Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2009

A cheval, les filles

Souvent nos compagnons/mecs/petits copains/mari enfin bref, les gars avec qui vous avez des relations intimes et emboîtées nous disent "oui, mais pour toi, c'est facile, quand on fait des calins, je me tape tout le boulot"..

Comme si on passait notre temps à se faire les ongles pendant qu'il s'affairent sur notre petite affaire, justement..

Mais, pour une fois, je ne leur donne pas entièrement tort. Dans la position classique, dite du missionnaire, le gars fait quand même pas mal d'efforts...

Au fait, parenthèse comique, vous connaissez la phrase d'Elisabeth Taylor ? A un journaliste qui lui demandait "Au fait Elisabeth, quel est pour vous la plus belle des parures pour une femme ?" elle a répondu "ses genoux derrière les oreilles". Amis poètes bonsoir..

Donc pour faire plaisir à notre moitié, en ce jour de fête des amoureux, mesdames et mesdemoiselles, prenez donc l'initiative et, après des préliminaires coquins et intensifs (j'ai déjà expliqué la dernière fois comment faire un cunnilingus performant) une fois le monsieur au garde-à-vous, plaquez-le sur le dos et hop ! A califourchon...

Pourquoi ?? Mais, il n'y a QUE des avantages mes chéries :

 

  • Premièrement, c'est VOUS qui contrôlez la situation pour une fois. Vous donnez le tempo, à votre rythme et comme vous voulez... Vous pouvez freiner, accélérer, ralentir à nouveau pour faire durer le crac-crac comme vous l'entendez. Un petit conseil. Adoptez ce que j'appelle le style reggaethon-danse orientale. A l'instar des carribéennes quand elles dansent donnez des petits coups de reins lents-rapides-lents-rapides en projetant votre fessier vers l'arrière. Que vous pouvez alterner avec le mouvement dit de la danse du ventre, c'est à dire des huit avec votre pelvis. Et oui, c'est sportif, mais le double effet kiss cool, c'est que vous vous faites du bien ET vous musclez vos abdos en même temps... Elle est pas belle la vie ? Et en bonus, avec ce petit truc votre compagnon va devenir complètement maboul.

 

  • Deuxièmement, si vous êtes à califourchon, votre mec a ses mains complètement disponibles pour visiter votre anatomie pendant que vous vous occupez d'emboîter papa dans maman. Il peut ainsi s'occuper de votre poitrine, de vos fesses, voire de masser votre clitoris pour vous stimuler ! Et vos mains aussi sont disponibles, ne l'oubliez pas ! Les hommes sont peut-être moins réceptifs aux caresses que nous, et encore ce n'est pas certain, mais ils aiment quand même bien qu'on les tripote un peu .. Si vous avez une bonne coordination, vous pouvez donner le tempo ET attraper  (doucement quand même) pour les masser les bouboules de Tarzan. Qui va vous pousser le cri du justicier de la jungle rapidement, je vous le garantis...

 

  • Troisièmement, si vous aimez donner un peu de piment à vos jeux amoureux, c'est le moment ou jamais .. Si monsieur est d'accord, vous pouvez lui attacher les mains, ou le masser avec une huile spéciale en même temps, voire, si c'est votre truc à tous les deux mettre un chapeau de cow-girl et faire tournoyer votre soutif à frange au dessus de votre tête en criant "YIHAAA".. (je sens que les ventes de chapeaux de cow-boys vont augmenter brutalement aujourd'hui..).

 

  • Et enfin quatrièmement si vous avez un compagnon format joueur de rugby ou déménageur, pour une fois, vous éviterez l'étouffement pendant et post-coitum, quand la bête repue écroule son mêtre quatre vingt dix et ses 110 kilos sur vous et que vous êtes obligée de le mordre pour vous dégager..

