Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2013

Antoine, tu De Caunes

Donc, je suis un peu bloquée chez moi, une cane en sucette et la tête pas très claire à cause de la pilule magique qui efface la douleur.

J'en suis donc réduite à des allers-retours limités et une réflexion minimaliste sur la place de l'homme dans l'univers.

La télé me permet donc d'avoir de rares instants de lucidité et de pensée cohérente. A défaut d'autre chose.

La télé donc,  et son mercato annuel. Notamment l'affaire Le Grand Journal.

Le départ très médiatisé de Denisot et son remplacement par Antoine De Caunes pour animer l'emblématique émission qui a presque 10 ans.

Si quelqu'un a quelque chose à faire de mon avis de téléphage, je suis partagée.

Côté positif, n'oublions pas que De Caunes a une longue carrière d'animateur derrière lui. Avant son passage resté dans toutes les mémoires dans Nulle Part Ailleurs, il avait fait ses classes dans des émissions musicales et notamment Chorus, les Enfants du Rock et Rapido.

Il a su quitter Nulle Part Ailleurs en pleine gloire pour faire autre chose avant que l'émission ne décline.

Ses apparitions en MC aux Césars ou ses émissions de voyage décalées sur Canal sont assez réussies et montrent qu'il a la capacité à dynamiter un peu un genre parfois dormitif.

Côté négatif, il s'est lancé dans une carrière d'acteur puis de réalisateur pas vraiment convaincante. Ses apparitions à l'écran n'ont pas laissé un souvenir mémorable. Ses films se sont tous globalement plantés. Ni les morsures de l'aube, ni Coluche, ni Monsieur N. n'ont vraiment trouvé leur public. Etonnant d'ailleurs qu'il arrive encore à monter des films après un ou deux plantages consécutifs. Il est probable que ses réseaux à Canal, grand pourvoyeur de finance du cinéma français y contribuent.

De plus ce côté "retour vers le futur" ne donne pas un élan très moderne à la future émission. On reprend ce qu'on estime être "une valeur sûre" au détriment d'un choix plus audacieux qui aurait pu dynamiter un peu plus l'émission. 

Même si Antoine est un type chouette, ce dont je ne doute pas une seconde, c'est ENCORE un homme blanc dans la cinquantaine qui prend la tête d'une émission.

Qui donne de plus l'impression d'avoir décroché sa place plus grâce à ses relations chez Canal qu'à cause de son talent. Eventuellement avec un petit deal pour que la chaîne finance ses prochains films en contrepartie.

Je regrette à titre personnel que la rumeur qui donnait Maïtena Biraben aux commandes du Grand Journal. Cette fille a fait un très bon boulot à La Matinale et au Supplément et je pense qu'elle aurait fait le job.

Ce dont je suis moins certaine dans l'absolu pour Antoine. Faire des vignettes drôles et décalées, oui. Tenir un talk show pendant une heure et demie dans l'ombre de Denisot, je reste dubitative.

Tout dépend aussi de la forme qu'il va donner à l'émission et des chroniqueurs/animateurs dont il va s'entourer. J'espère juste qu'il ne "récupérera" pas la calamiteuse Ariane Massenet, autrefois son assistante et a priori au chômage après l'annonce de l'arrêt de La Matinale, toujours sur Canal.

Au passage, il faudra un jour m'expliquer comment cette fille fait une carrière à la télé avec ses questions décerébrées qui consternent une grande partie des téléspectateurs, du moins ce que je peux en voir sur les réseaux sociaux. Comme par exemple, ce moment gênant qu'Olivier Pourriol relate dans son livre On/Off (où il raconte son passage au Grand Journal), où elle a demandé à Michael Fassbender si c'était bien son organe fortement burné qu'on voyait dans "Shame" et pas celui d'une doublure.

Bien évidemment, je regarderai à la rentrée, comme tout le monde, la nouvelle formule du Grand Journal pour laisser sa chance au produit.

Reste que je n'en attend pas grand chose. 

J'avais déjà pris l'habitude de zapper l'émission depuis la rentrée 2012. La promotion envahissante + l'exaspérante Daphné Burki avait fini par avoir raison de ma patience et de ma fidélité.

Antoine, à toi de nous surprendre.

Ou pas.

les-guignols-moquent-retour-antoine-de-caunes.jpg

10:57 Publié dans Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : antoines de caunes, le grand journal, retour, canal + | |  Facebook | |  Imprimer | |

13/03/2013

Moi aussi je fais ma bachelorette

J'ai décidé de m'exhiber désormais à la première occasion.

Comme je me trouve moche dans la vie en général et en photo en particulier, et que je refusais systématiquement tout cliché, un jour Domydom m'a dit, tel un griot Sénégalais post-moderne "au contraire, plus tu te verras, plus tu t'habitueras, et à la fin, tu te trouveras bien sur les clichés"

Suite à ce conseil, j'ai donc décidé de dissoudre non pas l'assemblée (poke Jacques Chirac) mais ma réticence à me faire prendre et à me voir en photo.

Je lutte ainsi progressivement par une forme de thérapie cognitive auto-administrée contre mes phobies diverses et variées.

Si ça continue, dans 10 ans j'arriverais éventuellement à restée bloquée dans un ascenseur ou à me faire enfermer dans un caisson hermétique de relaxation sans rayer les parois avec mes ongles et hurler frénétiquement au bout d'une demi-seconde.

Et éventuellement à finir à poil sur internet.

Non, ça on va éviter par contre, il y a suffisamment de trucs gores qui trainent.

Par exemple, lundi soir on nous avait invité pour ponctuer la finale du Bachelor de tweets inspirés. Moi et d'autres pauvres âmes perdues qui pensent que passer leur vie sur les réseaux sociaux est une occupation saine.

En fait de tweets inspirés on a fait n'importe quoi, comme d'habitude.

En dérangeant le reste de la salle par des gloussements hystériques sur des blagues cochonnes et très très malvenues.

