Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2011

Mon banquier est un geek

Mon banquier est stoïque.

Il supporte mes frasques depuis des années. Juste de temps à autres il m'envoie une petite lettre "Madame Manu ton compte présente un déficit aussi important que le PIB du Kazakhstan, tu va te faire taper sur les doigts, bisous"

Bon il est gentil mais il me colle quand même des agios, (ahem) (suivez mon regard) (faites passer le message) (sifflotement)

Bon il est gentil, mais quand je dois me traîner 4 fois par an à mon agence, comment dire, pfffou, ça me fatigue un poil.

Parce que pour retirer un chéquier, j'ai TOUJOURS devant moi la mamie qui veut ouvrir un PEL et qui ne comprend rien à ce qu'on lui explique. Du coup ça dure des heures, je m'énerve, je me met à baver, je mords son yorkshire, je shoote dans un gosse et j'arrache mes vêtements en beuglant.

Et on finit tous au poste. Moi, la mamie, le yorkshire, le gosse et le personnel qui a tenté de me ceinturer.

Alors la Caisse d'Epargne en a eu assez de payer la caution de ses salariés pour les faire sortir de garde à vue.

C'est pourquoi, spécialement pour que j'évite de fréquenter ses établissements, l'écureuil a créé 

Monbanquierenligne.fr

Une banque en ligne... Qui n'est pas une banque en ligne.

Alors à quoi ça sert ? 

C'est ce que je te disais au-dessus, c'est une agence sans agence. Mais une VRAIE agence, dans laquelle non seulement tu peux faire toutes tes opérations on line, mais également où tu peux joindre de 8 h 30 à 20 h sans interruption, la semaine et de 9 h à 13 h le samedi, un VRAI conseiller bancaire, qui te suis personnellement et en personne rien que pour toi, et pas un téléconseiller lambda sur un plateau qui se contente de suivre son guide de réponses.


En plus tu peux le déranger par web, mail, appli iphone, téléphone ou SMS. Ou tout en même temps si tu es psychotique.

Plus besoin de prendre une demi-journée pour faire un virement ou emprunter des sous !

Du coup, je trépigne comme une fan de base de Justin Bieber en attendant que l'agence Monbanquierenligne.fr de Paris ouvre !! (Puisque la Caisse d'Epargne est organisée par caisses régionales)

Mais, suis-je bécasse, je pourrais très bien m'inscrire en Alsace ou dans la région Centre (entre autres déjà ouvertes), pas besoin bien sur d'habiter près de sa banque du coup !!

Autre avantage, que tu déménages à Tataouine ou à Bouzy-les-Foins, aucun besoin de changer d'agence. Tu peux rester in love de ton agence forever et où que tu ailles !!


Je vais quand même attendre Paris. Symboliquement. Pour le geste. Et par ailleurs on m'a demandé d'attendre le temps de me recruter un conseiller en ligne spécialement formé au GIGN ou dans les paras-commandos.

Je n'ai pas bien compris pourquoi. 


En attendant, je vais aller faire mumuse avec la toute nouvelle publicité en ligne de mon banquier en ligne (muhuhuhuhuh)

Toi-aussi pousse la home page et découvre ce qui se passe derrière !!

On nous a expliqué le making of et crois-moi, c'est un truc de malade. D'ailleurs normalement si ça t'intéresse, je devrais bientôt récupérer des images.

Ah, dernière chose, si tu veux travailler à la Caisse d'Epargne, comme conseiller, mieux vaut s'appeler Alain.

Pourquoi ? Regarde le film, essaie les différentes agences régionales et tu comprendras. 

Monbanquierenligne-iphone.jpg


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mon banquier en ligne, caisse d'épargne | |  Facebook | |  Imprimer | |

13/02/2011

Ben il est où l'écureuil ?

Depuis mes débuts bancaires, je suis fidèle à la caisse d'épargne. Si si.

L'écureuil ne m'embête pas trop sur mes excès de shopping et il me tend même parfois une patte secourable quand des méchants hackers me détournent ma CB sur internet.

Il est assez gentil le rongeur.

Mais l'écureuil, les bestioles, tout ça, ça va bien un moment...

La caisse d'épargne a décidé de rentrer dans la modernitude. Pour mieux correspondre à sa clientèle,  qui est quand même à l'uber-pointe de la hype, je le rappelle, puisque j'en fais partie.

Donc, adieu l'écureuil et bienvenue à...

caisse d'epargne,pub 2011

caisse d'epargne,pub 2011

caisse d'epargne,pub 2011

 


Et aussi à la télé à partir de ce soir et en exclusivitude intersidérale ici même...

