Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2012

La pt'ite recette qui va bien

Je ne suis pas une bloggeuse culinaire.

Non non non.

Et, mercredi confession oblige, je me suis mise à cuisiner sur le tard, sur le très tard même.

Jusqu'au jour où mes invités m'ont menacé de m'attacher nue et enduite de miel sur un nid de fourmis rouges carnivores si je leur servais encore une fois une raclette ou une brasérade.

J'ai donc dû me mettre aux fourneaux à l'insu de ma volonté.

J'arrive désormais à servir quelques plats acceptables. Je suis notamment reconnue comme la reine incontestée du tajine bricolé maison ou du plat mijoté.

Je dois avouer en revanche que je suis un boulet toutes catégories en desserts et gâteaux. La main pâtissière ne m'a pas été visiblement offerte dans le panier de naissance.

Tu me diras, la pâtisserie est un exercice de précision et vu que je cuisine comme j'écris, à la volée et n'importe comment, ce n'est pas très étonnant.

Mais quand je découvre une recette intéressante, j'aime bien la partager.

1/ pour frimer

2/ pour frimer

3/ euh... pour frimer

Jusqu'à hier soir, j'aimais assez moyennement le risotto, mais une petite session à l'atelier des chefs à la découverte de saveurs et du nouveau Ultramix Pro d'Electrolux m'a fait changer mon fusil d'épaule.

Voici donc une recette tout à fait de saison et délicieuse (garantie, testée et approuvée !) à réaliser chez vous pour éblouir vos convives en criant "C'EST MOI QUI L'AI FAIT" au moment du passage à table.

Noix de de Saint Jacques et Coppa, purée fine d'asperges et écume au parmesan

Ingrédients pour 6 personnes

30 belles noix de saint jacques

6 tranches de coppa

1 botte d'asperges vertes

5 cl de crème liquide 

300 g de risotto

1 oignon

10 cl de vin blanc

1 l de bouillon de volaille

50 g de beurre

3 cl d'huile d'olive

10 g de gros sel

Sel, poivre

Mousse de crème au parmesan : 25 cl de lait entier, 50 g de parmesan râpé, 20 g de beurre

 

Enlevez les petites feuilles sur la tige des asperges et couper les pieds. Taillez les têtes à 2 cm, puis coupez les tiges en tronçons, jettez le bout de la tige qui est vraiment dur.

Faites bouillir une grande quantité d'eau salée, et cuire les têtes d'asperges 2 minutes, puis les rafraîchir à l'eau glacée et les égoutter.

Cuire de la même manière les tiges d'asperges, pendant 10 minutes.

Placez les tiges d'asperges avec un peu d'eau de cuisson et la crème et mixer jusqu'à obtenir une purée très fine. Rectifiez l'assaisonnement en sel et poivre. Réservez.

Pour la mousse au parmesan : faites bouillir le lait, puis éteignez le feu. Ajoutez le parmesan râpé et laissez infuser au minimum pendant 30 minutes.

Filtrez et réchauffez doucement

Pour le risotto : épluchez et ciselez l'oignon en petits dés.

Dans une cocotte, versez un filet d'huile d'olive et faites suer l'oignon avec une pincée de sel. Ajoutez le riz et nacrez-le. Déglacez-le ensuite avec le vin blanc et faites réduire. Ajoutez au fur et à mesure le bouillon de légumes, jusqu'à cuisson complète du risotto.

Finir en ajoutant le beurre et la purée d'asperge. Remuez jusqu'à incorporation complète. Votre risotto doit avoir une jolie couleur vert clair...

Salez les Noix de Saint Jacques au sel fin.

Dans une poèle, versez un filet d'huile d'olive ou une noix de beurre, comme vous préférez et cuisez les noix de Saint Jacques 2 minutes sur chaque face (jusqu'à ce qu'elles soient dorées). Ajoutez les morceaux de coppa dans la poèle. Assaisonner en sel et poivre.