Mais si tu ne fais pas des blagues cochonnes sur le Bachelor, tu les fais quand ? Jamais.

Je sens que je te perds en route.

Donc, à l'occasion de cette soirée il fut été pris des photos.

Que d'habitude j'aurais donc enterré soigneusement.

Mais...

Et d'une : j'ai donc décidé de lutter contre ma photophobie

Et de deux : on m'a choisie comme bachelorette de la soirée.

Si, je t'assure. Et je le prouve

882629_442932845782820_2096770627_o.jpg

 

Loic veut m'épouser. Il est présentement en train de chercher un nid d'amour et on adoptera un cochon nain comme Le Bachelor.

Mais avant j'ai décidé d'enterrer ma vie de jeune fille avec Sélim

 

bachelor,live-tweet,photo,réseaux sociaux,soirée

(soirée SM, soirée qu'on aime)

Photo de Céline Crespin

885564_442932415782863_1772599722_o.jpg

Sinon ça live-twittais sérieusement, comme tu peux voir

882735_442932172449554_1542612607_o.jpg

Enfin, sérieusement, c'est vite dit (même Adriano se marre)

Quant à Céline Crespin et Fifi, elles se sont lâchées en blagues salaces

 

et on s'excuse auprès des deux personnes derrière qu'on a probablement empêchées de se concentrer

 

Voilà, maintenant, on ne fait pas de commentaires. Même si je progresse, je ne suis pas entièrement photo-guérie.

Sinon, je me mets VRAIMENT à poil.

Et tu risques de le regretter.

Très fort.


Photo de l'agence Darewin (que je remercie pour la soirée au passage)

06:02 Publié dans Les chroniques à Manu, Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : bachelor, live-tweet, photo, réseaux sociaux, soirée | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/02/2013

Le pire des Césars

J'avais un peu négligé ce rendez-vous depuis un ou deux ans, mais, de temps à autres un petit retour vers le futur ne nuit pas.

Surtout quand il s'agit de se moquer de ses contemporaines belles, riches et célèbres qui énervent tout le monde.

C'est un peu aussi un des seuls moyens de se tenir éveillée devant une cérémonie des Césars toujours aussi lente et dormitive malgré les efforts déployés par les comiques de service, qui tombent généralement totalement à plat face à une salle aussi pétrifiée que le visage d'Isabelle Adjani.

Sinon Laurent Laffitte, je t'aime épouse-moi, tu étais la seule lumière de joie dans cette mer d'ennui avec les réflexions de mes comparses sur twitter. J'espère qu'on va te confier la présentation l'an prochain.

Du coup,  vendredi soir devant la télé,  j'ai scrupuleusement noté tout ce qui donne des boutons à la facheune police....

Cesar-Berenice-Bejo_galleryphoto_paysage_std.jpg

 Un doux mélange entre le géant vert, Poison Ivy et un fantasme d'amateur de chichon.. Couplée à la ceinture dorée et au sac rose, c'est The Artist ... mais pas de la robe.

C'est du Giambattista Valli ? Ah ouais, woké. Tu me rappelles d'éviter si j'ai un cocktail mondain ? Merci

1061125-lors-de-la-ceremonie-des-cesar-le-22-620x0-1.jpg

Si si c'est cohérent. La coiffure dessous de bras en haut, la moumoutte frisottée en bas. Le ticket de métro doit être en phase aussi. L'esthéticienne a bien bossé visiblement vu l'air douloureux de la demoiselle.

1061118-lors-de-la-ceremonie-des-cesar-le-22-620x0-1.jpg

"Chouchou, j'enfile une toile de tente et on va faire le photocall des Césars". "Bonne idée, darling, je me fais un coiffé-décoiffé vite fait sur le gaz et on fonce"

Emile-Simon_portrait_w674.jpg

Oui j'ai un cygne mort sur les fesses et je t'emmerde. Je fais ce que je veux. Je suis aux Césars, je remets un prix, je suis on the top of the world, j'ai le droit

césars 2013,charlotte gainsbourg,emilie simon,ludivine sagnier,kevin costner,bérénice béjo,isabelle carré,audrey lamy,klaus nomi,céline sallette,sylvie testud,aïssa maiga,aurélie filipetti,marina foïs,laurent laffitte

A priori c'est du Chanel. Voilà.

Comment couler une marque centenaire en 3 minutes chrono. 

1061127-lors-de-la-ceremonie-des-cesar-le-22-620x0-1.jpg

Sympa la coiffure Star Wars avec la robe Heïdi. Ou l'inverse. Je ne sais plus à ce stade. Quant à notre ministre de la culture elle a très envie d'être là. Mais visiblements pas dans ces vêtements.

1061144-marina-fois-attending-the-38th-annual-620x0-1.jpg

Donc là, la robe est a priori pas mal, simple, sensoualle, toussa.

Sauf que

1/ Notez les Richelieu aux pieds totalement non raccord.

2/ Ma grand-mère m'a toujours dit "le decolleté plongeant sur des oeufs au plat c'est comme un préservatif XXL sur un micro-pénis : déceptif"

sylvie-testud-ok-diapo-12845.jpg

Même verdict que la photo du dessus (sinon le smoking à paillettes, ça le fait toujours si tu es en panne d'inspiration, dans ce cas précis de no boobs je l'aurais porté avec une jolie chemise à jabot TEEEEELLLLEMMMMENT MIEUX)

 

1061003-celine-sallette-arrivees-38-eme-620x0-1.jpg

"Chérie, tu as rangé où la couverture en crochet de ma mère ? "Ah ben, je l'ai sur moi en fait"

Céline Sallette, César du discours planté 2013 (en prime)

charlotte-gainsbourg-ok-diapo-12846.jpg

 Le cas Charlotte Gainsbourg-les-pieds-en-dedans.