 

Alors on a compris les jeunes ? Aujourd'hui c'est madame qui conduit... Et je vous jure que vous n'allez pas le regretter.. Enfin bon, moi je dis ça, je n'ai rien dit...

06:00 Publié dans Sexe & Co | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : sexe, position, califourchon | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/12/2008

Sexe & Co

Non, ce n'est pas une nouvelle note pour vous donner des leçons de sexitude.

Ce sont les résultats du sondage qui vous demandait si vous vouliez du crac-crac à fond version Manu ou pas..

Et bien, à ma grande suprise, déjà, beaucoup de votes (51 au total) et, pas découragés par ma première note sur le sujet, vous avez décidé à une forte majorité que

Oui, vas-y Manu, let's talk about sex on blog !! (25 votes)

Pas forcément un blog mais un article sexe de temps à autre (13 votes)
Non, pas du tout (7 votes)
Bof, faut voir (4 votes)
Eventuellement, je réfléchis (2 votes)
Pourquoi pas ? (0 votes)

Ok, comme disait Jules (César) ... Vox populi, vox dei ... Je me soumet.
Mais bon, comme c'est mon blog et que je fais ce que veut, je pense que je ne vais pas ouvrir un autre blog special sexe..  C'est trop de boulot

Aucune chance donc de décrocher l'award du meilleur blog cul en 2009

En revanche, au vu du succès (tout relatif, je vous l'accorde) de l'article sur la technique du grignotage de bonbon, je pense que je vais continuer la rubrique inaugurée pour l'occasion "Sexe & Co".

Ben oui quoi, comme brico & co. Dans le fond, c'est un peu pareil. Tout est une question de  grosseur de mèche...

Donc, je vous gratifierai d'un article sur comment vous éclater au lit (ou ailleurs, si vous aimez faire ça sur une peau de bête ou les fesses dans le congélateur) de temps à autre...

Pour continuer sur le sujet, vous pouvez vous douter que la note évoquée plus haut a attiré un certain nombre de googoleries croustillantes, forcément. En vrac :

La fesse : euh non, on avait dit le minou, pas la fesse...
Broute Minou Japonais : pourquoi Japonais ? Un vrai mystère...
Concours beau minou : je sens qu'il y en a qui ont dus être déçus sur ce coup là
Pince fesss : avec 3 s c'est mieux..
J'aime le nombrile : avec un e c'est mieux aussi...
Gâterie pas chère à Paris : désolée, j'ai pas d'adresse...
Broute ta mère : ouaiche, vas-y bouffon..
Lèches-moi : on approche du film X, là
Gâterie humide : on y est

A ma grande surprise, finalement,  pas vraiment de truc pervers ou très glauque.
J'ai échappé au pire pour cette fois.

Enfin, pour terminer, je suis tombée sur cette petite info qui cadre bien avec le thème de ce billet : C’est une étude très sérieuse que viennent de publier deux chercheurs britanniques dans le journal de la société royale de médecine et qui est reprise par l’ensemble de la presse. Pour cause, elle pourrait bien enfin donner une explication aux crises d’éternuement à répétition. Car, selon le Dr Mahmood Bhutta, ORL à l’hôpital John Radcliffe d’Oxford, en Angleterre, et son collègue le Dr Harold Maxwell, un psychiatre, éternuer ne serait pas seulement la conséquence d’un gros rhume ou d’un rayon de soleil dans l’oeil.

Non, éternuer serait aussi la preuve que l’on est en train de penser au sexe.

Les deux chercheurs sont formels et ont notamment étudié le cas d’un homme d’une quarantaine d’année ne pouvant s’empêcher d’éternuer dès qu’il pensait au sexe.

Vous ne regarderez plus jamais votre voisin qui éternue dans le métro du même oeuil...


pinup4.jpg

A partir d'aujourd'hui, un sondage sur vous et l'après-fêtes...

