Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2013

Comic sans .... public

Sans être devin ou extra-lucide j'aurais pu deviner, voire écrire la conclusion de l'analyse du billet en lien sur le naufrage des comiques internetiens.

Non ce n'est pas de la prétention dans le style "je vous l'avais bien dit que ces jeunes cons allaient se fracasser".

Ni de la méchanceté, loin de moi l'idée de leur jeter des tomates parce qu'ils ont du succès avec leurs petites vidéos.

Au contraire, plus on est de fous à rigoler, plus on rigole.

Même si personnellement, je ne suis pas hypra-sensible à ce type d'humour.

Ce constat, c'est purement mécanique.

L'humour, justement c'est de la mécanique.

Une mécanique de précision même.

Autant tu peux faire pleurer n'importe qui (ou quasiment) avec un chaton abandonné et mouillé sous la pluie.

Autant faire rire exige travail, peaufinage, écriture et ... Talent.

Contrairement à ce que veulent faire croire certains tenants du sérieux et du bon goût, l'écriture comique est exigeante.

Très exigeante et demande parfois des années d'apprentissage, voire de galère à se prendre des tomates dans des petites salles avant de trouver son rythme et son style.

Ce n'est pas parce que tu fais avec succès des petites vignettes rigolotes sur les internets pour quelques centaines de milliers d'accros que le grand public hors des internets va t'aimer automatiquement.

D'abord ce ne sont pas forcément les mêmes références. Les trucs obscurs de geeks qui font appel au seigneur des anneaux ou aux films de Steve Martin ne font pas forcément la joie de Mamie Odile, fan de De Funès.

Ensuite, passer d'un format court à un format plus long ou différent est un exercice à risques.

Ce n'est ni la même écriture, ni, donc, la même mécanique.

Beaucoup s'y sont déjà cassé les dents.

Il n'y a qu'à regarder les films calamiteux que Gad Elmaleh a tenté de faire à partir de ses sketches pour s'en rendre compte.

Ceci dit ce n'est pas forcément une référence, ses sketches à la base n'étant pas des soleils comiques luminescents.

Ou encore le flop récent du film de Florence Foresti. N'est pas Tina Fey qui veut.

Si tu ne sais pas qui est Tina Fey regarde sur les internets.

Bref, passer de la vignette au sketch, au spectacle puis au film n'est pas donné à tout le monde.

Alors passer directement de la vignette au film, tu penses...

Il y a une autre marche à franchir

Ce n'est pas parce que tu écris drôle, que tu ES drôle en live.

Certains sont bons auteurs, d'autres bons acteurs.

Quelques-uns, rares, cumulent les deux.

(Et oui jeune padawan, la triste vérité est là, TOUS les comiques n'écrivent pas EUX-MEMES leurs sketches)


Donc, au cas où quelqu'un demanderait, ce n'est pas parce que mes âneries font rire 2 lecteurs que je vais pouvoir du jour au lendemain écrire un ou plusieurs sketches rigolos et, pire, monter sur scène avec une plume dans le derrière pour les jouer.

Quoique.

J'en connais que ça amuserait.


NB les contre exemples de réussite existent aussi. L'équipe de Bref passée d'internet au format court via le stand-up avec succès en est l'illustration. A voir s'ils arrivent à passer la barre du format long...

Tina-fey_6733_1.jpg

Tina Fey c'est elle. Elle a récemment fait maîtresse de cérémonie aux Golden Globes, elle écrit des séries, elle joue, elle est très très drôle... Elle.

06:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, sketch, film, internet, bref, de funes, tina fey, gad elmaleh, florence foresti | |  Facebook | |  Imprimer | |

16/01/2012

Faisons l'humour, avant de nous dire adieu

Twitter est comme un salon mondain de conversation cybernétique.

On a des débats de fond sur la vie, l'amour, les vaches...

On peut même y lancer des sondages pour connaitre l'avis des gens sur un sujet. 

Tenez, il y a peu, entre filles nous nous demandions si les filles drôles plaisaient vraiment aux hommes.

Ni une, ni deux, je lance un appel à mes followers appartenant à la moitié de l'humanité pourvue d'un appareil génital externe.

Au bout de quelques minutes, j'avais une variété de réponse allant du

"évidemment, c'est indispensable", en passant par "oui, mais pas trop" (on se demande ce que veut dire le "trop") jusqu'à l'inévitable "oui, surtout si elle est jolie" 

Globalement, selon twitter, les hommes aiment les filles drôles.

