Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2010

Tirons sur l'ambulance avec délectation...


D'habitude ce n'est pas mon genre... J'aime bien jouer les mères tape-dur mais pas piétiner les gens qui sont à terre.


Pourtant dans le cas de Sarko c'est avec un grand plaisir que je me propose de le faire... Certes il n'est pas encore TOUT à fait à terre, mais le millefeuille d'ennuis se complète de nouvelles couches jour après jour... Crême patissière comprise. Ce depuis environ un an.


Voici donc la chronologie des agacements du minus habens pompée très largement dans un article de 20 minutes.fr . Mais après tout ils pompent bien eux-mêmes les articles des autres journaux, pourquoi me gênerais-je ??


  • Septembre 2009 : Brice Tout Luisant,  comme le surnomment les guignols fait une blague douteuse sur le trop plein de couscoussières et de pâtisseries orientales qui mettrait gravement en péril notre bonne cuisine traditionnelle. C'est vrai que la corne de Gazelle, c'est un peu gras. Malheureusement pour lui, un ami qui lui veut du bien balance la vidéo aux médias. Brice est confus. Et condamné à 750 euros d'amende. Ca la fout mal pour un ministre.


  • Début octobre : Mitterrand fraîchement nommé à la culturation (et aux culturistes) ouvre son clapet pour soutenir Polanski. Du coup la vox populi lui dit qu'il aurait mieux fait de se faire des tartines au Nutella plutôt que de chouiner en direct. Marine Le Pen (qui me fait irresistiblement penser à une catcheuse sur le retour) en profite pour lui rappeler que quand on aime les petits Thaïlandais, on la boucle. Mais non Marine, moi j'aime bien les jeunes gens et ça ne m'empêche pas de l'ouvrir en permanence.


  • Dans le même temps Sarko que l'on soupçonne de commencer à perdre le sens des réalités, veut instituer une république bananière héréditaire en mettant son particulièrement doué et précoce héritier (22 ans et même pas fichu d'avoir son DEUG) et qui travaille moins pour gagner plus, à la tête de l'établissement public qui brasse le plus gros budget d'Europe, l'Epad. C'est une telle levée de boucliers, y compris dans son propre camp, que, pour la première fois, El Minimo est obligé de reculer. L'opposition reprend des couleurs et internet, fer de lance de la résistance, sabre le champagne pour célébrer la victoire.


  • Trois mois après la fin de l’affaire Jean Sarkozy à l’Epad, c’est au tour du double salaire très confortable d'un pote au chef, Henri Proglio, versé par EDF et Véolia,  de susciter un nouveau tollé.  Gros sous et copinage sont toujours au centre de la polémique, qui finit à nouveau par faire reculer le pouvoir. (Recule, recule, sinon comment veux-tu que je ... Enfin bref)


  • 2010 ne démarre pas plus glorieusement : l'ennemi juré, le fringant Galouzeau de Villepin peut faire son numéro de mauvais théâtreux devant les caméras, il est relaxé dans l'affaire Clearstream (à laquelle personne ne comprend plus rien par ailleurs).. On imagine bien le nain en train de trépigner de rage comme un Iznogoud sous amphèt'... Surtout que son nouveau chouchou, Besson-le-menton-en-biais se prend une tôle monumentale avec un débat sur l'identité nationale reconnu comme un attrape-couillon pour masquer les difficultés économiques même par les plus faibles d'esprit. L'identité nationale est enterrée lors d'un séminaire gouvernemental menée par un Fillon ... Au bord de la crise de nerfs (il a esquissé un sourire)


  • Du coup... la campagne pour les régionales sent le roussi. Les affaires Penchard qui fait du clientélisme en Guadeloupe et Ali Soumaré traité de délinquant rastacouère par ses adversaires n'arrangent pas le climat. En Mars, la France d'au-dessus se prend une magnifique veste. Seule l'Alsace résiste en métropole. Et encore. Aucun ministre en exercice n'est élu.  Sarkozy s'enferme dans le déni autiste et n'écoute pas les demandes de changement : il n’effectue qu’un remaniement  Loana (autrement dit au ras de la touffe) du gouvernement. Les députés UMP s'énervent, Copé - qui veut être calife à la place du calife - jubile.


  • Depuis le mois de mars, les affaires se succèdent : Premier de la liste: Georges Tron et son appartement HLM. Viennent ensuite le voyage en jet à 116.500 euros d’Alain Joyandet, les deux logements de fonctions de Christian Estrosi, celui de Fadela Amara, qui y héberge sa famille, la mission ultra-prioritaire et ultra-rémunérée de Christine Boutin, la chambre d'hôtel de Rama Yade en Afrique du Sud, les cigares de Christian Blanc, et à nouveau Alain Joyandet avec cette fois un permis de construire illégal près de Saint-Tropez. Du coup Sarko se mue en père la vertu et annonce des mesures d'économies retentissantes : suppression de la fiesta du 14 juillet notamment. On y croit. Surtout en apprenant que Carlita commande 700 euros de fleurs fraîches par jour pour les appartements privés de Chouchou et Loulou.


  • Cerise sur le gâteau : le Bettencourtgate. En voulant empêcher sa mère de distribuer des biftons à des gigolos parasites, la fille de Liliane déclenche une tempête politico médiatique sur laquelle je ne reviendrais pas. Ses circonvolutions et rebondissements (environ un par jour) sont largement expliquées dans les médias et par mes aimables confrères bloggeurs politiques entre autres.  Pour protéger son cavalier, Woerth, Sarko a du sacrifier la tour et le fou : Blanc et Joyandet "suicidés" à point nommé.  Ce qui m'intéresse dans cette affaire c'est de savoir qui balance toutes les infos. Qui a intérêt à scier les pattes de Woerth (voire de Sarko) ? Probablement quelqu'un du même camp qui attend son heure.


