Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2012

Chers CM, chères agences

En temps ordinaires, je t'aime bien, tu sais.

J'ai même quelques copains/copines qui pratiquent cette activité salutaire de façon tout à fait honorable pour la plus grande satisfaction de leur client, voire la mienne quand on m'invite à boire une coupette dans des festivités festives.

Mais parfois, chers CM, chères agences, tu pousses le bouchon un peu loin Maurice.

Exemple : on te demande si tu veux faire un petit concours sympatoche et sans prétention pour faire gagner un petit truc à tes lecteurs.

Ok. J'aime faire plaisir, pourquoi pas. Et tu réponds que tu vas faire un billet en début de semaine.

Et puis tu as une vie, tu pars en goguette avec un collègue anglois, les invitations à boire des mojitos pleuvent et le meuri réclame que tu passes au moins 5 minutes par jour à la maison sinon il achète la collection complète des DVD de Thalassa.

Donc tu perds genre 24 ou 48 h sur le planning initial.

Planning informel, je rappelle.

Bon.

Au moment d'écrire le billet, tu ouvres un mail qui te dis en substance "Très chère Emanu, j'ai pas vu ton billet, tu en est où ?"

En gros.

Alors attends, Maurice, je vais t'expliquer un truc.

En temps normal, sous des aspects fioufious, je suis assez sérieuse. Je m'engage, je fais.

Juste, il y a un truc qui m'insupporte plus que tout dans l'univers of the world, c'est d'avoir quelqu'un sur le dos.

Je suis sérieuse, mais j'ai un léger problème avec l'autorité.

C'est un miracle qu'un employeur veuille encore de moi par exemple alors que j'ai passé toute ma carrière à engueuler mes chefs.

Je rappelle également zossi, que je n'étais ni rétribuée, ni créditée de quoi que ce soit pour ce billet à part une invitation à une inauguration d'un centre commercial, pas au défilé Chanel.

Et que in fine, c'est mon blog, je fais ce que je veux. Sauf si, précisément, je signe un contrat formel assorti d'une rétribution pour laquelle je tiens à respecter mes engagements.

Donc, je fais ma diva. 

Ca tombe bien, ça colle pile poil avec mon personnage. Au moins je suis cohérente.

Je préfère faire diva que poire, à choisir.

Ce que, visiblement, certains oublient parfois. 

(note que je n'ai pas utilisé le terme "pigeon" assez préempté de nos jours)

Ah et au passage, ceci me décide à arrêter totalement les concours. 

J'en ai assez de gérer l'organisation, les allers-retours, les tirages au sort et le reste. Ca m'ennuie.

Et quand je m'ennuie, tu sais ce qui se passe, je tourne les talons et je m'en vais.

Je perdrais éventuellement un peu de visites, mais, bon, je vais y gagner en tranquillitude.

 

Sur ce, jeunes gens, jeunes filles, je réenfile mon costume de diva et je pars à la recherche de quelqu'un d'autre à flinguer.

C'est comme le sport, ça me maintient en forme.

flingueuse1.jpg


 

ET psssstttt au passage les agences, faudrait parfois étudier un peu la psychologie de vos interlocuteurs et apprendre à travailler avec différentes cibles. Tout le monde n'est pas prêt à faire n'importe quoi en échange d'une coupe de champagne. 

 

06:00 Publié dans Blog, Concours | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : cm, agences, concours, billet, relations | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/09/2011

Comment faire un billet en 10 minutes

Alors c'est une fille, elle a pas d'inspiration, elle soupire devant son ordinateur, elle cherche, cherche et... rien, alors elle regarde ses mails, puis elle fait des photos sur instagram, elle regarde la télé, elle re-regarde ses mails, toujours rien, elle fait un tweet, elle se fait une assiette de riz, elle renverse l'assiette, alors elle sort l'aspirateur, elle aspire les grains de riz, elle râle, elle aspire, du coup son riz est froid, elle râle parce que son riz est froid, elle mange un yaourt, elle regarde le petit journal, fait un gouzi au chat, elle se remet devant l'ordinateur, toujours rien, alors elle retourne sur twitter, elle raconte une connerie sur Sarkozy, elle repart sur instagram et like les photos, elle retourne sur twitter, mais non rien à faire, alors elle twitte "une idée pour faire un billet en 10 minutes", et amérique québécoise lui répond "tu n'as qu'à écrire comment écrire un billet en 10 minutes", la fille répond "pas con", elle retourne sur son blog, et elle écrit un billet en 10 minutes.