Quand on fait une enquête il convient d'avoir le point de vue de toutes les parties.

Et face à la même question, les points de vue féminin vont de "mytho", en passant par "ils vont répondre oui pour faire bien" jusqu'à "non pas du tout, ils préfèrent les filles discrètes qui battent des cils"

La vérité étant souvent au milieu, et d'après expérience, les hommes aiment souvent les filles drôles... Mais plutôt comme bonnes copines, plutôt que princesse à protéger et à chérir.

L'humour au féminin fait encore peur, même aujourd'hui.

La rigolote de service est souvent assimiliée à un gentil camionneur avec qui ont peut partager des bières et des blagues salaces au bar, mais rarement sur l'oreiller.

Il faut dire que l'humour au féminin bien exécuté est souvent percutant, très vachard et parfois aussi très cru.

Hommes qui avez assisté à une réunion de filles entre elles qui vont comparer les performances de leurs compagnons respectifs, vous ne me contredirez pas.

A côté la 3ème mi-temps des All-Blacks après leur victoire en coupe du monde est un thé dansant pour dames âgées.

Il peut donc, et il fait, peur. 

Y compris aux potentielles émettrices qui n'osent souvent pas se lâcher devant un public plus large qu'un petit cercle d'intimes.

Pensant que leur féminité serait éventuellement compromise par des blagues pouet pouet tagada.

Preuve en est d'ailleurs le faible nombre de femmes comiques. Sachant que sur cette déjà faible proportion, peu d'entre elles sont vraiment drôles : on a l'impression justement qu'elles n'osent pas aller jusqu'au bout de leur démarche.

Personnellement et a contrario, je dirais que l'humour est plutôt un atout. Un gros atout. 

L'humour permet de faire diversion, de dédramatiser nombre de situations délicates et de vous mettre vos interlocuteurs dans la poche beaucoup plus rapidement qu'avec une présentation power point de 375 slides.

L'humour permet de se sortir de situations embarrassantes avec une pirouette, une bonne rigolade voire en se moquant de soi-même.

Et, pour le côté sentimental, l'humour peut être une arme de séduction massive. Surtout en ce qui me concerne, car j'ai un énorme problème dans la vie : j'ai toujours aimé les beaux gosses.

Le type le plus charmant et le plus charismatique du monde qui se roule à mes pieds en me couvrant de diamants, s'il a le physique de Woody Allen, c'est juste impossible.

C'est idiot, mais c'est comme ça.

Avec un physique tout à fait moyen, tu peux rarement prétendre à décrocher  un dieu vivant, sauf... En augmentant brutalement son taux de sérotonine en le faisant rigoler. 

Car le dieu vivant a assez peu l'habitude qu'on le fasse rigoler en fait. Plutôt qu'on bave devant lui. Ce dont il a souvent relativement marre. 

Tout ceci n'est pas fiable à 100 % (on en revient à "je t'adore, mais comme bonne copine") mais souvent quand même. 

Et oui, homme qui rit, à moitié dans ton lit.

Enfin, à moitié seulement. Après il faut parfois quand même dégainer le porte-jarretelle et la danse des 7 voiles.  

L'humour et/ou simuler l'indifférence totale sont un excellent combo, avec le porte-jarretelle.

Un jour je t'expliquerai la méthode, jeune padawan. 

3035228895_1_3_kWkRkJ30.jpg

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : femme, homme, séduction, humour, twitter, sondage | |  Facebook | |  Imprimer | |

07/11/2011

Ou est CharliE ?

Rien ne vous a frappé dans les images sur "l'attentat" de Charlie Hebdo ?

Rien ? (bon à part les locaux détruits, Libération, Demorand en survet' pas rasé, tout ça ?)

Moi si.

Dans la rédaction de Charlie Hebdo ? Aussi peu de femmes que dans une place de village tenue par les Talibans en Afghanistan.

Pour un journal de gauche, voire d'extrême-gauche qui fait de la provoc' et prône l'égalité pour tous dans la déconnade, je m'interroge.

L'humour provoc' en particulier, et l'humour en général, serait-il un domaine plus réservé aux hommes que la légion étrangère, qui selon mes dernières informations reste pour l'instant un des derniers corps d'armée fermé aux femmes ?

