Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2011

Si Saint Valentin portait une gaine, on l'appelerait Lucienne

 


Saint Valentin, aurait subi le martyre sous l'empereur Claude II le Gothique, (le seul empereur qui aimait Marylin Manson) 

D'après la légende, Valentin avait réussi à séduire par ses propos l'empereur Claude. Un gouverneur, voyant cela, complota contre Valentin qui fut alors arrêté, et confié à la garde d'un magistrat. Mais le saint rendit la vue à la fille de ce dernier, et convertit toute sa maison. L'empereur le fit alors décapiter.


Une autre version de l'histoire raconte que l'empereur avait énoncé l'interdiction du mariage pour envoyer plus de jeunes hommes au combat dans l'armée. Valentin mariait en secret ces jeunes hommes. En l'apprenant, l'empereur l'aurait torturé et fait exécuter.

Fallait pas lui chier dans les bottes, à Claude le Gothique.


Du coup, que ce soit une version ou l'autre Valentin est devenu le saint patron des amoureux...

Amouuuuureuuuux fouuuuuu, amoureux à en mourrriiiiir à ne plus manger, ne plus dormir (le premier qui me donne le titre de cette chanson gagne la queue du Mickey).


Et il nous les brise menu tous les 14 février, jour de son anniversaire, ou de son exécution, je ne sais plus,  donc.

Enfin, lui, pas exactement. Les marchands du temple, pour rester dans les références bibliques.


Qui dès les galettes des rois écoulées commencent à nous envahir de petits coeurs roses et rouges. Alors qu'on a l'estomac saturé de trucs gras et sucrés et la carte bleue qui est tellement déprimée qu'elle est grise.

Et bien NON.


Je n'aime pas la Saint Valentin. Un parce que je trouve l'idée totalement neuneu.

Mais bon, les relations humaines basées sur la tendresse et les coeurs en sucre rose me sont relativement étrangères, c'est un fait.

C'est mon côté Hell's Angel.


Deux j'ai de plus en plus horreur des festivités obligatoires du style Noël, Jour de l'an et consorts. Quand vous en aurez une cinquantaine d'éditions en boucle dans la vue, on reparlera de l'intérêt de la chose.


Trois, de mon point de vue la Saint Valentin ressemble plus à une foire commerciale plus ou moins "réhabilitée" par les vendeurs de cartes et les bijoutiers, qu'à un réel élan populaire. Sans parler de traditions.


Quand on aime quelqu'un on a pas besoin de l'enduire de pelletées de sucre une fois par an.

Quoi que.


Qui disait déjà "il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour" ?.

 

Donc si vous voulez me prouver votre amour finalement, un solitaire 3 carats fera l'affaire.


Le meuri ne veut pas, il dit que je lui coûte déjà trop cher en bouffe.

Il m'aime cet homme, c'est magnifique.

1103.jpg

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : saint valentin, fête, cadeaux | |  Facebook | |  Imprimer | |

31/12/2010

Non, non, non, non, je ne veux pas boire un verre..

 

Ni faire une retrospective de mon année.

Ni publier les plus grands bides de 2010, ni les meilleurs films, ni le top 50 musical, ni des buzz de l'année.

Ni prendre de bonnes résolutions.

Ni dire que j'aime tout le monde.

Ni embrasser mes voisins.

Ni dire que 2011 va être une grande année.

Ni réveillonner.

Ni sortir.

Ni regarder la soirée avec Arthur sur TF1.

 

Ne comptez pas sur moi.

Vous aurez peut-être tout juste les voeux de la taulière demain.

Si je suis de bon poil.

 

Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, car, comme tous les ans, le 31 et son cortège de pouet pouet me tirebouchonnent le système nerveux.

 

Un peu de mauvaise humeur au milieu du saumon et des confettis, ça fait pas de mal, non ?

 

Si ?

 

Bon tant pis alors. Je resterai seule dans mon coin avec mon mauvais caractère

Grommelle, grommelle, grommelle...
Epicétout

 

 

Mauvais-poil.jpg

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : 31 décembre, rétrospectives, voeux, fête | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/12/2010

Cogito Ergo Sum

 

Je viens d'être frappée par la lumière.

Si.

