Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2013

You're talking to me ?

De temps à autres je me pose des questions existentielles.

D'où viens-je, où vais-je, dans quel état j'erre, pourquoi le blogging, les fringues, la vie, l'amour, les vaches et la glace Hagen Daasz.

Au bout de presque 6 ans de tête dans l'internet c'est vrai que j'arrive un peu à un carrefour.

1/ J'ai parfois l'impression d'avoir fait le tour du sujet

2/ Est-ce que j'ai encore envie de raconter des histoires en passant une heure tous les soirs quasiment à écrire un billet.

En y réfléchissant. Je réponds "non" et "oui".

Il suffit juste de le faire différemment. 

Pendant ces 6 ans ma façon de bloguer a évolué.

Au début j'écrivais non stop. Je faisais tous les soirs le tours des blogs "amis". Je laissais des commentaires partout. Et je répondais systématiquement à tous les commentaires.

Il faut dire aussi qu'à l'époque les réseaux sociaux étaient moins présents et que la quasi-totalité de la communication online se faisait (pour moi, tout au moins) d'un blog à l'autre.

Puis twitter est arrivé,  mes tournées systématiques se sont espacées pour disparaître totalement, je l'avoue. 

Je me sers désormais de twitter ou de Facebook comme agrégateur de blogs et je suis les liens dont l'intitulé me semble intéressant ou drôle.

Mes commentaires sur les blogs se sont fait plus rares. Voire ont quasiment disparu. Sauf quand j'ai vraiment envie de réagir sur quelque chose.

Mes billets se sont espacés. D'abord le week-end. Puis des pauses pendant les vacances. Et aujourd'hui même pendant la semaine. Il m'arrive parfois de ne rien écrire pendant plusieurs jours d'affilée.

Reste les commentaires sur mes billets. Et là, je l'avoue aussi : je réponds de plus en plus sporadiquement. 

Et je m'en veux.

Parce qu'au début de mon aventure ouebesque je me faisais un point d'honneur à répondre à tous et toutes. J'estime que si quelqu'un se donne la peine de venir te parler, la moindre des choses c'est de réciproquer.

Mais voilà, à force de répondre depuis près de 6 ans, je n'ai parfois plus rien à répondre.

A ce stade, j'ai plusieurs solutions.

  • Prendre mon courage à 2 mains et continuer à faire des réponses personnalisées
  • Fermer définitivement les commentaires. Mais c'est dommage de ne pas recueillir l'avis des lecteurs et de partager avec eux.
  • Faire une réponse globale du style "merci à tous, j'ai lu vos commentaires, c'est génial, je vous aime". Solution un peu téléphonée.
  • Faire des réponses sélectives aux commentaires qui en appellent vraiment. En me demandant si les autres ne vont pas être vexé(e)s du coup.

 

A ce stade, je n'ai pas trouvé de solution idéale pour contenter tout le monde : ma flemme et les lecteurs.

T'en penses quoi toi ?

(bisous sinon)

Fotolia_45207759_XS.jpg

06:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : blog, commentaires | |  Facebook | |  Imprimer | |

10/04/2012

C'est ma tournée !!! (enfin plus vraiment, en fait)

Par ce billet, je bats ma coulpe.

Et je vais certainement perdre le peu de relations qui me restent.

Mais tu me connaissois, je dis ce que je pense, je pense ce que je dis, au risque de me prendre des pelles dans la figure et de finir vieille, laide, abandonnée et  absolument seule avec mes chats.

Au temps béni de l'innocence et du début du blogging, je faisais quasiment tous les soirs la tournée des blogs "amis".

Oui, je regrette presque ce temps où je torchais un billet un 15 minutes et où je passais la soirée à jouer à saute-mouton d'un blog à l'autre.

Remarque quand je relis mes anciens billets, tu comprends tout à fait qu'ils ont été écrits en 15 minutes.

Je ne sais même pas pourquoi je les garde d'ailleurs, c'est à pleurer.

Aujourd'hui ce n'est plus du tout le cas, j'avoue. Mes billets sont toujours à pleurer, mais je ne vais plus, ou assez rarement, lire les blogs des autres.

Lance moi des tomates, tu peux.

Je mets déjà beaucoup, beaucoup plus de temps à rédiger.

Une heure est souvent un minimum, voire plus.

J'y viens, j'y reviens, je corrige, je biffe, je coupe, je sabre, je réécris.

