Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2011

Le jour où j'ai basculé du côté obscur de la force

Il y a 4 ans je savais à peine insérer une image dans un billet.

 

Le gif animé était un concept artistique, le langage HTML un truc extraterrestre, un plugin un accessoire de plomberie et photoshop terra incognita.

 

Après des années d'efforts démesurés qui ont contribué à creuser ma ride du lion, m'ont fait perdre la moitié de mon influx nerveux et balancé un ou deux PC par la fenêtre, j'arrive  à bidouiller un template de blog, trouver le <p> mal placé, travailler une image (plus ou moins) et faire des traductions simultanées langage informaticien-français courant pour les personnes qui m'entourent et qui ne causent pas le geek.

 

Je pensais jusqu'à la semaine dernière que les dégâts étaient limités, comme l'étendue de mes connaissances, et que j'avais encore une chance de réintégrer une vie normale.

 

Une vie où on sort dehors, on rencontre des gens, de son âge, et pas qui pourraient être vos enfants, on leur PARLE d'autre chose que d'IO5.2.3, on a des chiens (et pas des lolcats), des relations sociales pas seulement sur twitter et facebook, on se nourrit normalement à table, et on joue à la belote et pas à Angry Birds. 

 

Jusqu'à ce qu'une de mes collègues vienne me voir avec le sempiternel "toi qui t'y connais un peu en web/ordi/packoffice/réseaux sociaux (barrez la mention inutile), tu saurais comment............ (complétez les pointillés avec la question de votre choix)".

 

Que je lui réponde, parce que débordée, "écoute, va demander au support informatique, je suis sous l'eau".

Et qu'elle me rétorque "oui, mais avec TOI c'est plus rapide et tu TROUVES toujours une solution".

...

Deux explications : soit mon support IT est particulièrement nul, ce qui pour certains de ses membres est un doux euphémisme.

Soit, sans m'en rendre compte j'ai basculé du côté obscur de la force et il trop tard.

C'est probablement la deuxième hypothèse qui est la plus crédible.

Surtout quand je me suis vue le même soir assise devant mon mac, twittant d'une main, jouant à Angry Birds sur l'Ipad de l'autre, avec Spotify dans les écouteurs.

Ce coup-ci, c'est grave.

Sauvez-moi.

Avant que je ne commence à ouvrir mon ordi pour y rajouter des barrettes mémoire. 

 

88ce13f348c1a88d-main.jpg

06:00 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : connaissance, web, informatique, réseaux, pack office, côté obscur, geek, twitter, angry birds, spotify | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/07/2011

Lion m'a tueR

Mais pas que... J'ai eu un week-end extrêmement fructueux à essayer de me remettre d'une soirée tarot-mojito qui m'a conduite à me coucher à 3 heures du matin.

20625f333be34051b176c72592068f3a_7.jpg

 

Sanction immédiate : 48 heures dans un état second à me demander si j'allais survivre lundi matin.


Vieillerie, je crie ton nom.


Donc fatigue = dépression = faire n'importe quoi.

Sous la pression d'un groupe de terroriste du web dont je ne citerai pas les noms, j'ai téléchargé le nouvel OS d'Apple, Lion.

 

apple_lion.png

Verdict ? Boh c'est pas mal, ça m'a occupé le dimanche après-midi on va dire.. C'est dispensable mais il y a des choses sympathiques, notamment le "mission control" pour passer d'un écran à l'autre..


Du coup, comme j'ai donné mon numéro de carte de crédit à Steve Jobs et que j'étais, donc,  dans une phase dépressive, j'ai fait ce que je me refusais à faire jusqu'à présent

Acheter une appli. Evidemment, vu que j'avais commis la bêtise de tester la version gratuite d'Angry Birds..

Voilà.

 

angry-birds-5.jpg

 

Je me déteste et je veux mourir.

 

Dans ce week-end morose et dépressif, j'ai quand même eu un rayon de soleil. J'ai visionné TOUS les JT de France 2 en espérant que le beau Julian Bugier déclare à la France que j'étais la femme de sa vie.

Visiblement ce n'est pas sa priorité actuellement

Pas grave, il va s'en rendre compte un jour ou l'autre. 

En attendant, je pense que France 2 va enregistrer un pic d'audience inesperé cet été. Vu l'hystérie collective que déclenche le beau gosse sur twitter à chacun de ses passages.

On lance même le hastag #julianapoil dans l'espoir qu'il tombe la chemise en direct.

Oui, je suis mariée, lui aussi, et alors ? On est modernes, non ? On peut regarder la carte sans consommer les plats comme disait ma grand-mère.

julian-bugier-itele-01.jpg

Rhouuuu Julian, coquin, toi...

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : soirée, mojito, apple, lion, angry birds, julian bugier | |  Facebook | |  Imprimer | |