Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2012

SFR mon amour

Non il ne s'agit pas de vous montrer mon nouveau chéri virtuel les fesses à l'air.

Bande de dévergondées, vous croyez que je ne vous vois pas ? 

Il s'agit de mon opérateur historique et hystérique par la même occasion.

Je me suis déjà énervée maintes contre Seufreu... Pas par défaut de service, non, je ne peux pas leur reprocher.

Mais, sur le fait qu'en tant qu'ancienne abonnée, je n'ai jamais droit à ... Rien.

Rien d'intéressant en tous cas, à part des propositions d'appels illimités à deux heures du matin... Enfin à des créneaux inintéressants... Très pratique.

Téléphone pas cher ? Non. Forfaits intéressants ? Non. Avantages ? Non. Rien, que couic, nada, biffle, tu peux te la tailler en pointe et t'asseoir dessus.

Evidemment, jusqu'à une certaine date, tu pouvais t'énerver et changer d'opérateur, mais vu que les tarifs étaient concertés et grosso modo partout pareils, la flemme l'emportait souvent sur la raison.

Evidemment, Free est arrivé.

SFR a essayé de me joindre deux jours avant le lancement.

Je les ai envoyés paître. Tu peux me proposer l'offre que tu veux, je ne me réengage pas. 

J'ai fait desimlocker mon Iphone pour pouvoir l'utiliser tous opérateurs confondus.

Et je me tâtais pour passer directement chez Free malgré 2 forfaits encore sous engagements chez SFR pour une durée respective de 8 mois et 1 an.

Je me tâtais surtout au vu des avanies rencontrées par quelques nouveaux Freenautes privés de carte sim et/ou de réseau.

J'ai arrêté de me tâter.

Hier Sa Fait Rien m'envoi un gentil texto "vous avez dépassé votre limite de1 Go téléchargement, votre débit est bridé". 

J'ai donc un débit asiatique.

Pire, on tente de me brider. Ce qui est, tu en conviendras, une énorme erreur de jugement.

J'en connais qui ont essayé et qui sont aujourd'hui en cure de sommeil. Longue. La cure de sommeil.

Je prends ma plume twittesque pour hurler au loup. Et faire sortir du bois le compte SFR, histoire de lui faire  goûter ma mauvaise humeur.

En tentant de lui expliquer que vu mon ancienneté, le prix de mon forfait, et le contexte, il ferait bien de faire un geste commercial, pour une fois. 

Après divers échanges fleuris, le CM finit par me répondre ceci ...

Capture d’écran 2012-01-31 à 19.08.35.png

1/ CM de SFR : NUL se contente de répéter les phrases de son protocole, point.

2/SFR n'a rien compris.

Bon, ok. Tu l'auras voulu.

1/ Je te pourris ici même.

2/ Ciao l'artiste

 

C'est la goutte de mojito qui fait déborder le lac.

Je te souhaite bonne route, beaucoup de bonheur et plein de pigeons à plumer.

Rhouuu rhouuuu
 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : sfr, service client, abonnement, fai | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/11/2010

Se Faire Rouler, ça c'est fait...

Comme tout bon mouton technologique, je me fais refiler des trucs totalement inutiles que nos amis du marketing font passer pour rigoureusement indispensables à mon bonheur et à mon karma.


Surtout ceux d'Apple, ils sont très forts.


Ils m'ont convaincu qu'un bidouillou téléphonique bourré de gadgets idiots était une quasi-extension de ma vie au point d'avoir des sueurs froides dès que je ne le retrouve plus au fond de mon sac.


Seulement le bidouillou 3G il commence à être un poil dépassé par le bidouillou 4G, dont les marketeux d'Apple m'ont convaincu que...etc, etc..

Qu'à celà n'Etienne... En tant que cliente fidèle, mon opérateur téléphonique, SFR va bien me céder ce nouveau joujou à un prix raisonnable.

Sauf que non.

Parce que quand tu arrives chez un opérateur on te déroule le tapis rouge.

Mais une fois que tu y es, tu peux te brosser pour avoir des avantages Simone.

Etant donné que j'ose prétendre changer de portable avant la date de renouvellement fatidique, mon opérateur S'en Fout Royalement et refuse de faire le moindre geste.

J'ai pourtant été un bon pigeon bête et discipliné. 

A qui une téléopératrice a bien expliqué - alors que je me renseignais pour savoir comment je pourrais me procurer la bestiole - que si je changeais de forfait, dont exceptionnellement elle baissait le prix  pour moi toute seule, mon monde allait devenir merveilleux.

Et l'Iphone allait m'arriver le mois suivant nimbé de lumière et accompagné de harpes et de petits poneys.

Le mois suivant, bien sur, non seulement mon forfait n'avait pas baissé, au contraire, mais le prix de l'Iphone n'avait pas bougé d'un poil.

Sur ce, après hurlements en retour auprès de SFR, l'operateur me propose dans sa grande mugnificence de me faire passer pour un étudiant de moins de 26 ans pour avoir une réduc de 10 % sur le forfait mensuel. Et pour l'Iphone... Euh ben non, toujours rien en fait.

Sauf si je prends une box chez eux, et à ce moment là mon monde allait devenir merveilleux, etc.. etc...

Bien. Donc. SFR je vais te dire un truc : ton Iphone tu vas te le garder, le tailler en pointe et t'asseoir dessus.

Finalement, et pour information, il n'est pas tellement plus cher sur l'Apple Store que chez toi actuellement (et, d'ailleurs, surprise, moins cher sur l'Apple Store que sur Rue du Commerce).