Juste avant de servir, reprenez votre lait au parmesan, ajoutez-y le beurre et émulsionnez à l'aide du bras plongeur de l'Ultramix pro d'Electrolux par exemple (au hasard)...

Répartissez le risotto en assiette, posez dessus les noix de Saint Jacques et coppa, arrosez d'un cuillère de mousse au parmesan.

Regardez

 

IMG_1733.JPG

 

IMG_1734.JPG


Savourez
 

 

06:04 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : cuisine, recette, risotto, atelier des chefs, electrolux | |  Facebook | |  Imprimer | |

05/12/2011

La Bretagne, ça vous gagne (ou pas)

Dans la vie il faut choisir ton camp camarade.

Tu fréquentes la blogogeek, très bien, tu as des jeux vidéos et des softwares en pagaille et même tu vas rencontrer Bill Gates un jour qui te diras comment monter ta boite et gagner des killions de patates.

Oui, mais, tu vas passer à côté du véritable pouvoir.

Bill Gates n'est rien. Juste un type qui a une boite qui tourne un peu.

La conspiration mondiale est ailleurs. Un réseau souterrain. Une société secrète qui contrôle ta vie, tes gestes, ton compte en banque et ton estomac.

Le véritable pouvoir est détenu par les bloggeuses BOUFFE.

Les bloggeuses bouffe ont la faculté de te faire SORTIR de Paris pour aller en BRETAGNE SOUS LA PLUIE, ce que personnellement j'ai toujours refusé de faire.

(J'ai une peur terrible des Celtes. Les celtes sont cruels, ils ont des nattes, le couteau entre les dents, ils mangent les enfants et boivent énormément. Le Celte veut piquer le cidre et le Mont-Saint-Michel au Normand. Et vu que le meuri est Normand, je me dois de soutenir la famille par alliance).

 

Les bloggeuses bouffe peuvent t'obliger à CUISINER contre ta volonté et te GAVER de nourriture jusqu'à que tu sortes de table en roulant pour abolir tout discernement logique.

En plus le meuri de la bloggeuse bouffe il te fait BOIRE (peut-êre dans le secret espoir de voir tes boobs quand tu roules sous la table d'ailleurs)

Ce qui fait qu'au bout d'une après-midi, ivre et repue, tu abandonnes toute vélléité de rebellion et tu deviens l'esclave de la bloggeuse bouffe qui te soumet à sa dictature.

Je veux crier ici même "ATTENTION PEUPLES DE LA TERRE, REVEILLEZ-VOUS AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD"

Elles sont en route, elles tissent leur toile, bientôt elles vous contrôleront aussi.

FUYEZ FUYEZ FUY..... Aaaaaaaaaaaaaarghhhhhhhhhh

(des preuves ?)

Pancake.jpg

Pancakes maison au petit dej'

Foie gras.jpg

Foie gras maison au micro-ondes

cassolettes.jpg

Cassolettes de foie gras 

 

Cheesecake.jpg

Cheesecake

Vin.jpg

Picolage

brownie.jpg

Brownie

Bonbons.jpg

Pop-trucs (sais plus comment ça s'appelle, je devais déjà être ivre)

Champagne.jpg

Re-picolage

toffees shalima.jpg

Résultat : regardez l'état de cette pauvre Shalima (qui a bouffé la moitié du plateau de toffees par ailleurs)

 

Un grand merci à Cathy qui nous a organisé cette journée gastronomique et pantagruélique et nous a accueilli à ses risques et périls. Ainsi qu'à Shalima, Marjolie Maman, Sandrine, Eamimi et Madame Parle qui ont mis le feu à la cuisine au figuré bien sur !! Sans oublier le mari de Cathy qui est un saint : il a supporté 7 amazones déchaînées pendant une journée complète, le pauvre homme.

06:00 Publié dans Cuisine, Sorties | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : bretagne, blogobouffe, cuisine, copines, sorties | |  Facebook | |  Imprimer | |

05/12/2010

Couleur cafééééé que j'aime ta couleuuuur café...

 

(petit hommage à Gainsbarre au passage)


Il n'y a pas que le thé dans la vie.