06:00 Publié dans Sexe & Co | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : sexe, sondage | |  Facebook | |  Imprimer | |

11/12/2008

Les Délices du Broute-Minou

Note sexuelle interdite au moins de 18 ans. Touwity, montre ta carte d'identité steuple..

Chapo 1 : pour répondre à la demande d'une foule en délire de 2 personnes, Ok je rédige une note sur le cul, histoire de voir si ça plait

Chapo 2 : j'espère que mes fils ne liront jamais ce billet, sinon j'en ai pour 10 ans à financer des séances de psychothérapie...

Chapo 3 : c'est bon, je vais me coltiner tous les pervers du net

Chapo 4 : oh mon dieu, je viens de me souvenir que MA MERE lit mon blog. Maman, rappelle-toi, le médecin, le médecin t'as déconseillé les émotions fortes, ne vas pas plus loin.

 

Donc, rentrons dans le vif du sujet, si je peux m'exprimer ainsi... MOUAHAHAHA... C'est mal barré, les gens...

Et ce billet est surtout, et pour une fois adressé à nos compagnons qui négligent systématiquement - et parfois volontairement - les petites mignardises qui nous font plaisirl

Car oui, les gars, ça fait des MILLIERS d'années qu'on vous le dit, il y a un truc qui nous fait grimper au rideau nous les filles :

c'est le broute-minou, la petite gâterie linguiste, le bisou coquin, bref pour employer un terme technique et moche le CUNNILINGUS...

Il n'y a pas que la pénétration dans la vie. Et la plupart des filles, contrairement à ce que VOUS croyez elles sont CLITORIDIENNES et pas vaginales.

Et oui, mes p'tis loups, ce petit bonbon rose tout mignon, niché au milieu de la grotte à bonheur, il contient tellement de terminaisons nerveuses que s'en est totalement INDECENT.

Comment ça, c'est dégoutant ?

Hé, Maurice, tu crois qu'avoir un zguègue coincé entre les amygdales, c'est tellement plus hygénique ?

Alors, évidemment quand il s'agit d'aller dire bonjour à papa, c'est la ligue des champions..

Mais quand il s'agit de nous faire grimper au rideaux avec quelques petits coups de langue, là, le capitaine de l'équipe de France, il rentre souvent au vestiaire sous un prétexte vaseux.

Alors mon gars je t'explique le truc, et après ta femme elle te regardera comme si t'étais la réincarnation de Bouddha en personne.

Tu saisis la donzelle par les hanches, tu descends lentement et voluptueusement le long de son ventre en la bisouillant DOUCEMENT - pas comme si t'embrassais ta belle-mère pour la nouvelle année - EN ALTERNANT les bisous et les petites léchouilles - légères les léchouilles, pas façon escargot en délire avec traces de bave incorporée.. Si ta meuf aime ça tu peux la mordiller un brin aussi.

PUIS tu descends sur la boîte à bonheur et tu tournicote DESSUS, TOUJOURS en alternant bisous et léchouilles.

Ca va faire monter la pression chez madame.

Ensuite tu ECARTES gentiment les lèvres et tu cibles le clito avec des petits coups de langues de plus en plus appuyés.

A ce stade, normalement, ta gazelle elle commence à appeler sa mère..

Ensuite tu accélères dans la mesure de la vélocité de ton organe buccal, tu embrasses, tu grignotes, tu agaçes, voire tu mordilles (toujours si elle aime ça).

Puis, tu finis avec tes petits doigts en exerçant des petites pressions rapides.

Après tu peux grimper sur (ou sous) madame et normalement tu auras un coït d'anthologie que tu pourras faire homologuer au livre des records.

Donc en conclusion et pour ceux qui auraient un peu de mal à capter :

Le cunnilingus c'est BIEN. Alors on a compris, on descend voir maman à la cave...

Epicétout..

06:00 Publié dans Sexe & Co | Lien permanent | Commentaires (48) | Tags : sexe, plaisir | |  Facebook | |  Imprimer | |