Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2011

La culture, c'est comme la confiture, moins tu en as ....

... Plus tu l'étales.

Comme dirait Bonne Maman.


J'ai passé mon après-midi à sangloter sur mon bureau.

A tel point que j'ai inondé trois dossiers et failli noyer mon ordinateur.

Ensuite j'ai vidé les cendriers, répandu les cendres sur ma tête, déchiré mes vêtements, poussé des cris de désespoir

Ki ki ki ki ki

avant de me rouler par terre et faire un trou dans la moquette avec mes dents.

Depuis, je porte un deuil qui durera environ 3 mois. Je ne mettrai que du noir et je ne me laverai plus les dessous de bras.

J'ai appris aujourd'hui que Christophe Maé avait reçu la médaille des arts et lettres.


....

Voilà.

Normalement on donne cette distinction à des gens qui font avancer la culture ou les beaux-arts en France.

A part brailler d'une voix nasillarde et gigoter comme un chépiok sous acide, non là Maé, franchement ... Je ne vois pas.

 

Culturellement parlant, d'ailleurs, je me demande entre le refus d'honorer Louis-Ferdinand Céline et celui de distinguer un chantouilleur inintéressant ce qui est le plus grave.

 

Oui, Céline était un salopard antisémite, l'homme était méprisable, sans aucune contestation. Mais faut-il pour autant mettre son oeuvre, brillante par ailleurs, et qui fait, elle, bel et bien partie du patrimoine français, au pilori ?


Et pourtant celle qui écrit ces lignes, les antisémites, d'habitude, elle leur pète la gueule directement sans passer par la case départ et sans aucune circonstance atténuante, je peux vous le garantir.

Mais je pense aussi qu'il faut toujours séparer l'homme de l'oeuvre.

 

Picasso était un peintre génial mais un personnage manipulateur et destructeur. Gandhi  lui-même, saint parmi les saints,  a quelques zones d'ombre. 

Quant à honorer des personnages pas très nets, il faudra qu'on m'explique pourquoi on le fait avec André Gide ou encore Charles Trenet tous deux amateurs de très jeunes garçons.

 

En attendant, je préfère nettement relire "Voyage au bout de la Nuit" qu'écouter le crincrin du Cricri chantant.

 

Après, je ne détiens pas le monopole de la culture et du bon goût non plus.

J'aime juste que les gens aiment la même chose que moi.

C'est ça la démocratie.

93355.jpg

 

 

 

Tout à fait autre chose : j'avais promis le noms des gagnant(e)s des fonds de teint Shiseido. Mais, pour mon bonheur, j'ai eu énormément de participations. Et pour ma frustration, pas assez de lots... Je tente donc de... Mais je n'en dis pas plus... Des nouvelles très très vite !!

 

06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (40) | Tags : christophe maé, céline, trénet, gide, arts et lettres | |  Facebook | |  Imprimer | |

16/08/2010

Punk un jour....


.. Punk toujours..


2010-08-15.jpg

Tee-shirt vintage perso (1976 s'il vous plait, et pas à vendre)

Broches épingles à nourrice Sonia Rykiel récupérées grâce à mon fils il est booooooo


Moquez-vous, en attendant, être punk et et tacler tout le monde, parfois ça rapporte. Hier par exemple..


Twitter.jpg


A défaut de la couverture de "Vogue la galère", "Marie-Chantal", "Notre Temps, notre dentier" ou "Mon jardin, Mon Punk", j'ai fait la home page de twitter.


Du coup, je me suis fait plein de nouveau amis. Qui détestent tous René la Taupe, Zaz et Christophe Maé.


Vu que nous sommes assez nombreux apparemment, la satellisation des insupportables est en bonne voie. On m'a même demandé d'y rajouter Grégoire et Justin Bieber avec ses fans.


Quelqu'un aurait un contact à la NASA ?? Please RT...


27/04/2010

En vrac et en passant

 

 

Le titre reflète bien mon état du jour..


Je suis en vrac.


