Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2010

Depuis hier je suis rassurée sur ma santé mentale

Selon une étude sur le cerveau, les femmes parviennent souvent moins bien à se détendre complètement au point d’oublier tous les soucis du quotidien. Et pour cause, le cerveau féminin aurait une plus faible capacité à se reposer que celui des hommes. Une différence qui trouverait peut-être sa source dans le taux des hormones sexuelles.

C'est exact.

Vous vous avez toujours une pensée qui tourne (on mange quoi ce soir ? Ca me va le rose ou pas ? Où j'ai mis le gosse ?)

Alors que quand vous voyez votre cheuri les yeux vides fixés sur l'ordi, la télé ou un porno, en fait... Il reboote.

Il est inutile de parler à un homme qui reboote. Son système auditif charge la version 4.2.2 et ne peut absorber en même temps vos interrogations existentielles, surtout si elles comportent une alternative du style "on part où cet été ? Mer ou montagne ?


C'est pourquoi les femmes sont toujours plus stressées que les hommes. En plus du fait qu'elles se tapent majoritairement la joie de la gestion du foyer.


Sauf moi, j'en fous pas une, mais en tant que femelle alpha de mère en fille, j'ai appris à manipuler la testostérone et donc à faire bosser le mâle.


La bonne nouvelle (ou pas) toujours selon la même étude c'est que étonnamment,  chez les sujets schizophrènes, ce constat est inversé. L’activité cérébrale des femmes malades ressemble davantage à celle des hommes sains, et inversement.

 

Donc mes chéries, si vous vouler vous la couler douce avec les yeux dans le vide, assise dans le canapé une bière à la main avec des chaussettes sales aux pieds, soyez schizophrènes.

 

Vous pourrez rebooter tranquille, en entendant des voix dans votre tête qui vous ordonnent de massacrer tous les gens habillés en violet. Et en plus avoir plein de drogues gratos, un noeud en cheveux sur la tête et des lunettes peinturlurées....

 

lady-gaga-neyo.jpg

 

C'est tentant, non ?

 

Merci à Freddinette qui m'a envoyé l'article évoqué ci-dessus.

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : cerveau, femme, homme, folie, détente | |  Facebook | |  Imprimer | |