Certaines adorent. Certaines détestent. Je reste plongée dans un abime de perplexitude. A mi chemin des deux en fait. Comme un croisement entre un rottweiler et un chihuahua.  Interdit si tu pèse plus de 15 kilos en tous cas.

 

césars 2013,charlotte gainsbourg,emilie simon,ludivine sagnier,kevin costner,bérénice béjo,isabelle carré,audrey lamy,klaus nomi,céline sallette,sylvie testud,aïssa maiga,aurélie filipetti,marina foïs,laurent laffitte

Cet homme est costumier. Oui. Pas maquilleur de film gore. Costumier. Ses propos étant très dispersés, il nous a fait un peu peur aussi. On s'attendait à voir la famille Addams au grand complet surgir sur scène.

 

9efb4d3b-2849-44ab-8004-58fb1c781d1c_500.png

Cette veste me rappelle vaguement quelque chose

Klaus+Nomi.jpg

Ah oui, voilà.

césars 2013,charlotte gainsbourg,emilie simon,ludivine sagnier,kevin costner,bérénice béjo,isabelle carré,audrey lamy,klaus nomi,céline sallette,sylvie testud,aïssa maiga,aurélie filipetti,marina foïs,laurent laffitte

Riche idée de rajouter un paréo sur un maillot de bain. Fallait y penser, quand même. Si, si. Je pense que ça va avoir du succès dans les années à venir. Ah on me dit dans l'oreillette que ça se fait déjà à la plage. Très bien, je note.

1060507-marion-cotillard-juste-avant-la-620x0-1.jpg

Sinon, il n'y a pas que le fashion fail dans la vie, il y a aussi le coiffure fail. Marion, ce rouleau de printemps capillaire te sied à.... Euh, non en fait.

 audrey-lamy.jpg

15-audrey-lamy-cesar-2013.jpg

Quant au combo coiffure-fashion fail, si si, quelqu'un a réussi. Audrey Lamy nous a mixé le plat de nouilles sur la tête avec la feuille de papier alu enroulée sur le corps. Elle a du faire un truc à son coiffeur et à son styliste qui se sont vengés à point nommé. Ce n'est pas possible autrement. Audrey, on t'aime énormément, ne nous fait plus jamais ça... !

BDvigXzCcAAhhqe.jpeg

Tout ceci n'a pas contribué à réveiller Kevin Costner.

 

Et enfin pour répondre aux gens qui vont me hurler dessus en disant TU N'AIMES JAMAIS RIEN, je réponds FAUX, il y avait de TRES jolies choses, notamment une robe que je volerais volontiers à Ludivine Sagnier. En photo elle ne rend pas top-top, mais en live elle était vraiment très très kikie.

1061116-lors-de-la-ceremonie-des-cesar-le-22-620x0-1.jpg

Il y a un coeur sensible qui bat sous cette carapace bestiale, qu'on se le dise. La preuve.

Et si tu es sage, je te fais les oscars un peu plus tard cette semaine.

Crédit photos : Pure People, Madame Figaro, Gala, Public (tavu je suis sage, je crédite et jai même laissé les copyrights exprès)

22/02/2013

La loi des séries

Si ce titre n'a jamais été fait, je le dépose à l'INPI immédiatement.
Bien, parlons peu, parlons bien et parlons directement.

Il faut que tu regardes la série "House of Cards" ou "Château de Cartes" en françouze.

Pourquoi ?

Parce que je te demandes de le faire et tu veux me faire plaisir

... Mais non, parce qu'elle est BIEN, c'est tout.

Si je te dis David Fincher (Seven, Fight Club, Zodiac, The Social Network, et plus récemment la version US de Millenium) à la réalisation +  Kevin Spacey + Robin Wright ?

N'est-ce pas alléchant ?

Si.

Et la réalisation ainsi que le casting tiennent toutes leurs promesses.

Le pitch de la série :

Franck Underwood, vieux briscard de la politique et député du parti démocrate est écarté de la composition du gouvernement après l'élection présidentielle, alors qu'il convoitait un poste de secrétaire d'état. Il va avoir désormais une idée et une seule : se venger. Pour y parvenir il va mettre en oeuvre une stratégie sophistiquée, avec l'aide de sa femme, de ses proches collaborateurs et d'une jeune, brillante et ambitieuse journaliste.

Encore une série sur les coulisses de la politique américaine et de la Maison-Blanche me direz-vous. Oui, mais, méchante, tordue, qui montre toutes les ficelles dont les politiciens se servent pour arriver au pouvoir. Le poids de l'argent et des lobbies à Washington. Et les relations particulières que peuvent avoir certaines personnes influentes entre elles.

Le héros est tellement froid, ambitieux et machiavélique qu'on l'adore évidemment. Surtout incarné par le grandiose Kevin Spacey. Petite astuce de la série, il s'adresse directement au spectateur dans des apartés  où il dévoile le fond de sa pensée.

Le voir traiter de sombre crétin face caméra un personnage à qui il va chaleureusement serrer la main ensuite a quelque chose de particulièrement jouissif. La seule personne pour qui il semble avoir de la considération est sa femme, jouée par une sublime Robin Wright (ex-Madame Sean Penn). Leur relation qu'on devine très particulière étant plus basée sur une osmose intellectuelle que physique. 

J'avoue que je pourrais tuer à mains nues pour avoir le dixième du quart de la classe de Robin Wright dans la série. 

Le tout est filmé dans des tons et des décors froids, et une atmosphère souvent crépusculaire voire nocturne. Ce qui, j'imagine, est censé refléter, la dureté et la froideur interne des personnages.

Je n'ai pas vu l'intégralité de la saison, ce qui m'évite de te spoiler la fin, mais je pense que les 5 épisodes qui me restent à visionner ne vont pas résister au week-end.

Petite particularité supplémentaire : les 13 épisodes de la série ont été directement et intégralement mis en ligne en même temps non pas sur une chaîne de télé "classique", mais sur la plateforme de VOD Netflix. Ce qui lui permet probablement aussi d'évoquer certains sujets trop "chauds" pour une chaîne classique soumise à la pression des annonceurs ou des sponsors.