Je vais donc attendre mon 13ème mois et sacrifier mes économies de décembre..

Oui, ok, je suis quand même un GROS pigeon. Mais au moins je ne me réengage pas chez SFR.

Que j'enverrai paître dans 8 mois, à la fin de mon engagement. A ce moment j'irai chez un autre opérateur, qui me déroulera un tapis rouge au moins au départ. Ce qui me permettra éventuellement d'obtenir l'Iphone 5 à un prix modique (s'il est sorti)

Ou, autre option, je verrai si Free mon FAI qui a obtenu une licence de téléphonie peut me proposer un quadruple play.

Bref, mon monde va devenir merveilleux et l'Iphone va m'arriver nimbé de lumière et accompagné de harpes et de petits poneys.

 

Si, si.

 

publicite-sfr-tete-a-claques-tv.gif

 

Têtes à claques SFR ? Oui, définitivement....

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : sfr, iphone, forfait, renouvellement, free, fai | |  Facebook | |  Imprimer | |

13/10/2010

Hadopi pi pi....

Je l'avoue carrément, ce qui suit a été totalement pompé sur un article du journal "A Nous Paris", un gratuit distribué dans le métro.

En ces temps de maladie provoquée par le virus Marcel, (voir billet d'hier) j'ai le bulbe ramolli et la créativité en berne... Un petit plagiat ne nuit pas.

En bonus j'ai vraiment trouvé l'article clair, bien fait et très explicite, il m'a aidé à comprendre le désastre annoncé de la mise en place d'Hadopi.

Evidemment, dans ma grande générosité, il fut bien que vous en profitasse également

Après des mois et des mois de gestion abracadabrante, l'action d'Hadopi (la Haute Autorité pour le... la... en fait on s'en contrecogne)  se concrétise enfin par l'envoi de mails préventifs via les FAI fin septembre. Un long blabla qui ni précise ni pour le téléchargement de quelles oeuvres l'abonné risque de se faire épingler, ni comment sécuriser sa connexion s'il n'y est pour rien.

 

Tout ceci dans un flou artistique total sur l'expéditeur puisque le mail provient de cpd.hadopi@hadopi.com, alors que le site hadopi.com n'existe pas !! 

 

Par contre, en ce qui concerne les abonnés qui téléchargent à l'insu de leur plein gré, la haute autorité est moins pressée de leur proposer des solutions pour sécuriser leur réseau que de leur envoyer des mails vengeurs.  Puisqu'elle ne devrait proposer des outils concrets que dans six à huit mois.  En attendant, demerdenziziche.

 

En plus de brasser plus d'air qu'un champ d'éolienne, et d'être la risée d'à peu près tout le monde, Hadopi est regardé d'un air soupçonneux par les services secrets anglais et américains. Qui craignent que du coup les internautes ne cryptent d'avantage leurs données et, par conséquent, ne compliquent considérablement la tâche des cyber-spécialistes du contre-terrorisme.

 

Craintes vérifiées d'ailleurs, puisque le site start.vpn.com, un comparateur leader de VPN (Réseau Privé Virtuel en français : solution pour dribbler Hadopi) a vu ses abonnements augmenter de 300 % en quelques mois.

 

Au milieu de ce flou artistique total qui est au web ce que le triple lutz double boucle piqué est au patinage artistique, Free (mon FAI, que j'embrasse sur le front par ailleurs) a décidé de se faire de la pub en déclarant qu'il refusait de faciliter la tâche d'Hadopi. En lui faisant par exemple parvenir les adresses IP des internautes contrevenants sur papier, et non par voie informatique. Et en refusant de relayer les mails d'Hadopi, sous prétexte de défaut de convention technique.

 

Malgré les moulinets du gouvernement en général, et de Frédéric Mitterrand en particulier, Free ne risque rien, puisqu'il a bel et bien fourni les adresses IP demandées. En revanche les abonnés risquent de trinquer, puisqu'ils ne recevront pas la première sommation par mail, mais directement la deuxième par recommandé.

 

Quant aux autres FAI, il tentent de surfer sur la vague. SFR prétend ne pas avoir fourni les adresses IP, tout en l'ayant fait. Et Numéricable joue les fayots de service en déposant plainte contre Free auprès de l'Hadopi.

Bref on est pas sortis des ronces.

Un beau gâchis amateuro-administratif à la française comme on les aime tant.

En ce qui concerne le téléchargement illégal, je suis partagée. Bien sur ce n'est pas agréable pour un auteur de voir son oeuvre proposée au plus grand nombre sans contrepartie. Mais la loi ne vise pas tant à protéger les auteurs que les majors du cinéma ou du disque (dont les patrons au passage, sont souvent des copains de Sarko).

Et le téléchargement illégal n'empêche pas les gens d'aller au cinéma voir un film SI le film est de qualité.

Ce n'est pas le téléchargement illégal qui vide les salles ou fait que les gens n'achètent plus de musique. C'est principalement la piètre qualité globale d'une production uniformisée, sans audace, sans créativité et sans imagination qui fait que les gens s'en détournent.

Parce que franchement payer 10 euros pour voir certains navets actuels, je comprends que les mômes n'en aient aucune envie.

Des solutions ? Je n'en ai pas, je ne sais que râler.

Je vais vous dire comme HADOPI, tiens... Demerdenziziche.

 

hadopi-par-vidberg1.gif

Dessin de Vidberg, bien sur..

 

 

 

06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : hadopi, fai, téléchargement, mails, avertissement | |  Facebook | |  Imprimer | |