Donc au minimum 45 minutes de moins à consacrer à la vadrouille bloggesque.

Evidemment s'est également greffée l'addiction au réseaux sociaux. Le temps consacré à la lecture s'est transféré, sur du temps passé à raconter des imbécilités en ligne.

Et enfin - c'est à ce point précis que je vais perdre toutes mes relations - "l'ancienneté" fait que je trouve de plus en plus rarement des sujets qui captent mon attention.

Certes pour les nouveaux arrivants dans la grande famille, écrire un billet "pourquoi je blogge" ou est certainement motivant.

Mais quand tu vois le 12592ème truc sur le sujet, ou sur certains autres, que je n'énumèrerais point pour ne pas vexer encore plus,  tu pousses un soupir et tu passes ton chemin. 

Beaucoup de "déjà vu, déjà écrit", malheureusement. 

Ceci dit, je n'échappe pas non plus à ce phénomène.

Mon nombril étant d'une taille assez limitée, on en fait assez rapidement le tour.

Je crois même avoir déjà traité ce sujet il y a quelques temps, c'est dire.

C'est, en fait, désormais twitter ou facebook qui me servent d'agrégateurs. Si un titre de billet me parait prometteur, hop, je clique, je commente... Et parfois je claque si je ne suis pas d'accord.

On ne se refait pas.

Ce qui me permet de ne pas toujours aller voir les mêmes blogs et de faire aussi... De belles découvertes. 

Tu vois, je ne suis pas aussi blasée qu'on pourrait le croire.

J'arrive encore à fôlatrer dans la blogosphère tel une jeune biche pré-pubère.

J'espère juste ne pas finir en civet pour ce billet.

1254416323.jpg

06:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : blogs, visites, commentaires, blogosphère, réseaux sociaux, twitter, facebook | |  Facebook | |  Imprimer | |

30/12/2010

Ben moi aussi, du coup

Hier soir en manque d'idées, je surfais sur la blogosphère en ébullition.

 

Par hasard (je vous jure que c'est vraiment par hasard, si si), je tombe sur un blog mode.

Et là... Mes yeux s'affabulent.

Pas moins de 91 commentaires sur... Un sac en tricot  ou un truc du genre dans plusieurs couleurs. Avec quelques lignes de texte.

Du coup, je me suis dit, pourquoi pas, moi aussi je peux le faire après tout.

 

 

Oui parce que non,

l'hésitation s'empare de moi encore, je brouille l'écoute et le doute m'habite.

Je porte ma main pâle à mon front fiévreux et je me pime ? poume ? pâme...

Rouge ou carmin ?

sac crochet.jpg

 

Allez hop, maintenant j'exige 92 commentaires au minimum ou j'arrête tout.

 

Et merci à Valérie CG qui m'a dégoté la ... enfin le... enfin le machin ci-dessus

 

06:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (122) | Tags : sacs, commentaires, tricot, blog, mode | |  Facebook | |  Imprimer | |

16/12/2009

Oh... Mon.... Dieu...

J'ai failli le louper.

J'étais partie batifoler dans les champs de pamplemousses et de luzerne.

pamplemousse-floride.jpg
luzerne.jpg

 

(comment ça y'a pas de champs de pamplemousses ? Evidemment que si.. je vous raconterais ça un peu plus tard)

Et je n'avais pas vu..

Non je n'avais pas vu..

Non je n'aaaaaavaiiiiiis pas vuuuuuuu..

Turlututuuuuu chapeau pointu...

Qu'on en était PRESQUE au chiffre INCREDIBEULE de 20000 commentaires sur ce blog..

Evidemment que ça se fête, il ne peut en être autrement..

Je suis la Grande Manu, bordel, quoi.

DONC pour l'heureux(se) émetteur ou trice du 20000 commentaire il y aura CADOX !!

Quoi ?

Je n'en sais strictement rien (quand je vous dit que je n'avais pas DU TOUT prévu le coup, c'est vrai de vrai).

Comme c'est la période des fêtes je pencherais plutôt pour du manger. Du bon le manger, hein, pas des trucs de nasebroque. Du haut de gamme, on va dire.. Genre un macaron Ladurée. Un seul....Parce que je le vaux bien mais j'ai plus de sous..

MOUAHAHHAHA...

A voir donc.

Mais ATTENTION. Je sais pour l'avoir vécu avant, des petits malins-malines bourrent les urnes pour décrocher la queue du Mickey..

