Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2013

Perdemus Papam

Tout va bien

TOUT-VA-BIEN.

On avait échappé à la fin du monde version Maya.

A part quelques illuminés tentant de se jeter du haut de la colline de Bugarach persuadés qu'un faisceau lumineux extraterrestre allait les amener vers un monde meilleur, rien, nada, que couic, niente, peau de lapin.

Sauf que.

Benoit a décidé qu'il en avait ras la tiare.

Comme un vrai punk, il a carrément fait un doigt à toute la chrétienté réunis en balançant  "zetes tous des gros nases, je me cassos, je pars au club' med au Mexique, siffler des Mojitos et chanter du death métal, à mon âge, j'ai le droit".

Vu qu'il l'a fait en latin, si ça se trouve, il n'a même pas dit qu'il partait en plus, mais il a juste demandé "où sont les toilettes ?"

Et comme personne ne parle plus latin, forcément, personne n'a rien compris et y'a eu malentendu....

Malentendu ou pas, Benoit s'en va, donc.

Et c'est un gros souci. 

Pourquoi, donc ?

Parce que Selon la prophétie de saint Malachie (1590), le 112e pape, soit le successeur de Benoît XVI, sera le dernier à exercer, car lors de son règne, Rome et le monde seront détruits.

Tu as compris SERONT DETRUITS.

Rasés, par des météorites fulminantes suivies de vols de sauterelles radioactives, de grèle pulvérulente  et de tsunamis de boues contaminées.

On va être tous mourrus.

Encore une fois.

Ou plutôt on va se retaper TOUS les prophètes, dingos, illuminés, Paco Rabanne et youpilala du cerveau et de la fin du monde réunis, qui vont nous chanter l'apocalypse en boucle.

Parce que vu l'âge moyen des papes à leur élection, on en a pour .... Disons...

Une dizaine d'année de pause avant que le prochain passe l'arme à gauche et que les tenants de l'apocalypse jouent les derviches tourneurs.

Mais il y a pire.

Oui.

Si ça se trouve le prochain pape pourrait être ... Africain.

De quoi faire dresser les cheveux sur la tête de Christine Boutin, Civitas et Frigide Barjot réunis.

Nous, en revanche, on rigolerait bien du coup, en attendant que la petite fumée blanche confirme Urbi et Orbi qu'un volontaire a bien voulu enfiler des vêtements qui fileraient des complexes à Priscilla, folle du désert pour bénir la place Saint Pierre à Pâques et à la Trinité.

Habemus rigolem, en gros, quoi.

 

couronnement-du-pape-celestin-v-1294.jpg

Celestin V, le précédent pape à avoir démissionné en .... 1294

08:30 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : pape, benoit xvi, démission, boutin, barjot, civitas, élection, conclave, fin du monde | |  Facebook | |  Imprimer | |