Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2012

Ma vie à l'Apple Store

La semaine dernière un drame affreux s'est noué dans mon salon.

Le clavier de mon Mac s'est mis à ne plus vouloir taper "s" puis "d", "z", "e", "x" et "c".

Tu me connaissois. Pas d'ordi en état de marche ou pas de connexion et c'est la lente mais sure montée de la crise d'angoisse avec sueurs froides, palpitations et sensation d'étouffement.

Surtout un dimanche à 13 h 45.

Et que même si tu ramènes ton clavier au magasin d'origine, on va te l'envoyer en réparation et tu te retrouveras à taper dans le vide pendant plusieurs semaines.

A moins d'écrire des textes sans "s", "d", "z", "e", "x" et "c". Pas évident.

Malheur, désolation, cendres sur la tête.  

Heureusement saint Steve Jobs a tout prévu. 

Dans les Apple Stores, si ton bouzin à pomme est encore sous garantie, on te le répare sans moufter, voire on te le change illico presto, et avec le sourire.

C'est l'avantage de payer un bouzin à pomme un poil plus cher

A part ça, Steve Jobs pensait que tu es un gros mouton consumériste, mais c'est une autre histoire.

J'ai donc pris le clavier sous le bras et couru ventre à terre jusqu'au centre marchand de la pyramide du Louvre ou le loge le magasin qui te fourgue tous les "I" pod, pad, phone, mac, truc, machin, bazar et plus si affinités possibles.

Où un choupi vêtu d'un tee-shirt bleu et armé d'une tablette tactile m'apprend que non, on ne peut rien faire aujourd'hui pour moi, parce qu'il faut en fait prendre rendez-vous pour voir un génie du Génius bar - c'est le nom du comptoir où des geeks te réparent ton matos, c'est plus chic que "comptoir à geeks"

Très choupi d'ailleurs, le choupi, mais passons, j'étais pas d'humeur.

Je lui décoche alors mon regard d'oisillon perdu en me recroquevillant pour paraître encore plus petite, et attirer ainsi l'instinct protecteur.

Essaye, ça marche vachement.

Et je lui ment effrontément "je dois écrire un article d'urgence, j'ai vraiment besoin de mon clavier, vous pouvez faire quelque chose ?"

Le choupi me dit alors "bougez pas madame, je vais voir"... Part au galop et reviens quelques minutes après avec un grand sourire comme s'il venait de prendre la Bastille le 14 juillet 1789 à lui tout seul .

"Voilà", me dit-il tout chiffon, j'ai une solution, mais je ne sais pas si elle va vous convenir" "Vous rachetez un clavier en attendant, vous prenez rendez-vous, et quand vous revenez, on vous répare votre clavier et on vous rembourse votre achat".

Sur ce, le choupi me prend rendez-vous pour la semaine suivante et je repars guillerette avec de quoi écrire mon article fictif sous le bras.

En pensant dans le for intérieur de ma propre personne, que oui, la réputation des Apple Stores n'était pas usurpée. On te trouve une solution rapidement pour peu que tu bouffes de la pomme.

Fin du 1er épisode. 

Hier, date de mon rendez-vous je retourne donc sous la pyramide.

Pour un rendez-vous avec un génie du bar, je n'avais pas fait d'efforts : cheveux en vrac, pas de maquillage, vernis pas très frais.

J'étais donc raccord avec la pyramide, je ressemblais à une momie.

Cette fois c'est une geekette à Ipad qui m'accueille, checke mon rendez-vous et me fait asseoir, en attendant qu'on vienne me chercher.

Quelques minutes après un émule de Sheldon Cooper en plus grassouillet vient me chercher en m'appelant par mon prénom avec un large sourire "Emanu ? C'est ton tour"

J'ai failli lui dire "d'où tu m'appelles, toi, on a gardé les oies ensemble ?".

Mais j'ai décidé que j'étais de bonne humeur.

Il me drive vers le comptoir magique où j'explique mon cas de clavier à un deuxième geek barbichu nanti d'un fort accent nord-américain. 

Qui me demande "le noumerouuu de seriie de tion Imaaac ?"

Heu...

Personne ne m'avait signalé ce léger détail. Le barbichu m'explique alors qu'il ne peut pas faire grand chose sans le numéro de série.

