Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2007

PLAISIR D'OFFRIR, JOIE DE RECEVOIR

5378b201871682488d240141ebf2fe84.jpgLes fêtes arrivent et  vous allez entamer le traditionnel marathon pour trouver à chacun LE petit truc original  qui pourra lui faire le plus plaisir. Et vous y consacrez  beaucoup de temps, d’énergie et d’influx nerveux.  Malheureusement, vous êtes rarement récompensée en retour. Au moment du déballage général au pied du sapin 95 % de ce qu’on vous offre est généralement… pathétique. Et vous sentez une grosse boule de chagrin gonfler dans votre gorge face à la déception que provoquent chez vous ces cadeaux ratés… Pourquoi tant de haine vous dites-vous ? Plusieurs explications possibles  
  • Vous vivez dans une famille quasi mono-masculine. Et on sait que choisir un cadeau, n’est pas du tout une composante génétique chez le mâle.
  • Vous avez commis l’erreur de ne pas répondre le jour où votre grand-mère vous a demandé si vous aimiez les porcelaines de Saxe.
  • Votre belle-sœur ne conçoit pas que vous n’ayez pas le même goût – atroce – qu’elle pour les décorations de jardin (moulins, nains, maisonnettes…) ou les représentations du Mont Saint-Michel au soleil couchant
  • Votre cousin est le roi des radins et achète tous ses cadeaux à la Foir’Fouille pour un budget maximum de 5 euros par personne (« tant d’argent dépensé pour Noël, c’est du gâchis »)
  •  Votre mère tient absolument à vous offrir votre Damart annuel « 40 ans que j’en porte, jamais attrapé un rhume ! » 

Face à ces cas de figure, que faire ? Voici quelques suggestions pour éviter de recevoir, cette année encore des tonnes de mochetés qui vont encombrer vos tiroirs. 

  • Pour vos hommes, faites des listes ! Avec des idées de cadeaux qui vous plaisent réellement sur une échelle de prix très large, du moins cher au plus cher. Pour les moins débrouillards, collez-y des photos. Bonus : ils vous seront éternellement reconnaissants d’éviter de se creuser la tête et vous aurez quand même la surprise de découvrir ce qu’ils ont sélectionné.
  • Empilez toute vos porcelaines de saxe dans un carton. Et faites une chute malencontreuse en le transportant. Appelez votre grand-mère en larmes en lui annonçant la catastrophe et dites-lui que vous êtes tellement traumatisée par la perte de vos chères statuettes que vous n’avez même plus le courage d’envisager recommencer une collection. Au milieu des sanglots, suggérez-lui qu’un chèque fera très bien l’affaire.
  • Prenez votre courage à deux mains et affrontez votre belle-sœur. Dites-lui que non, définitivement non, la troisième version du coucher de soleil sur le Mont Saint-Michel ne trouvera pas sa place dans votre living entièrement blanc et que pour les décorations de jardins, ce n’est pas la peine, on vous les vole systématiquement. Si son monde s’effondre, donnez-lui l’adresse d’un bon psychothérapeute.
  • Faites croire à votre cousin que vous préférez qu’il mette le prix de votre cadeau dans un don à une œuvre caritative. Il évitera de se ridiculiser et vous passerez pour une grande âme.
  • Reste votre mère et son Damart. Une seule issue : déclarez immédiatement un eczéma de contact irrémédiable et intolérable au Damart, certificat médical à l’appui si besoin est (ce qui nécessite de trouver un médecin compatissant). Elle sera certes inconsolable mais étant prise au dépourvu, elle vous demandera ce que vous voulez. Et si les cadeaux moches persistent, c’est que vos proches ne vous écoutent pas vraiment. N’ayez donc plus aucun scrupule : au lieu de les garder religieusement dans un tiroir « parce que ce sont des cadeaux quand même » :
  • Donnez les à Emmaus ou toute autre œuvre caritative 
  • Organisez un tir au pigeon sur objets avec vos copines
  • Déménagez et fracassez malencontreusement le carton d’horreurs – même schéma que pour les porcelaines – ou organisez le sabotage de l’armoire qui les renferme.
  • Vendez toutes vos mochetés sur E-Bay. A 1 euro prix de départ, vous trouverez toujours des amateurs
  • Faites un vide-grenier. Comme sur Ebay, vous serez surprise de ce qu’on peut y vendre. Et si vous avez choisi l’option vente, avec l’argent récolté,  OFFREZ –VOUS ENFIN CE QUI VOUS FAIT PLAISIR ..