 

Qui sera suivie la semaine prochaine par....

 

 

Ca change non ?

Ceci dit, moi l'écureuil je l'aimais bien.

Oui, tu vas me dire, regarde, on a bossé pendant des jours pour faire une super campagne, l'agence est sur les rotules, on a 12 personnes en cure de sommeil et tu me demandes l'écureuil ?

Ben oui. La caisse d'épargne je viens de la racheter. Donc je fais ce que veux...

 

Mouahahhahahhaahahah

(T'as eu peur, hein ?)

07:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : caisse d'epargne, pub 2011 | |  Facebook | |  Imprimer | |

10/01/2011

Mets ton tee-shirt rose imprimé panthère et cours sur le terrain

Samedi 8 janvier.

 

14.30 : je monte dans le RER B. La SNCF m'offre un entraînement gratuit au match de rugby auquel je pars assister : dans le wagon on est plus serrés que dans une mêlée All-Blacks/Australie. Je respire dans un sac plastique pour juguler la crise de panique qui monte à l'idée de quitter le périphérique.

 

14.45 : arrivée devant la gare RER qui dessert le Stade de France avec 79999 autres clampins. Je me fraye un chemin en abattant au pic à glace un vendeur de merguez, deux ou trois enfants et un supporter de Toulouse. Et un supporter du stade français pour rétablir la parité (et me calmer les nerfs).

 

14.50 : je demande à un type tout en rose si c'est bien le chemin du stade. Non j'ai eu un doute entre ça et la gay pride. Le type me regarde d'un air bizarre. Vu qu'il fait 1,98 et 110 kg je n'insiste pas.

 

14.50 : la plèbe fait la queue devant les accès au stade. Je les abandonne enfin pour me diriger vers l'entrée des loges. Il était temps. J'étais en train de me couvrir d'eczéma. Du coup je les nargue à coup de "alors on rigole moins les clampins, là" du haut de mon balcon.

 

15.00 : je rentre dans la loge Caisse d'Epargne. Le maître d'hotel m'accueille avec une pluie de pétales de roses et les honneurs dus à mon rang. 

 

15.30 : en attendant le match, j'attaque un peu le buffet et quelques coupettes. Mes compagnons m'empêchent d'aller danser avec les poms poms girls qui font le spectacle sur la pelouse. Pour me venger j'agite une coupe de champagne au nez des prolétaires du gradin du dessous. Qui me font rapidement un signe d'amitié en passant leur pouce au travers de leur cou. Un usage rugbystique, je pense.

 

16.00 : la parade des gladiateurs arrive et fait le tour du stade. Je crie "à poil". Le staff de la caisse d'épargne me regarde d'un drôle d'air. L'un d'entre eux chuchote à l'oreille d'un autre. Je ne comprends pas tout. Juste quelques mots "interdiction bancaire, signalement, banque de France.."

 

16.15 : les joueurs arrivent, le match commence. Je signale à mes voisins que le maillot du stade français est un fashion fail manifeste. On ne porte plus un imprimé panthère sur du rose fluo depuis mars 87. 

 

Maillot stade français.jpg

16.25 : je bombarde mon voisin de questions pour tenter de comprendre ce qui se passe sur la pelouse devant moi. Pour l'instant à part à part des gros gabarits qui courent dans tous les sens et se collent des bourre-pifs, je ne capte pas grand chose.


16.35  : premier essai du stade français. Je manifeste bruyamment car je suis parisienne en criant "les Toulousains, ils ont tous des petites bites". La tribune Nord s'arrête de vuvuzéler pour déployer une banderole "on aura ta peau".

 

16.45 : les pénalités s'enchainent mais j'ai du mal à voir si le ballon passe entre les poteaux. Je suggère que les poteaux se mettent à clignoter quand le ballon passe. Mon voisin avale un comprimé de prozac.

 

17.00 : mi-temps. Je retourne dans la loge pour un petit en cas. En regrettant, de qu'aucun joueur ne soit sorti sur une civière avec une jambe à angle droit. Nous les filles on aime les sports virils. Et les trucs un peu gores aussi.

 

17.15 : le match reprend. Je fais la hola et j'engueule tous ceux qui s'en abstiennent. Il n'y a pas de raison que je sois la seule ridicule.

