Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2012

Alors tu penses que tu peux danser ? Non, toujours pas mais...

... Parfois je saute comme un cabri épileptique.

J'ai maintes (j'aime bien utiliser maintes, ça fait culturel) fois parlé de ma passion pour la danse sous toutes ses formes.

Plus que ça la danse, c'est mon oxygène, mon gardenal, ma drogue, mon kif.

Danser m'a sauvé la peau à plusieurs reprises au propre comme au figuré.

Et même si j'ai la souplesse d'une barre de fonte, une coordination motrice proche du handicap lourd et la grâce d'un éléphant chaussé de patins à glace je persiste imperturbablement à inventer des chorégraphies approximatives pour mon seul bonheur au milieu du salon.

Le seul truc qui me sauve c'est un certain sens du rythme

Je me suis essayée à plusieurs styles toujours avec le même insuccès d'ailleurs : base classique, puis jazz, moderne, et après une longue période d'arrêt, danses latines.

Malheureusement un genou récalcitrant (que ce chien galeux soit maudit jusqu'à la 100ème génération) m'empêche aujourd'hui de rendre fou un professeur de danse, excédé de m'expliquer pour la 20ème fois comment exécuter un pas.

Il va donc sans dire que je voue un culte absolu aux danseurs. Enfin aux bons danseurs, pas à ceux comme moi, hein, comprenons-nous. Ils sont généralement en prime, dureté de l'apprentissage oblige,  d'une humilité totale par rapport à leur discipline ce qui nous change un peu des acteurs ou des chanteurs à melon.

Quand j'étais tombée aux States en 2007 un concours télévisuel chorégraphique de haut niveau, tu parles que j'étais comme un chien qui a trouvé un os au milieu d'un salon de thé.

Et quand j'ai découvert sur le blog de Julie - danseuse et chorégraphe expatriée en Nouvelle-Zélande - les différentes versions de So You Think You Can Dance, tu imagines ma joie.

En particulier, en 2008, la version canadienne gagnée par ... Un certain Nicolas Archambault a qui j'avais dédié un billet inflammatoire.

Je peux donc me vanter d'avoir été une de ses premières fans en France en tous cas. Parce qu'au Canada, j'imagine qu'il avait du rendre dingue environ 95 % des spectatrices. Les 5 % restantes étant probablement aveugles.

C'est vrai qu'entre 2008 et 2012, j'avais un peu oublié Nico au profit de vampires suédois tous nus par exemple (qui a dit "si y'avait que les suédois..." ??? Attention, j'ai les noms). 

Pour découvrir avec surprise, et délectation que dans la très attendue - par moi - version française du télé-crochet chorégraphique, You Can Dance, il figurait dans le jury.

Et qu'il avait un compte twitter. 

De la France au Canada en passant par les USA et la Nouvelle-Zélande, le monde est un petit, tout petit village, tu vois. 

Surtout quand Nico, il répond gentiment à ton tweet.

Et que tu sautes donc comme un cabri épileptique devant ton ordinateur.

Oui, avant-hier soir j'avais douze ans, des couettes, un appareil dentaire et un carnet d'autographes.

C'est absolument ridicule vu mon âge très avancé, mais absolument je m'en fous.

Je regarde donc You Can Dance. 

Et tu me connaissois, je peux être fan, mais le diable est toujours prêt à sortir de la boite. A dire vrai, je reste sur ma faim après le premier épisode.

Premièrement, quand tu as la version US dans la rétine, nos petits français.... Y'a encore du boulot quand même niveau choré et show.  

Deuxièmement, le jury, faudrait pulser un peu plus mes chéris, c'est un poil mou et consensuel, un soupçon de vacheries ne nuirait pas. 

Moi je dis ça pour vous.

De toutes façons aucune importance, personne ne m'écoute, je peux hurler tranquille devant ma télé.

Et continuer à jouer les éléphants sur patins à glace dans mon salon avec mon chat comme seul public (et parfois un voisin d'en face éberlué)

C'est ça le bonheur.

 

06:00 Publié dans Danse, Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : you can danse, nicolas archambault | |  Facebook | |  Imprimer | |

13/05/2010

Demain, je demande la nationalité Sud-Africaine


Non je ne suis pas fan de foot.

 

Et je n'envisage réellement d'en venir à cette extrêmité que si Sarko est réélu en 2012.


Je voulais simplement vous parler d'un superbe, superbe spectacle que j'ai vu mardi soir.


En ce moment, pour partager les grands évènements organisés dans ce pays et en souligner l'originalité artistique, le Parc de la Villette met un coup de projecteur sur la scène artistique Sud-africaine.

Durant trois semaines, à travers la danse, le théâtre et la musique, plusieurs dizaines d'artistes viennent témoigner de la richesse, de la diversité, des différentes langues, des traditions comme de la modernité de l'Afrique du Sud.


Dans ce cadre j'ai eu la chance d'assister à un des spectacles : la rencontre des danseurs de la compagnie Via Katlehong à des musiciens du groupe Lindigo, de l'Île de la Réunion. L'un comme l'autre ont développé, à partir de chants et danses traditionnels, une identité originale qu'ils partagent pour la première fois avec le public français.


Et le mélange est tout simplement.... Magique ! Sans décors, avec des costumes minimalistes, tee-shirts et bermudas de sport, ces artistes exceptionnels par leur générosité m'ont captivée ! Leur joie de danser et de chanter est totalement communicative et beaucoup d'artistes qui pensent que faire la tête rend leur art plus crédible feraient bien de s'en inspirer.


J'ai passé pour la première fois depuis bien longtemps un peu plus d'une heure de spectacle avec une banane d'une oreille à l'autre sans aucune interruption.

Pour finir debout avec le reste du public a danser et ovationner les artistes !


Les numéros de danse empruntent à plusieurs styles traditionnels Sud-Africain, dont les danses guerrieres  zouloues (remember Johnny Clegg ?) et les fameux "gumboots" (danse avec les bottes en plastiques, à l'origine pratiquées par les mineurs noirs pour se divertir), mais actualisées et métissées de hip-hop et de danse moderne.


Franchement si vous êtes sur Paris vendredi COURREZ-Y, les places ne sont pas chères (20 euros) et si vous aimez la danse, c'est un des spectacles les plus enthousiasmants que j'ai vu depuis longtemps.


Mais au fait, vous auriez peut-être envie de le voir gratuitement, ce spectacle et de ressortir, comme moi,  avec un grand sourire aux lèvres ?


Et bien je vous en offre la possibilité : il y a deux fois deux places à gagner. Les deux premières personnes à se déclarer intéressées dans les commentaires pourront assister au spectacle vendredi soir. Vous avez jusqu'à ce soir pour laisser un com.


VIA KATLEHONG - LINDIGO

Umqombothi Kabar - Création 2010

Du 11 au 14 mai 2010 - Grande Halle de la Villette - Parc de la Villette 75019 Paris


Et merci à celle-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom et qui se reconnaîtra !

1594,AfSud_visuel2.jpg

06:00 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : danse, spectacle, afrique du sud, réunion, grande halle de la villette | |  Facebook | |  Imprimer | |

02/02/2010

Tango, tango, aie aie aie..

 

Les quelques givrés masochistes qui suivent ce blog depuis un moment savent que, depuis fin septembre, je me rends dans un cours de tango.


Après 4 ans de salsa, dont une dernière année décevante, j'avais effectivement décidé de donner une nouvelle orientation à ma carrière chorégraphique en migrant de Cuba vers l'Argentine.


Et une fois par semaine...

.... Comment dire..

.. Je rame.

 

C'est dur.

Bien plus dur que je ne le pensais au départ.


Car contrairement à ce que je j'imaginais, si le tango est apparemment moins physique que la salsa, c'est infiniment plus technique.


Imaginez que chaque partie de votre corps soit indépendante : votre tête fait un mouvement, vos bras un autre, vos hanches vont d'un côté, vos jambes de l'autre et enfin vos pieds essayent d'entraîner le tout.

Tout en tenant compte du guidage de votre cavalier et de la résistance que vous devez lui opposer.


Pour quelqu'un de normal c'est déjà relativement difficile à mettre en place.

Mais pour une handicapée de la coordination comme moi, dont les membres ont décidé de voter une autonomie massive par rapport au consignes que peut leur donner le cerveau, c'est une véritable torture..

Heureusement j'ai un partenaire compréhensif - et pas plus en avance que moi, par chance !

Et des profs gentils qui font attention à ne pas trop laisser paraître leur état de désespoir profond quand ils me voient danser. Ni leur énervement quand il doivent me ré-expliquer pour la trente-huitième fois la même chose.


Ce n'est donc pas demain la veille que je ferai des figures acrobatiques ou une démonstration de staïle à qui que ce soit.

Pour l'instant mon staïle ressemble plutôt à un panier à salade perché sur des talons qui s'accroche désespérément à son partenaire comme une moule à son rocher.


Mais je ne perd pas espoir.

D'ici 15 à 20 ans je devrais arriver à aligner trois pas acceptables d'affilée.

En chaise roulante.


Fotolia_1894662_XS.jpg



06:00 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : tango, cours | |  Facebook | |  Imprimer | |

02/11/2009

Mon truc en plume, tatala tatalatala... !


Le tango en chaussures plates... Même pas en rêve..

Le tango en chaussures de ville à talons : c'est mieux mais tu meurs juste des pieds à la fin du cours..


Il a donc fallu que je me résolve (t'as vu comme je cause bien la France avec des mots compliqués ?) à investir dans des vraies chaussures de danse de salon..

Et même dans une grande ville comme Paris, on en trouve pas partout.. Il faut se rendre dans un des quelques magasins spécialisés dont ma prof m'a donné l'adresse..


Ce qui fut une de mes missions de samedi.

Mission qui s'est rapidement transformée en partie de rigolade géante avec mon charmant vendeur... Car, outre l'énorme  choix de chaussures pour tricoter des gambettes dans toutes les couleurs et toutes les formes...


DSC00159.JPG
DSC00160.JPG

dans la vitrine et au fond du magasin, dédié aux accessoires pour la danse et le spectacle, j'ai trouvé....

DSC00167.JPG

Mon peignoir de bains et mes bigoudis..

DSC00163.JPG
Ma tenue pour le travail tout en simplicité et discrétion..
DSC00161.JPG

J'hésite entre les deux, remarque, pour aller bosser.... Avec les chaussures qui vont bien...

DSC00162.JPG

Et les accessoires adéquats...

DSC00165.JPG
DSC00157.JPG

Décontractée pour le week-end..

DSC00158.JPG

En vert, c'est pas mal aussi...

Et le bouquet final, ma tenue pour sortir..

DSC00156.JPG
DSC00155.JPG
TADAAAAAA !!!
(non tu ne rêve pas, le truc  S'ALLUME !!)


J'ai failli acheter la dernière parure (si, vraiment j'ai hésité), seul le prix très élevé m'a fait reculer.. L'autruche c'est quand même pas donné..
En revanche, j'ai vraiment investi dans la chouze. Et pour celles qui me réclamaient de voir ma paire quand j'ai annoncé que je commençais le tango...


RE-TADAAAA !
IMG_6565.JPG


Et encore, c'est un des modèles les plus discrets !! L'avantage c'est que, certes c'est un investissement, (mais pas tellement plus onéreux qu'une belle paire de chaussures de ville) mais qui va durer quelques années et que  je peux AUSSI aller danser en soirée avec.

Finis donc les cors au pieds sur le dancefloor !! Je vais pouvoir être la reine de la piste et danser jusqu'au bout de la nuit, je dirais carrément 21.30 h , 21.45 h...

En conclusion, je voulais remercier chaleureusement Mady Boutique, 28 rue Condorcet, Paris 9è de m'avoir reçu et conseillé aussi gentiment et d'avoir supporté mes aneries pendant plus d'une heure !!

Si vous cherchez une paire de chaussures de danse de salon ou de spectacle sur Paris, allez-y de ma part. Ou visitez leur site pour vous imaginer en danseuse du lido !

Euh, en fait, non, n'y allez pas de ma part. Vous risquez de vous faire bombarder de tomates..
MOUAHAHAHAHHA...

NB : je tiens à préciser que je n'ai aucun intérêt dans le magasin, c'est juste l'accueil et la marchandise qui m'ont séduite !

 

 

Pour terminer, comme je l'avais évoqué samedi, j'ai remplacé ma vieille blogroll par la top blogoliste du mois..

J'ai tenté de prendre des blogs dans des catégories aussi variées que possible et parce qu'il fallait bien en sélectionner 4/5 pour commencer ce mois-ci :

  • Camille pour les blogs de filles parce qu'elle me l'a demandé (c'est un bon argument)  et parce que la demoiselle a une vraie écriture originale
  • Olympe pour les blogs d'opinion parce qu'elle m'a fait un énorme caprice pour "en être" et qu'elle réveille la féministe qui parfois s'endort en moi
  • Cathy pour les blogs de cuisine. Parce que c'est ma fournisseuse officielle de cannelés. Et que j'aime bien son blog et sa façon de présenter les choses.
  • Plastie et Cie pour les blogs de parisiennes. Une découverte toute récente. Et une jolie rencontre. J'ai bien aimé l'histoire de son blog.
  • Gaël pour les blogs d'humeur. Pour le quota de testostérone de la sélection, parce que nos blogs ont failli avoir le même nom et qu'il est une chouquette intersidérale..

Et exceptionnellement pour le démarrage, je rajoute :

  • Angélita : parce que c'est certainement ma plus ancienne et plus fidèle lectrice..

06:00 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (61) | Tags : tango, chaussures, plumes, costumes, spectacles | |  Facebook | |  Imprimer | |

08/10/2009

Yo soy una tanguera !!

Après plusieurs billets, râleurs et très revendicatifs, perdons-nous dans la beauté, la douceur, l'harmonie voire, j'ose à peine le dire...

.... L'amour ???

Oui, le monde est beau, le monde est merveilleux quand on danse le tango...

Après 4 ans de salsa dont une dernière année dans un cours qui ne me plaisait plus j'ai décidé de succomber à l'attraction fatale et vénéneuse de la danse venue d'Argentine...

Vénéneuse car née dans la rue. Où au début du XXème siècle, faute de femmes, pour cause d'immigration masculine massive, les hommes le dansaient entre eux.. Et pratiquée les bordels. Où  les jeunes bourgeois venaient s'encanailler avec cette danse impudique qu'ils ne pouvaient partager avec les jeunes filles de bonne famille.

Le tango est une parade d'amour dont la technique est avant tout basée sur la marche. C'est ce que j'ai appris dans ce premier cours. Et sur la connexion entre le couple. L'homme donne le tempo, la femme suit, comme souvent dans les danses latines

MAIS

La femme doit résister. L'homme doit donc user de toute sa force virile pour l'obliger à faire ce qu'il veut.

Et moi la force virile, ça me...

Enfin bref.

Donc la danse, mais également le cours et les deux profs m'ont plu.  J'ai même eu des compliments sur le fait qu'avec 3 semaines de retard sur les autres, je m'en sortais plutôt pas mal. (Etonnant car généralement les profs de danse sont tous des peaux de vache sadiques). Alors que deux autres filles arrivées en même temps que moi pataugeaient lamentablement.