Pour les amateurs de saveurs, le café est un incontournable.

Que vous l'aimiez corsé, serré, allongé en carafe ou expresso, le café vous réchauffe le matin, vous donne un coup de fouet à midi, et vous aide à digérer un bon repas..

Le café est une tradition familiale chez nous, mon père ne saurait fonctionner sans ses 6 ou 7 petits noirs quotidiens. Moi je n'en suis qu'à 3 ou 4 mais totalement indispensables. C'est la seule addiction que je n'ai pas pu arrêter pendant mes grossesses par exemple.


Je ne peux pas envisager un réveil sans café, d'ouvrir un dossier au bureau sans m'arrêter devant le distributeur, et de ponctuer mon déjeuner de midi par un expresso bien parfumé.

 

Quand Lavazza m'a proposé un atelier cuisine autour du café vous pensez bien que j'ai couru comme un lapin crétin sur patin à roulettes. Surtout quand il s'agit en plus d'y faire n'importe quoi avec des copines.

 

J'ai réussi a tenir mon sérieux environ 3 minutes pendant la  découvert toute l'histoire du café puis la  démonstration culinaire autour du petit grain noir par la chef Alba Pezone.

Alba.JPG


Après, c'est parti relativement en sucette. Je ne suis pas la seule coupable

 

N'est-ce pas Sandrine Camus ?

Sandrine.JPG


Mais malgré nos âneries je dois dire que la cuisine au café c'est une vraie suprise et une jolie découverte !

De l'entrée au dessert, en passant par le plat, le café se consomme salé, sucré, en sauce ou en arôme !!

 

Une petite faim par hasard ?

Sandwich.JPG

Sandwich pain d'épice au chèvre, sauce miel-café

 

potage.JPG

 

Potage potimarron - noisettes pilées, chantilly au café

 

lasagne.JPG

Lasagne saupoudrée au café (si si, une tuerie)

 

creme.JPG

Entremet... au café, bien sur

Et pour finir ...

 

tiramisu.JPG

L'incontournable Tiramisu.. Mais façon Alba, et au café, bien évidemment...

 

 

 

 

La dégustation (enfin si on peut parler de dégustation, j'ai repris deux fois de tout) s'est terminée par un bon petit café, évidemment. Avec les nouvelles machines Lavazza a modo mio, qu'elles sont bien jolies...

A modo mio.JPG


 

Avant de repartir comme une star de la Dolce Vita dans une fiat 500 rouge...


Tout ça c'est bien beau me direz vous, mais nous le café on en voit pas venir la première goutte.

Et bien si. Tu vas le boire le cafioux...

Dans un joli service fait exprès pour, même je te ferais dire..

5221071576_6b3333f29e_z.jpg

Tu veux ces jolies petites choses ?

Facile, tu laisses un com en précisant que tu joues.

Et hop !! A toi l'expresso comme en Italie..

Tu as jusqu'à ce soir et Mlle Cannelle, le seul huissier de justice félin reconnu par l'état, tirera l'heureux(se) élu(e) au sort !! Son nom sera annoncé mercredi ici même.


Et tu peux même aussi tenter ta chance pour également tenter de gagner un séjour à Rome ainsi que 10 machines Piccina, en participant au Grand Jeu organisé par Lavazza sur la thématique de l’Espresso : http://bit.ly/lavazzaespresso


C'est pas topissimo fortissimo tout ça ??

 

J'attends donc vos commentaires en grattant ma mandoline...

Et gratte, gratte sur ta mandoline, mon petit bambinooooooo

 

Eeeeet honte sur moi j'ai oublié de donner le nom du ou de la gagnante du service à café a modo mio mis en jeu dimanche...

Et le random generator a designé...

 

Le commentaire n° 17 qui a été déposé par Emma

Bravo à toi, et envoie moi ton adresse postale par mail !!