Un tout nouveau canal de distribution qui pourrait peut-être se développer dans l'avenir.

En ce moment, tu as un mois d'essai gratuit. Si tu parles bien anglais (évidemment ce n'est pas sous-titré) et que tu aimes les séries USA, c'est pour toi. 

Netflix n'est normalement pas disponible depuis la France, mais avec un petit add-on qui va bien, ça le devient, c'est magique.

Je te laisse googueuliser, hein, pour la bricole, je ne veux pas d'ennui avec la police de les internets.

20448640.jpg


La bande annonce


Sinon, j'attends avec la plus grande impatience également une série basée sur le désormais célèbre personnage d'Hannibal Lecter dit "le cannibale". Dans une série éponyme (éponyme n'étant pas un nom de domaine, je te le confirme)

Après divers films autour du célèbre psychiatre qui aime les sandwiches de chair fraîche, c'est une série qui va décrire la relation étrange entre lui et l'un de ses patients, un jeune profiler du FBI nommé Will Graham, torturé par sa fascination dévorante pour les serial killers...

J'adore les serials killers tordus aussi, ça tombe pile poil.

Et quand je regarde le casting. J'ai EN PLUS la moelle épinière qui se fige. 

Le jeune profiler sera joué par le séduisant Hugh Dancy (qui en bonus est anglais, ANGLAIS TU ENTENDS ???)

20045575.jpg

Mais surtout, surtout, Hannibal Lecter sera incarné par le seul homme qui ressemble à une bûche Danoise psychotique et mal peignée  mais qui a nonobstant un degré de sexytude tellement élevé qu'il dégivre un congélateur d'un seul battement de cil.

Mads Mikkelsen 

20468794.jpg

 GNIIIIIIII

Tu parles que j'attends le 04 avril date de démarrage avec impatience.

Va y avoir un gros conflit avec le démarrage de la saison 3 de Game of Thrones. Je vais annuler tout ce que j'ai prévu pour les week-ends entre fin mars et l'été.

Oui, je te confirme, je n'ai aucune vie.

La bande annonce 

 

Sinon, je remercie la chaîne History qui m'a fait une série sur mesure qui démarre le 03 mars.

Vikings ça s'appelle. Elle narre les exploits d'un groupe de vikings de la fin du 8ème siècle jusqu'au milieu du 11ème, mené par Ragnar Lodbrok, l'un des plus populaires héros viking de tous les temps, qui a régné quelques temps sur le Danemark et la Suède...

Je peux toujours la regarder entre House of Cards, Game of Thrones et Hannibal pour passer le temps.

Au vu des premiers échos j'ai un petit doute sur son intérêt à part voir des Northmen en peau de bête qui gueulent "till döden" (à mort) à l'écran.

Ce qui reste quand même relativement excitant pour moi, te te l'accorde.

 

20457563.jpg


 

Bandes-annonces et photos viennent du site Allociné

06/02/2013

Tous à la cambrousse !

J'aime pas la campagne.

J'aime pas la verdure.

J'aime pas les arbres.

J'aime pas les vaches.

J'aime rien de ce qui est vert et agricole en fait.

L'herbe me déprime. L'oxygène m'angoisse. Les champs de blé me rendent nerveuse.

Il ne faut pas que je franchisse la barrière du périphérique.

Sinon je tombe malade.

Mais il parait qu'il y a des gens de l'autre côté. Et même des gens forts sympathiques (et qui parfois s'amusent comme des petits lapins à queue touffue).

Pour partir à leur découverte sans être obligée de me bourrer de neuroleptiques, crises d'angoisse oblige, j'ai trouvé un moyen imparable.

Campagne TV.

Campagne TV est la première chaîne qui donne la parole aux terroirs, au bien-vivre (donc au bien manger, ce qui ne peut que me plaire), aux marchés, à la vigne, à la campagne et aux agriculteurs...

Ses programmes vous feront partir à découverte des techniques agricoles et les projets d'innovations tant en environnement qu'en agriculture, percer les secrets des rois des fourneaux comme Guy Martin, aborder les problématiques de sauvegarde du patrimoine, vous émerveiller devant la richesse de la faune et de la flore, et enfin savourer des portraits d'hommes et de femmes qui consacrent leurs vies à la terre.   

Retrouvez  les animateurs Eric Jean-Jean, dans l'émission Bienvenue dans ma ferme, Frédérique Courtadon, dans Du champ au fourneau, Gérard Klein pour Contents d’être là, Caroline Gavignet pour Le potager des princes, ainsi que Jacky Jayet animateur pour Les plus beaux marchés de France.

Olivier Alleman animera Terres d’Elus, et sera accompagné de Pauline Delpech pour Terre d’infos : le débat.

Egalement, Laëtitia Bléger (Miss France 2004 et viticultrice) présentera Entre les vignes avec des chroniques de Jacques Legros, Guilherme de Cerval, sommelier, et Olivier Zohar, candidat Master Chef 2012.

Entre autres émissions.

Vous pourrez découvrir ces productions originales mais aussi de nombreux documentaires dénichés aux quatres coins du monde pour s'enrichir et s'évader 24/24h, 7/7j, en signal HD et SD. 

Sans oublier les bons plans de la chaîne !!

Un grille complète qui donne la parole à un certain art de vivre !!

Créée expressément pour être au plus proche des thèmes adoptés par la chaîne mais aussi et surtout des gens, elle ravira toutes celles et ceux aspirant à prendre un bon bol d'air frais depuis leur canapé.

Comme moi.

Quoique.

L'émission sur les portraits d'agriculteurs me semble tellement tentante, que je suis prête à aller vérifier sur place si le monsieur, là...

Campagne.jpg

 

Il peut vraiment m'apprendre la culture de l'aubergine.

Avec option peau de bête au coin du feu.