 

17.30 : Toulouse se prend une pile. Les supporters du stade français chantent "et ils sont où, et ils sont où, et ils sont où les Toulousains". Je les accompagne. La tribune Nord ressort la banderole "on aura ta peau" et en ajoute une deuxième "on a ton adresse"

 

17.45 : mon voisin essaie de m'expliquer pour la quinzième fois le principe de la mêlée tournante. Ses mains tremblent, il commence à perdre ses cheveux et à bégayer. 


17.50 : une odeur de ganja nous passe sous le nez. J'essaie d'en repérer l'origine, histoire de me faire un quatre heures. Le propriétaire est un supporter de Toulouse. J'y renonce.

 

18.00 : le match s'achève et nous avons le droit en prime à un superbe feu d'artifice dans le stade. Je fais ho ha Cantona. Mon voisin, sous perfusion de propofol, m'explique qu'on est pas au foot.

 

18.10 : Nous dégustons la galette spéciale Stade de France. Mes compagnons me collent la couronne sur la tête en me disant "bon allez au-revoir, hein". Et me poussent dehors une bannière du stade français à la main. Dans l'espoir probablement que je m'étrangle avec ou que je passe au milieu d'un groupe de supporters de Toulouse, tous rugbymen amateurs.

 

IMG_0399-1.JPG

 

18.30 : Je redescends de mon piédestal et m'achemine vers le RER avec les 79999 personnes que j'ai traitées de clampins quelques heures auparavant.


18.45 : Mes compagnons sont vengés je suis bel et bien coinçée en sandwich dans un wagon de RER bondé entre deux supporters de Toulouse de 1,90 et 120 kilos, ma bannière du stade français à la main. Ils me regardent d'un air menaçant. Mais on leur a vraisemblablement appris qu'il ne fallait pas frapper une femme de petite taille.


19.00 : Je suis dans le métro. Hors du contexte, se balader avec une bannière rose à la main est une source inépuisable de rigolade pour vos voisins, je peux vous l'assurer.


19.30 : Je rentre à la maison et j'annonce au meuri "j'adoooooore le rugby". Il fait un choc anaphylactique. On appelle le Samu.


Depuis je suis inscrite au club des supporters du stade français. Et j'ai pris mes places pour le tournoi des 5 nations. 

En revanche, je viens de recevoir une lettre de la caisse d'épargne. Ils bloquent mon compte et réclament ma carte bleue.

Je ne sais pas bien pourquoi.

 

Plus sérieusement, je ne pensais pas apprécier autant un match de rugby et un stade de France rempli, c'est drôlement impressionnant. Je n'ai vraiment pas vu le temps passer !!

 

2011-01-09.jpg

 

Merci à l'équipe de la Caisse d'Epargne de m'avoir permis de passer un moment aussi agréable !

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : match, rugby, caisse d'epargne, stade de france, paris, toulouse, top 14 | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/11/2010

Désormais, l'écureuil me kiffe

Avec mon banquier, nous avons parfois eu des moments difficiles.


Il faut dire qu'alors que mon banquier l'écureuil s'ingéniait à stocker mes noisettes, je les échangeais contre des objets totalement indispensables comme des smartphones, un 28ème pantalon noir (qui n'avait pas la même forme que les autres) des bougies parfumées à des prix indécents, ou des thés qui coutent l'équivalent du PIB du Kazakhstan.


Enfin "mes" noisettes. Celles que j'avais, et parfois celles que je n'avais pas encore. Les siennes, quoi.

 

Du coup, l'écureuil était de mauvais poil, et il m'envoyait des courriers vengeurs. Me menaçant de vendre mon scalp à la banque de France. En poussant des petits cris..

Ki ki ki ki ki...


Mais tout ça c'est du passé. L'écureuil, se rendant compte de mon importance dans le monde du ouèbe auprès d'environ deux personnes (ma mère et une fan que je nommerai pas) a décidé de me chouchouter.

Déjà le directeur de mon agence est viré pour avoir osé me demander de créditer mon compte débiteur de 12500 euros

Ensuite, l'écureuil m'a demandé de tester son appli mobile pour Iphone qu'elle est bien, avant de la lancer le 22 novembre pour tous ses clients.

Maintenant, avec elle,  je peux dire n'importe où à mon directeur d'agence (le nouveau, celui qui est gentil, et qui ne m'envoie plus de lettres) de faire des virements, ou lui demander si j'en suis à - 12500 euros ou - 12501 euros sur mon compte grâce au relevé de compte en ligne ! Et il y a même une fonction pour appeler directement le centre d'opposition si jamais j'ai un problème avec ma carte de crédit..

C'est beau le progrès.

Et bien pratique quand on a peu de temps pour passer à son agence !