Il est vrai que l'humour hard et l'humour en général d'ailleurs est et a toujours été  un domaine assez difficile d'accès pour les sisters.

Comme si raconter des conneries sur une scène était encore un domaine où les femmes étaient automatiquement catégorisées comme camionneur de service, ou alors poissonnière à grande bouche perdant immédiatement son sex-appeal dès qu'elle entend faire rigoler ses contemporains.

Du coup, les femmes comiques sont souvent mal à l'aise, coincées entre la volonté de s'exprimer et certaines conventions invisibles qui les brident. Elles ont généralement peur d'y aller à fond. Et sont, on doit malheureusement le constater, à quelques exceptions près moyennement, voire pas du tout hilarantes. 


Pour une Jacqueline Maillan qui n'hésitait pas à faire n'importe quoi en parlant comme une bourgeoise du XVIème (décalage irrésistible), Sylvie Joly et sa méchanceté jouissive, Muriel Robin dans sa première période, ou Josiane Balasko ne reculant devant aucun déguisement. 

Ou aujourd'hui une Florence Foresti, qui d'autre ?

Grand blanc.

Quasi pas d'imitatrices, pas d'humoriste "politique" (et ne me parle pas d'Anne Roumanoff, mec, tu vas t'en prendre une), peu de stand-upistes, rien que quelques nanas qui font des sketches sur la difficulté de trouver un mec et de le garder.

Tu parles d'une avancée.


J'attends encore la Coluchette ou la Djamila Debouzzette du XXIème siècle qui fera plier les gens en leur imitant Nadine Morano en fureur ou osera le bite-couilles-caca-tampon devant une foule en délire. Ou pas d'ailleurs, elle peut aussi faire autre chose, qui ne soit pas de l'humour hard, pourvu que ce soit, impertinent, provocant, piquant, exaspérant, poétique, lunatique, mystique, mais surtout DROLE.


Pour l'instant, elle n'est visiblement pas encore arrivée.

Hey, les soeurs, faudrait quand même que vous réalisiez que faire rire, ce n'est pas abdiquer votre féminité, et pas un domaine réservé aux hommes. Et que NON une fille qui fait rire ne fait pas forcément peur aux hommes (ce serait même plutôt le contraire, un jour je te raconterai)

Et les frêres, faites donc un peu de place, qu'on puisse aussi rigoler avec vous.

Le rire n'étant pas QUE le propre de l'homme. J'aimerais VRAIMENT qu'il soit celui de la femme aussi.

Qu'on se le dise.

 

h-20-1093891-1202129148.jpg

 

14/09/2011

Les femmes viennent de Vénus, et les hommes... de l'orang outan

Le mariage d'amour est une notion relativement récente.

Jusqu'au début du XXème siècle on épousait principalement le fils de son voisin pour réunir deux champs mitoyens. Et on passait toute sa vie ensemble jusqu'à ce que la mort nous sépare à 35 ans.

C'était moyennement drôle.

Puis est donc arrivé "le mariage d'amour"

Avec ses corollaires "pour la vie" (de plus en plus longue) et "le prince charmant" (pour la version fille).

Et mariage romantique avec robe en meringue et danse des canards au dessert.

Sauf que...

Le mariage d'amour romantique c'est une carabistouille ...

Oui. Je l'affirme. 

Haut et fort et ici même..

Pourquoi ?

C'est simple. Observez nos ancêtres les primates.

Le plus souvent, les hordes de primates se composent d'un mâle dominant qui passe son temps à défendre son territoire, laminer les mâles inférieurs et collectionner le plus de femelles possibles.

Evidemment il y a généralement une femelle dominante, qui passe aussi son temps à éloigner ses rivales potentielles à coup de fémur de tigre à dents de sabre sur la tête. Pour conserver sa position.

Les objectifs sont donc clairement opposés

D'un côté le dispersage des gamètes sur un territoire le plus large possible. De l'autre, le recentrage des gamètes sur un territoire le plus réduit possible.

Comment voulez-vous que ça marche...

Aaaaah j'entends dans le fond les cris de nos amis humanistes qui hurlent "mais comment oses-tu comparer l'homme à un singe ? Et l'évolution?"

Ok. Mets à l'homme un match de foot, des bières, des pizzas et une pub avec une bimbo en mini-maillot à la télé et tu verras de quoi je parle.