La combi vert anis et la botte en plastique finalement, ça peut être fasheune.

Campagnes TV est diffusée sur le réseau Free depuis le 15 janvier . Suivront le réseau Orange dès le 7 février, Canal Sat  le 10 février, SFR le 12 février, Bouygues Telecom le 19 février, Numéricable le 22 février et Fransat le 23 février.

852_488642754507241_51665165_n.jpg

07:05 Publié dans Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : campagne tv, lancement, émissions | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/11/2012

Series en série le retour du fils de la revanche du vengeur masqué

C'est l'automne, les marrons, les premiers frimas, la couette et la raclette.

Autant dire le bon moment pour ne pas sortir et regarder des trucs sur des écrans.

Remarque je ne vois pas bien la différence avec l'été je fais strictement pareil.

Oui, je mange de la raclette en été, c'est ça le staïle.

Et j'évite de sortir de toutes manières les gens à l'extérieur sont en 3D et ils veulent me toucher, ça me fait peur.

Donc je regarde des séries. Que je peux te conseiller après.

Enfin si ça t'intéresse.

Juste, on ne les trouve pas forcément encore sur la tévé grand écran de le TF1.

Même si elles ont parfois une ou deux saisons dans les Etats-Unis de les Amériques.

Après pour être politiquement correct, un bon fournisseur de VOD, éventuellement.

Sinon, tu pries le dieu des internets en faisant des ablutions et une petite danse de la pluie.

Donc.

Série number ouane : Revenge

Le genre : dramatico-thriller

2 saisons, 31 épisodes, format 50 minutes.

Acteur principaux  : Emily VanCamp, Madeleine Stowe, Joshua Bowman 

L'histoire

Une jeune et mystérieuse jeune femme, Emily Thorne  arrive dans la haute société des Hamptons. Belle et riche, elle y a passé une partie de son enfance. Pourquoi revient-elle précisément ? Pour se venger. De qui ? De ses voisins, les Grayson, un couple de riches industriels, qui, par un complot machiavélique ont ruiné la vie de son père, le conduisant à la mort, dévastant son enfance et son adolescence. Elle est prête à tout, même à séduire le fils de ses ennemis pour parvenir à ses fins. Mais est-elle vraiment certaine de pouvoir enfouir totalement ses sentiments pour son ami d'enfance enfin retrouvé et d'éviter les écueils qui vont venir se mettre en travers de ce plan qu'elle pensait parfait ?


Le avis de le Manu

Un petit air Dallassien en plus thriller et plus moderne. L'histoire bien huilée te prend et tu as envie de savoir ce qui va se passer dans cet engrenage machiavélique et pourquoi l'héroïne veut se venger : l'énigme étant révélée au fur et à mesure. Même si au milieu de la première saison ça part un peu en cacahuète. Les personnages sont beaux, jeunes, bien habillés (ou deshabillés, ça arrive aussi) (oui y'a de l'abdo à mater) parfois très très méchants et il y a donc, tu l'auras compris, du suspense insoutenable qu'il est insoutenable. Bref, de la série qui vide bien la tête et te donne envie de louer une beach house dans les Hamptons pour tes prochaines vacances.

Je n'ai pas encore vu la saison 2. Je ne peux donc te dire si elle évite l'écueil des saisons 2 de séries intéressantes après un démarrage retentissant : l'ennui et le tournage en rond.

Mais avec la saison 1 tu as déjà de quoi t'occuper quelques soirées.

 

110911_revenge_cast.jpg

Les personnages principaux .... Euh... Dans tous leurs états


Série numbere tou :

Suits

Le genre : comédie judiciaire

3 saisons, 21 épisodes, format 40 minutes.

Acteurs principaux : Patrick J. Adams, Gabriel Macht, Gina Torres

L'histoire :

A la suite d'un imbroglio, un avocat brillant et cynique engage un petit génie du droit. Le seul problème ? Le petit génie n'a aucun diplôme. Son mentor va donc passer outre et faire croire que son protégé sort d'Harvard comme toutes les autre jeunes recrues du cabinet dont il fait partie, dirigé par une jeune et jolie patronne à la main de fer dans un gant de velours. Ensemble ils vont résoudre des cas tous plus compliqués les uns que les autres. Leur secret va-t-il être découvert et ruiner leur association et leur carrière ? Ils vont tout faire pour qu'il ne soit jamais percé. Surtout par un autre avocat du cabinet, éternel rival, éternel second qui ne rêve que de prendre sa revanche.

Le avis de le Manu

Distrayant, énergique, revigorant. Vivement conseillé à la fois par le stagiaire et le fils, je me suis dit au départ que c'était une série pour djeuns. Mais pas du tout, elle peut se regarder de 7 à 77 ans. Les scénarios sont bien huilés et certainement très bien conseillés au niveau des mécanismes juridiques. Elle joue sur l'opposition duo bad guy/good guy. D'un côté le mentor, avocat expérimenté, cynique et parfois retors, sorte de Gordon Gekko du barreau. De l'autre le jeune apprenti au coeur pur et parfois naïf mais à l'intelligence brillante. La série parfaite pour se vider le neurone les lendemains de fiesta ou un jour de migraine.

Je suis en cours de finir la saison 1, donc même motif, même punition que pour Revenge, je ne sais pas si les deux saisons suivantes sont à la hauteur. Mais la première est vraiment vraiment bien fichue pour le moment.

 

suits-season2.jpg

Série number tree :

The Newsroom

Le genre : Comédie Dramatique

Saison 1 terminée, 10 épisodes, format 50 minutes

Acteurs principaux Jeff Daniels, Emily Mortimer, John Gallagher Jr. 