Et j’en ai marre, mes cheveux sont de travers, mes mollets poilus, j’ai la pédicure de Goldorak, 20 kilos en trop, rien à me mettre,


J’ai presque envie d’écouter du Céline Dion


et je veux mourir et personne ne m’aime et je boude.


Le monde entier est méchant, et tous les gens dans le métro sont moches.


Paris est laid, la campagne c’est naze, la montagne n’en parlons pas et la mer est polluée.


Christophe Maé faut qu’il arrête de penser qu’il peut chanter. Marc Lévy faut qu’il arrête de penser qu’il peut écrire. Eric Zemmour faut qu’il arrête de penser qu’il peut penser.


Je suis  fatiguée, voilà…


Et quand je suis fatiguée, je suis de mauvais poil : qui a dit « ça ne fait aucune différence avec les autres jours » ??


Je vous préviens, les caméras de surveillance tournent, j’ai les noms.


Si je me couchais un peu avant des heures hindoues, ça irait peut être mieux aussi.


Enfin bref.


Déjà que mon neurone est relativement peu opérationnel d’habitude, quand la fatigue m’envahit j’oublie tout. Et surtout l’essentiel.


Parce que le Prince Wladimir est un Prince, qu’il est fou, qu’il est Russe, qu’il casse des flutes en cristal par-dessus son épaule, il a décidé de vous gâter encore PLUS.


1331827711.JPG

Il n’y aura donc pas une seule boite de thé Prince Wladimir à gagner MAIS 3 !!

fr-med-24-Black-Tea-Russian-Blends-Prince-Vladimir-PRIN125-3585804000090.jpg

Un grand prix, élu par les internautes et le jury.

Un coup de cœur du jury, désigné par le jury uniquement.

Et le choix de Kusmi, qui sera le choix de Kusmi (je précise au cas où certains n’auraient pas tout compris).


Attention, ceci dit SEUL le grand prix ira en finale pour gagner le super-coffret pour s’enduire de caviar et de thé. Tous les détails du concours sont LA.

 

En passant, vous savez que Wladimir et moi on a eu une histoire… ? Il faisait un stage linguistique et en parlant de langue..

Enfin bref.


Je vous raconterai ça à l’occasion.



NB : sinon pour Maé, Zemmour et Lévy c’est pas la fatigue, c’est mon état normal. Mais je profite de n’importe quel prétexte pour baver dessus.

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : kusmi, céline dion, christophe maé, marc lévy, eric zemmour | |  Facebook | |  Imprimer | |

19/02/2009

Tag aux fraises

Non pas comme la tarte, ni comme Charlotte aux Fraises, ni comme l'instrument de torture du dentiste.

Aux fraises comme "je perds la boule" ou "complètement à l'ouest"..

Car j'ai été taggée par au moins 5 personnes différentes. Mais comme j'ai mis du temps à faire le tour de la question, je ne sais plus du TOUT QUI, ni sur QUOI..

Je crois que Caro m'a demandé de mettre la 6ème photo de mon 6ème dossier image, ou un truc du genre.

Je vous met donc la 43ème photo de mon 3ème dossier..

C'est mon blog, je fais ce que je veux..

dunes_01.jpg

 

C'est là que je pars cet été. Le meuri est quasi d'accord. Si vous ne savez pas où c'est, vous n'aviez qu'à suivre, d'abord..

Après je pense me remémorer vaguement que Noisette (peut-être) m'a demandé de faire mon coming out sur des trucs honteux ou inavouables..

Pfff, des trucs honteux ou inavouables, c'est ma spécialité... Je n'ai QUE CA en stock..

Par exemple

Au rayon relations sociales : je suis la reine of the world de la gaffe. J'ai le chic pour appeler une copine du nom de sa pire ennemie ou de hurler en public en rigolant, "boh, y'a pas de quoi divorcer" avant de remarquer que mon interlocutrice se décompose en me chuchotant "je suis en train de vivre un divorce très dur".. Tout ça parce que je parle plus vite que je ne réfléchis.. Je suis aussi la reine of the world du parpaing qui tue au quinzième degré. Un genre de Dr House au féminin. Ce qui fait que j'ai un peu de mal à m'entendre avec les gens qui ne manient pas l'humour décalé. Ils repartent soit en m'insultant, soit  en pleurant.