Il y a une rue Manu. à Etaing, Pas de Calais.

Je ne raconte pas de conneries, et je le prouve.

 

Manu.jpg

 

 

Ce qui me fait aussi plaisir c'est que la rue Manu n'est pas loin de la rue de Sailly.

Les amateurs apprécieront.

Et que dans la rue Manu à Etaing, il y a un élevage de purs-sangs Arabes 

Ils sont pas chouquets, les dadas ?

 

En tous cas, Monsieur ou Madame Le Maire d'Etaing, je suis prête à venir baptiser officiellement la rue sous n'importe quelle condition.

Y compris avec l'écharpe et la couronne de Miss France et une plume dans le derrière au besoin.

 

Accompagnée par des danseuses brésiliennes aux seins nus, la fanfare municipale, la garde républicaine, les pompiers de Paris et une troupe de chippendales déguisés en officiers de marine.

Ce serait pas une belle fête à Etaing ?

Si, la fiesta elle déchirerait la race à ma mémé.

En plus tu aurais des articles sur tous les blogs. Enorme la promo pour ta commune.

 

Vas-y, dis-moi oui et je débaroule avec mes 1126 followers sur twitter.

Et on met le feu.

 

 

Ok, comme je le disais hier, Raoul le virus sévit, j'ai de la fiève et j'écris donc n'importe quoi dans un semi-délire maladif. Mais je m'en fiche, de toutes manières il n'y aura personne pour lire vu que les gens sont en train de partir en vacances ou de farcir la dinde. Donc, je peux continuer mes élucubrations à la limite de l'asile psychiatrique tranquillement.

 

 

Et sinon demain, au pied du sapin, vous aurez ENFIN les résultats de l'énorme concours de Noël. Qui sont énormes aussi. Enfin surtout pour les gagnant(e)s

 

 

06:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : manu, etaing, pas de calais, fête | |  Facebook | |  Imprimer | |

30/08/2010

Celle qui avait un brushing en silicone

 

J'ai passé le week-end dernier hors du périphérique.



Si, si trois ans de thérapie comportementale, une bonne boite de lexomil et un stock sacs en plastique pour respirer dedans en cas de crise de spasmophilie et maintenant j'arrive à sortir de la capitale.


Cette escapade bucolico-festive avait pour but la célébritude d'un quinquennat conjugué d'un couple de vieux (très vieux donc) amis.


Dans le nauuuuuuurd. Là ou que les gens parlent bizarre, mangent des frites tout le temps et où  la temperature maximale atteint 22 en période de canicule.

 

Je ne reviendrais pas sur les barbecues, soirées 70's WITH el bimbo et brasilia tropical en bande sonore et buffet campagnard qui ont ponctué les réjouissances. Pour les supporter, j'avais pris de la drogue ça m'a aidé à tenir.


J'en ai déjà parlé sur twitter, zavez qu'à me suivre. Ca vous fera les pieds


Tiens à propos de pieds, le maroil qu'on nous a refourgué au menu, ça schlingue c'est une infection : on dirait un bataillon de trouffions qui enlève ses rangers au bout d'un mois de manoeuvres intensives.

 

Ce qui m'a tenu l'esprit et empêcher de sombrer pendant ce week-end c'est le mystère insondable de la coiffure d'une des invités.


Car, cette femme à la quarantaine pimpante arborait une coiffure aussi indestructible que le slip de superman. La précision étant utile en ce domaine je dirais que c'était un platine cendré de bon aloi. Avec des effets de bouclettes digne des plus belles heures des 80's.


Arrivée le samedi matin avec le vrai brushing vintage de Sue Ellen, elle est repartie le dimanche après-midi avec les mêmes bouclettes, au même endroit, sans un faux pli.


Comment a-t-elle fait ? Personnellement après une journée en plein air, une soirée de fiesta et une nuit de cuvage, je ressemble à quelque chose situé entre un paillasson et une perruque de Lady Gaga qui aurait pris feu.


J'ai hésité entre plusieurs hypothèses : le trempage dans un seau de béton, le détournement d'un camion de livraison de laque Elnett (parce qu'elle le vaut bien), la réquisition pour le week-end de jean-Guy coiffeur pour dames à Bouzy-les-Foins planqué dans une des chambres et le fait qu'elle arrive à dormir en position horizontale, sur une jambe, comme les chevaux ou les autruches, je ne sais plus.