 

Donc maintenant entre le site et l'appli caisse d'épargne je gère mon compte à distance comme un trader professionnel, je  suis la reine des écureuils, je suis rousse et j'ai une queue touffue..

Enfin.. pour la queue, je vérifie.

 

L'appli Caisse d'Epargne est disponible sur l'Apple Store

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : caisse d'épargne, appli, iphone, apple | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/10/2008

L'écureuil, c'est mon pote

Avant hier j'avais commis une bêtise sur le fait que si mon banquier de l'Ecureuil me cherchait des poux dans la tête pour un léger (très léger) découvert sur mon compte, je lui balançais dans les gencives que lui avait un trou de 600 patates dans ses caisses et qu'en terme de gestion aléatoire de ses avoirs, il pouvait retourner d'où il venait une patte devant, une patte derrière...

Je suis prémonitoresque comme fille.

Hier, une voix suave m'appelle PERSONNELLEMENT au téléphone en me tenant le discours suivant "Bonjour Madame Emanu124, ici votre conseillère financière (c'est un écureuil femelle). Vous êtes une de nos très bonne cliente avec un salaire absolument pharamineux (c'est complètement faux) aussi je vous propose des avantages délirants dont un découvert autorisé de plein de pépettes + un forfait GRATUIT pendant un an + autres babioles. Si vous me prenez l'ensemble, j'efface votre ardoise d'agios que vous avez accumulés avec votre petit découvert de la rentrée.. Mais c'est pas grave du tout un découvert, ça arrive à tout le monde, on sait ce que c'est".

Vas-y je lui dis, fais-moi la totale et efface surtout mon ardoise. Ok, boss, no problémo, répond-t-elle, avant de raccrocher".

La conversation a été un peu romancée, mais grosso-modo l'esprit y est.

Je vous dis donc : COUREZ A LA CAISSE D'EPARGNE. Ouvrez un compte, demandez un crédit à 1,5 % ou une carte bleue visa gold gratos. En ce moment, il acceptent TOUT de peur de perdre leurs clients...

La crise financière peut AUSSI avoir de bons côtés. LA PREUVE.

Du coup, mes derniers freins à m'offrir le fameux manteau Zara qui me faisait de l'oeil depuis la semaine dernière ont disparu. Et j'ai trottiné m'acheter l'objet du désir :

IMG_3884.JPG

 

aaaaahhh, il est booooo

 

...puisque mon banquier passe l'éponge sur toutes mes folies...

Elle est pas belle la vie de copine de l'Ecureuil ???

06:30 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : caisse d'epargne, zara, ecureuil | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/10/2008

Je suis au coeur de l'actualité...

Où je mets en application la phase 4 de la note "j'aime mon nombril" : Etre définitivement persuadée qu'on est le centre du monde..

Oui, je suis au centre de l'actualité... Et pourquoi donc me demanderez-vous ?

Pour deux raisons :

Raison 1 : il arrive à Sarko EXACTEMENT ce qu'il m'était arrivé au printemps : des escrocs informatiques qui siphonnent le compte en banque avec de PETITES sommes, pour passer inaperçus...

Comme quoi, personne n'est à l'abri (au passage, un conseil, vérifiez REGULIEREMENT vos relevés de comptes, c'est le seul moyen d'éviter ce genre de problèmes).

Les escrocs à la petite semaine qui ont piraté la CB présidentielle, au lieu d'avoir vaguement la brigade financière sur le dos, vont maintenant avoir les RG, le GIPN, la DGSE et la Criminelle qui vont retourner le web à leur recherche.

les cons, ah les cons...

Si ça se trouve, ce sont mes escrocs qui ont aussi piraté Nico. Pitin, j'ai les mêmes escrocs que le Président. Vous croyez que je peux écrire à l'Elysée pour me faire rembourser ?

Raison 2 : je suis cliente à la Caisse d'Ep'. Et l'Ecureuil en ce moment, il a les noisettes en vrac... Et on en parle partout...

Du coup, j'attends mon banquier de pied ferme. A la moindre, je dis bien A LA MOINDRE remontrance sur l'état de mon compte, je dégaîne. Et je lui mets dans la tête "dis-donc mon banquier, t'aurais pas un trou de 600 patates, par hasard ? Si ! Alors mout-mout"

J'hésitais devant un manteau Zara qui me faisait de l'oeil à un prix outrageusement outrageant pour mes finances.

Et ben donc, Fuck the System, je vais me l'offrir...

Ca lui fera les pattes à l'écureuil...

Mouahahahhah...