C'est normal, leur ai-je expliqué : je suis la grande Manu. Une heure de cours, et hop, je fais carrément les compétitions de danse.

Ils se sont alors évanouis, submergés par l'émotion de savoir que je fréquentais leur modeste académie et j'ai du les réanimer.

(C'est parfois pénible d'être la grande Manu. Vous êtes obligés de ramasser les gens qui se vautrent sur votre passage. Je vous assure, je sature).

Et cerise sur le gâteau, je suis désormais intégrée au groupe google Tango de mes profs..

J'ai enfin des amis !!

J'ai même reçu mon premier email hier matin même... Que je me suis empressée d'ouvrir (car je n'avais pas d'amis, donc je ne recevais pas d'emails) ... pour découvrir une dame très occupée avec un zizi dans la bouche..

Chouette, je me suis dit, ça commence plutôt pas mal.

Suivi d'un autre email affolé de mes profs qui s'excusaient platement. Leur compte avait été spammé.

C'est pas grave, je vais continuer les cours quand même.

Et si vous êtes sages je vous ferais une démonstration...

... Dans dix ou quinze ans ...

MOUAHAHHAHAHAH

pt13106.jpg

06:00 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (69) | Tags : tango | |  Facebook | |  Imprimer | |

26/04/2009

Vive la danse !!

Rarement une chorégraphie aura suscité autant de reprises.

Et pourtant, le "Single Ladies" de Beyoncé  n'a rien de fascinant. Les pas ne sont pas très compliqués, le décor est minimaliste et les costumes... euh... aussi.

Après de multiples pastiches sur internet, la chanson vient d'être utilisée par Trident, une marque de chewing-gums pour créer l'évènement à Londres.

A la manière d'un "flashmob" une centaine de danseuses se sont regroupées discrètement  sur Picadilly Circus pour se mettre à danser "Beyoncé style" au coup de sifflet ..

Pas mal ceci dit..

Et pour ceux qui auraient passé la dernière année sur mars et qui ne connaitraient pas l'original !!



Enfin pour terminer, parce qu'on est quand même là pour rigoler, la parodie la plus ... Enfin la plus ... quoi...

 

Et n'oubliez pas demain l'évènement planétaro-galactique en direct live et en stéréo polyphonique THX à roulettes sur ce blog et celui de Sandra !!

06:00 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : beyoncé, pub, single ladies, trident | |  Facebook | |  Imprimer | |

13/03/2009

Vive la danse..Numéro.. Euh, j'ai oublié..

... J'avais commencé une série avec numérotation, mais j'ai perdu le fil en route..

C'est ça d'avoir un seul neurone de blonde..

J'adore la danse sous toute ses formes. C'est pour celà que je suis absolument fan de Julie, bloggeuse, danseuse et chorégraphe qui dispense actuellement ses talents à l'autre bout du monde en Nouvelle-Zelande..

Enfin, je dis que je suis fan, en fait je la déteste..

Elle m'a volé ma vie.

A deux ans et demi, ma vocation profonde était danseuse étoile.

Malheureusement, une coordination inexistante entre mes membres et mon cerveau (mon cerveau PENSE à des mouvements mais mes membres vivent leur vie de façon autonome et en exécutent d'autres) ; une souplesse de planche à repasser et un physique aberrant à base de jambes courtes et de fesses dodues m'ont empêché de réaliser mon rêve.

Aujourd'hui chaque fois que je vois un tutu ou un justaucorps, je m'effondre en larmes et on est obligé de me faire une piqûre de valium.

Vous comprenez pourquoi je hurle en permanence sur tout le monde : je suis aigrie et ma vie est un naufrage total.

Pour en revenir à Julie, non seulement elle peut vivre de sa passion, MAIS en plus elle a un chéri créatif !

Ensemble ils ont imaginé et réalisé cette vidéo (pour un concours), qui m'a bluffée. Je lui ai donc promis que je la mettrais sur mon blog dans la série "Vive la Danse"..

