Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2012

Hey je te me fais de l'auto-promo

Je passe en speedy gonzales staile pour te dire que la semaine prochaine exceptionnellement ce blog va se transformer en blog beauté.

Il y aura de la Thalasso, de la crème, de l'auto-massage, du massage tout court et plein d'autres trucs.

Il me faut au moins tout ça pour être sortable.

Tu connais l'adage "vieillir c'est acheter de plus en plus de crèmes anti-rides et y croire de moins en moins"

Mouahahahah

Viens donc ici à partir de demain, tu sais que je ne parle que de trucs sympas et testés. Si tu n'aimes pas, je te rembourse l'entrée.

 

Sinon, il y a quelques jours j'ai eu un flash.

T'imagines un film inspiré d'une des BD d'aventure croisée de Superman et de Batman avec la rencontre Christian Bale/Henry Cavill ??

Non t'imagines pas. Et moi non plus d'ailleurs. Ma libido vient d'exploser.

 

Downloads.jpg

Ainsi que celle des 3/4 de la population féminine mondiale.
 

Bon dimanche ma poule.

06:00 Publié dans Beauté, Cinéma | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : beauté, test, batman, superman, henry cavill, christian bale | |  Facebook | |  Imprimer | |

10/07/2012

Je ne te remercie pas

J'ai longtemps, longtemps hésité avant d'écrire ce billet.

Faire rire, c'est facile et protecteur.

Exposer ses failles, se mettre à nu, c'est beaucoup plus difficile, surtout pour moi.

Je vis en permanence enfouie sous une triple couche de protection, voire une quadruple que je n'enlève quasi jamais même par forte canicule.

A tel point que la couche de protection a quasiment pris le pas sur la nature profonde. 

Et je me suis dit que, peut-être, il était temps, plus que temps de la faire un peu ré-émerger cette nature profonde.

Au prix de la sueur, du sang et des larmes, éventuellement, mais il y a toujours un prix à payer ...

Donc je ne te remercie pas, toi, le petit branleur qui m'a dit il y a environ 35 ans "sortir avec toi ? Ah non, regarde-toi, t'es un boudin".

Et qui a définitivement fini d'achever le peu de crédit que j'accordais à mon physique, si jamais je lui ai accordé un quelconque crédit.

Jusqu'à encore aujourd'hui. 

Car si je suis assez fière de mon intellect,  non, je n'aime pas mon physique.

Je ne l'accepte pas, je le trouve même à la limite de la laideur par moment

Lui qui n'est jamais rentré, et ne rentrera plus jamais à ce stade, dans les canons de beauté communément admis.

Petite, trapue, musclée, des jambes courtes, un derrière proéminent, un visage taillé à la serpe, des cheveux d'une couleur naturelle terne, incoiffable sans un brushing de compétition, très peu de choses, sinon quasiment rien ne trouve grâce à mes yeux dans cet ensemble hétéroclite de parties qui n'ont pas l'air d'être faites pour aller ensemble.

Il y a même des jours ou je commet l'exploit de me maquiller sans vraiment me regarder dans la glace tellement ce que j'y vois me déplait.

C'est totalement futile et superficiel, j'en conviens, mais ça m'a sérieusement pourri une bonne partie de la vie.

Parce que je suis une esthète, j'aime vivre entourée de belles choses, et les beaux physiques en font partie.

Malheureusement le mien ne rentre pas du tout dans cette catégorie.

Et que j'ai toujours eu l'impression totalement irrationnelle que les belles filles avaient une vie plus "facile".

Alors que pour séduire, voire pour attirer l'attention j'ai toujours été obligée de déployer toute une série de stratégies sophistiquées.

Je ne suis jamais celle qui attire les regards en priorité, je suis celle qu'on choisit parce que la jolie est déjà prise, ou inaccessible, ou parce qu'elle fait rire ou qu'on a trop bu.

Rien n'a pu me rassurer sur ce sujet, rien. Même pas les quelques succès amoureux que j'ai pu obtenir auprès de garçons puis d'hommes au physique plutôt avantageux, eux.

Jour après jour, le miroir est mon ennemi, la photo encore plus. Elle me renvoie à la froide réalité de traits et d'une morphologie qui sont mes ennemis.

Avec le temps, j'ai au moins appris à faire avec, à défaut de les aimer. Je sais ce qui me met en valeur et ce qui me désavantage, c'est déjà ça...

Me réconcilier définitivement ? Impossible. La faille est trop profonde, j'y ai renoncé.