C'est là que je me suis mis en mode "attention mon petit gars, tu sais à qui tu parles ?"

L'oeil qui vire au vert foncé, le regard pointé entre les deux sourcils façon point laser du flingue d'un sniper du Raid, la voix qui basse d'un ton et le ton glacial. "Pardon ?" lui assene-je, le sourcil remonté...

Le barbichu se liquéfie derrière son comptoir et bredouille "je vaye voare si je piueux faire quelque chouze".

Il part au galop et reviens triomphal "Houston you had a problem ? We have a solution", "Suivez-moi on va voir Adrien" et m'amène voir le dit Adrien qui s'avère être le choupi de la semaine passée.

Qui m'explique que "aucun souci, chère madame, on va vous reprendre le vieux, on vous laisse le neuf et on vous rembourse bien sur"

Avant d'ajouter "mais on ne s'était pas vu la semaine dernière ? C'est drôle, non de se retrouver comme ça"..

Adrien, j'aurais eu vingt ans de moins et une jolie robe, j'aurais attrapé la perche.

Je crois que je t'ai un poil désorienté en te répondant "euh, pas tant que ça, après tout, tu travailles ici, non ?"

Et de l'achever quand il m'a demandé ma CB pour la re-créditer par "je n'aime pas trop confier ma CB à un homme, on ne sait jamais"

Conclusion

1/ L'Apple Store est à la hauteur de la réputation

2/ En cas de problème n'oublie quand même pas de prendre rendez-vous

3/ Deux secondes chrono est le temps que je mets à figer sur place un pauvre réparateur.

4/ J'arrive encore à marquer les esprits et à perturber un choupi même la tête en vrac. Ca flatte l'égo.

Les filles, si vous allez faire un tour à l'Apple Store du Louvre, je vous recommande chaudement Adrien donc. Un bon 1,80, cheveux noirs courts en brosse, un piercing à la paupière, assez baraqué et de beaux yeux noisettes. 

Et un air un peu perturbé depuis hier.

Mouahahahahahah

 

Objets3.jpg

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : apple, imac, apple store, genius bar | |  Facebook | |  Imprimer | |

24/08/2011

Fasheune geek

Mon Ipad Josiane se baladait toute nue.

Vu le temps affreux de cet été j'avais peur qu'elle prenne froid..

Je lui ai donc acheté une couverture

 

DSC08275-1.JPG

DSC08278.JPG

2011-08-23.jpg

 

Housse pour Ipad Hema, avec support intégré : 15 euros. Soit 25 de moins que la housse Apple.

Elle est pas chouette, la vie de Josiane ?

 

With la participation de Cannelle dans le rôle du fond d'écran


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : housse, ipad, hema, apple | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/07/2011

Lion m'a tueR

Mais pas que... J'ai eu un week-end extrêmement fructueux à essayer de me remettre d'une soirée tarot-mojito qui m'a conduite à me coucher à 3 heures du matin.

20625f333be34051b176c72592068f3a_7.jpg

 

Sanction immédiate : 48 heures dans un état second à me demander si j'allais survivre lundi matin.


Vieillerie, je crie ton nom.


Donc fatigue = dépression = faire n'importe quoi.

Sous la pression d'un groupe de terroriste du web dont je ne citerai pas les noms, j'ai téléchargé le nouvel OS d'Apple, Lion.

 

apple_lion.png

Verdict ? Boh c'est pas mal, ça m'a occupé le dimanche après-midi on va dire.. C'est dispensable mais il y a des choses sympathiques, notamment le "mission control" pour passer d'un écran à l'autre..


Du coup, comme j'ai donné mon numéro de carte de crédit à Steve Jobs et que j'étais, donc,  dans une phase dépressive, j'ai fait ce que je me refusais à faire jusqu'à présent

Acheter une appli. Evidemment, vu que j'avais commis la bêtise de tester la version gratuite d'Angry Birds..

Voilà.

 

angry-birds-5.jpg

 

Je me déteste et je veux mourir.

 

Dans ce week-end morose et dépressif, j'ai quand même eu un rayon de soleil. J'ai visionné TOUS les JT de France 2 en espérant que le beau Julian Bugier déclare à la France que j'étais la femme de sa vie.

Visiblement ce n'est pas sa priorité actuellement

Pas grave, il va s'en rendre compte un jour ou l'autre. 

En attendant, je pense que France 2 va enregistrer un pic d'audience inesperé cet été. Vu l'hystérie collective que déclenche le beau gosse sur twitter à chacun de ses passages.

On lance même le hastag #julianapoil dans l'espoir qu'il tombe la chemise en direct.

Oui, je suis mariée, lui aussi, et alors ? On est modernes, non ? On peut regarder la carte sans consommer les plats comme disait ma grand-mère.

julian-bugier-itele-01.jpg

Rhouuuu Julian, coquin, toi...

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : soirée, mojito, apple, lion, angry birds, julian bugier | |  Facebook | |  Imprimer | |

08/12/2010

La pomme vend la pomme

Sauf si vous habitez sur mars ou dans un monastère carmélite, vous savez probablement que les titres des Beatles sont disponibles sur I-tunes depuis quelques temps.


Dans le magazine Elle un type qui a commis un bouquin sur John Lennon donne sa sélection des 5 titres incontournables des Fab' Four à posséder dans sa MPtothèque.


Du coup, comme je suis mégalo et que j'ai pas mal écouté les Beatles dans mes jeunes années, j'ai décidé de faire moi aussi ma Philippe Manoeuvrette à l'usage des djeuns qui ne seraient pas familiers de l'oeuvre des scarabées.


Contrairement aux puristes, je pense que les premiers albums des Beatles sont largement dispensables.

Je les entends déjà qui hurlent.

Oui, je confirme, ce sont de gentilles mélodies pop qui rentrent bien dans le crâne. Sympathique. Mignonnes. Mais pas impérissables. L'équivalent à l'époque d'un Justin Bieber aujourd'hui.


MAIS elle ont ouvert une brêche pour plein d'autres groupes et sont le socle fondateur de l'oeuvre plus importante qui suivra.

Musicalement, les disques deviennent plus intéressants à partir de Rubber Soul, et surtout Revolver, prélude à l'immense et incontournable Sgt Pepper's Lonely Hearts Club Band, une des oeuvres majeures de la musique contemporaine.

 

Sans oublier le très intéressant et trop sous-estimé album blanc qui contient de véritables pépites.

A défaut de tout passer en revue, voici donc ma sélection de mes titres des Beatles que je les aime encore aujourd'hui (et qu'ils résistent vachement bien au temps)


Got to get you into my life - Revolver - 1966

Un des talents majeurs de Lennon et Mc Cartney est d'être sorti du rock, puis de la pop gentillette du début des sixties pour aller explorer d'autres territoires musicaux. Preuve en est ce "got to get you into my life", issu de l'album Revolver qui précèdera et annoncera le mythique Sgt Pepper. Le titre s'inspire largement - et brillamment - avec ses cuivres très présents, de la soul américaine de l'époque, celle des labels Motown et Stax notamment. Le titre a d'ailleurs été largement repris par des artistes soul. John Lennon lui même a dit que c'était un des meilleurs titre écrit par Mc Cartney. Une bonne référence

 

A day in a life - Sgt Pepper - 1967

Le titre clôt l'album Sergeant Pepper et est probablement la chanson majeure de l'album. C'est un titre totalement novateur pour l'époque sur lequel tous les groupes pro ou amateurs des sixties se sont penchés. il s’agit en fait d’un collage de deux morceaux, l’un de John Lennon et l’autre de Paul McCartney, ce dernier étant placé au milieu de celui de Lennon.. Le titre est absolument remarquable et unique avec ses paroles surréalistes, ses juxtapositions de plusieurs styles musicaux, ses techniques de production innovantes et son arrangement orchestral complexe. Mais aussi parce qu'il est à la fois complètement représentatif du "son" de l'époque et totalement intemporel. On pourrait écrire un bouquin complet sur "A day in a life", tant au niveau de son histoire, de sa composition, de sa partition ou de ses arrangements. Je laisse ce soin aux spécialistes.


I am the Walrus - Magical Mystery Tour - 1967

C'est Lennon qui s'y colle pour cette chanson destinée à illustrer le film totalement déjanté "Magical Mystery Tour" tourné pour la BBC, et édité sur sa bande originale. Ainsi que sur la face B du très mièvre (et très pompé sur les Beach Boys) Hello Goodbye. Inspiré par les trips de Lennon à l'acide et l'univers de Lewis Carroll, la chanson déroule des paroles totalement délirantes sur une rythmique hachée et syncopée qui vous rentre dans le crâne. A sa sortie la chanson a été censurée sur la BBC, à cause des mots « pornographic priestess » (prêtresse pornographique) et « let your knickers down » (baisse ta petite culotte).

