Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2009

Les femmes viennent de Venus..

... Et les hommes d'Emmaus..

Conversation-café mercredi matin autour du distributeur de boissons chaudes.

Avec deux de mes collègues-copines + un collègue masculin. Voilà pour le décor

Le débat part de la tenue de Lio mardi soir dans Nouvelle Star - pour ceux qui n'ont pas regardé, elle arborait une robe qui avait la taille d'un mouchoir de poche avec décolleté plongeant jusqu'au nombril en haut et bas de la taille d'une ceinture pour fillette de 8 ans -

Nous étions toutes les trois d'accord pour dire que nous ne sortirions JAMAIS comme ça, sauf en cas de soirée déguisée thème rue Saint-Denis.

L'une de mes copines enchaîne et dit "d'ailleurs mon mari me ferait immédiatement des remarques pour changer de tenue ET IL AURAIT RAISON"..

Ma fibre féministe me gratouillant méchamment,  je lui réponds INDIGNEE en quasi-hurlant (le glapissement suraigü étant un de mes modes de communication de prédilection) "même pas en REVE quelqu'un me DIT ce que je DOIT mettre, mari compris".  Oui, car j'ai l'insoutenable prétention de savoir approximativement ce qui me va. Et quand bien même si je veux sortir en tepu du oinc ou déguisée en poupousse le poussin, c'est MOI que ça regarde et PERSONNE d'autre.

Bon, le collège féminin était d'accord avec mon opinion à 2 voix contre une, la troisième larronne présente s'étant rangée derrière moi. Elle avait intérêt d'ailleurs sinon je lui en collait une.

C'est ça la démocratie.

C'est à ce moment que le seul représentant du testostérone power a émis timidement - de peur de se voir transformé illico en chiffon à poussière - "Oui, NOUS (sous entendu les hommes) on ne peut RIEN vous dire sur votre tenue, mais VOUS vous êtes toujours en train de critiquer nos vêtements"

Le temps c'est arrêté et, dans un accord parfait de solidarité féminine réconciliée et de mauvaise foi totale, les 3 grâces en présence se sont alors tournées d'un mouvement synchrone et ont répondu d'une seule et même voix  "OUI mais NOUS c'est CONSTRUCTIF, parce que franchement vous vous habillez généralement TRES MAL"... ce qui a laissé le pauvre hombre esseulé sans aucune possibilité de réplique.

En bref, on lui a cloué le bec de concert..

Et je confirme que l'homme s'habille mal. Par exemple, la dernière fois que nous étions invités à un barbecue mon mari est venu me voir avec un bermuda vert, un polo jaune et des chaussures de bateau. Il me demande "ça va ?" je lui réponds "si c'est pour faire la manche dans le métro, oui, c'est bien"..Il est reparti en grommelant.  Je ne comprends pas bien pourquoi effectivement, à chaque fois qu'on fait des remarques constructives, et très pertinentes, nos compagnons ou amis le prennent mal. Ils sont quand même hypra-susceptibles :  vous vous facheriez vous, si on vous disait que vous êtes habillée comme une émigrée khazak en transit ? Non, je suis certaine que non.

Plus sérieusement, vous acceptez les remarques sur votre tenue ? Ou comme moi, vous estimez que ça ne regarde que vous ? Et vous vous permettez critiquez les tenues de vos proches ou pas ??

 

sous-vetements2-manu1970.jpg