | |