LES PENSEES DE MANU

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2013

T'en veux de la coque ?

Non, je ne vais pas te proposer des substances illicites.

C'est interdit.

En revanche, exceptionnellement je vais te proposer un petit concours.

Normalement je ne le fais plus.

Mais une copine m'a demandé gentiment en se traînant à mes pieds et en hurlant "S'IIIIIILLLLLL TEEEE PLAIIIIIIIT" j'ai donc décidé de faire mon acte de bonté annuel.

Tu as un smartphone ou une tablette ?

Probablement.

Tu as coeur de le protéger ton téléphone ou ta tablette chéri(e), en lui octroyant une enveloppe aussi efficace que jolie ?

Certainement.

Tu voudrais qu'elle soit totalement à ton goût ?

C'est possible.

Lakokine est depuis 2010 leader sur la personnalisation de coques pour smartphones et tablettes avec son large choix et une technique d'impression de qualité. 

Avec plein de modèles pour smartphones et tablettes compatibles avec la plupart des grandes marques.

Sur le site tu peux soit trouver un modèle rigolo comme ceci (trop chou le lapinou)

747-1171-large.jpg

 

Soit, surtout, des parures 100 % personnalisée avec la photo de ta mère, de ton chien, de tes enfants, de ta maison de campagne, de ton amant ou de Justin Bieber, si tu veux.

Moi par exemple, j'opterais volontiers pour un modèle sobre et de bon goût du style

Sans titre.jpg

Hem, oui, bon, enfin bref...

 

Et bien cette housse pour tablette ou étui/coque pour smartphone 100 % toi, 100 % unique je te l'offre avec Lakokine.

Pour une valeur de 29,90 euros très précisément.

Il y en aura 2  à gagner.

Pour cela il suffit simplement de me laisser un commentaire.

Je tirerai 2 commentaires au sort.

Leurs rédacteurs recevront des codes qui leur permettront de se confectionner la parure de leur choix sur le site de Lakokine.

Pas difficile donc. Tu vois, quelques mots et hop ! La coque, l'étui ou la housse de tes rêves.

Ah j'introduis juste une légère subtilité dans le concours.

Tous les commentaires comportant les mots  "veux", "bien" et "gagner" seront systématiquement éliminés.

Ca vous obligera à être plus créatifs(ves).

Oui, c'est dictatorial et élitiste, mais c'est mon blog, je fais ce que je veux.

 

Vous avez jusqu'à samedi 12 h.

J'annoncerai les gagnants en bas de ce billet dimanche matin.

Allez hop.


EDIT DU 21 AVRIL

Les deux gagnantes des codes pour des coques personnalisables sont

CHALIPETTE ET THE PARISIENNE

Envoyez-moi vite vos adresses mail (emanu124@live.fr)

Vous devriez recevoir vos codes dans les meilleurs délais.

Bravo à vous et merci à toutes les participantes !


 

06:00 Publié dans Concours | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : lakokine, coque, smartphone | |  Facebook | |  Imprimer | |

16/04/2013

La ch'tite recette qu'elle est bien


Tu as envie d'un croque-monsieur et tu es dans ta période "OH MON DIEU IL VA FALLOIR RESSORTIR LE MAILLOT DE BAIN" ?


No problemo.


Manu est là pour te sortir du pétrin et caler tes envies de trucs un peu plus réjouissifs que du céleri en branche avec du fromage blanc

Je ne te dis pas que c'est totalement maigre, mais j'ai eu  u
ne petite idée de tartine à la manière du croque-monsieur un peu plus light.

2 tranches de pain grillé bien chaudes (si possible complet le pain grillé c'est mieux) coupées en carré.
1 tranche de chèvre fine  - le chèvre c'est moins calorique que le gruyère ou l'Emmental
1 fine tranche de bacon : le bacon c'est assez maigre

Tu empiles le tout. Et hop.

Pas de poêle, pas de graisse ajoutée, pas de beurre.

De la salade verte, une salade de haricots verts, ou une salade de pâtes en accompagnement, un fruit, et tu as un petit repas chaud, bon, et plus léger qu'un croque-salade classique.

Et en prime validé sur Facebook par la grande Mercotte, elle-même.

Caution de premier choix, donc. 

Son conseil : le pain à l'épautre à la place du simple pain complet.

Mon conseil : je pense qu'un pain aux noix-chèvre-bacon ça se tente aussi (bon le pain aux noix c'est un poil plus calorique, mais enfin, faut pas exagérer non plus)

Si tu es sage, tu peux même ajouter un petit verre de vin blanc pour le goût.


Voilà.

Ne me dis pas merci.

Vénère-moi, ce sera suffisant.

Tartine, Croque-Monsieur, chèvre, pain, bacon

 

Non ce n'est pas la photo de la chose.

Je n'ai pas eu le temps de prendre un cliché

J'ai tout mangé avant

06:00 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tartine, croque-monsieur, chèvre, pain, bacon | |  Facebook | |  Imprimer | |

15/04/2013

Parfois, la vie est un roman

Ma vie est somme toute assez linéaire.

A part quelques sorties de route.

Celle de mes parents en revanche a été assez chaotique.

Un jour éventuellement j'en ferais une saga.

Entre parentèle foldingue et aventures (pas toujours drôles d'ailleurs) il y aurait vraiment matière.

Entre autres épisodes ma mère a été planquée pendant la guerre dans un des établissements chics de Paris : Notre-Dame-de-Sion. Où les jeunes filles du 16ème et les fils et filles de font encore leurs études secondaires aujourd'hui.

L'ordre s'était donné la mission de cacher des enfants juifs pendant la guerre, parce que ses fondateurs Théodore Ratisbonne et son frère Alphonse, étaient tous deux issus d'une famille juive de Strasbourg et convertis au catholicisme. La congrégation prèche depuis toujours pour le rapprochement avec les juifs. Le rapprochement, voire la conversion en deuxième intention d'ailleurs. C'est ce que les petites soeurs ont essayé de faire pendant toute la durée de la guerre d'ailleurs.

Mais bon, elles ont permis à de nombreux enfants de passer entre les mailles du filet, on ne peut que les remercier de l'avoir fait.

Ma mère y avait rencontré une jeune fille de bonne famille, les Saint-Amand.

Avec sa petite camarade, elles faisaient les 400 coups, usant la patience des soeurs. 

Mlle de Saint-Amand était plutôt du genre remuante et farçeuse. Et semblait partie pour faire une jeune fille assez zazou. (Les hipsters de l'époque)

Après la guerre, la copine de ma mère lui annonce un jour contre toute attente qu'elle rentre dans les ordres. Et puis la vie les sépare.

Ma mère ne rompt jamais vraiment les ponts avec l'école qui l'a accueillie prenant des nouvelles de loin en loin. Il y a quelques jours, elle appelle et tombe sur une soeur.

Elle discutent quelques minutes et ma mère réalise .... Qu'il s'agit de sa copine d'enfance.

Elle est effectivement rentrée dans les ordres, et restée depuis à Notre-Dame-de-Sion.

Apparemment la demoiselle de Saint-Amand se souvient de tout et malgré ses voeux est restée assez facétieuse et très vive.

Un genre de soeur Emmanuelle du couvent pour jeunes filles de bonne famille, avec de l'humour et un zeste de rock'n roll.

Elles ne se sont donc pas vues depuis près de 70 ans. 

Et vont bientôt y remedier. 

La vie est décidément parfois un roman.

Et même mieux qu'un roman, parce que c'est la vie.

Fotolia_50226456_XS.jpg

 

Enfin peut-être pas à ce point,  la soeur, mais assez rock'n roll quand même, visiblement


12/04/2013

Tu sais que tu vis en 2013 quand...

De temps en temps je ressors des archives un vieux vieux billet et je le remets au goût du jour pour l'exercice de style.

Au temps préhistoriques de ce blog, j'avais commis  fin 2007 "tu sais que tu vis en 2007, quand...".

5 ans et demi et quelques ajustements plus tard, adaptons-le donc à l'air du temps.

Marrant au passage de revoir dans tes propres billets que seulement 5 ans et quelques en arrière, on ne parlait pas encore des tablettes, ni de la télé connectée, et que les réseaux sociaux n'étaient fréquentés que par quelques initiés. Les hipsters étaient encores des branchés. Sarkozy venait de se faire élire et était encore officiellement marié à Cécilia. Liliane Bettencourt était considérée comme une vieille dame très digne. La bimbo made in France s'appelait encore Loana. Lady Gaga commençait tout juste sa carrière. Justin Bieber sortait des couches. Avatar n'était pas encore sorti et le cinéma était encore en 2D. Et Barack Obama n'était même pas encore le premier président noir des Etats-Unis.

Moi-même, dans ma sphère proche,  je ne connaissais pas encore beaucoup des gens que je fréquente aujourd'hui, que j'ai rencontré grâce à la blogosphère ou les réseaux sociaux et je savais à peine intégrer une image dans un billet. Quant aux mots "crowdfunding" "Community Manager" ou "Code HTML", c'était du chinois.

Quasiment une autre époque.

Ma vie, notre vie a imperceptiblement mais certainement changé en très peu de temps. 

Donc

Tu sais que tu vis en 2013 quand : 


1. Tu tapes ton mot de passe Instagram sur le micro-onde au lieu du code du programme de décongélation.

 
2. Ça fait des années que tu n'as pas regardé une série à la télé. 


3. Tu n'as plus que des 06 ou 07 dans ton répertoire et plus aucun fixe.


4. Tu parles à ton collègue qui a le bureau en face du tien par communicator.


5. Tu as perdu le contact avec tes amis ou ta famille, parce qu'ils n'ont pas de profil Facebook.


6. Tu arrives chez toi après une longue journée de travail et tu cherches le système de visio-conférence. 


7. Tu fais le zéro sur ton téléphone du domicile pour prendre la ligne.

  
8. Tu ne regardes plus une émission de télé sans live-tweeter en même temps.


10. Toutes les pubs télé ont un @achetezmescoquillettes en bas de l'écran.


11. Tu paniques si tu sors de chez toi sans smartphone et tu fais demi-tour pour le prendre. 


12. Tu te lèves le matin et la première chose que tu fais c'est de te connecter à internet avant même de prendre ton café. 


13. Tu inclines ta tête sur le côté pour sourire, comme un smiley.  


14. Tu es en train de lire ce texte et tu acquiesces et souris en inclinant la tête sur le côté.


15. Tu sais déjà à qui tu vas faire suivre cette liste.

 

16. Tu écoutes des vinyls, c'est tellement mieux.

 

17. Tu a acheté un Ipad quand ton ou ta conjoint(e) avait écrit "tablettes" sur la liste de courses (alors qu'il ou elle voulait juste des pastilles pour le lave-vaisselle)


18. Tu regardes trop d'écrans en même temps pour t'apercevoir qu'il n'y a pas de numéro 9 dans cette liste. 


19. A l'instant, tu parcours le message pour vérifier qu'il n'y avait pas de numéro 9 dans la liste. 

 

Bienvenue en 2013

2013,tendances

 


06:00 Publié dans Tendances | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : 2013, tendances | |  Facebook | |  Imprimer | |

11/04/2013

Est-ce que je n'aime plus le cinéma ?

Avec un grand-père photographe de plateau et un père cinéphile, je suis un peu née avec une bobine de film dans le sang.

Enfant, je ne loupais pas un dessin animé ou un classique français ou étranger  que ce soit en salle ou à la télé. Et nous avions avec mes parents de longues conversations de critiques amateurs post-visionnage  sur les toiles vues tous ensemble.

Ado, les salles obscures étaient ma deuxième maison et le ciné-club mon ami. Je crois avoir ratissé large du film grand public aux ovnis expérimentaux des années 70. En passant par le film social, d'auteur, de genre, enfin quasiment tout ce qui pouvait se visionner sur un écran grand ou petit format.

Et oui à l'époque, jeune padawan, même si ça te parait extra-terrestre on avait MEME pas de magnétoscope ni de cassette vidéos. Encore moins de DVD ni de VOD.

Il fallait SORTIR pour se faire un cinoche.

Je me rappelle encore des claques régulières que je prenais en salle. Des moments où scotchée à mon fauteuil inconfortable le plus souvent je pensais "ah waou" dans ma tête en sentant bien que mes voisins étaient sur la même longueur d'onde. De la chasse à la VO. Des cinémas de quartier. Des salles d'art et d'essais. 

J'ai vu des films à leur sortie devenus mythiques aujourd'hui, et d'autres qui sont complètement oubliés, mais qui m'ont quand même apporté de la joie, du plaisir, de l'émotion sur le moment.

Et j'ai longtemps, très longtemps ressenti encore cette claque, ce plaisir visuel et presque charnel qu'on peut avoir à partager une émotion sur grand écran avec toute une salle.

Jusqu'à il y a approximativement 5 à 6 ans.

Depuis ces dernières années, la claque cinématographique est une espèce en voie de raréfaction.

En déjeunant hier avec mes collègues, au cours d'une conversation portant sur le sujet, je me suis aperçue que j'avais peine à rassembler deux ou trois films qui m'avaient sinon marquée, au moins fortement plu sur l'année passée.

J'ai réussi à citer péniblement Argo, Royal Affair et Looper.

Essentiellement pour l'originalité des scénarios.

Pour le reste ? Déception après attente, ennui, ennui, et re-ennui. En vrac et parmi d'autres : Cloud Atlas ? Long, inégal et bof. Happiness Therapy ? Scénario vu, vu et re-revu. The Place Beyond the pines ? Long, trèèès long et dormitif. Inception ? (pas vu avant et visionné la semaine dernière). Pas rentré dedans. Prométheus ? Mitigé. Django ? Pas aimé DU TOUT. Batman ? Marion Cotillard. 

En résumé la liste des films qui m'ont laissé indifférente, voire plus si non-affinités est largement plus longue que l'inverse.

C'est à ce stade que je me suis auto-introspectée (heu, c'est un peu trop, là, je pense) en cherchant au fond de mon neurone de la blasitude, s'il était rempli.

Et il l'était plus ou moins, certainement.

On ne traverse pas près de 50 ans de pellicules sans avoir à un moment donné de plus en plus de mal à être étonnée, éblouie, subjuguée, bouleversée, émue. Surtout si les 50 ans comptent une certaine cargaison de chefs-d'oeuvres.

Mais, à ma décharge et en y réfléchissant un peu, essaye de ton côté de me citer les films que tu juges mythiques depuis disons, le début des années 2000.

Sachant que pour qu'un film soit jugé culte, il faut quand même quelques années de recul.

Pour ma part, spontanément, je n'en ai trouvé qu'un. Ou plutôt 3 : la trilogie du Seigneur des Anneaux. 

Attention, je te parle de de citation spontanée. Après face à une liste, il y a certainement d'autres titres qui te reviennent.

3 films en 13 ans. En spontané. Pas terrible.

Pour me conforter dans ma conviction, j'ai eu il y a quelques mois une conversation avec un professionnel de la profession. Qui m'a confirmé que les films coûtant tellement cher aujourd'hui, on tente de limiter les risques au maximum. Du coup on essaie de reproduire encore et toujours des formules qui fonctionnent. 

Pas de risque = pas d'audace = pas d'originalité = une impression d'uniformité.

Seule note positive dans cette tristesse cinématographie, la créativité n'est pas défunte.  Elle s'est juste déplacée. Sur les séries.

Elles sont moins chères à produire, on peut les arrêter en cours de route en cas de flop, on laisse plus de liberté aux réalisateurs. 

Du coup on trouve des petites pépites.

Je ne vais pas m'amuser à lister les nombreuses séries portées au firmament par des fans en état de manque entre chaque épisode et dont la dernière illustration est Game of Thrones. 

Tu peux faire ton top 10 tout(e) seul(e) dans ce domaine, ce n'est pas le choix qui manque, contrairement au grand frère cinéma.

Sinon j'ai pleinement conscience que ce billet fait "de mon temps, c'était mieux".

Non, ce n'était pas mieux, on s'emmerdait pas mal aussi, c'était différent, c'est tout.

Et il y a quand même encore des films que j'ai hâte et envie de voir et des bonnes surprises qu'on attendait pas du tout.

Je ne suis pas tout à fait rigidifiée. 

Pas encore.

 

Fotolia_39180609_XS.jpg

 

 

 

 

 

09/04/2013

Le point beauté printemps-été. Vive la légèreté

Le printemps est là.

Si si, on y croit.

Tu va voir, tu vas bientôt pouvoir ressortir tes petites jupes et tes blouses légères. 

Et quand on s'habille léger on a envie de légeritude dans les cosmétiques aussi.

Tu n'imagines pas mettre un gros pull quand il fait 25 degrés ? 

Moi je n'imagines pas mettre un parfum lourd ou un fond de teint très épais quand la température devient estivale.

Voici donc quelques petits produits qui m'ont plu pour accompagner le retour du beau temps et que je ne peux que te recommander chaudement.

Et il y en a dans toutes les gammes et pour tous les budgets !!

Chez Shiseido d'abord

LE truc pour hydrater,  illuminer et unifier ton teint en été (et le reste de l'année si tu n'aimes pas le fond de teint) c'est la BB crème.

Il y en a désormais dans quasiment toutes les marques, mais j'ai eu le plaisir de tester celle-ci. Et franchement, essayée, adoptée aussitôt.

Pour parodier un célèbre slogan, elle est mini-poids, mais elle fait le maximum.

Une peau souple, douce et unifiée toute naturelle, avec la caution qualité de Shiseido. Elle convient à tous types de peaux et existe en 2 teintes. Plus aucune raison de zapper la case teint quand les beaux jours arrivent. Mon éponge spéciale teint en frétille d'impatience...

4268.jpg

Comme je te le disais plus haut, au rayon parfum, les odeurs voluptueuses et la chaleur ne font pas bon ménage. C'est même un des repousse-amour les plus efficaces que je connaisse. Quand la chaleur arrive, j'abandonne mes parfums d'hiver pour privilégier les odeurs fraîches surtout celles à bases d'agrumes un peu du style eaux de cologne.

Je voue par exemple un amour sans limite à Fleurs de Citronniers de Serge Lutens que je boirais volontiers par litre entier si son prix n'était pas aussi élevé que les dépôts de Jérôme Cahuzac en Suisse.

C'est pourquoi j'ai littéralement flashé odorativement parlant sur la dernière création parfumée de la marque :  Zen Sun. Un pschitt d'agrumes légèrement fleuri. Ca faisait un bon moment que je n'avais pas autant accroché avec une eau de toilette, tant malheureusement aujourd'hui les nouveautés ont une fâcheuse tendance à se ressembler toutes.


printemps,été,dove,shiseido,yves rocher

 

Et la version masculine a été également essayée et adoptée immédiatement par mon fils qui apprécie sa légèreté spécialement adaptée à un jeune homme.

Pour finir, encore une fois, je ne le répèterais jamais assez, le soleil c'est bien mais à toutes petites doses et surtout bien protégée. Pour ma part, sans aller jusqu'au fait de me mettre de la crème même en ville, je limite l'exposition et je me tartine le plus possible. Avec ma peau laiteuse, l'indice 30 est un minimum, et l'indice 50 c'est plutôt pas mal. Shiseido met toute son expérience pharmaco-dermatologique (rappelons que son premier produit lancé à la fin 19ème siècle était un dentifrice),  en combinant un dispositif anti-âge associé à des propriétés de haute résistance à l’eau mais qui reste facilement éliminable sous la douche.

 

printemps,été,dove,shiseido,yves rocher


Shiseido ou pas : PROTEGEZ-VOUS. 

 

b2933bc69c7d11e28eb922000a1fbc88_7.jpg

Chez Yves Rocher pour être jolie et fraîche aux beaux jours on aime les couleurs qui font shebam, pop, blop, WIZZZZZ

Sans titre.jpg

 

Avec la  gamme couleurs nature, ton make up sentira l'été avec de nouvelles couleurs et de nouvelles textures à la tenue irréprochable. 

 

YR3.jpg



Le maquillage résiste à l’eau, à la chaleur, et même au plus longues journées de l’année, tout en confort. 

Une collection haute en couleurs et en tenue. Avec une déclinaison complète allant des yeux à la pointe des ongles avec des vernis très tendances.

 

YR 2.jpg

Enfin, une découverte à prix très doux en grande distribution. Et douces aussi sont les textures de la gamme Dove pour vous réveiller le matin. J'aime particulièrement un produit très malin : mon soin cocooning. Une crème-huile de douche aux senteurs onctueuses avec une touche de miel qui laisse un vrai film hydratant pendant et après la douche. Une bénédiction pour les paresseuses comme moi qui font parfois l'impasse sur la crème hydratante pour le corps.

Soin%20coconing%20huile%20creme%20Lrg272-255199.png

Ce qui ne t'empêche nullement de te rendre ENCORE plus douce avec le lait pour le corps Nutrition Essentielle formulée pour nourrir en profondeur, notamment les peaux les plus sèches...

111_SC_NutritionEssentielleLC_lrg272-62253.png

 

Adopté et essayé aussi le masque color care 1 minute. De la douceur rapide jusqu'à la pointe des cheveux sans avoir à laisser poser le produit pendant des heures. Et une couleur lumineuse ! C'est une vraie-fausse blonde qui te le garantit ! Format tube, idéal pour glisser dans ta trousse de toilette de vacances et hydrater ton cuir chevelu à chaque lavage.

 

Soin%20COLOR%20CARE%20lrg272-251664.png

 

printemps,été,dove,shiseido,yves rocher


Je crois qu'avec tout ceci ta trousse de vacances est prête. Reste à trouver le séjour qui va avec.

Mais là, je te laisse. Je ne vais quand même pas TOUT faire à ta place

Faut pas exagérer, non plus.

 

 

 Photos : Shiseido, Yves Rocher, Dove et moi

 

 

06:00 Publié dans Beauté | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : printemps, été, dove, shiseido, yves rocher | |  Facebook | |  Imprimer | |

08/04/2013

La GGP ? C'est le star-system....

Je suis une habituée de la GGP depuis... La nuit des temps ou presque.

C'est normal, vu que son organisatrice chic et choc, Sandrine Camus,  est mon binôme et ma femme en ligne.

Après le café Carmen et la Favela Chic, la soirée investit aujourd'hui un nouveau lieu : le comptoir général sur le bord du Canal Saint-Martin à Paris.

Un joyeux bazar avec vieilles publicités et mobilier "dans son jus" installé dans une ancienne usine. 

comptoir-general-paris-location_2xsn5_14lr2k.jpg

 

Une raison de plus pour ne manquer l'évènement pour rien au monde.

Car je ne connaissais pas le lieu avant la soirée. J'y retournerais d'ailleurs éventuellement pour un brunch, j'ai aimé l'atmosphère.

Atmosphère, atmosphère, est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère crierait Arletty dans Hôtel du Nord, dont l'action se déroule justement sur le Canal. L'action, mais pas le tournage, puisqu'il a eu lieu  en studio et en décors, pour la petite histoire, mais arrêtons de digresser...

Et pour info, et te permettre de situer l'endroit, les lancements de l'émission "les nouveaux explorateurs" sur Canal + y sont tournés.

Cependant

Je vais peut-être réfléchir à deux fois avant d'y retourner à la GGP.

L'accueil passé, j'ai à peine pu goûter au cocktail spécial soirée (rose forcément, rose)  concocté par Bailey's à base de sa célèbre crème de whisky...

18824_612163688798490_1341718732_n.jpg

66e67dc09d5211e2957d22000a1fa40f_7.jpg

De déguster une glace Amorino. Ce qu'en vraie parisienne, je n'avais évidemment encore jamais fait. Les vrais parisiens ne vont pas dans les endroits recommandés, c'est à ça qu'on les reconnait.

534860_612153588799500_896272640_n.jpg

(oui, c'est moi là au fond en train de me gloutonner avec les copines)

Au passage la pistache d'Amorino est une tuerie que je vous recommande vivement si vous avez un magasin dans votre circonscription.

Et enfin de prendre quelques renseignements au stand Epson en vue de l'acquisition d'une imprimante-scanner, ce pour quoi l'héritier numbere tou me tanne depuis quelques mois (mamaaaaan j'ai besoiiiinnn d'une imprimaaaaante pour mes étuuuuudes).

QUE J'AI PASSE MA SOIRÉE A EMBRASSER DES GENS (salut, tuuu-vaaaas-bieeeen) 

EURK.

J'AI HORREUR D'EMBRASSER DES GENS.

Et à répondre aux sollicitations diverses et variées.

Y compris une demande d'autographe.

Non, je ne rigole pas. Pire qu'une femme politique en campagne sur un marché le dimanche.

Du coup, double effet kiss cool : j'avais un melon un béton armé. Il est désormais en titane intergalactique.

Mais également, et malheureusement, je n'ai pu ni goûter à la superbe pièce montée faite spécialement pour l'occasion par Pure Tentation, le petit pâtissier qui monte ...

482853_612154762132716_608596804_n.jpg

 

Ni faire le photo call chez Florette, histoire de flamber un peu plus en photo.

Ni même aller me faire poser des faux-cils chez Bailey's, qui, plus de faire des cocktails roses, avait décidé de rendre les filles jolies, avant d'aller me faire maquiller chez Bare Minerals pour rendre mon teint de pêche encore plus pêche.  

Et pour aller me coucher après. Oui, j'adore dormir maquillée avec des faux-cils, sache-le, ça va avec mon statut.

536638_612163842131808_495371936_n.jpg

17802_612163705465155_1806731717_n.jpg

Je suis DEPITEE.

Sachez-le, les quelques 200 minettes qui m'ont EMPECHEE de profiter de la soirée.

Je vous déteste toutes.

Heureusement notre hôtesse avait tout prévu. 

Un joli iris pour fleurir notre intérieur offert par Bulkypix

303309_612163178798541_1728951599_n.jpg

Et un ENORME sac de goodies.

 

b692e6469d6711e2a5e422000aaa08f8_7.jpg

Dont je signale au passage que la pochette SOS est THE élément  qui manquait à ma vie jusqu'à présent. Je n'aurais plus jamais besoin de demander une lime, une pince à épiler ou du fil à mon entourage et je vais pouvoir passer pour la sauveuse de l'humanité en cas de goutte au nez ou d'ongle cassé de mes collègues ou copines.

Je signale également que mon fils aîné à kidnappé la brosse à dents (au moins il est propre c'est une consolation) et que le cadet s'est exclamé en voyant la mini-souris "oh ça tombe bien j'avais besoin d'une souris portable".

Ne fais jamais d'enfants. Jamais. Et ne dis pas que je ne t'ai pas prévenu.

Sinon, je te conseille vivement de te précipiter quand la GGP8 s'organisera.

Car finalement, même si je râle comme d'habitude, on y passe une excellente et enrichissante soirée évidemment.

Mais je te préviens, si tu viens NE ME DEMANDE PAS DE T'EMBRASSER.

Ca suffit maintenant.

 

(Photos : GGP et moi-même)

06:00 Publié dans Sorties | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : ggp, epson, bare minerals, florette, pure tentation, bailey's, bulkypix, amorino | |  Facebook | |  Imprimer | |