Au rayon névroses et phobies : plein : je déteste les endroits clos, qu'on me tripote les yeux (l'ophtalmo doit m'assommer avant de m'examiner, sinon je lui vomis sur les chaussures), qu'on me touche sans autorisation (ça me rend barjo, voire violente), qu'on me parle sous le nez (tu me diras, vu ma taille, c'est quand même difficile), qu'on s'adresse à moi avec condescendance,  Céline Dion, les enfants de moins de 10 ans, Bénabar, les hommes, les hommes petits, Sarko, les femmes, la femme à Sarko, Marc Lévy, qu'on regarde mon journal par dessus mon épaule dans les transports (t'as qu'à l'acheter, banane), Vincent Delerm, les blondes d'1,80 lookées à grandes jambes, les brunes d'1,80 lookées à grandes jambes, Christophe Maé,  les cons, Kamel Ouali (c'est une insulte au bon goût en général et à la danse en particulier), les clampins, embrasser les gens (beurk), qu'on me pleure sur les chaussures, qu'on me marche sur les chaussures, qu'on me chie dans les bottes, les chanteurs à 3 balles, les danseurs à 3 balles, les acteurs à 3 balles, Jean-Pierre Pernault, ... entre autres. Je peux continuer longtemps si vous voulez, ma liste de phobies et de dégoûts est inépuisable..

Au rayon comportemental : je suis la championne du monde du tirage de gueule. Je peux bouder des décennies entière. Plus s'il le faut. Un seul truc pour arrêter le boudage : me faire rire.. Je suis aussi la numéro un toutes catégories de la pénibilité. Je saoûle tout le monde dans mon entourage avec des trucs qui ne les intéressent absolument pas. Par exemple, raconter des trucs de filles à mon meuri. Il devient fou. J'adore..

Au rayon mongolita : je suis handicapée de la géométrie dans l'espace et de la latéralisation. J'ai du mal à distinguer ma droite de ma gauche, il me faut réfléchir au moins deux minutes pour arriver à faire des mouvements coordonnés et je suis incapable de me situer ou que j'aille. Résultat : il m'est impossible de suivre des explications de trajet par exemple. Au bout de deux phrases, j'ai décroché. Le GPS a sauvé ma vie... Autre mongolisme : je ne PEUX pas conduire.. Evidemment, sans coordination, ni latéralisation, comment veux-tu faire... ? Ou encore, je suis dyslexique des chiffres. Je suis infoutue de retenir une série de chiffres sans les mélanger. Je ne peux donc par exemple retenir aucun numéro de téléphone, sauf le mien, et encore..

Au rayon tics et tocs : je me tripote le visage, le cheveux, les pieds, (souvent), j'oublie d'enlever les étiquettes et les attaches plastiques des étiquettes, je re-demande 20 fois les mêmes trucs, il faut que je dorme avec un truc EPAIS sur moi, même en pleine canicule, je reviens deux/trois fois sur mes pas pour vérifier que tout est bien fermé avant de quitter mon appartement, et les bugs informatiques me rendent totalement hystérique..

Au rayon mémoire de poisson rouge : oui, je confirme, j'ai la capacité mémorielle d'un carassius auratus (nom scientifique de l'animal sous-aquatique). Au bout de 2 minutes, j'ai zappé ce qui s'est passé avant. La preuve : les deux ou trois autres tags, qui me restaient à faire, impossible de me souvenir de quoi il s'agissait.

J'en ai déjà fait deux en un, des tags, c'est pas mal.

Maintenant si celles ou ceux qui m'avaient taggée veulent se rappeler à mon souvenir ici, bienvenue...  Et s'ils veulent m'engueuler, allez, c'est open bar.

Mais aujourd'hui, seulement. Faut pas exagérer non plus. Ma patience a des limites..