 

Back in the USSR - l'Album blanc - 1968

On disait toujours à tort que Mc Cartney écrivait les ballades et Lennon les titres plus rock. Et bien celui ci fait la démonstration inverse. Et balance 'achement bien sa race. Avec un très gros son rock ET un texte vraiment drôle (il fallait le trouver), en gros un type ultra-content de retrouver l'URSS d'avant la chute du mur de Berlin et ses jolies filles "je reviens en URSS, et j'ai vachement de bol, mec". Une parodie de Back in the U.S.A. de Chuck Berry et de California Girls des Beach Boys. Un titre qui a tout bon, paroles et musique. Et qui vous donne encore aujourd'hui une sacrée pêche.

 

 

Helter Skelter - l'Album Blanc - 1968

Un autre contre exemple s'il en fut de "Lennon écrit les rocks, Mc Cartney les ballades" est cette chanson. Difficile de trouver plus rock dans l'oeuvre des Beatles. C'est même quasiment du métal. Et presque une course de fond : lors de la séance d'enregistrement, après 18 versions, Ringo Starr lança ses baguettes dans le studio et s'écria « I got blisters on my fingers! » (« J'ai des ampoules aux doigts ! »). Les Beatles ont conservé le cri de Starr en fin de titre, sur la version finale de la chanson. Le volume sonore de l'enregistrement descend graduellement aux alentours de 3:40, et remonte par la suite, créant un faux "fade out" laissant penser que la chanson est finie, alors qu'elle repart de plus belle. Si vous pensez encore que les Beatles ce sont de gentilles chansons bien propres sur elles, écoutez ce titre et on en reparle après.


Je m'aperçois que j'ai finalement sélectionné plus de chansons de Mc Cartney que de Lennon. Hasard ou coïncidence ? Il fallait bien en sortir 5 ce sont les premières qui me sont revenues à l'esprit.

Et aucune de Georges Harrison. Sa contribution musicale à l'oeuvre des Beatles est intéressante, mais pas fondamentale. Il a surtout eu l'heureuse idée d'orienter le groupe vers des sons différents, notamment la musique indienne.

Maintenant, ce n'est que mon avis... Et il est très mineur, je vous l'accorde.

Mais au moins je le partage...

Merci à Wikipédia à qui j'ai emprunté quelques détails historiques.

 

Objets3.jpg

 

06:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : musique, apple, beatles, itunes, titres | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/11/2010

Désormais, l'écureuil me kiffe

Avec mon banquier, nous avons parfois eu des moments difficiles.


Il faut dire qu'alors que mon banquier l'écureuil s'ingéniait à stocker mes noisettes, je les échangeais contre des objets totalement indispensables comme des smartphones, un 28ème pantalon noir (qui n'avait pas la même forme que les autres) des bougies parfumées à des prix indécents, ou des thés qui coutent l'équivalent du PIB du Kazakhstan.


Enfin "mes" noisettes. Celles que j'avais, et parfois celles que je n'avais pas encore. Les siennes, quoi.

 

Du coup, l'écureuil était de mauvais poil, et il m'envoyait des courriers vengeurs. Me menaçant de vendre mon scalp à la banque de France. En poussant des petits cris..

Ki ki ki ki ki...


Mais tout ça c'est du passé. L'écureuil, se rendant compte de mon importance dans le monde du ouèbe auprès d'environ deux personnes (ma mère et une fan que je nommerai pas) a décidé de me chouchouter.

Déjà le directeur de mon agence est viré pour avoir osé me demander de créditer mon compte débiteur de 12500 euros

Ensuite, l'écureuil m'a demandé de tester son appli mobile pour Iphone qu'elle est bien, avant de la lancer le 22 novembre pour tous ses clients.

Maintenant, avec elle,  je peux dire n'importe où à mon directeur d'agence (le nouveau, celui qui est gentil, et qui ne m'envoie plus de lettres) de faire des virements, ou lui demander si j'en suis à - 12500 euros ou - 12501 euros sur mon compte grâce au relevé de compte en ligne ! Et il y a même une fonction pour appeler directement le centre d'opposition si jamais j'ai un problème avec ma carte de crédit..

