Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2008

Carnets de Voyages en Floride 4 - Sanibel, Captiva et Sarasota

Si vous avez suivi le fil du voyage des Manu's en Floride, vous vous rappelez peut-être que notre dernière étape était la charmante petite ville de Naples, que nous avons laissé derrière nous après 2 jours sur place. Nous lui avons donc tourné le dos pour remonter vers le nord et piquer sur Sarasota, où nous avions choisi de faire une étape avant Orlando et ses parcs d'attraction.

Sur le chemin, halte et petite journée de détente sur les iles de Sanibel et Captiva. Situées sur la cote Ouest en face de la ville de Fort Myers, ces petites îles trés bobo-chic nous ont rappelé Key West, en moins typique. Plages de rêves, très belles villas, dont certaines sur golf, campings soignés entourent une réserve naturelle d'oiseaux - que nous n'avons pas visité, car en fin de matinée, il fait trop chaud, les pioupious américains, ils pioncent, et donc il n'y a pas grand chose à voir. Pour ceux qui voudraient les voir, il faut y aller tôt le matin : la réserve ouvre à 8h.

On y circule en vélo dans une ambiance très "Ile de Ré" américaine... Et pour une fois pas un Mc Do à l'horizon. Ce qui ici, est plutôt étonnant.

Sur les plages de ces deux îles, partout des piquets jaunes signalent la présence de nids de tortues, extrêmement protégés. Le fait de toucher au oeufs ou de détruire les nids est sévèrement puni par loi, y compris d'emprisonnement. Vaut mieux ficher la paix aux bébés reptiles à carapace, sinon, le shériff te colle au trou !

Après une journée à musarder, nous avons repris la route direction Sarasota. Située grosso-modo au milieu de la côte Ouest de la Floride, cette ville n'offre pas un intérêt particulier sauf ... Un musée tout à fait unique et original où nous avons en fait épuisé tout notre temps sur place.

Au départ, le domaine sur lequel se trouve le musée était la propriété de John Rigling. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il est emblématique. Ce monsieur a fondé un des grands cirques américains qui sillonnaient le pays au début du XXème siècle. Employant près de 2000 personnes, le cirque était une véritable ville ambulante  où se cotoyaient absolument tous les corps de métiers : artistes, mais aussi médecins, maréchaux-ferrants, cuisiniers, comptables, costumières, charpentiers, manoeuvres, coiffeurs, mécaniciens et j'en passe y étaient à pied d'oeuvre. Une mécanique bien huilée qui arrivait à monter des chapiteaux énormes en moins de deux heures ! Son cirque a fusionné ensuite avec celui de Barnum, devenant ainsi le plus gros cirque au monde ! La vie de ces cirques géants est évoqué dans le film "Sous le plus grand chapiteau du Monde" de Cecil B. de Mille avec Charlton Heston. Barnum a aussi donné naissance à une expression : on dit "c'est un Barnum" pour évoquer une énorme organisation.

Son héritier "spirituel" actuel, si vous voulez avoir une idée serait le cirque du soleil.

Grand amateur d'art, Ringling avait fait construire sur son domaine un musée privé où il conservait ses acquisitions. A sa mort il a légué sa résidence, le musée et tout le domaine à la ville de Sarasota. C'est donc devenu le musée principal de la ville.

Outre le musée d'art, un peu disparate mais très honorable,  et la résidence du propriétaire conservée en l'état, qui est un joyeux fourre-tout de styles, ultra-chargée, mais assez rigolote, avec une superbe terrasse sur la baie de Sarasota, la propriété comporte également deux musées consacrés au cirque. L'un d'entre eux présente affiches, costumes, accessoires et véhicules (caravanes, cages, véhicules de parade) d'époque. L'autre est quasi-dédié à un des trucs les plus hallucinants que j'ai vu dans ma vie. Un type a passé 50 ans de sa vie a reconstituer en maquette tout seul la vie de ces cirques géants. Du départ du train qui emmenait tout le dispositif, jusqu'au spectacle, en passant par le montage du chapiteau et la parade en ville, il a tout reproduit avec détails, costumes, lumières, musique et animation...

 L'équivalent d'un palais du facteur Cheval, dans un autre style.

La maquette est présentée dans une salle d'environ 200 m2 et tu fais le tour en environ une heure, si ça peux vous donner une idée de ce truc démentiel...

Les jardins sont également pas mal du tout et plantés de superbes banians centenaires aux multiples ramifications. On y trouve aussi la superbe roseraie de la femme de Ringling.

Petit détail rigolo, l'accueil, le gardiennage des salles, et le transport d'un bâtiment à l'autre en voiturette de golf (car le domaine est vaste) est assuré par des papis-mamies, dont certains ne sont pas jeunes du tout, et qu'on verrait plutôt faire des mots croisés ou tricoter au coin du feu plutôt que de faire les gugusses dans un musée.

A la fois, si ça leur fait plaisir.

Ce qui nous a valu un délire avec mon fils. On s'est imaginé qu'une fois les portes du musée fermées, les papis-mamies enfilaient perfecto et bandana et transformaient les allées en pistes de tuning et de rallye de voitures de golf lancées à toute vitesse  avec des caisses de bière et du rock métal diffusé dans des énormes baffles à pleine puissance.

Bref, une matinée culturelle mais originale, si vous passez un jour dans le coin.

Prochaine étape et dernier article - pour ne pas fatiguer tout le monde - Les parcs d'attraction d'Orlando, Palm Beach et la fin du voyage à Fort Lauderdale...

Kek' photos ? Puisque vous le demandez gentiment...

293.JPG
Attention ! Passage de tortues...
291.JPG
Faut les laisser passer, elles vont pondre sur la plage ! Et vous n'avez pas intérêt à ignorer le balisage ...
296.JPG
Le phare de Sanibel, un ancien derrick recyclé !
 
 
305.JPG
Non, ce n'est pas un vrai cirque, c'est une maquette ! Là, c'est la reconstitution de la ménagerie.
329.JPG
 
La terrasse de la résidence Ringling  et la baie de Sarasota...
 
 
Et vous en avez rêvé, Manu le fait... Pour les fidèles qui suivent ces carnets de voyages depuis le début et qui l'attendaient, j'avais évoqué le fait queles Américains, ne reculant devant aucun ridicule avaient  lancé une "Nouvelle Star des Chiens". Vous n'y croyez pas ... la preuve.. Ici la présentation d'un des concurrents : le bouledogue qui fait du skate. 
 
   

17:49 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : floride, usa, sanibel, captiva, sarasota | |  Facebook | |  Imprimer | |