 

19/01/2009

C'est lundi c'est pipeuleries

Parce que le lundi ça me remonte le moral de lire des histoires de pipeules avant d'aller bosser... Donc j'imagine que peut-être vous aussi..

  • Regardé le début des NRJ Music Awards samedi soir. Comment dire... Les Pussycat Dolls qui chantent en playback. Christophe Maé qui ferait mieux de chanter en play back - au fait personne ne lui a jamais dit qu'il fallait AUSSI arrêter de danser ? Enfin danser, je m'entends. La dernière comédie musicale de Kamel Ouali avec des Egyptiens qui dansent le hip hop - au fait personne ne lui a jamais dit que faire mouliner des bras à des danseurs pendant 5 minutes  ce n'était PAS de la chorégraphie ? Et en prime, Nikos - je présente dans la discrétion, le bon goût et la dentelle - Aliagas. Avec des remises de prix vachement crédibles, genre on donne l'award au seul artiste international qui a accepté d'assister (contre forte rémunération, bien sur) à cet "évènement". Avec en prime une énorme boulette : Katie Perry est venue chercher son prix sur fond de "Disturbia" de Rihanna, autre nominée.... C'te hon-on-on-te. On a décroché au bout d'une demi-heure et je suis allée me coucher. Oui, car le samedi je me couche tôt, c'est hype. Edit : finalement la boulette était encore plus énorme qu'annoncée ci-dessus. Les Pussycat Dolls ont annoncé que Katie Perry avait décroché un award alors que c'était bel et bien Rihanna qui aurait dû l'avoir. Nikos Aliagas est venu l'annoncer tout penaud en fin d'émission. Re-c'te hon-hon-te...

 

  • Séries : La saison 7 de 24 heures chrono, livrée avec un an de retard par rapport au planning à cause de la grève des scénaristes, a remporté un succès mitigé. Les producteurs songent donc à arrêter les aventures de Jack Bauer après la saison 8. Mais le héros pourrait revenir au cinéma avec un film qui clôturerait la saga, par la possible mort de Jack. Zut alors, qui va sauver le monde maintenant ? Vous rappelez vous d'ailleurs, que dans les premières saisons de la série, le président des USA était... noir. 24 h Chrono, série prophétique ? En revanche Lost continue. La saison 5 reprend la semaine prochaine aux USA. Dans cette nouvelle saison, d'après les premières informations le craquant Sawyer va prendre beaucoup d'importance, on va voir de plus en plus le super-méchant Charles Widmore, le personnage de Benjamin Linus va livrer quelques-uns de ses secrets, et on aura des révelations sur le thème du voyage dans le temps qui avait été abordé lors de la saison précédente !

 

  • Dans le Gala de la semaine dernière, les pages modes étaient un spécial Isabelle Adjani. Photos superbes, Adjani semble avoir éternellement 25 ans. Sauf que ... Dans un petit coin, on voit une photo d'elle au naturel.... hiiiii.. Elle a beaucoup grossi et elle ressemble à un hamster... (les joues)... Et là je dis, il doivent avoir une version tunée et gonflée à bloc  de Photoshop chez Gala, c'est pas dieu possible..  Faut arrêter Zaza, sinon tu vas faire peur au gens quand ils te voient en vrai !! En plus, Zaza elle nous donne ses secrets de beauté de grande fille toute simple dans la page maquillage et tartinage. Si vous voulez lui ressembler, comptez un budget d'environ 10000 euros par mois. Enfin, si vous voulez VRAIMENT lui ressembler...

 

  • Spéciale dédicace à Patrick Mc Goohan. Le créateur et l'acteur de la série culte le Prisonnier est mort la semaine dernière. Tu as marqué mon enfance, Chus mon gars...

 

  • Et enfin, of course, pas de page people sans les aventures de Céline... Cette semaine, C'line va chez l'esthéticienne se faire épiler, mais le rendez-vous a été décalé...
HairyLegs2WI_468x657.jpg
HairyLegsWI_468x313.jpg

18/12/2008

Psychothérapie expresse

Certains d'entre vous réclament de voir ma tête (quelle erreur !). Ce à quoi j'ai répondu par la négative.