Donc : 2 COMMENTAIRES par personne MAXIMUM (et je contrôle).

Je suis dictatoriale, mais c'est mon blog je fais ce que je veux...


Donc VAS-Y LA BLOGOSPHERE, FAIS PETER LE COM'


Tu as jusqu'à ce soir 20 heures..

28.jpg
EDIT EDIT EDIT : STOOOOOOOOPPPP... C'est arrivé plus tôt que je ne pensais... ET LE 20000 COMMENTAIRE A ETE DEPOSE PAR ......
MISS BROWNIE...
BRAVO BRAVO LA MISS !!! FELICITATIONS A TOI... Tu recevras... Boh tu verras bien, ce sera en fonction de l'inspiration du moment en fait.. Les surprises c'est bien aussi, non ??
Envoie-moi ton adresse..
Les autres, vous pouvez continuez à commenter, hein, soit pour me flatter (j'adoooooore), soit pour féliciter MissBrownie..
JE VOUS AIIIIIMMEEEEEUUUUUH

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (62) | Tags : commentaires | |  Facebook | |  Imprimer | |

27/08/2009

Le ton des commentaires

En discutant il y a quelques mois avec Dom - dont on salue le retour parmi nous grâce au grand esprit et à Orange Sénégal par une ola géante, oooooooooolaaaaaaaaa - nous sommes tombées d'accord sur le fait qu'il fallait faire attention en rédigeant ses commentaires.


Car si, en face à face, une vanne au deuxième degré peut être pondérée par une mimique, une gestuelle, un clin d'oeil ou une intonation, l'écrit n'offre pas ce recul, même avec des smileys ou des lols en fin de phrase.

Un commentaire posté dans un esprit taquin ou humoristique, sans aucune volonté de blesser, peut très facilement être mal perçu par son lecteur, sans l'appui du langage corporel.


Il m'est d'ailleurs arrivé en me relisant après avoir posté, de me dire "merdum, j'y ai été un peu fort sur ce coup là" et de sur-commenter pour m'excuser platement.

J'ai déjà un forte propension à l'histrionisme galopant qui me pousse, pour attirer l'attention sur ma personne, à exagérer toutes les situations en surjouant - et en pompant tout l'oxygène de l'endroit où je me trouve jusqu'à ce que les gens présents s'écroulent étouffés.

Ceci ajouté à langage brut de fonderie, un goût sans modération pour le parpaing au 24ème degré, et une tendance certaine à la gaffe m'a valu un certain nombre de déboires auprès de mes interlocuteurs, à l'oral.

Comme par exemple lancer à la cantonade en rigolant bien fort  "boh, c'est pas grave hein, on va pas divorcer pour ça !" et de voir une jeune femme en face de moi se décomposer avant de dire "euh, justement, je suis en plein divorce"...

Booooonnnn, on regarde l'ange passer sans le retenir et on s'excuse platement...


A l'écrit je suppose que c'est pire.

Car dans le cas sus-cité, pas de silence, pas de rougissement de confusion, pas d'excuses a posteriori.

Votre lecteur a donc toutes les chances de se sentir vexé, voire humilié..

C'est pourquoi je tente de moduler mes commentaires en fonction de ce que je crois percevoir du seuil de tolérance à la vanne chez mes interlocuteurs.

Ce qui n'empêche pas Mrs Hyde de ressortir de temps à autres. Et de balancer un com' meurtrier.


C'est pourquoi aujourd'hui je m'allonge sur le sol les bras en croix en signe de contrition pour vous demander pardon..

PARDON OUI PARDON SI J'AI OFFENSE QUELQU'UN involontairement..

Profitez-en ça va durer 24 heures. Après c'est fini, plus d'excuses jusqu'en août 2010. Vous pouvez donc vous venger jusqu'à ce soir dans les commentaires.


En revanche, ceux que j'ai offensé volontairement, ne comptez pas sur un quelconque remords.

Faudrait pas pousser Germaine dans les ronces, quand même. Y'a pas marqué Sainte-Thérèse d'Avila sur mon tee-shirt.

NB pour les inculturels : Histrionisme : comportement d'histrion, attitude psychopathologique de personnes qui cherchent à attirer l’attention sur eux, à plaire ou à séduire de façon excessive et envahissante.

 

1753.jpg

 

06:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (46) | Tags : commentaires, histrionisme, gaffe | |  Facebook | |  Imprimer | |

26/02/2009

Parce que oui, bon..