 

Aaaaaah j'entends aussi dans le fond les cris de mes copines féministes qui vocifèrent "mais quelle vision réductrice de l'espèce humaine en général, et de la place de la femme en particulier".

Ok, je reprends donc....

Les hordes de primates se composent généralement d'une femelle dominante qui passe son temps à défendre son territoire et collectionner le plus grand nombre de mâles possibles pour assurer la meilleure génétique souhaitable à ses petits..

Ca va mieux comme ça ?

 

Pour en revenir au couple, qu'on prenne les choses dans tous les sens possible, en un mot comme en cent...

C'est pas gagné, et ce n'est pas l'Orang-Outang qui va me contredire...

 

Je vous laisse, j'ai un mâle dominant à épouiller. 

Ouh ouh ouh ouh....

 

singe-picole.jpg

Vous aimez les sketches sur la vie de couple ?? Ca tombe bien, cette année, le festival « Juste pour rire » sera une série de spectacle « JUST FOR LOVE » les 22, 23 et 24 septembre au Zenith de Paris.

Artistes programmés : ARTHUR, Anne ROUMANOFF, Stéphane ROUSSEAU,Jérôme COMMANDEUR, Élisabeth BUFFET, Max BOUBLIL, Rachid BADOURI, Ary ABITTAN, VERINO, Claudia TAGBO, Amelle CHAHBI, Baptiste LECAPLAIN, Martin MATTE, NOOM... et de nombreuses surprises !

Un événement CanalSat en partenariat avec Comédie, présidé par ARTHUR.

Dans ce contexte, le festival a créé un partenariat avec le site Vie de Merde  et une page dédiée  où les internautes pourront participer à un jeu-concours participatif : poster leur « VDM » sur leur couple jusqu’au 20 septembre.

Les meilleures seront reprises par Arthur dans son spectacle.

A gagner : un séjour pour 2 au CANADA et des abonnements à CANALSAT.

Certaines VDM du jeu-concours seront également présentées par les animateurs de Rire et Chansons.

Retrouvez CanalSat sur Facebook :  http://www.facebook.com/canalsat



Partenariat sponsorisé

11/07/2011

Prenons tout au premier degré, c'est plus drôle

Le rire est le propre de l'homme selon Rabelais.

Donc si le rire est le propre de l'homme, l'humour devrait être une constante aussi universellement partagée que les slips kangourous, la pâte à pizzas, le hockey sur glace et le disque de Zaz.

Non pas le disque de Zaz, ma main a dérapé j'ai eu un spasme en voyant une photo de Nadine Morano.

Du moins ce ce que je croyais avec une naïveté touchante qui me pousse à penser que nous sommes tous frères et soeurs et que nous allons chevaucher des poneys roses à la crinière ornée de noeuds à paillettes.

Hélas, pas du tout.

Sur n'importe quel billet où s'affiche au néon rouge clignotant "deuxième degré" et qui traite de (au choix, les anchois) la politique, l'éducation, le cinéma, la famille, l'actualité voire des sujets aussi fondamentaux que la french manucure ou le lissage brésilien, il y a toujours un ou deux  clampin(s) qui laisse(nt) un commentaire en hurlant que je suis un danger pour la santé morale, physique voire sexuelle de mes contemporains et que je devrais laisser les sujets sérieux à des gens compétents.

Hey, Maurice, faut te détendre du slip et arrêter de t'énerver. Tu vas nous faire une hernie linguale et après on sera obligés d'appeler le Dr House...

Les billets de blogs, ce n'est pas très important, ni généralement très sérieux (ou alors les gens se touchent énormément)

Pas la peine de piquer une crise.

Remarque, je pourrais faire des efforts et changer : je te l'accorde j'ai un humour au deuxième (voire troisième, quatrième ou douzième degré) qui fait que 75 % de l'humanité me jette des topinambours dès que j'ouvre la bouche.

Mais non..

Finalement, je vais rester comme ça et rigoler avec les 25 % qui restent.

Pouet.

Bouledogue.jpg

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : humour, rire, zaz, nadine morano, rabelais | |  Facebook | |  Imprimer | |

30/03/2011

Variations sur l'UMP

 

On dirait que nos amis de l'UMP connaissent quelques difficultés actuellement.

Les pauvres, c'est triste, non ???

....