Sinon après les copains de mes fils vont pouvoir dire "ta mère en photo sur internet"..

En revanche, j'accepte dans ma grande mugnificence de vous livrer quelques recoins de mon caractère.

Et je vous préviens, c'est pas gagné non plus, car :

 

  • Je ne suis pas une bonne mère : j'ai fait deux gosses dans un moment de pic hormonal. Depuis, à part les engueuler copieusement de temps à autre, et leur reprocher de m'avoir fait atrocement souffrir lors des acccouchements, je les laisse plus ou moins se débrouiller. Je refuse de les couver et je suis plutôt contente quand ils partent courir le guilledou. Ils se vengent en me confondant avec un distributeur bancaire.

 

  • Je ne suis pas une bonne épouse : j'en fiche le minimum à la maison - TOUTES les tâches ménagères me gonflent, y compris la cuisine ; j'engueule mon mari en lui disant notamment qu'il s'habille comme un réfugié roumain ; j'oublie systématiquement TOUS les anniversaires de mariage ; je pars faire la java avec mes copines voire en vacances toute seule ; et il m'arrive fréquemment au bout de 25 ans de vie commune de penser "mais quand est-ce qu'il va se tirer faire un truc avec ses potes". Pas de bol, il n'a pas beaucoup de potes et si je ne lui dis pas "on bouge", il ne se passe pas grand-chose. Je ne supporte pas qu'on me glue, et ça vaut pour mon mari également. Il me faut de l'oxygène.

 

  • Je ne suis pas une bonne fille : j'engueule EGALEMENT mes parents. Surtout ma mère. Quand elle fait n'importe quoi. Et elle fait souvent n'importe quoi, genre goûter de la beuh à 78 ans ou ravager une boîte de chocolat d'un kilo en moins de 6 minutes.

 

  • Je ne suis pas un bon pilier de famille : venant d'une famille réduite à sa plus simple expression dont les quelques membres restant sont copieusement cinglés, j'ai longtemps envié les grandes tablées constituées de multiples oncles, tantes et cousins à des degrés divers. Aujourd'hui, plus du tout. J'ai trop entendu d'histoires de familles calamiteuses pour envier quoi que ce soit. C'est même carrément l'inverse. Les quelques réunions de familles annuelles me gonflent à un point phénoménal. Ecouter des histoires très moyennement intéressantes de gens avec qui je n'ai que finalement peu d'atomes crochus me donne le sentiment de perdre mon temps. Et du temps, j'en ai de moins en moins a perdre, alors...


  • Je ne suis pas une bonne salariée : très jeune, j'ai fait miens deux principes que mon père m'a inculqué très tôt
    • 1. Tu es un mercenaire : tu es payée pour faire ton boulot, donc tu le fais bien. Pour le reste, pas de sentiments
    • 2. Dans une société, plus on affiche et on parle de valeurs, moins il y en a. Partant de là, les blablas d'entreprise me passent largement au-dessus du crâne et "tous ensemble dans un même élan pour le bien de brother & brother" il y a belle lurette que tu me le fais plus avaler...

 

  • Je ne suis pas une bonne copine : faut pas m'appeler quand le film démarre et que je suis lovée dans le canapé ou que je suis en pleine rédaction d'un billet BRILLANT ET INTELLIGENT. Surtout pour me raconter "beeeuuuuh, il m'a trompée, je vais mourir, qu'est-ce que je dois faire....". Tu risques de te prendre "ben quitte-le et arrêtes de te pleurer sur tes escarpins, Germaine. Bon salut, j'ai un truc sur le feu". En revanche, si tu as des potins croustillants, je prends. J'adore faire radio-moquette. Surtout au détriment des autres.


