Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2011

Le couteau entre les dents

Sur twitter (oui je passe ma vie sur twitter, c'est mon fils ma bataille, fallait pas qu'elle s'en aille wo wo wo) je suis le compte de l'Express Styles pour être dans la vibe et uber-branchée de la hype 24 h/24 h.

 

Ce matin, nos délicieux amis ont diffusé un lien vers un test d'été "Quelle chasseuse d'homme êtes-vous?"

Spontanément, j'ai repris (re-tweeté pour les initiés) ce tweet en l'agrémentant d'un "le couteau entre les dents"

 

Boutade, me direz-vous.

 

En y réfléchissant bien... Pas que.

En bonne femelle Alpha, j'aime bien ... Passer à l'attaque. Je préfère nettement draguer qu'être draguée pour être claire.

Par goût d'abord... Ivresse de la conquête, adrénaline de la traque, joie de la prise de guerre. C'est beaucoup plus valorisant et grisant de ramener du gibier dans sa besace  que d'attendre sagement que le prince charmant vous enlève sur son cheval blanc.

Ce qu'il ne fait jamais d'ailleurs, car le prince charmant est un crétin intéressé seulement par son brushing et son nombril.

 

Ensuite je déteste qu'on me colle, qu'on me serre, qu'on me scotche. Rien de plus rédhibitoire pour moi qu'un Lucien de boite de nuit qui me bavouille dans l'oreille "vous habitez chez vos parents" ? Même s'il n'est pas trop mal de sa personne. Un simple "mais vous êtes charmante mademoiselle (hier) ou madame (aujourd'hui) suffit à me faire dresser les poils des avants-bras en quinconce.


Je préfère encore mes sosies de Puff Daddy du 9-3 qui me lancent à l'entrée du RER "Woh madame t'es bonne, tu viens me beeep" au moins ils affichent clairement leurs intentions.

 

Par nécessité ensuite. Je suis dotée d'un physique relativement moyen et j'ai des goûts nettement au-dessus de mon physique. J'aime les beaux mecs, quoi. Je laisse à mes consoeurs la beauté intérieure et en un mot comme en cent, une belle âme dans un physique de Shrek, ça ne va pas être possible.
 
Il me faut du physique de compétition. Voilà.
 
La meilleure défense étant l'attaque, prendre la proie de vitesse et par surprise donne deux résultats :
 
Au pire, il s'enfuit en hurlant et en te traitant de folle (ou de thon)
Au mieux, pris de court,  il se conduit comme le petit lapin hypnotisé par les phares de voiture et il ne bouge plus.
 
Et crois-moi des petits lapins j'en ai attrapés quelques-uns.
Bon, sauf pendant les 3/4 ans où ados, j'aurais pu porter une pancarte "site en construction" autour du cou. Parce que là, attaque frontale ou pas, il n'y avait pas moyen.
 
Je ne dis pas que ma façon de faire soit la meilleure, ni qu'elle soit recommandable, à chacun(e) sa sensibilité.
 
Mais, il y a finalement pas mal d'hommes qui apprécient qu'on viennent les chercher parce que pour une fois, ça les repose de ne pas jouer les warriors de la séduction.
Si, si, essaye une fois pour voir.
Et tu m'en diras des nouvelles...

Jeune%20chasseresse%20-%20n&b.jpg

Viens voir maman, petit lapinou....

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : drague, séduction, chasse, homme, femme | |  Facebook | |  Imprimer | |