L'histoire

Le présentateur de la chaine d'info continue ACN, Will Mc Avoy, perd les pédales en public et insulte une jeune étudiante. Après un break, il revient présenter l'édition du soir sur sa chaîne pour découvrir que son rédacteur lui a adjoint une nouvelle productrice qui n'est autre.... Que son ex-compagne. Ensemble, ils vont essayer de surmonter leurs différents et avec l'aide d'une équipe de jeunes journalistes, tenter de faire une édition de journal plus fouillée et plus intègre. Dans le colimateur de Will Mc Avoy, les ultras-conservateurs du tea party qu'il ne manque pas une occasion d'épingler. Ce qui n'est pas toujours du goût de la propriétaire de la chaîne.

Le avis de le Manu

La série a pour vocation de relater l'ambiance trépidante qui règne dans une rédaction de JT télévisé. Ambiance assez réaliste selon certaines sources autorisées. Sa force ? Baser les aventures des protagonistes autour de faits réels comme la marée noire dans le golfe du Mexique. Autour de la grande histoire se greffent les histoires de coeur des uns et des autres, histoires plutôt compliquées bien évidemment. Cette série tu l'aimes ou tu ne l'aimes pas. Un peu verbeuse au départ, il faut persister et elle prend vraiment son envol au bout de 2/3 épisodes. J'ai aimé l'idée, les personnages, l'intrigue et l'ambiance et surtout le decryptage de l'actualité américaine qui donne un éclairage différent de ce que l'on peut parfois voir ou entendre dans nos médias français et je regarderai volontiers la saison 2.  



Série number foure : Arrow

Le genre : drame fantastique et action

Saison 1 en cours, 22 épisodes prévus, format 40 minutes.

Acteurs principaux : Stephen Amell, Katie Cassidy, Colin Donnell 

L'histoire

Après avoir passé 5 ans sur une île déserte en mode survie, suite à un naufrage, un jeune héritier que sa famille croyait mort revient vers la civilisation. Son séjour sur l'île a fait d'un jeune homme futile et superficiel un guerrier invicible et un archer d'élite déterminé à exaucer le voeu de son père, qui s'est sacrifié dans le naufrage pour lui sauver la vie : racheter les erreurs de sa famille dont la fortune n'a pas été bâtie honnetement. Et éliminer les criminels et les hommes d'affaires véreux de sa ville natale.

Le avis de le Manu

On m'avait plusieurs fois conseillé cette série en me disant "tu vas voir, le blondinet qui joue le rôle principal, c'est tout à fait ton genre". Et de fait. Au bout de 2 épisodes, je suis  amoureuse. Pas uniquement à cause du physique intelligent du héros qu'on plaquerait bien contre une paroi pour lui faire subir des choses très dégoutantes... Action, suspense, super-héros virevoltant et torturé (la mort du père toussa), intrigue familiale inspirée d'Hamlet (la maman pas très nette qui a épousé un collaborateur du feu papa), méchants très méchants, gentil très gentils,  la série a tout pour être un succès. Le héros est inspiré du Green Arrow de DC Comics, faisant partie de la justice league, pour les amateurs. Si tu aimes les avengers et autres superherosseries, c'est pour toi. Et même si ce n'est pas trop ton truc, c'est pour toi aussi. Heureusement que j'ai pas mal de choses à faire en ce moment parce que sinon, je ferai nuit blanche de visionnage. Il y a 6 ou 7 épisodes trouvables à date, si tu cherches un peu dans les internets.

 

arrow-stephen-amell-2.jpg

 arrow-stephen-amell-3.jpg

 

tumblr_mdt16wOZ2S1rntn24o1_500.jpg

Faut que je te fasse un dessin ou tu as compris là ? 

06:00 Publié dans Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : arrow, suits, revenge | |  Facebook | |  Imprimer | |

31/05/2012

Mais OU VA LE MONDE ?

Des guerres,

des morts,

de la pollution partout,

La vache folle,

La crise,

des drames,

la fin des temps programmée pour décembre 2012,

le jaune couleur de l'été, 

Christophe Maé qui fait une tournée 

Mais surtout surtout

ERIC NORTHMANN GENTIL DANS LA SAISON 4 DE TRUE BLOOD ? Qui pleure comme une fillette en pleurnichant sur les genoux de sa chérie ? 

ET EN YOGGING ?

Mais OU VA LE MONDE ??

Nous on VEUT PAS d'ERIC NORTHMANN gentil. Ca n'EXISTE PAS.

On le veut MECHANT, MOULE DANS DU CUIR, ATTACHANT ses fiancées avec des menottes dans la cave et leur murmurant "YOU'RE MINE" d'une voix de basse de bon aloi.

Point.

Les filles aiment les bad boys.

(mais sois tranquille, elle finissent par se caser avec le gentil en général, on est pas masos, non plus)

36-be_mine_.png

 Le regard de toutou et le yogging sans manches, je dis non, non, non et encore NON

06:00 Publié dans Actualités, Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : true blood, eric northmann, bad boy, fin du monde | |  Facebook | |  Imprimer | |

03/05/2012

Séries de séries à la ouanegaine

La série bien faite c'est le bonheur.

Ca se regarde facilement, ça occupe tes soirées (celles qui ne sont pas passées à incurgiter des mojitos avec des éphèbes suédois)  et en plus tu as une conversation pour la machine à café.

Parce que tes soirées mojitos tu ne peux pas vraiment en parler à tes collègues sous peine d'être convoquée manu militari dans la demi-heure qui suit par la DRH pour vie de débauche incompatible avec la tenue d'un poste sérieux.

Et qu'en plus tu ne peux pas vraiment leur parler de tes activités internétières à tes collègues. Ce sont des gens du dehors, ils comprennent difficilement le LOL, le hastag, le concept du meme, ou le code HTML.

Donc, la série fait une conversation acceptable pour te faire passer pour un être humain aux yeux de tes congénères.

Je voulais donc donner mon avis, même si personne ne me le demande et que tout le monde n'en a à peu près rien à faire, sur 3 séries vues récemment. Mais pas forcément encore arrivées sur les grandes chaînes que tout le monde regarde.

(....)

(Coucou Hadopi, ça va toujours ??)

