Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2012

Les enfants, c'est le mal

Un jour tu rentres dans ta cuisine et pendant une 1/2 seconde tu manques de saisir une poèle pour en asséner un coup à l'individu qui s'y est introduit clandestinement et cherche un petit truc à grignoter (genre gigot entier) dans le frigo.


Puis tu réalises que ce croisement de Justin Bieber et de Ragnar le viking, qui chausse du 43, mange les yaourts par 12, a du pwal au menton et des rouflaquettes et te dis "ben quoi" avec un vibrato de basse est ton propre fils.


Et là tu te demandes comment, en environ un mois, à peine, cet angelot blondinet aux joues roses et rebondies qui te faisait des dessins atroces où il te représentait avec un corps en triangle, deux bouts de bois pour les bras et une choucroute jaune sur la tête a pu se muer en être hybride, mi-homme, mi-hipster.


Alors qu'on t'avais raconté que les enfants ne grandissaient jamais.


Ce qui, je vous le confirme, un mensonge total, probablement destiné à nous encourager à nous reproduire pour perpétuer l'espèce. Dans l'espoir d'avoir toute notre vie des bébés roses, joufflus et gazouilleurs à caliner.


En attendant le bébé rose, joufflu et gazouilleur a 19 ans aujourd'hui.


Petit con.

0d7qonvq.gif

 

 Jean-Michel, t'as trop de la chance, vraiment...

 

 

 

 

 

 

 

 

06:00 Publié dans J'ai deux fils qui me coutent très cher | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : anniversaire, fils, 19 ans | |  Facebook | |  Imprimer | |

06/12/2011

Comptoirs des Vampiriers

P1110608.jpg

La mère

Eric-true-blood-7701652-864-1296.jpg

Le fils

 

Mouahahahahah.


La théorie de Sandrine Camus ,  c'est que j'ai fait un enfant au Suédois il y a 30 ans, qu'il s'est retrouvé fils-père. Que maintenant il faut que je le contacte, que je lui demande de me pardonner et que je reconnaisse mon fils, acteur célèbre et vampiresque.

Elle se sont d'ailleurs mis en tête de retrouver sa trace avec Eamimi


Et de m'organiser des retrouvailles genre sacrée soirée avec Jean-Pierre Foucault.

Mais c'est impossible, elle se trompe, mon Suédois prenait la pilule.

 

Ce blog devient n'importe quoi. Je pars en torche, c'était déjà pas jojo avant mais là on atteint des sommets.

Il faut vraiment que j'aille voir un médecin.

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : suédois, alexander skarsgard, fils, mère | |  Facebook | |  Imprimer | |

15/11/2010

Ceci est un billet à vocation contraceptive

Un samedi matin, vous finissez votre déjeuner tranquillement,  lorsque votre mari vous sort sans préambules

"tu sais que ton fils (vous avez remarqué qu'en cas de catastrophe, c'est toujours "ton" fils) est rentré à 5 heures du matin ?"

Arrêt sur image au passage : l'individu en question de 17,5 ans était quand même censé avoir passé la nuit chez vous en dormant paisiblement dans sa chambre décorée de Babars et Dora l'Exploratrice. Du moins vous le pensiez quand vous l'avez bordé la veille au soir.

Après avoir épongé le café qui s'est répandu sur vos genoux, dit merci aux pompiers qui vous ont extrait la cuillère coincée dans votre gorge et repris vos esprits, vous adoptez donc une tête sinistre de circonstances et attendez le retour du malotru, parti répéter avec son groupe de musique de jeunes, en tapotant du pied par terre.

Ceci dans l'attente de lui passer un savon maison force 12.

Ce que vous commencez d'ailleurs à faire quand le susdit franchit votre seuil la guitare sur le dos.  Vous sortez donc la flûte traversière, accompagné au basson acoustique par le père, dont vous répétez bêtement les phrases, et qui vous engueule aussi parce que ça l'énerve.

Jusqu'à ce qu'à la question fatale arrive "Mais OU étais-tu" ?

Et que pris de court, le fugueur réponde en rougissant "chez ma copine"

C'est là qu'intervient un intéressant cas de figure qui passionnerait un congrés de psychiatres cherchant un remède efficace à la schizophrénie.

Votre organe vocal continue de vibrer en mode allegro fortissimo pour la galerie mais votre esprit est déjà ailleurs et se polarise sur une seule et unique question

QUI EST CETTE FILLE ???

Oui le fait que la chair de votre chair ait découché de 1 à 5 heures du matin  n'a strictement plus aucune importance. Ce qui en a en revanche c'est de savoir si la dulcinée de votre progéniture n'est pas une assiette de la mer : autrement dit un thon au QI de poisson rouge.

Car il serait inconvenant d'avoir une belle-petite copine qui ne soit pas à la hauteur d'un garçon aussi beau et intelligent que le votre. Et surtout de ne pas SAVOIR. C'est le pire.

C'est là que le meuri se montre en-dessous de tout.

Au lieu de lui poser LA bonne question, il envoie le fils dans sa chambre, en lui disant "va bosser"

Arrêt sur image 2 : dans la famille du meuri, il est quasi-inconvenant de poser une question à part "tu sais quel temps il va faire demain ?"


Et du coup vous restez à ronger votre frein et creuser un trou dans le sol de votre appartement à force de tourner en rond en attendant 1. que votre mari s'éloigne 2. que votre fils soit disposé à vous parler

Après d'interminables heures d'attente, n'y tenant plus, vous profitez du quart d'heure bricolo du meuri et d'une pause du fils hors de sa chambre pour commencer le bombardement.

Pour obtenir quelques informations sur la gisquette : nom, pédigree, adresse, durée de l'affaire.

Mais c'est bien "quelques" infos. Pas suffisamment.

Pas de visuel de mademoiselle disponible.

Donc. Plan d'attaque numéro 12B.

Dès lundi matin, je lance mes espions. Qui devraient normalement me ramener une fiche détaillée.

Comment ?

N'espérez pas que je vous le dise.

Si mon fils lit ce billet, je suis déjà une femme morte.

 

En ce qui concerne le titre du billet... Futures et jeunes mères... Voilà.

Maintenant vous pouvez aller prendre un anti-dépresseur. Les vôtres ne feront pas mieux.

502163823_small.jpg

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : fils, ado, petite copine, engueulade | |  Facebook | |  Imprimer | |

12/05/2008

Mooonn fiiills (avec l'accent pied-noir)

Où plutôt, mes fils...

Pour une fois, je laisse s'exprimer mon côté sauvage... Pour une fois je vais jouer les mères casse-pieds qui vous bouchent le cornet avec les exploits de leur progéniture... Car MES fils (qui sont évidemment les plus beaux ET les plus intelligents) ont chacun dans leur coin fait pour une fois des choses notables, mis à part le fait d'appuyer sur un bouton de playstation ou de me demander "t'as pas 10 euros" ?

Le plus âgé, travaillera grâce à un accord avec son école de commerce, pendant le tournoi de Roland-Garros. Si vous y allez, cette année, il vous vendra peut-être une balle géante ou une serviette de plage.. Et miracle absolu,  après plusieurs mois de recherches et d'efforts intensifs (ce qui pour lui est VRAIMENT notable) il a été retenu pour un stage cet été chez PRADA.

Oui, vous avez bien lu, P.R.A.D.A, la marque italienne over-stylée chez qui le commun des mortels peut à peine se payer un porte-clé.

Il va très exactement fourguer des costumes à un prix totalement indécent aux messieurs qui ont pleins de sous au corner Prada aux Galeries Lafayette.

Je lui ai donné deux consignes :

1. dès que tu commences, la première question à poser c'est "combien c'est la réduc pour la vente au personnel ?" 

2. tu repères les types blindés pour ta mère. Quoi, je suis déjà mariée. Il y a des tas de gens très bien qui sont bigames, non ?

 

Quant au plus jeune, gratouilleur de guitare électrique de son état, il va devenir le prochain truc musical ENORME. Ainsi quand dans quelques temps quand Bonfire (c'est le nom de son groupe) passera à la télé, vous pourrez dire d'un air dédaigneux, parce que je vous ait prévenus, "Bonfire, pff.. ça fait des années que je connait, j'ai suivi leurs débuts" et passer ainsi pour quelqu'un d'hypra-pointu. 

 Le groupe a même déjà son site internet http://www.bonfire.c.la/

avec son propre webmaster (si vous voulez jeter un coup d'oeil pour le fun, mais il n'y a rien dessus pour l'instant)

son forum, un graffeur qui fait leurs tee-shirts (mon père) et un potentiel de fan-club de 10-15 gamines de 15 ans énervées (leurs camarades de classe).

Prochaine prestation : dans la rue, pour la fête de la musique.

J'ai quand même signalé au Jimi Hendrix du XXIème siècle, que ce serait peut-être bien d'améliorer le contenu (la performance musicale) avant le contenant...

 

Aahhh, le bonheur d'être mère...

 

17:45 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : fierté, maternelle, fils | |  Facebook | |  Imprimer | |