On attend la prochaine affaire. Qui pourrait être le retour du fiston que son papounet n'a pas renoncé à placer et à qui il voudrait offrir la place de député des Hauts-de-Seine de Santini (qui va la quitter pour faire autre chose).

 

Ou encore le Karachigate, éclipsé fort à propos par l'affaire Bettencourt. Et dans lequel Sarkozy est mouillé jusqu'aux épaules. Bien plus grave que les élucubrations de Liliane, car il a causé la mort de nombreuses personnes.

 

Pendant ce temps,  c'est déjà carrément  le festival de Cannes. On ne saurait à qui décerner la palme.


Ah si personnellement je décerne la palme à Liliane. Parce qu'à 87 balais, partiellement aux fraises, et détestée par sa fille, mamie, ça ne l'achève même pas. Et elle persiste à dire qu'elle fait ce qu'elle veut de son pognon et qu'elle emmerde tout le monde.


Finalement Liliane, elle est vachement punk.


Et comme de la politique à l'électroménager il n'y a qu'un pas, je vous rappelle que vous n'avez plus que jusqu'à ce soir pour tenter de gagner le super-blender du siècle....

 

sarkozycaricature3tb8.jpg

 


06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : sarkozy, scandales, bettencourt, woerth, epad, blanc, joyandet | |  Facebook | |  Imprimer | |

14/10/2009

Moi aussi je veux un papa président de la république

Une ekkksssselllente copine de longue date - par ailleurs Hollandaise, personne n'est parfaite - m'a demandé hier "tu vas parler de Jean Sarkozy sur ton blog ? "

Nan, lui rétorquais-je, il y a suffisamment de choses qui tournent sur le oueb sur le fiston.

Du mot clé #jeansarkozypartout sur twitter, les tweets les plus décapants étant recensés sur "jeansarkozypartout d’avenir", aux parodies diverses et variées c’est le « must write » du moment.

Même les journaux étrangers s’y mettent, de la Grande-Bretagne qui juge que la France est une république bananière, jusqu’en Chine où la presse d’état trouve cette situation « curieuse ».


Un comble !

 

Je ne vais donc pas faire ce que tout le monde fait, ça nuirait à ma hype.

 

Si, si me dit-elle, il faut que tu le fasses - la batave est une race obstinée et persistante - c'est un devoir citoyen de protester, il faut faire le plus de bruit possible.

Au passage, notez le culot de l'européenne blonde du nord qui m'envoie au charbon, alors qu'elle se la coule douce.

 

Donc, j'ai imaginé que si moi aussi j'avais un papa président à l'Elysée, j'aurais à 21 ans, après un bac eu de justesse - et en retard - et une vague année de droit mis la main sur l'UMP des haut-de-Seine, département hautement pompafriquesque et pré carré de papa, trop occupé pour s'en occuper.

Je suis nulle mais c'est pas grave, papa me prête ses conseillers.

Que je me tape d'ailleurs au passage, quand ils sont mignons.

Dans la voiture de fonction du département, payée par le contribuable. Avant d'aller sièger au truc, là, où y'a pleins de gens qui disent des trucs compliqués sur des subventions auquel je ne comprends rien.

Car je suis blonde.


M'en fous, pendant ce temps là j'en profite pour faire ma French, et twitter sur mon Iphone 64 Giga que papa m'a acheté quand on m'a piqué le 32.

Oui,  papa a demandé  à Apple de me sortir un 64 G exprès pour moi toute seule.

Papa il a le pouvoir, c'est vachement hype.


Deux ans plus tard, pour me faire une cagnotte, histoire de pouvoir me payer un petit F12 à Neuilly, papa me refile la présidence d'un truc genre Contrôle Privé de la Gestion de l'Attaque, non attends, c'est pas ça, je regarde mon blackberry, on me l'a mis dessus... Ah oui c'est ça Etablissement Public d'Aménagement de la Défense.

J'y bite rien non plus, mais c'est pas grave. C'est l'équipe à papa qui gère de toute manière.. Pendant ce temps-là, je vais faire des soins au spa du Ritz.


J'ai un chouette bureau ceci dit, avec des baies vitrées. Et un assistant particulier. Un grand surfeur blond baraqué, nommé Kevin.

Je lui fais faire des cafés, le petit bouchon.

Parce que sinon, Excel, lui il pense que c'est une marque de déodorant..

Mais c'est pas grave, il est choupi.


Sinon, papa m'a dit qu'au prochaines élections il me faisait nommer députée des Hauts-de-Seine... Histoire de bien avoir la main sur le département.

J'ai rien compris à ce qu'il fallait faire, mais bon, papa me dit que c'est comme au au truc où j'allais m'asseoir avant pour faire ma French et Twitter.

D'après lui, il suffit juste de s'asseoir, d'applaudir et de voter de temps à autres.


Ok.

C'est effectivement pas très dur.

Mais je m'interroge quand même...


Si ma French n'est pas sèche, je fais comment, moi pour voter ??

 

 

papa--c-est-quoi-le-n-potisme.jpg


La pétition pour demander à Jean Sarkozy de ne pas se présenter est LA. Elle a déjà recueilli 70000 signatures..

06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (50) | Tags : jean sarkozy, epad, hauts-de-seine, la défense | |  Facebook | |  Imprimer | |