Comme le dit si bien mon web supermarché

 

Tartiflette.jpg

 

Et oui, LA TARTIFLETTE EST EN FETE !!!

 

ET MOI AUSSI...

Je vais me fêter la tartiflette

 

D'une force..

 

Car le 10000ème commentaire ARRIVE à grand pas sur ses jolis escarpins Louboutin..  Et donc pour fêter ce grandiose EVENEMENT...

Mais chut, vous en saurez un peu plus demain.. Tout ce que je peux vous dire c'est que ça va être totalement Hollywoodien..

Ou plutôt Italien.. Mais je dis ça, je n'ai rien dit..

Sinon pour vous tenir en haleine jusqu'à demain, on va tous et toutes souhaiter un excellent voyage à Kriss qui part s'exotiquer dans des contrées sauvages (je la déteste) et chez qui les bloggeuses en folie, dont votre serviteuse, vont raconter LEURS voyages pendant son absence ! Si vous aimez l'aventure, rendez-vous chez elle, donc..

Et puis aussi, pour répondre à Chonchon (qui fait un excellentissime blog sur l'architecture, allez-y, vous apprendrez des milliers de choses passionnantes), voulez-vous que je fasse des comptes-rendus de Nouvelle Star ? Sachant que je l'ai déjà fait l'an dernier et que plein d'autres bloggeuses très talentueuses vont le faire également..

Mais si vraiment vous insistez, on verra..

Sinon je peux aussi chanter dans ma salle de bains et vous mettre le résultat sur le blog.

Alors Nouvelle Star ou Salle de Bains ??

(tout à fait entre nous je vous déconseille la salle de bains, ou alors éloignez les enfants et les cardiaques)

 

06:00 Publié dans Concours | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : concours, tartiflette, nouvelle star, commentaires | |  Facebook | |  Imprimer | |

03/08/2008

Des nouvelles du Manuthon

WAHOUUUUUH et Triple WAHOUUUUUH, WAHOUUUUH WAHOUHHH

Même pas dans mes rêves les plus échevelés je n'imaginais un tel déferlement...

MERCI ENORMEMENT BEAUCOUP  à

Touwity : oui, je sais je suis totalement dingue, mon mari  m'enferme avec des chaînes aux pieds en me jettant des Lexomils par une ouverture à chaque nouvelle lune... MOUAHAHAHAHAH...

Oopsy : oeuf corse, je vote pour Mimo, le vote a été repoussé au 30 août.. Sauf que je crois que c'est un jury qui choise les vainqueurs... MOUAHAHAHAH aussi.. Et j'ai fait le concours à la con...

mal : tu fréquentes des pompiers et je ne suis même pas invitée... !!! Scandale... J'exige d'être présente la prochaine fois.

Lili : ouaiche, j'ai expédié le paquet. Et toi, les alliances ??

Angélita : je vais de ce pas te déposer une dizaine de coms sur ton blog, s'il n'y a que ça pour te faire plaisir.

Lecteur : un coup à boire, ça me va... Tes conditions sont les miennes, darling...

Pimousse : c'est toi la meilleure ! Du coup ton mini-cadeau va être un poil amélioré !

Misouris : arrête, mamie, tu frôles Alzheimer, là. Ou serait-ce un prétexte fallacieux pour ne pas tagger... Je n'ose y croire !

 

Et merci également à

Petitpagne,

Gazelle, Camille - même si Camille,  tu râles à jet continu, je t'aime bien, va. Et au fait, les vamps, c'est quand vous voulez pour sous le vent, je l'ai entendu en faisant mes courses au supermarché, les gens se demandaient pourquoi je me roulais par terre en rigolant.

Léa

Même si vous n'avez pas contribué directement au Manuthon, vous avez fait tourner le compteur...

Vous avez vu je me suis fait ieche à linker TOUT LE MONDE...

 

ET R'GARDEZ DONC AUSSI .... VOUS POUVEZ ETRE TOUS FIERS DE VOUS....

TOP 5.jpg
 
Et au fait, du coup, j'ai atteint mon fameux 2498ème commentaire...
Du coup, les filles et les garçons. 
 
A PARTIR DU 15 AOUT (que c'est là que les gens rentrent de vacances)  CONCOURS GEANT ...
 
Avec des lots à faire péter les compteurs... 

 

19:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : blog, commentaires | |  Facebook | |  Imprimer | |