Et comme Manu n'a qu'une parole.

Au fait, une dernière chose, si vous trouvez ça BIEN, vous vous exprimez ici. Si vous n'aimez pas, vous allez vous plaindre chez Julie.

Faut pas exagérer non plus, ma bonté a des limites...


Rainbows in Motion from Nicolas Plaire on Vimeo.

 

Et si vous voulez un double dose de Manu aujourd'hui, je raconte aussi, pour ceux qui ne l'auraient pas encore lu une étape de mes vacances d'été 2008 en Floride en guest chez Kriss...

06:00 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : danse, vidéo | |  Facebook | |  Imprimer | |

02/12/2008

Alors tu penses que tu peux danser - Avec Nico...

Naan, je vais pas vous parler du nain,  et spéciale dédicace à Julie, sans qui je n'aurais jamais connu ce qui suit...

Aux USA existe une émission qui est le pendant de Nouvelle Star, version danse.  Et que j'avais découvert d'un oeuil lors de mon séjour Floridien cet été.

Ce programme s'appelle "So you think you can dance" - Alors tu penses que tu peux danser en VF.

Le principe est grosso-modo identique au télé-crochet musical : auditions face à un jury, top 100, puis 20 finalistes,

Les 20 finalistes - 10 garçons et 10 filles sont mis en couples et exécutent des chorégraphies dans tous les styles possibles - qu'ils tirent au sort et qu'ils ont une semaine pour préparer. Chaque semaine une fille et un garçon sont éliminés. Les couples sont reformés au gré des éliminations. Arrivés au Top 10, les danseurs sont jugés non plus en couple, mais individuellement. Pour les chorégraphies en duo,  les couples sont faits et défaits chaque semaine par tirage au sort, jusqu'à la finale qui oppose les 4 meilleurs danseurs.

Cette émission est déclinée dans plusieurs pays. Dont le Canada, dont  je vais vous causer ci-dessous...

Car dans la version Canadienne, cette année,  il y a NICOLAS ARCHAMBAULT...

Et NICOLAS ARCHAMBAULT, le gars, il arrive sur scène et il danse et on pardonne au Québec de nous avoir envoyé Céline Dion.

Oui, dans ce cas, on embrasserait même le Québec sur les DEUX JOUES... Oui, je le dis le Québec devient la terre promise !!

Car quand NICO danse, moi (et Julie) on se transforme en mopettes à sol aplaties et  larmoyantes et on fait HIIIIIIIII comme des midinettes en folie  devant notre écran ...

Bon, je sais vous vous en fichez, de la danse et de Nico, mais tant pis, ça en fera plus pour moi (et Julie). En revanche va falloir qu'on élimine les 2 millions de Canadiennes hystériques qui hurlent à chacune de ses apparitions...

Vous vous en fichez toujours, bon, je vous montre pas la photo alors ? Si ? Comme vous voulez....

 

streetStylin_sept07_Nico.jpg


Hin, hin, tient c'est bizarre, la danse vous intéresse d'un coup ??? D'accord les filles, vous allez pouvoir supporter un petit extrait alors...



 

C'est bon, là, arrêtez de crier, je vous le prête... Mais après vous nous le rendez, parce qu'avec Julie, on a décidé de faire un ménage à trois...

HIIIIIIIIIIII

Si l'émission vous intéresse, et si vous voulez du Nico à hautes doses Julie en met de larges extraits sur son excellent blog !!!

 

Et n'oubliez pas de voter dans le sondage ci-contre pour votre "Faites-moi rire" favori. Les oeuvres des participants sont LA

06:00 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (39) | Tags : so you think you can dance, canada, nicolas | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/09/2008

Je vous avais prévenu

... Ce soir, reprise de la ...

 

Et donc note courte....

Mouahahaha... A demain mes chonchons...

 

22:27 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : salsa | |  Facebook | |  Imprimer | |