J'ai finalement trouvé la solution.


Cette femme n'était pas humaine.


Les extraterrestres sont parmi nous et ils ont commencé à s'emparer de nos corps.

Si vous aussi vous croisez des femmes au brushing immobile, fuyez et contactez-moi.

En nous fédérant, nous arriverons peut-être à organiser la résistance...

 

NB : non je n'ai pas de photo du brushing, je n'ai pas réussi à m'approcher suffisamment mais ça ressemblait à peu près à ..

Sue_ellen.jpg

en platine cendré donc..

 

Sinon, je vous colle "el Bimbo", vous mesurerez ma souffrance et vous l'aurez vous aussi dans le crane pendant 2 mois.

 


Bimbo jet - El bimbo
envoyé par le-pere-de-colombe. - Regardez d'autres vidéos de musique.

 

et aujourd'hui j'ai aussi l'honneur d'être à la une de "Oh les blogs" grâce à Libelul !!

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : week-end, fête, brushing, nord | |  Facebook | |  Imprimer | |

02/03/2010

La Kid Creole & The Coconuts Party


Je sais, à force de lancer des clubs idiots et de ne rien en faire derrière vous n'allez plus me croire..


Mais avec Sandra, Nekkonezumi,  Shalima et Carole de délire en délire on s'est dit qu'on se ferait volontiers une fête.


Mais une fête bien, hein, pas un truc machin nasemouke où tout le monde s'embête en mangeant des canapés mous et en buvant de la blanquette de Limoux tiède.


Une fête classieuse. Une fête à thème. Mais calliente aussi.


Et quand on parle de classieux et de calliente... Comment tu réunis les deux ?


Et bien tu fais une soirée à thème KID CREOLE & THE COCONUTS, darling..


Oui, le seul l'unique Kid et ses ladies ... Du latino, des congas, du big band, du chapeau plat, du costume années 40, du pantalon qui remonte sous les bras, des talons aiguilles, des jupes cigarettes, des coiffures roulottées et du rouge baiser à mort..


Ca c'est du staïle,..


Mais, comment, on me dit dans l'oreillette que les plus jeunes d'entre vous ne connaitraient pas ce groupe MYTHIQUE...


Erreur, grave ERREUR..


Donc, parce qu'il faut TOUT faire ici (franchement c'est pénible, pfff.....



00731458646129_S.jpg


2011793730_37e9b6c7c0_o.jpg


510DCRY4EPL._SL500_AA240_.jpg


Comment ça, non.
Mais si..



Bon vous avez compris ? Du strass, du glamour, du big band, des cuivres, des talons, du lipstick..


Ca vous branche ??


Ok.


Bon les filles, vous avez capté, je nous ai OBLIGE à faire quelque chose ce coup-ci.

 

Juste un truc, c'est moi qui pense et c'est vous qui bossez. Normal


Au boulot, feignasses. Faut qu'on trouve une date maintenant

 

Edit : le com de Pivoine indique que mon intention n'est pas clairement exprimée. Donc, oui, si l'idée d'une VRAIE Kid Créole & The Coconuts party vous intéresse, manifestez-vous dans les coms..

06:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (44) | Tags : kid creole, fête | |  Facebook | |  Imprimer | |

14/09/2009

Et alors, cet anniversaire ??

Pour les moine bouddhistes  ou les personnes parties faire un séjour sur mars qui l'ignoreraient encore, je rappelle que samedi soir avait lieu l'évènement de l'année : le festoiement de mes 5 dizaines.

Et alors... ???

Et alors, bien... Très bien... Très très bien..

1ère leçon de la soirée : finalement, à ma grande surprise, j'ai des amis.

2ème leçon de la soirée : quand vous leur demandez un anniversaire surprise, attendez-vous à ce que vos amis en profitent pour vous ridiculiser en vous demandant de mettre n'importe quoi sur la tête et en vous faisant faire des jeux totalement incongrus...

