Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2009

Sois belle et meurs..

Ordinairement, je ne m'épanche pas sur le décès ou la maladie des people. Les médias s'en chargent - et largement -

Il n'y a qu'à voir le flot d'informations à chaque écart de température de Johnny ou sur l'emplacement supposé du caveau de Mikael Jackson.


Mais quelque chose a retenu mon attention dans le décès de Brittany Murphy actrice de second plan qui, depuis une apparition dans le film Sin City, n'avait plus fait grand chose.

A 32 ans, ses dernières photos montraient un visage triste déjà figé par la chirurgie esthétique et une maigreur probablement liée à l'anorexie, à la drogue, ou aux deux.

Pour tenter de rester, encore et toujours, jeune. Jeune et à la fameuse taille 0 qui obsède toutes les comédiennes.

C'est vrai que pour une actrice 32 ans, c'est déjà le début de la fin. D'autres jolies jeunes et minces, toujours plus minces jeunes filles vous poussent déjà vers la sortie.


L'industrie cinématographique est amatrice de chair fraîche. Autant les acteurs masculins trouvent toujours de beaux rôles à 40, 50, voire 60 ans, autant il y a peu de rôles pour les femmes mûres, si talentueuses soient-elles.

Pour une Meryl Streep, une Glenn Close, une Susan Sarandon, ou une Sigourney Weaver, voire une Catherine Deneuve chez nous  qui tournent encore à un âge respectable, combien de jeunes actrices autrefois adulées, sont aujourd'hui tombées dans l'oubli complet.

Citez-moi une ou deux jeunes comédiennes qui faisaient la couverture de tous les magazines il y a cinq ou dix ans...

J'en suis quasi-incapable.


Oui, la femme au cinéma doit être belle et fraîche, éternellement. La caméra ne supporterait-elle pas les rides aux féminin alors qu'elle rend hommage aux tempes grisonnantes de George Clooney ?

C'est profondément injuste, et destructeur pour les actrices et toutes celles qui les prennent comme modèles et qui se lancent dans une course à l'éternelle jeunesse, perdue d'avance.


Pire, la femme de 40/50 n'existe carrément plus dans les médias, le cinéma et la publicité. A part pour vanter les mérites du lifting super liftant extra strong au collagène hyaluronique.

On se retrouve ainsi avec des couples improbables formés d'un vieux beau et d'une jeune tourterelle qui pourrait être sa fille. Et tout le monde semble trouver ça parfaitement normal. En revanche qu'une Madonna s'avise de prendre un jeune amant, et c'est le tollé général immédiatement.

Je ne dis pas que c'est bien. Je pense juste que ça devrait marcher dans les deux sens.

Je n'ai rien contre les jeunes et jolies actrices, bien au contraire. C'est toujours agréable a regarder. J'aimerais simplement que l'industrie du spectacle soit plus respectueuse de l'image de la femme de 7 à 77 ans.

Ce sera peut-être le cas un jour. Mais pour l'heure il est déjà trop tard pour Brittany Murphy.

SinCityBrittanyMurphy-.jpg