 

 

Merci à Amérique Québécoise (donc) avec un peu de "Bref" à l'intérieur...

10_minutes_internet_video.png

 

 

06:00 Publié dans Blog, Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : billet, blog, twitter, bref | |  Facebook | |  Imprimer | |

16/06/2011

Qu'est-ce que tu fais pour les vacances ?....

... Moi je n'ai pas changé d'adresse... IP.

 

En fait ce que je fais pour les vacances je n'en ai strictement aucune idée. Ou plutôt si. Cette année pour la première fois depuis presque 4 ans, je vais prendre des vacances bloguesques.


Non pas que je sois partie pendant deux mois, non. C'est même le contraire, je serai bel et bien là. Bloquée par le bac du fiston jusque mi-juillet et aucune envie de partir entre le 14 juillet et le 15 août alors que je peux, à partir de désormais, profiter des tarifs honteusement bas du hors saison pour m'évader à moindre frais.


Vu que je n'ai plus à me préoccuper des vacances scolaires pour cause d'extensions majeures et vaccinées.


Je pense donc aller voir si j'y suis ailleurs fin août/début septembre alors que la plupart d'entre vous reprendrez le collier.

Nananéreuuuuh

Donc, pour en revenir au point de départ, je serai là, ... mais pas trop sur le blog.

 

J'ai décidé en concertation avec moi-même, en personne et dans mon for intérieur de n'écrire ...que quand j'en aurais envie. 

Au lieu de m'astreindre à un billet quotidien comme c'est le cas depuis, donc, bientôt 4 ans.


Histoire de faire une pause, pour mieux me ressourcer et renouveler l'inspiration, ce qui n'est pas toujours une chose facile après près de 2000 billets publiés ! Même si l'actualité et le quotidien nous offrent toujours une source intarissable de sujets d'amusement ou d'indignation, pour peu qu'on les observe de près.


Donc, à partir de début juillet, ce sera un rythme sinusoïdal et aléatoire. Un billet tous les 3 ? 4 ? 5 jours, voire une semaine entière sans rien, 

Ou pas..

Qui sait ??

Ce sera la suprise du chef, ou de la muse qui viendra me titiller quand elle le souhaite.

 

Je me ferais appeler Désirée. 

Boh, tant qu'on ne m'appelle pas Bécassine, ça me convient.

Chapeau.jpeg

Pour une fois on ne pourra pas dire que je travaille du chapeau..

06:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : blog, été, vacances, rythme, billet | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/03/2010

Foutage de gueule à la ouanegaine


Et oui, dans tous les sens du terme...

Encore un jour sans note digne de ce nom, premier foutage de gueule, mais rentrée tard, pas de billet d'avance, tout ça..


Mais pas que.


Car demain, je parle d'un autre foutage de gueule, celui d'hier soir.


A partir de demain, je suis définitivement cramée partout sur la place de Paris. Plus d'invitations, plus de pots de crêmes gratos, plus rien.


Il ne me restera plus qu'à aller ouvrir un blog au Kazakhstan s'il veulent encore bien de moi.


On me dit dans l'oreillette qu'il y a une pétition qui circule au Kazakhstan pour me refouler à la frontière.


Boh, tant pis.

J'aurais hurlé ma rage telle une vieille poissonnière sur le retour.


Oui ce soir j'ai envie de me faire une crête, et d'écouter ça.. Tiens



Mais avec un sac en python rose au bras quand même..

Faut pas déconner..


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (34) | Tags : billet, blog | |  Facebook | |  Imprimer | |

05/02/2010

KEWAAAAAAA ?


Pas de billet ? Deux fois dans la même semaine ?

C'est pas moi.

C'est de la faute de Plastie qui m'a littéralement suppliée de l'accompagner voir un spectacle au dernier moment.

Et comme elle fait partie de mes actions humanitaires, je ne pouvais pas refuser. Pauvre fille, elle est dans un état, enfin bref, je vous passe les détails.

Du coup, pas de billet d'avance, rentrée à une heure indécente avec les yeux au niveau des genoux, écroulage sur le lit, tout ça..

Donc pas de billet..