  • Je ne suis pas une bonne politiquement correcte : aaaah, le politiquement correct, ma bête noire. Ecoute, coco, c'est pas parce que tu appelles un handicapé moteur un "déficient de la position horizontale" ou une moche un "physique ayant du caractère" que ça va changer quoi que ce soit. Au contraire c'est encore plus cruel parce que de toutes façons, la moche elle reste moche, et le handicapé, handicapé quoi que tu leur dises. Le mieux que tu aie à faire c'est de proposer au handicapé de le balader dans sa chaise roulante ou d'accompagner la moche faire un relooking.

 

  • Du coup, je ne suis pas une bonne hypocrite NON PLUS. Ne me demande pas de faire des courbettes à quelqu'un que je déteste. J'ai déjà du mal à le cacher, alors... J'y arrive tout juste au boulot, mais VRAIMENT par nécessité vitale. Cire-pompes, c'est juste pas possible. Faire des calculs politiques, non plus. Me copiner avec des gens par intérêt ENCORE MOINS. Du coup, j'ai un "réseau" comme on dit pas très actif parce que uniquement constitué de gens que j'apprécie et qui n'ont pas toujours des situations professionnelles ou sociales très en pointe... En plus j'ai HORREUR de demander des services... Je préfère me débrouiller.

 

  • Je ne suis pas une bonne socialement responsable : donne moi une grande cause avec flonfons et trémolos, et généralement, je te tourne le dos et je me casse. Charité bien ordonnée commence par soi-même et d'une ; et de deux, je me méfie terriblement de ceux qui mettent trop en avant leurs bonnes actions. Si je veux faire quelque chose c'est PRIVE et SPONTANE. Et je n'ai besoin de personne pour lui agiter mon don sous le nez. Le pire du pire dans ce registre ce sont les enfoirés... Qui sont vraiment des enfoirés, parce que présents pour se faire leur pub. S'il faut aider les restaus du coeur, ce n'est certaintement pas en achetant leur disque que je vais le faire.

 

  • Je ne suis pas bon public : je ne SUPPORTE pas la médiocrité dans le domaine artistique. Ca me rend dingue. Quant on est un artiste on ne fait pas les choses APPROXIMATIVEMENT. C'est pour ça que je tape sur des types comme BENABAR ou RENAN LUCE ou CHRISTOPHE MAE qui nous ENTUBENT avec leurs pauvres paroles minables et leurs mélodies à 2 balles. Ces types se fichent du public en se prenant pour des caïds. Même chose pour Marc Lévy (pour ne citer que lui) en littérature ou quelques réalisateurs français dit "introspectifs" comme Arnaud Desplechin (mon dieu que ses films sont chiants) qui pensent qu'ils sont Truffaut et endorment les 4 spectateurs qui vont les voir. Et je me fiche complètement de savoir qu'ils ont du succès. Dans 10 ans personne ne s'en souviendra plus. Vous verrez. Seul le vrai talent passe l'épreuve du temps.

 

  • Je ne suis pas une bonne calme : tout m'énerve, tout le temps à jet continu. Les gens, les cons, Sarko (oups, j'ai associé Sarko à con), la vie, les voitures, les sentiments, l'actualité, l'administration, la paperasse, la discipline, la hierarchie, la télé, pas de télé, l'ordinateur, pas d'ordinateur, mon chat, les enfants des autres, les miens, les fêtes de fin d'année, les fêtes de début d'année, et j'en passe. Du coup je bouillonne en permanence. Ca fatigue tout le monde. Ou alors je boude dans mon coin. Ca fatigue tout le monde encore plus.

     

     

    Ajoutes-y le fait que je n'ai AUCUNE culpabilité à ne pas être une bonne quelque chose +  un GROS zeste de maniaco-depressivo-angoissée, susceptible, paresseuse, rancunière, grande gueule, colérique, égocentrique, lunatique, infantile et tu as un bon aperçu de mes talents...

    Bon, sur ce coup là je pense que j'ai réussi à perdre TOUS mes lecteurs.

    Il ne me reste donc plus qu'à fermer ce blog et à en ouvrir un sous un autre pseudonyme...

    Mais moi, la psycho expresse, du coup, ça va drôlement mieux, et vous ???

     

    chat_paresse.jpg