 

10:50 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : lavazza, café, a modo mio, atelier, cuisine, alba pezone | |  Facebook | |  Imprimer | |

14/07/2010

L'enfer de la dépendance


Aujourd'hui, on se rassemble tous autour de Nawal et on la soutient dans son dur combat. Nawal a le courage de nous raconter son addiction et ses efforts pour s'en sortir. Attention, ce récit est fort et peu choquer les enfants et les personnes sensibles. Nawal espère que son témoignage aidera d'autres personnes dans le même cas à s'en sortir ou à ne pas sombrer.



Bonjour, je m'appelle Nawal,  j'ai ... ans ... censuré, et je suis Culino "Photos en extérieur" Addict et totalement Dépendante !

Bon d'accord, nous ne sommes pas à une réunion des AAF : Alcooliques Anonymes Français, d'ailleurs je n'en suis pas membre, ni n'ai de parrain.


Mais il y a quelques jours cependant, j'aurai pu conclure cette phrase de présentation par un : "Et je n'ai pas pris de Photos Culinaires dans un lieu public depuis ... Pffff ... au moins 70 jours !" Vous ne vous rendez pas compte, mais c'est énorrrme et ça veut dire beaucoup, ça veut dire que je suis librrre et je crois bien que je m'en suis sortie !

J'ai eu une espèce de sursaut salvateur, il y a quelques temps déjà, suite à plusieurs situations essentiellement chez des amis, mais surtout au Restaurant ... C'était dernièrement avec un couple de nouveaux voisins et néo potes avec lesquels nous dinions pour la première fois dans un restaurant du quartier que nous voulions tester absolument. Oubliant le fait que je les connaissais pas trop encore et n'écoutant que mes réflexes et l'habitude aidant, j'ai shooté comme une malade du nem et du Bo bun à gogo avant de prendre gare à leurs airs ébahis, interloqués voire effrayés (où est ma camisole Darling, faites je vous en prie chers voisins Charmants) ...

Voyant finalement leurs têtes au sortir de ma transe photographique, j'ai bien sûr fait l'impasse sur l'info explicative de tout ce cirque : "j'ai un blog" (un quoi ?) "Oui oui un blog de "Bouffe"" ...

D'ailleurs par expérience j'omets toujours et volontairement d'en parler en dehors de "ma" proche sphère Blogging (beaucoup de mes Collègues, ou simples connaissances tomberaient des nues si elles savaient que je blogue depuis 2003 en douce). Je revois encore autre exemple ces amis très proches eux, me présentant spontanément à table leurs plats à photographier pour que j'en "parle" sur mon Blog Culinaire, et ce avant même d y goûter les pôvres, ou pire cherchant eux même l'endroit le plus éclairé de la table de ce bon restaurant pour que je puisse faire des photos : La honte assurée  en public je vous prie de me croire !


L'ami de cet ami Bloggueur, qui s'est retrouvé par hasard dans mon entourage et à ma table un soir. Charmant et ayant complètement assimilé la notion de Blogging Culinaire (en Bloggeur lui même), me présente lui aussi son plat à peine déposé par le serveur. Il dira le lendemain des choses très gentilles à mon sujet (si si je vous jure que c'est vrai, c'est l'ami commun qui me l'a dit), je noterai surtout son :"Elle est rigolote, MAIS elle photographie TOUS les plats systématiquement" : Re la honte !


Cette autre amie de toujours qui me reçoit à dîner chez elle, et lance à la cantonade (que je voyais quand même pour la première fois ceux là) : "Elle a un Blog, un Blog Culinaire !" ... "Tu peux prendre des photos des plats ce soir" ... Tout ça en me mettant des avocats au crabe sous le nez à défaut d'objectif intégré voire greffé à mon appendice. Moment inoubliable de malaise, de solitude et de re re Honte ! ... C'est dommage je les trouvais sympa ces amis, avant qu'ils ne me prennent eux aussi pour une psychopathe grave cinglée ou au mieux pour une grande Originale ! Après trois ou quatre anecdotes de ce genre, ponctuées à l'occasion de regards convenus entre serveurs dans un grand restaurant classieux, une envie soudaine de profiter pleinement de ces moments à table, et de prendre un peu de recul. J'ai donc eu une période plus ou moins longue d'abstinence photographique Culinaire au restaurant, brunches et chez mes hôtes occasionnels, déçus pour certains étant devenus eux même accro à l'exercice du bol pré prandial shooté. Je résistais assez bien je dois dire : je sais quand même me tenir, et il y a des situations où bien sûr pas question de prendre mon Sony, qui déformerai mon minuscule sac de soirée quand je fais la Fille... Oui rassurez vous, j'en connais certains à qui je n'ai pas infligé cette torture, et sans mal qui plus est.