Mais promis, pour la semaine prochaine, je n'ai aucun pince-fesse prévu et je vais me rattraper en beauté. Vous aurez droit en vrac


  • au compte-rendu de la Girl Geek Party AVEC linkage démentiel (prévu aujourd'hui initialement, mais comme je le disais plus haut : patin, couffin, tout ça),

 

  • De la critique AVEC photos 50 minutes inside des pièces de Feydeau vues hier soir  ET des coulisses

 

  • Et probablement des débuts sur ce blog d'Augustine Paillette, chroniqueuse mode. Augustine aurait d'ailleurs besoin de vous. Si quelques givré(e)s voulaient bien m'envoyer des photos d'eux dans des tenues euh - on va dire - approximatives, improbables, ringardes, ratées, atroces, ou avec des coupes de cheveux style caniche ou footballeur allemand, Augustine se chargera gratuitement d'un passage en revue et de conseils de relooking. Bon après vous serez ridicule aux yeux de la terre entière, mais ridicule et conseillé..


Et ne RALEZ pas par derrière, je vous vois..


Fotolia_3584157_XS.jpg



07:45 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (28) | Tags : billet, programme | |  Facebook | |  Imprimer | |

05/08/2009

Et si moi aussi, je me foutais à poil sur le web ?

Beaucoup d'entre vous connaissent le blog Pingoo.com où les bloggeurs dévoilent leur intimité intime sous la forme d'une interview (très peu)... culottée..

Oopsy et Mimo nous y dévoilent d'ailleurs tout cette semaine.. (pub inside)

Hier soir, en panne d'inspiration je menaçais sur twitter de faire à l'instar d'Oopsy, du nudisme webesque si personne ne me donnait un sujet..

C'est alors que Madame Kevin, supportée par Cécile m'a suggéré de faire un billet sur les conséquences potentielles d'un strip-tease Manuesque on-line..

On va donc faire comme SI

et SI je me foutais à oualpé sur mon blog ? Que se passerait-il.. ?


  • La moitié de la blogosphère passe sous antidépresseurs pour cause de vision apocalyptique.


  • Mon meuri se barre pour de bon. Mes fils aussi. Cannelle part se faire adopter par un couvent de soeurs bénédictines.


  • Ma mère se met au tricot. Pour cause de pétage de plombs


  • J'ai 512 commentaires sur mon blog. Tous émanant de gérontophiles pervers  me demandant mon numéro de portable


  • Les 512 commentaires suivants viennent en revanche d'organisations religieuses extrémistes me traitant de femme perdue impudique qui va aller rotir dans l'enfer de Dieu, Jéhovah, Allah, Shiva, Bouddha, Zoroastre, N'Golo-N'Golo le grand esprit, Albator, Kiki le Furet, Céline Dion (cochez la case correspondante en fonction de votre croyance)


  • Je passe en couve du journal Elle avec le titre suivant "mêmes vieilles et moches, elles osent le nu"


  • Les Mormons dorment sur mon paillasson dans l'espoir de réussir une conversion spectaculaire.


  • Mon employeur me demande d'aller voir au pôle emploi si les gens sont à poil aussi.


  • Mes copines me hurlent dessus Y'EN A MARRE QUE TU FASSES N'IMPORTE QUOI POUR TE METTRE EN AVANT.


  • Je suis fichée par les RG. Et les impôts me collent un contrôle fiscal


Ou alors...


  • Je suis embauchée par le catalogue Quelle comme mannequin 3ème âge.. Et par L'Oreal pour la crême superlift extra-strong, parce que je le vaut bien.


  • Je relance définitivement la mode de la fesse généreuse et de la jambe courte


  • J'ai 512 commentaires de surfers blonds californiens PLUS un de Hugh Jackman qui me font des déclarations enflammées en me disant qu'ils surkiffent les femmes mûres et qu'ils veulent mon numéro de mobile


  • + 512 commentaires émanant de toutes les compagnies de pompiers à travers le monde dont le texte serait à peu près "je suis prêt à éteindre ton incendie, baby..." (avec la voix de Barry White, vous imaginez bien le truc, là ?)


  • Cosmopolitan me met en couverture avec le titre suivant "50 ans ! Les femmes sont magnifiques".


  • Mon tatoueur est débordé de demandes

 

  • Les autres bloggeuses veulent faire comme moi. J'ouvre une rubrique "Nue chez Manu" . Les bloggeuses mode me haissent, et pour cause.


  • Mon meuri exige de poser dévêtu . Ma mère également. Cannelle aussi du coup.


  • Je donne une interview chez Mireille Dumas sur le thème "Recommencer sa vie à poil, c'est possible à tout âge"


  • La Fédération du Naturisme Français me demande d'être leur égérie pour leur campagne de pub été 2010.



Alors, à votre avis, on part sur quelle version ??

cbjwk8pt.jpg

(C'est pas moi, mais ça pourrait ! Surtout la pose et l'expression)


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (83) | Tags : photos, nus, web, twitter, blogs, billet | |  Facebook | |  Imprimer | |