Mouahahahhahahahahah

Tiens pour les aider un peu à se distraire en leur faisant oublier leurs petits soucis (ou leur petits sourcils en ce qui concerne Fillon) pourquoi ne pas réinterpréter leur sigle de façon... amusante

Qui à dit "sarcastique" ?

Mais non pas du tout, on rit, mais on ne se moque pas de gens en difficulté, c'est ma devise..

Réinterprétation, donc,

UMP =

 

Un Mauvais Pli

Une Maxi Pelle

Un Mini Président

Utiles Mais Pourquoi ?

Ulcérés Mais Paumés

Une Méga Plantade

Un Mytho de Plus

Un Mauvais Pressentiment

Unis Mais Pas trop

Une Monumentale Piquette

Usés Mais Pathétiques

Une Mandale Partagée

Une Monstrueuse Prise de tête

Ultra Mauvais Plan

Utiles Pour la Médiocrité

Un Ménage à Prévoir

Une Manche Partout ?

Uber Mal Partis

Une Mauvaise Punition

Un Machin Plombé


 

(je brulerai en enfer pour ça)

(mais ça m'est égal)

(c'est trop bon)

 

images?q=tbn:ANd9GcQge3cxdV7mlK20juSRV17aipobY88CSQ4QQaCdI-DaV2IV_tTX

 

images?q=tbn:ANd9GcQCGAe0HWSXyGWEC3LrMPwcJj2GiIqe1rnTuTjgL64AmO7Fcvee

images?q=tbn:ANd9GcSMbWUK4N-AQhL3RhXYd-hOZBLtCl88bGqsE_mYx70OHKKjR_VQ8Q

 

images?q=tbn:ANd9GcRRTdltLcYUUOzPDNEmTQkn743tAIM4x9c5kJBHUjyEOC6Ltw4Bvg

 

 

images?q=tbn:ANd9GcRxXY4qgGLc_wiwjU92NuJ5KOkEO-C6K5IMcUcmPxo_f5vjMKNk

 

 

 

06:00 Publié dans Actualités, Humour | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : ump, humour, détournement | |  Facebook | |  Imprimer | |

16/03/2011

Ils le font exprès


Dans la série "rions un peu avant la fin du monde" ... Et ce n'est pas loin d'être le cas en ce moment..

Il existe parfois des gens dont on dit "ils le font exprès" lorsqu'ils déclinent leur patronyme, suivi de leur métier.

Je m'amuse de temps à autres à conserver la trace de ces hurluberlus pour mon plus grand bonheur, car c'est évidemment ce genre d'idioties qui me déclenche le plus le zygomatique. 

 

Florilège (et tout est véridique) :

 

  • Dr Cary - Chirurgien-dentiste - Paris

 

  • M. Canard - Chercheur au CNRS - Spécialiste en maladies infectieuses - dans une intervention sur la grippe H1N1 transmises par les...

 

  • Benjamin Millepied : danseur et chorégraphe. Compagnon de Natalie Portman

 

  • Marius Petipas : chorégraphe. 

 

  • Michel Baratin - Directeur Commercial : dont j'ai vu les coordonnées passer à mon travail.

 

  • Jean-Paul Bacon - Charcutier Traiteur à Rouen (c'est celui de mon beau-père)

 

  • Patrick Gland - paysagiste WITH double peine

 

  • V. Mambon - boulanger à Paris dont on peut supposer que le prénom est Vache : Vache Mambon. (je sors)

 

  • Philippe Masson : qui est, qui est... Allez un petit effort d'imagination.

 

  • Michel Paquet - Inspecteur du Trésor (le paquet fiscal, toussa, humour)

 

  • Martine Lordre - femme de ménage. Faisait le repassage chez ma mère.

 

  • Maître Dubois - avocat au Barreau de Liège 

 

Et, pour finir en apothéose.

  • Jean-Pierre Ponce. Il n'a pas de métier patronymique, mais ses parents ont déconné sévère. Et j'ai passé deux heures à essayer de réprimer un fou rire atroce en réunion à cause de lui.

Maintenant je suggère qu'on fasse tous ensemble un "ilslefontexprèsthon" : on rassemble tous les gens qui ont des noms prédestinés, on les rassemble, et on écrit un bouquin avec.

 

Après on gagnera plein de thunes et on s'achetera du caviar et des Ipads.

Voilà.

 

 

050508_4246bis.jpg

 

 

 

06:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (56) | Tags : patronymes, humour | |  Facebook | |  Imprimer | |