La déception :  Homeland

Le Pitch : après 8 ans passé entre les mains de membres d'Al Qaida, le sergent Nicholas Brody est libéré et retrouve son pays et sa famille alors que tout le monde le croyait mort. Mais Carrie Mathison, un agent de la CIA va rapidement le soupçonner d'avoir été retourné et de préparer une attaque terroriste sur le sol américain. Elle va devoir se battre pour prouver sa théorie car après un séjour à Badgad où elle a été à l'origine d'un incident diplomatique, elle est mal vue par sa hiérarchie.

Mon avis (dont tout le monde se moque donc) : c'est LA série que tu DOIS avoir vu. Couverte de prix et autres Golden Globes elle est arrivée précédée d'une réputation très flatteuse. Acteurs au cordeau, Suspense insoutenable, tension psychologique, mise en scène lêchée. Et bien franchement ? Je me suis ennuyée. Après un début assez prometteur, j'ai trouvé le rythme trop lent pour une série soit-disant à suspense, l'actrice principale Claire Danes assez agaçante dans un registre énervo-hystérique, et je n'ai pas été vraiment convaincue par le jeu des autres acteurs. Les rebondissements m'ont paru téléphonés, je les voyais arriver à 10 kilomètres. J'ai eu même du mal à finir la saison 1. L'épisode final allongé à 80 minutes m'a paru interminable. Je suis assez isolée dans mon négativisme car les avis sont plutôt unaniment favorables sur cette série. Fais-toi toi propre avis en la regardant, après tout...

Homeland-tv-series.jpg


 

La bonne surprise SMASH

Le Pitch : une productrice de Broadway en plein divorce tente de monter une comédie musicale sur Marylin Monroe avec l'aide d'un metteur en scène anglais caractériel et de deux auteurs en pleine remise en question sentimentale. Mais qui incarnera Marylin ? Une chorus girl chevronnée ou une jeune débutante prometteuse ? A moins qu'une star confirmée ne leur vole le rôle à toutes deux.

Mon avis : un gros coup de coeur. Et pas du tout un Glee pour adultes, comme j'avais pu le craindre. Ok, il faut aimer les comédies musicales. Mais si tu es moyennement fan, il y a plus que des numéros musicaux, assez peu nombreux d'ailleurs deux ou trois par épisode maximum. Le gros se situe pendant les répétitions ou des spectacles donc, tu n'as pas de gens qui se mettent à faire chabadabada de façon complètement décalée. Il y a l'intrigue, des rebondissements, un vrai scénario et Angelica Huston et la Grace de Will et Grace, Debra Messing, en prime. Des chanteurs et des danseurs au top. J'ai adoré et descendu les 12 épisodes de la saison 1 frénétiquement. Tu discutes pas, tu regardes, c'est tout.

smash.9a1e2104718.w300.jpg

La série culte : Game of Thrones

Le Pitch : en des temps anciens, dans une contrée mystérieuse, le royaume des 7 couronnes, où les hivers peuvent durer des années, complots et rivalités se succèdent pour la possession du Trone de Fer, symbole du pouvoir. Pendant ce temps, aux frontières du royaume, derrière une muraille de glace des forces sinistres et surnaturelles se rassemblent. Seule la garde de nuit postée sur la muraille peut les arrêter. Mais pourra-t-elle les contenir longtemps alors que l'été se termine et que le terrible et interminable hiver menace ?

Mon avis : je suis totalement fan. J'adore le genre, la mise en scène, les acteurs (mention spéciale à Peter Dinklage, le nain machiavélique). L'intrigue est sophistiquée, la mise en scène nerveuse, on a du grand spectacle, de la magie (pas trop), du fantastique (un peu)  et, pour ne rien gâter des beaux gosses parfois pas très habillés (tu me connaissois, j'adore). J'ai dévoré la saison 1 et rongé mon frein jusqu'à l'arrivée de la saison 2 actuellement en cours de diffusion. J'avais un peu peur de rester sur ma faim, les séries ayant la fâcheuse habitude de souvent avoir une saison 1 retentissante et une suite décevante. Il n'en est rien. Donc tu regardes aussi, et tu ne dis plus rien.  Et juste un truc. Kit Harrington et son regard d'ourson perdu (pt'it père) est A MOI. C'est tout.

 

art-game-of-thrones-420x0.jpg



06:00 Publié dans Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : séries, homeland, game of thrones, smash | |  Facebook | |  Imprimer | |

15/03/2012

Un jour j'irai à Bakou avec toi....

Un samedi soir ennuyeux du printemps 2006, désoeuvrée, je zappais dans le vide.

Je n'avais pas encore commencé l'interneterie à haute dose et je regardais encore la télé à l'ancienne en ces temps reculés et préhistoriques...

Et comme d'habitude le samedi soir, il n'y avait rien de regardable. 

Enfin le pensais-je. Et surtout pas un concours Eurovision classé dans mon esprit à cette époque dans les ringardises, quelque part entre un Champs-Elysées spécial Frank Michael et une rediffusion de la saison une de Louis la Brocante.


Quand soudain mon regard morne s'est illuminé et mon rictus d'ennui s'est transformé en O de surprise puis en rigolitude totale et irrépressible. 


Tellement intense la rigolitude, que ma famille entière est venue voir de quoi il en retournait.

Il en retournait que j'étais tombée pile poil sur le passage de Lordi, un groupe de métal finlandais costumé dans le style orques du seigneur des anneaux qui dynamitait littéralement la scène du concours de l'Eurovision.


Le comique n'était pas tant le décalage entre des métalleux et des groupes hypra kitsch venus du Kazakhstan, mais les commentaires hallucinés de Michel Drucker et son comparse totalement médusés et dépassés par une situation qu'ils ne maîtrisaient plus.

Et plus les Finlandais s'envolaient au palmarès plus les deux commentateurs sombraient dans une dépression totale. J'ai eu ce soir là un des plus gros fou rire de ma vie dont le souvenir me déclenche encore un "mouarf" de joie à chaque fois que j'y repense.