18:03 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Cadeaux, Noël | |  Facebook | |  Imprimer | |

24/11/2007

LES TENDANCES DE NOEL

cba810c2cf0aa25b752a358f293673b3.jpg

 

 

 

 

 

 

Vous voulez être à la pointe de la tendance, jusque dans votre sapin de Noël, vous en avez assez des Pères Noël ringards et des guirlandes multicolores clignotantes : et bien le Nouvel Observateur vient à votre secours pour la décoration de vos fêtes de fin d'année.. Je retranscrit donc ici quelques conseils du cahier "tendances" de ce journal. Après, à vous de voir...

Noël 2007 devra donc être blanc, doré, argenté, rouge, transparent et totalement scintillant !

La ruée vers l’or… et l’argent!
Les décorations noires de l’an dernier ? Has been. On se rue cette année sur des accessoires aux allures de joyaux précieux avec pour seul mot d’ordre : il faut que ça brille ! Attention les yeux, guirlandes en boules de neige et étoiles, plumes blanches, strass et boules de Noël « disco » rivalisent dans nos intérieurs. Les incontournables sont l’argent et le doré. L’or, est plus glamour tandis que l’argent est un brin plus classe.

Les couleurs
Pour les accros des déco colorées : on opte pour des camaïeux de rouge, vert et mauve. Rose flashy ou bourgogne, vert pomme ou vert bouteille, violet ou prune, on met la dose ! Tout en restant dans des teintes harmonieuses... Ikea aime les univers pop et colore ses boules et guirlandes de vert et mauve. Tandis qu’Habitat adopte un total look rouge. Vaisselle, guirlandes, lampes. Le rouge s’immisce partout.

Le traditionnel
On pensait pouvoir y échapper cet hiver, mais non. L’incontournable déco scandinave signe et perdure. Bois, imprimés rouge et blanc, grelots ou chaussettes du Père Noël séduisent encore petits et grands. Pour un Noël sous le signe du grand froid !

Et le sapin…
Quant à notre joli sapin, cette année, il sera étroit. Aminci, on l’installe plus facilement dans l’appart’. Plus petit, il nécessite donc moins de décorations. Par ici les économies… et bingo : à moi la petite robe en soie pour le nouvel an !

Et pour en avoir plein les yeux avant l'heure, rendez-vous à l'exposition Sapins de Noël Fashion
du 4 décembre au 2 janvier prochain à l'hôtel InterContinental Paris Le Grand au 2, rue Scribe Paris 9ème

Pour ma part, si cela peut intéresser quelqu'un, j'ai opté l'année dernière pour un charmant sapin de Noël design en plexiglas transparent... Deux formes à plat et en découpe que l'on emboite l'une dans l'autre avec des emplacement pour accrocher les boules... C'est très simple mais sous les lumières, ça fait son petit effet. Et en plus, c'est écologique: pas de sacrifice de sapin. Mais mes enfants sont grands et se contentent d'un sapin symbolique. Pour la déco, j'avais pensé pour cette année à des guirlandes lumineuses blanches. Je faisais donc comme M. Jourdain dans le Bourgeois Gentilhomme : non pas de la poésie, mais de la tendance, sans le savoir !!!

13:35 Publié dans Tendances | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Décoration, Noël, Tendances | |  Facebook | |  Imprimer | |