IMG_0023.JPG

 

3ème leçon de la soirée : quand vous demandez des pompiers nus, vous aurez finalement un policier à poil, qui vous attachera à votre chaise avec des menottes puis vous fera passer par une série de positions acrobatiques et très équivoques pour la plus grande joie de vos convives

4ème leçon de la soirée : si vous tenez VRAIMENT au chippendale déguisé en policeman, faites vous la bande du maillot AVANT la soirée, car vous allez vous retrouvez le slip à l'air et la jupe sur la tête à un moment donné..

5ème leçon de la soirée : attendez-vous à recevoir des cadeaux incongrus, dont vous ne pourrez rentrer en possession qu'après avoir passé une nouvelle série d'épreuves bizarres dont vos amis ont eu l'idée après avoir vu Fort Boyard..

En décrypté :

ma copine Mary-Ann - chef du comité d'organisation à laquelle je rends hommage - avait réservé un restaurant privatisé dans son fief de compiègne (fort jolie ville que je vous recommande d'ailleurs de visiter), situé dans une rue piétonne. Après un apéro "dancing in the street" nous sommes passé à table pour un délicieux repas tout poisson ponctué par une animation que je vous recommande chaudement dans des célébrations de groupe : chaque convive fournit un indice censé le représenter et l'impétrant doit deviner de qui il s'agit.

Naturellement, les indices doivent être le plus obscurs et farfelus possible... Et tout le monde se déchaîne en explications du pourquoi de l'indice et en commentaires..

Une fois tous les indices trouvés, deuxième animation : un chippendale en policier et en folie. Le chippendale c'est bien : c'est musclé, bronzé, pas contrariant et ça se laisse tripoter. Juste, il vous retourne dans tous les sens et vous oblige à lécher de la chantilly sur sa poitrine. Mais bon, en termes de léchouilles, j'en ai vu d'autres..

Pour finir en fanfare, après le strip-tease masculin, un assemblage de gâteaux WITH fontaines lumineuses qui font pschiittt, ET un joyeux anniversaire chanté en coeur, j'ai du farfouiller les yeux bandés dans des jarres contenant des trucs inommables (en fait du soja, de la salade de fruits et des raviolis) pour trouver les indices conduisant à mes CADALS..

Car oui, en plus d'avoir des amis il s'étaient cotisés pour m'offrir..

 

IMG_6145.JPG
IMG_6146.JPG


ET

IMG_6152.JPG

 

Ah oui, la classe quand même, du Lancel, il se sont pas foutus de moi..

En plus j'ai eu l'indispensable carte !!

 

IMG_6143.JPG
IMG_6144.JPG

 

Mais également le non moins indispensable guide de la cinquantenaire..

 

IMG_6147.JPG
Avec toutes les infos utile
IMG_6148.JPG
IMG_6149.JPG
IMG_6150.JPG
IMG_6151.JPG


Et en bouquet final ...
IMG_6142.JPG

Voilà, qu'est-ce que c'est ???

Vous ne devinez pas.. 50 ans...50 balais...

Oui, vous avez bien vu.... Je suis désormais l'heureuse propriétaire de 50 balais de chiottes présentés en harmonieux bouquets.

Ce que je vais en faire ?? Aucune idée..

Mais ce n'est pas l'important. L'important c'est d'avoir passé une soirée mémorable. Même si ma robe est foutue pour cause de renversement de divers substances (dont du champagne) dessus et que j'ai pété mes lunettes. En plus je pense que depuis ce matin des photos de moi avec la jupe rabattue sur la tête et dans les bras d'un policier en string circulent sur le net - le restau ayant des vitrines des gens ont profité du spectacle de l'extérieur.

Si vous les voyez, vous me prévenez quand même ??

Non ?

Boh tant pis..

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (48) | Tags : anniversaire, fête, 50 ans | |  Facebook | |  Imprimer | |

13/09/2009

COMMENT CA, PAS DE NOTE !!!

Ben oui, aujourd'hui...

Soirée 1.jpg

JE CUVE...

(et criez moins fort, SVP, j'ai mal au crâne)...

Demain, je vous raconte..

Et si vous insistez vraiment pour lire du Manu allez donc voir chez Malira !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (35) | Tags : fête, gueule de bois.. | |  Facebook | |  Imprimer | |