C'est pourquoi depuis je ne rate pas une seule diffusion du concours, sauf soirée importante ou vacances.

Musicalement c'est navrant.

Visuellement c'est navrant. 

Artistiquement c'est navrant.


Donc c'est à mourir de rire, forcément.

En plus du niveau général catastrophique, on a alternativement des chanteurs qui sortent tout droit des années 70 via une machine à remonter le temps, des bimbos poumonées qui hurlent dans des micros au péril de la santé auditive du public, des groupes de country moldaves, des travestis ukrainiens, de la house bulgare, des chorégraphies qui feraient passer celles de Maritie et Gilbert Carpentier pour de la danse expérimentale, et un candidat français qui ne gagne JAMAIS, c'est rassurant.


Evidemment, depuis 2006, le live-tweet est venu se rajouter pour ponctuer ce spectacle d'exception.

A la rigolitude solitaire s'est ajoutée la rigolitude groupire.

Et ma famille assiste tous les ans au spectacle navrant d'une pauvre folle parlant à son ordi et gloussant toute seule face à son écran.

Donc tu l'as compris : émission navrante + live-tweet jouissif = je kiffe la vaïbe de ma laïfe à fond.

C'est même quasiment un évènement pipeule, l'apex de mon année, le 14 juillet, mon fils, ma bataille.

La mienne est celle de quelques claviers d'exception spécialistes du live tweet intercontinental. 

Quand nous avons appris que cette année, le concours avait lieu à Bakou en Azerbaïdjan, tu parles on est excités comme des lapins Duracell qui auraient gobé un baril de Guronsan.

Bakou, son histoire musicale raffinée, son sens de la déco, son esthétique épurée, sa ligne claire, son rock expérimental, son école de danse contemporaine réputée internationalement.

En plus des chanteurs approximatifs. Le bonheur. L'orgasme télévisuel je dirais même.

C'est pourquoi IL FAUT ABSOLUMENT que France Télévisions nous envoie sur place, PR Land, Till the Cat  Sandrine Camus et moi pour un live tweet historique, grandiose et gravé dans le marbre marmoréen. 

IL LE FAUT. C'EST NOTRE DESTIN QUI NOUS ATTEND EN AZERBAIDJAN.

QUELQUES HEURES D'AVION, UNE ACCREDITATION ET UNE CHAMBRE D'HOTEL A BAKOU pour entrer dans l'histoire.

Nous sommes prêts à tout. A manger de la nourriture locale, à écouter les répétitions, à vendre des hot-dogs, à chanter dans des kermesses de village. Même à tuer quelqu'un s'il le faut. 

Voire à poser nus.

SOUTENEZ-NOUS, notre avenir est entre vos mains.

Je te remercie, public aimé.

Et je te promet un moment d'anthologie le 26 mai quoi qu'il advienne.

 

normallordi060520eurovision.jpg

Oui oui, c'est eux Lordi qui avaient gagné en 2006. Et non je ne fume pas des trucs (du moins plus maintenant)

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu, Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : eurovision, twitter, bakou, azerbaidjan | |  Facebook | |  Imprimer | |

06/03/2012

Elémentaire mon cher.... DVD

J'ai une légère tendance obsessionnelle, je ne peux le nier.

Quand quelque chose me plait, je l'écoute/le porte/le fait/le mange/le regarde/en parle en boucle jusqu'à l'écoeurement et jusqu'à ma prochaine tocade.

C'est une des raisons pour lesquelles je n'ai aucun ami.

Ils fuient en courant, saoûlés.

En ce moment à la liste de mes lubies habituelles - suédois tatoués en débardeurs, macarons de chez Ladurée, émissions chorégraphiques, blousons en cuir hors de prix, piratage du site d'Hadopi, et tout ce qui porte une pomme - s'ajoute le visionnage de quelques séries dont j'empile les épisodes comme si ma vie en dépendait.

Au détriment de ma vie sociale d'ailleurs. Qui est donc réduite à sa plus simple expression.

Ma famille songe sérieusement à m'interner, une fois de plus.

Sherlock est une de ces séries profondément addictives. J'en ai parlé plusieurs fois et encore récemment sur ce blog.

Je trépigne en attendant la saison 2 qui arrive enfin le 21 MARS sur France 4. Pour 3 épisodes retentissants. J'ai vu le premier et je peux vous assurer que c'est une petite pépite !!

En attendant la saison 2, toi aussi, tu peux voir, revoir et re-revoir les 3 épisodes de la saison 1.

Comment ça, tu ne les as pas vu ou tu ne les as pas  ? Qu'entends-je ? Qu'acousticais-je ?

IL TE LES FAUT ABSOLUMENT. Sous peine d'être victime d'hasbinnation totale et immédiate.

Oui, me dis-tu mais mes finances sont aussi vides qu'une rivière au milieu du Sahara en pleine saison sèche.

PEU IMPORTE, JE TE LES OFFRE.

Tu as bien lu, je t'offre le coffret de la saison 1 à voir et à revoir juste avant que ne démarre la saison 2.

Contre un simple commentaire.

Je tirerai deux commentaires au sort.

Leurs auteurs pourront passer des soirées DVD-bières-pizzas en compagnie du beau Sherlock.

Tu as jusqu'à vendredi soir pour commenter. Je révèlerai le nom des deux heureux bénéficiaires dimanche sur ce blog.

Facile, non ? Elémentaire, mon cher Watson, dirais-je même...

Uhuhuhuh (humour, pouet pouet, tout ça)

Visuel_CoffretSherlock.jpeg

(et on remercie bien fort Allo Ciné qui vous permet d'obtenir ce maggggnifique coffret)

 

06:00 Publié dans Concours, Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (26) | Tags : sherlock, série, france 4, allo ciné | |  Facebook | |  Imprimer | |