Mais y a toujours de bonnes âmes amicales qui veulent votre bien ... Cette fois là encore au resto, une Copine déconfite car je n'ai pas exceptionnellement mon appareil photo sur moi, me tend son téléphone pour que je puisse faire des photos de nos superbes plats dressés. Elle insiste même, mais elle est folle elle va nous faire remarquer dans cet établissement étoilé qui plus est. "Non Darling, tu es gentille mais je ne craquerai pas". Qui de nos jours n'a pas un So Smart téléphone qui ne fasse la vaisselle, vous trouve des billets d'Opéra, vous lime les ongles, et téléphone plus ou moins bien aussi. Mon mien de Téléphone il le fait aussi Darling pour info et cela n'est pas pour m'aider dans ma diète Photographique de me pousser comme cela à rechuter ...


De mon sac, mon téléphone ne sortira point. Tentatrice va ! J'hallucine, au secours le lendemain elle m'envoie par mail ses photos prises lors du repas si l'envie me prenais de les Blogguer. Mon Dieu pourquoi ai-je des amis si Bath ?
Bon je ne vais pas vous faire la liste de mes sorties, vous risqueriez de me prendre pour une fêtarde, qui en plus ne pense qu'à manger, parler de bouffe, voire pire donc photographier sa bouffe partout (même pas vrai). Mais sachez que j'ai beaucoup de mérite Messieurs Dames et que je suis à nouveau clean et parfaitement adaptée à convier chez vous ou au restaurant sans que je ne dégaine par "reflex" ...  Je sais me tenir Moi Madame si je veux ! Mes dernières "épreuves" successives et réussies : des Brunches branchouilles ou pas, avec moult farandoles de mets savoureux et photogéniques qui me narguent sans que cela n'éveille en moi une seule envie de photos. Ou alors très petite l'envie ! Et pour les fêtes de Noël et de fin d'Année passées, idem vous croyez peut-être que j'ai jeûné. Pffff, malheureux pensez vous même pas. Une Orgie de Bouffe à chaque fois. Ce fut là aussi, des tentations énormes, mais pas une seule Photo Culinaire : Pas une seule photo, Nada, Niet, Wallou ...


Sinon je soupçonne (parano en plus de tout le reste) un peu mes amis de s'être donné le mot pour me faire flancher, car les sorties et les invitations s'enchaînent en ce moment, me faisant déserter ma cuisine plus que de raison. Scoop même des amies qui n'ont jamais fait un oeuf au plat me font à dîner, de là  à penser qu'il s'agit d'une conspiration il n y a qu'un pas. Pourquoi s'arrêter à une seule déviance tant que l'on y est ! Ne soyons pas chiches :) Enfin d'ici là et avant l'internement en studio pas Photographique MAIS Capitonné, je le clame haut et fort : je n'ai pas fait une seule photo Culinaire dans un lieu public depuis 70 jours ! Allez je vais fêter ça en mangeant un truc... et sans même le prendre en photo !


Post scriptum : Si vous êtes vous même Photo Culino Addict, merci de contacter la fondatrice de l'ACPA !


SoundTrack du jour in The Kitchen : Gnials Barkley - Crazy


Nophotosrouge.jpg


06:00 Publié dans Les guests à Manu | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : cuisine, photos, blog culinaire | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/12/2008

La recette, la recette, la recette...

Aujourd'hui, je fais ma Mercotte (allez sur son blog, Mmmmm, je ne vous dis que ça), car je suis assez fière de ma recette bricolée hier soir...