C'est beau le progrès.

Et bien pratique quand on a peu de temps pour passer à son agence !

 

Donc maintenant entre le site et l'appli caisse d'épargne je gère mon compte à distance comme un trader professionnel, je  suis la reine des écureuils, je suis rousse et j'ai une queue touffue..

Enfin.. pour la queue, je vérifie.

 

L'appli Caisse d'Epargne est disponible sur l'Apple Store

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : caisse d'épargne, appli, iphone, apple | |  Facebook | |  Imprimer | |

05/05/2010

Ne me dérangez pas, je joue avec Roger

Evidemment l'adoption d'un nouvel enfant prend du temps.

Le temps de trifouiller Roger


IMG_0229.JPG


et de trouver les commandes principales (P... de N... de D.. mais comment on fait ce truc)...

Ca prend du temps...


Heureusement, internet est là pour vous proposer un stock toujours renouvelés d'idioties et vous distraire pendant que la taulière se familiarise avec les fonctions du Macintoushe.


Qui sont assez simples, même comme une natural-born-pc blonde comme moi... C'est dire que c'est simple...

Message personnel : Daydreamer tu peux retourner sous ta couette si tu penses que je vais me vautrer avec le Mac. Je suis la grande Manu, bordel oui ou non ?


Hier donc, en cherchant un petit truc simple à pomper pour vous le proposer vite fait je suis tombée sur un album des pires photos de familles. Et quand je dis pire...


diapo_awkward1.jpg
Noel Naturiste. Notez le soutien-gorge. C'est la tendance de l'été 2010
diapo_awkward2.jpg
Si si c'est un mariage. Je vous assure. Je crains que chez ces gens quand on parle de "cadavres" ça ne concerne pas QUE des bouteilles vidées en l'honneur des mariés
diapo_awkward3.jpg
Fans de ... Euh oui.. Allo les urgences ?
diapo_awkward8.jpg
Lucien et Raymonde Bidochon version US (certainement, vu le gun)
diapo_awkward10.jpg
Mariage en slip, mariage qui flippe ?
diapo_awkward13.jpg
Bouge tes cheveux Helmut, ondoule, ondoule
diapo_awkward14.jpg
Attention attention, ces gens ont inhalé des cendres du volcan Eyjafjöll


Ne me remerciez pas, je sais, vous venez de cracher votre café sur votre écran.

Si vous voulez voir l'album au complet et continuer à vous marrer c'est LA

 

Cette note a été entièrement produite sous Macintosh.

Aucun animal n'a été blessé pendant la réalisation de ce billet

06:01 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (35) | Tags : apple, macbook, billets, photos | |  Facebook | |  Imprimer | |

04/05/2010

Faire-part

Manu, le meuri, leurs deux extensions, et Cannelle ont la joie et la fierté de vous annoncer que la famille s'agrandit avec l'arrivée de


ROGER

IMG_0229.JPG


Un très joli Macbook Pro de 15 ", arrivé à terme et en pleine santé.

Qui vient rejoindre sa fiancée Lucienne, l'Iphone.


Ah on me dit dans l'oreillette que le meuri n'a pas la joie et la fierté.

Et qu'il vient de faire un malaise vagal en prenant connaissance du prix du bébé. Avant d'appeler son avocat pour savoir si l'achat d'un Macbook peut être considéré comme un fait à charge lors d'un divorce.


Les gens, je pense que le week-end prochain chez mon beau-père à me morfondre sans wi-fi, en écoutant les souvenirs de 40-45 ou les histoires de chiens (en alternance) en boucle devient obligatoire.

Juste pour éponger un peu le truc, quoi..


Bon j'aurais Lucienne avec moi.. Si la 3G passe je pourrais au moins twitter. Je compte sur vos blagues débiles, vos histoires de cul et vos messages de soutien pour me remonter le moral pendant ce long tunnel sans lumière.

Merci d'avance.



NB : et vous avez encore jusqu'à ce soir pour faire gagner votre déclaration à Wladimir préférée c'est ICI

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : macbook, apple | |  Facebook | |  Imprimer | |