 

Ecureuil.jpg

06:08 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : sarkozy, caisse d'epargne | |  Facebook | |  Imprimer | |

03/10/2008

Petites Nouvelles du Monde et de l'Univers ...

... ET DE LA CRISE....

  • C'EST LA GUERRE : mettez un cochon à engraisser dans votre baignoire, sortez vos sous de la banque pour les mettre sous votre matelas, commencez à conservez vos rognures de crayons (pour faire du feu), faites des conserves de rutabagas. Car apparemment, on court à la catastrophe générale à cause de quelques traders zinzins, à côté desquels Kerviel est un petit branleur et qui ont joué avec l'économie mondiale. Vous me dites, t'es fou dans ta tête. Pas du tout, Sarko a déclaré "qu'il ne permettrait pas qu'un seul petit épargnant perde de l'argent". Vu la façon dont il tient systématiquement ses promesses, je serais vous, je penserais immédiatement à un plan B pour mes économies...

 

  • Pendant ce temps, Fillon essaye de se suicider en crashant l'avion du premier ministre contre un autre appareil. Vous imaginez la scène : Fillon qui pète les plombs, se transforme en kamikaze et se jette sur le pilote en essayant de le poignarder avec son stylo Mont-Blanc en hurlant : JE VEUX MOURRRRIIIIRRR. MOUAHAHAHAH. C'est plus air force one, c'est AIR FAIBLE DU GENOU. MOUAHAHAHHA.. Je viens de l'inventer, et je me marre toute seule...


  • Pendant ce temps aussi, l'Ecureuil est en train de perdre ses noisettes. La Caisse d'Epargne a UN ENORME TROU de 6 milliards. Rappelez-vous il y a quelques jours, rien ne pouvait endommager notre superbe système bancaire à l'épreuve des crises mondiales... Dans un sens, en tant que cliente, ça m'arrange. Si mon banquier m'appelle pour me sermonner sur le trou noir dans mon compte en banque, je peux donc tout à fait lui répondre "dis donc, mon banquier, tu vas pas me faire chier pour un trou de 600 Euros, alors que toi t'as 6 PATATES DE DECOUVERT, non mais ho...".

 

  • Une bonne nouvelle dans ce marasme : La Suisse a refusé le droit de résidence au gourou Raêl, pour dangerosité. Evidemment le messie extra-terrestre obsédé sexuel proteste de sa bonne "foi" et en appelle à la Cour Européenne de Justice pour "discrimination religieuse". Tu voulais planquer le fric piqué à tes adeptes en Suisse, salopiau...? Et ben RATE... Vive la Suisse.


  • Sinon, si vous voulez un peu de futilité, c'est la fashion week à Paris. J'ai vu des trucs sympas, mais pas bouleversifiants. Même Chanel est... moyen. Serait-ce la crise de l'inspiration aussi ?

 

  • Et si vous voulez vous changez les idées, pour les Parisiens, demain soir c'est la Nuit Blanche... Allez-y c'est vachement sympa. Tout le programme est LA.


  • Hier a démarré la nouvelle saison "d'incroyable talent" le télé crochet pour numéros de music-hall. C'est vachement rigolo, parce que c'est plein de numéros plus improbables les uns que les autres. Juste, l'année dernière c'est un danseur de hip-hop qui boitait (mais qui faisait quand même des trucs incroyables) qui avait gagné. Cette année se présente un jeune gars danseur de hip-hop unijambiste qui fait des figures avec ses béquilles. C'est bien pour les handicapés. Mais je m'interroge : c'est pas un peu racoleur aussi ? Si ça continue, l'année prochaine c'est l'homme-tronc qui va faire des claquettes. Rhooooh, Manu c'est vilain pas beau ce que tu viens de dire. .... MOUAHAHAHHA...


  • Et pour finir, une petite info médiatico-people ? Allez : comment une star has-been se retrouve dans la short-list des MTV Europe Music Award? Rick Astley est séléctionné dans la catégorie «Meilleure carrière» aux côtés de U2, Britney Spears, Christina Aguilera, Green Day et Tokio Hotel… Astley, c’est un hit en 1987, «Never Gonna Give You Up», mais surtout un phénomène internet, le «Rickrolling» (dont vous avez peut-être été victime un jour). Par le truchement de liens disséminés un peu partout sur le web, les internautes sont tombés en masse sur la vidéo de son tube. D’où sa résurrection. En attendant que MTV ne valide définitivement la liste?

20:17 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : sarko, frael, défilés, caisse d'epargne | |  Facebook | |  Imprimer | |