Les failles aussi, on apprend à vivre avec, au fur et à mesure du temps.

J'espère juste, par esprit de revanche, que le petit branleur qui m'a, sans même réfléchir, marquée pour la vie il y a quelques décennies, est un quinquagénaire bedonnant et chauve, divorcé et pourvu d'une deuxième femme ennuyeuse qui veut absolument lui faire souscrire à une assurance vie et acheter une résidence secondaire à la campagne.

Et que, suprême revanche des filles pas très avantagées, l'âge m'ayant un peu épargnée par rapport à certaines de mes contemporaines, c'est lui qui aujourd'hui se ferait jeter d'un très sec "casse-toi pauvre type" si nous étions amenés à nous croiser.

Oui, j'aime assez cette idée.

baby.jpg

 J'étais un joli bébé pourtant, ça n'a pas duré....

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : beauté, laideur, physique | |  Facebook | |  Imprimer | |

12/02/2012

Un après-midi de filles.. Et qui a gagné le coffret

Les après-midi de filles avec Sandrine Camus, c'est tout en té.

On va se faire caliner dans des instituts de beauté.

Et après on va boire un thé.

Avec des gâtés (euh des gâteaux)

cheesecake.jpg

en papotant jusqu'à ce que notre langue tombe. 

Enfin papoter, c'est plutôt la fête du slip du bitchage, je connais des oreilles qui ont du siffler.

Enfin bref, c'est té bien.

A cet effet, je vous recommande chaudement un petit soin à l'instété (enfin l'institut) Les anges ont la peau douce, 254 rue du Faubourg Saint Honoré à Paris. Dont les soins mains

vernis.jpg

et  visage avec massage des épaules m'ont autant relaxée qu'un massage complet de tout le corps.

Une ambiance très cosy-zen avec des produits exclusifs fabriqués en Suisse pour un petit moment de béaTEtude.

les anges.jpg

Seule fausse note dans cet océan de bonheur, Mariage n'avait plus de thé d'automne aux marrons. J'ai tué un ou deux vendeurs en les frappant avec une personne âgée pour me passer les nerfs.

La prochaine fois, ils penseront à prévoir avant mon passage, je pense.

 

A propos de nerfs, une qui ne va pas les perdre, c'est celle qui a gagné le coffret Miss O!

4183289798.jpg


C'est la seule qui m'ait fait remarquer l'énorme connerie que j'avais écrit. J'adore qu'on me parpine parfois le soir au fond des bois.

Bon parfois, seulement, n'essayez pas trop non plus, sauf si vous êtes un peu masochistes.

Donc, MadameS,  le coffret est à toi.

Fais-en bon usage et envoie-moi ton adresse par mail.

06:00 Publié dans Beauté, Concours, Sorties | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : soins, institut, beauté, mariage, thé, gateaux, miss o, orangina | |  Facebook | |  Imprimer | |

12/12/2011

La beauté me paralyse

L'avancée en âge a aussi des avantages.

Par exemple, on s'affranchit parfois des conventions, on prête de moins en moins d'attention à ce que les gens peuvent penser de vous et on gagne en assurance.

Notamment pour affirmer ses convictions.

Il y a un seul moment où cette belle force de caractère vole en éclat dans mon cas.

Mettez-moi devant un exemple de beauté physique, artistique ou matériel et je deviens un monticule de gelée tremblotante totalement incapable d'articuler deux syllabes intelligibles de suite.

Et qui se tortille comme une ado qui vient de voir Robert Pattinson torse nu dans twilight pour la première fois.

 

La beauté me paralyse, me rend stupide voire débile.

 

Je peux pleurer devant un tableau, valser comme un derviche tourneur sous acide sur une chanson, rester la bouche ouverte comme une souris hypnotisée par un cobra devant un paysage (avec le filet de bave qui coule sur le côté). 

Quant à mon attitude devant un beau gosse, même s'il a un QI proche de la moule, je vous laisse imaginer.

Ce qui est paradoxal c'est que l'intelligence me fait l'effet inverse. Je vais essayer d'entrer en compétition avec Einstein en personne si l'occasion se présente. Le défier sur le plan intellectuel est un puissant aphrodisiaque et je n'aurais de cesse de trouver le terrain mental sur lequel je vais pouvoir lui coller une pile.

 

Même s'il est spécialiste d'un domaine où je ne connais absolument rien comme la reproduction des lépidoptères ou la vitesse de pointe des neutrinos.

 

En revanche si le prix Nobel a un physique de top model, je vais le regarder par dessous en battant des cils comme une cagole décerébrée moyenne.