Bon, ok, je n'ai pas TOUT inventé, je suis partie d'une base très simple trouvée sur internet que j'ai sophistiqué un poil.

Et franchement, rien à faire (je n'avais pas beaucoup de temps hier car j'ai travaillé) et ça en jette de la mort qui tue.

Allez, marmitons et marmitonnes, on y va

MEDAILLONS DE VEAU AUX DEUX SAUCES ET FRUITS SECS A LA MANU

500 g de filet mignon de veau

Un sachet d'amandes effilées

Des cerneaux de noix

Une boite de fond de veau ou pour roti (comme vous préférez)

150 g  de crême fraîche (de la vraie, pas allégée)

250 g de fourme d'ambert

Riz Thaï

  • Découpez vos morceaux de filets mignon en médaillons
  • Faites revenir à la sauteuse dans de l'huile à votre goût (olive, sésame ou autre) jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés
  • Faites griller légèrement dans une petites poêle vos amandes éffilées et vos cerneaux de noix
  • Versez dans un fait-tout, ou une mijoteuse, nappez de fond de veau ou de roti mélangé à de l'eau (faites un fond assez épais) versez les amandes et les noix et laissez mijoter à feu très doux environ une heure.
  • Avant de servir : faites cuire votre riz
  • Versez la crême fraîche dans une casserole à feu doux, jusqu'à ce qu'elle soit liquide. Découpez la fourme d'Ambert en petits dés, mélangez-les à la crême fraîche et laissez fondre intégralement.
  • Faites un dôme de riz dans les assiettes (mettez le riz dans une petite coupelle, tassez et renversez dans l'assiette). Mettez-y vos médaillons, nappez-les d'un peu de la sauce obtenue avec le fond de veau et de fruits secs, faites une virgule de sauce à la fourme d'ambert dans un autre coin de l'assiette..

Et walla ... Tout le monde s'en met plein les moustaches et applaudit le chef..

C'est une bonne recette, non, pour fêter la naissance de Bob Marley ?

Comment ça,ce n'est pas la fête de la naissance de Bob Marley ?

MAIS ... ON M'AURAIT MENTI DEPUIS CINQUANTE ANS ALORS !!!

Ben tant pis, Peace quand même à vous tous, les enfants et Rastafari !

Et en prime, bien sur, il fallait que je vous montre un de mes  cadox, qu'il est beau, qu'il est bien...

IMG_3912.JPG
IMG_3914.JPG

Un coffret de 3 bougies Dyptique pour un chez-moi tout parfumé !!



NB : et pour tous ceux qui ne croient pas que c'est l'anniversaire de la naissance de Bob Marley

UN TRES JOYEUX NOEL...

10:25 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : cuisine, veau, sauce, fourme d'ambert, noël, bob marley, dyptique | |  Facebook | |  Imprimer | |

31/08/2008

La Quiche à Manu

Vous êtes tous des petits GOURMANDS...

Vous voulez le fromage ET le dessert.

Bon ok, si vous y tenez ce sera donc quiche et infos qui swinguent...

La quiche à midi, les infos ce soir.

Et en prime, vous pouvez AUSSI mettre la bannière du concours à Manu sur votre blog chez les Influenceurs, si le coeur vous en dit. Encore merci à Gazelle pour sa confection !!

Or donc, la quiche... C'est en fait une légère variante de la quiche Lorraine... En passant par la Lorraine avec mes sabots, lalalalala...

Prenez une pâte brisée toute faite (faut pas déconner quand même)

Un paquet de lardons, 4 oeufs, 20 à 30 cl de crême fraiche, de la noix de muscade - si vous aimez - ET du gruyère.

Faites chauffer votre four à 200°.

Mettez votre pâte à précuire dans le four pendant 5 mn environ après l'avoir piquée. Les puristes la parsèmeront de haricots sects ce qui l'empêche de gondoler.

Pendant ce temps : battez les 4 oeufs en omelette et rajouter la crême fraîche et un peu de muscade.