Heureusement pour moi, c'est rarement le cas. Je peux donc continuer à aiguiser mon intellect en toute sérénité, grosso modo.

Oui, je sais c'est cliché. Ce n'est pas parce que tu as un physique de bombe que tu as un QI de trou noir, bien au contraire.

La preuve, regarde moi.. Mouahahahahah (nan je déconne).

 

Ce qui est curieux c'est qu'à mon stade logiquement, ça devrait être tout à fait l'inverse. Je devrais baver devant les phares de la pensée moderne et arrêter de faire l'imbécile devant une oeuvre d'art.

La faute à un déséquilibre probable entre un cerveau rationnel tout à fait rationnel et un cerveau émotionnel resté au stade pré-pubère. Petits cris et gloussements stupides inclus.

Je me ridiculise régul!èrement aux yeux de mes proches ou d'inconnus par un comportement infantile totalement hors de propos, pour peu qu'on me mette un chat mignon sur les genoux.

Mais, comme je le disais en préambule, je prête de moins de moins d'attention à ce que les gens peuvent bien en penser, donc, peu me chaut comme dirait Perceval le Gallois.

En revanche, j'aimerais quand même pour ma dignité personnelle arrêter de me comporter comme une imbécile devant la première belle gueule que je croise.

Quoique, à bien y réflêchir, ça ne m'a pas si mal réussi jusqu'à présent. 

Mais ceci mes petit choux, est une autre histoire..

beaute-06b.jpg

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : beauté, intelligence, robert pattinson, comportement, cerveau | |  Facebook | |  Imprimer | |

24/05/2010

Je suis beeeeelllle au natureeeeelle


Quand on me demande de faire un peu de promo pour les copains des copains, je dis rarement non.

Et quand en l'occurrence, il s'agit de produits de beauté, je cours.

Tu parles d'habitude on m'envoie plutôt des tomates voire des trucs à bouffer qui font grossir.


C'est pourquoi quand Lolobobo m'a demandé de parler d'une copine qui lançait une nouvelle marque de d'enveloppement et masques à base de produits naturels, Apsara, j'ai accepté illico.


Après quelques difficultés postales liée à mon bureau de poste qui est

1. L'antichambre de l'enfer sur terre

2. Geré par une colonie de bulots ou une couverture pour une officine de la mafia Albanaise, j'hésite encore...


J'ai finalement récupéré mon précieux colis pour tester au plus vite les produits qu'ils vont me rendre beeeellllle...

Apsara 1.JPG


Et donc profité du week-end de la Pentecôte me chouchouter et gratifier mon visage du masque aux sédiments marins.

Apsara 2.JPG

On mélange la poudre à un peu d'eau chaude,

Apsara 3.JPG

on étale sur le visage avec le pinceau,

Apsara 4.JPG


on laisse poser 5 minutes, on nettoie (pour ma part j'ai utilisé de la solution miscellaire au lieu de rincer à l'eau pour parfaire le nettoyage)... Eeeeet...

C'est top.

 

Vraiment.

 

Et pourtant j'ai eu l'occasion de tester pas mal de produits du même type mais j'ai été réellement bluffée par le résultat : une peau nettoyée, adoucie, vivifiée comme si vous sortiez tout droit d'un soin en cabine... Avec même en fin de soin une petite sensation d'échauffement pas désagréable du tout..


La preuve ... Avant...


Apsara 5.JPG

Après

scarlett_johansson.jpg


Comment ça c'est pas moi ?


Juste un mini-truc : si vous adoptez ce masque, évitez de le faire avec votre chéri dans les parages, car, comme vous pouvez le constatez ci-dessus vous ressemblez à un GI en mission en territoire ennemi et ce sont des sédiments marins, donc.. Ca sent un peu la mer.. Mais c'est normal.


La prochaine fois je teste l'enveloppement au chocolat... Hmmmmm... CHOOOOOOCOOOOLAT.. Pour une fois ce sera tout bénef pour mes cuisses.


Sinon plus sérieusement, Apsara est donc une toute jeune marque d'enveloppements, gommages, masques et serums à base de produits naturels tels que les algues, ou encore le chocolat, le caviar, le raisin, le menthe, l'argan, l'ananas, ou la papaye...


Allez sur le site, vous allez craquer ..


Je vous laisse je vais aller tester l'enveloppement au chocolat... Hmmmmm... CHOOOOOOCOOOOLAT.. Pour une fois ce sera tout bénef pour mes cuisses.