Le petit truc à Manu : je passe le tout au robot pour battre la préparation "en neige" de façon à ce qu'elle soit bien mousseuse et aérée...

Récupérez votre pâte pré-cuite, enlevez les haricots (si vous en avez mis), garnissez de lardons.

Et le deuxième petit truc à Manu : je rajoute du gruyère par dessus... Et oui, c'est plus bon meilleur.

Et vous versez la préparation oeufs-crême fraîche par dessus. Mettez au four et hop ! 20 à 30 mn plus tard une superbe quiche gonflée, dorée, mousseuse... Miam.

Avec une petite salade croquante, un vrai repas de chef.

Quiche Lorraine.jpg

 

13:13 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : quiche, recette, cuisine | |  Facebook | |  Imprimer | |

04/08/2008

Le hachis à Manu

Vous avez tous et toutes été particulièrement zélés d'une part. ET JE VOUS EN REMERCIE

(juste une petite mise au point, je ne voulais pas tirer la couverture,dans la note précédente pour l'anniversaire de Touwity, j'avais mis un lien sur son blog afin que vous puissiez y laisser des messages !)

D'autre part, en butinant telle l'abeille matinale sur la blogosphère,  je vois fleurir de-ci de-là des recettes de cuisine  perso que les bloggeurs mettent en ligne.

Une vraie épidémie,  à tel point qu'on se croirait sur Cuisine TV !

Donc je me suis dit, d'une part, il faut que je gratifie mon public de mes largesses, d'autre part, je ne vais quand même pas louper une tendance ; puisque mode des recettes il y a, mode des recettes j'appliquerai !

Je livre donc à vos yeux - et vos papilles - ébahies la recette du Hachis Parmentier à Manu. C'est une recette de paresseuse totale, ou d'improvisation en cas de 12 copains qui débarquent sans prévenir.

  • Prenez de la viande hachée - l'équivalent d'un petit steak haché par personne - mais en vrac. En cas de visite surprise, les steaks hachés du congélo feront l'affaire.
  • Faites-la revenir dans une poêle bien chaude avec quelques oignons émincés
  • Une fois qu'elle commence à être cuite, verser de la sauce tomate ou du coulis, à votre goût, dessus
  • Ajoutez une mini-cuillère de vin rouge
  • Laissez mijoter 3/4 minutes, le temps que la viande s'imprègne de sauce tomate.
  • En parallèle, préparez une purée bien ferme. Si vous êtes courageuse, une purée artisanale, sinon, hop, Mousline, à doser en fonction du nombre de convives (1 sachet = 2 personnes), ajoutez-y une touche de crême fraîche.
  • Sortez la viande du feu et égouttez le gras. Ecrasez-la ou passez-la au mixer, de façon à obtenir une mixture très fine
  • Tapissez le fond d'un plat à four avec la viande
  • Recouvrez-la de purée.
  • Parsemez généreusement la purée d'un mélange de gruyère ET de parmesan, c'est plus goûtu !
  • Le petit plus : parsemez le tout de chapelure fine : vous obtiendrez ainsi une belle croûte craquante et dorée
  • Passez au four, (environ 20/25 mn à thermostat 7/8 en fonction du four) le temps de faire gratiner  le fromage et dorer la croûte..

Vous pouvez aussi remplacer la viande hâchée par des pattes de canard confites émiettées : vous obtiendrez ainsi un délicieux parmentier de canard !

Et c'est hypra-bon ! Quand je dégaîne le hachis à la maison, le plat d'un kilo disparaît en quelques minutes.

Finalement, je suis en train de me demander si je ne l'avais pas déjà mise en ligne, il y a quelques temps ??? Alzheimer me guette on dirait..

La photo n'est pas de moi, because mon fils aîné s'est barré en week-end avec l'appareil sans nous prévenir, bien sûr, c'est mieux...

HACHIS.jpg

 

14:02 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : cuisine, recettes, hachis parmentier | |  Facebook | |  Imprimer | |