Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2013

Guenou en torche

J'aurais du écouter ma maman qui me disait "OCCUPE-TOI DE TES GENOUX".

Oui, j'aurais dû.

Ca fait deux/trois ans que j'ai périodiquement la rotule qui grippe.

Et hier en courant pour attraper mon RER, j'entends un petit "clac" de mauvais augure suivi d'une douleur qui ne l'était pas moins.

Et qui s'est rapidement transformée en impossibilité quasi-totale de poser le pied par terre.

Je t'épargne les détails de l'arrivée en rampant à moitié chez le médecin du cabinet médical situé près de mon travail, des péripéties administratives de l'évacuation vers un hôpital en chaise roulante.

Car oui, parenthèse, c'est un accident du travail, donc tu ne peux pas partir n'importe comment : la règlementation exige le Samu, les pompiers, ou une ambulance. 

Le Samu m'a ri au nez.

Le pompier de permanence m'a raconté sa laife alors que je souffrais ma race. J'aime énormément les pompiers mais là j'avais juste envie de lui dire "raccroche mon bichon, ou je vais te mordre la cuisse gauche".

On a finalement trouvé une ambulance.

Deuxième parenthèse : un énorme merci au médecin qui m'a recueillie en vrac et aux secrétaires médicales qui ont été super choupinettes pour me dépoter le transfert.

Après consultation d'un médecin orthopédiste à l'hôpital le plus proche, je suis rentrée en taxi conventionné et mon fils a du quasiment porter sa mère jusqu'à l'appartement.

Chaque pas m'arrachant un AAAAAAH mélodieux certes mais douloureux quand même. 

Et je t'épargne l'épisode disgracieux de l'ascension de quelques marches dans mon hall à quatre pattes.

C'était pas joli joli.

D'habitude quand je rentre à quatre pattes j'ai au moins l'excuse d'avoir absorbé quelques verres d'excellent vin avant.

En plus j'ai eu une vision horrifique de l'avenir quand je serai vieille et impotente et que mon fils sera obligé de me servir de tuteur.

Si ça se trouve, lui aussi, d'ailleurs a eu cette même vision. Ca ne m'étonnerait pas qu'il déménage vite fait pour éviter la corvée (du coup je pourrais récupérer sa chambre et en faire un bureau).

Donc j'ai un poil mal. Mais ça commence à aller mieux grâce à un anti-douleur de cheval qui renvoie l'opium au rang de sirop pour la toux.

Je vais aller vendre mon reliquat dans la rue, ça me fera des sous pour payer mes vacances.

Sinon oui, je vais écouter ma maman, ce coup-ci, c'est un bon coup de semonce. A la rentrée je vais aider un spécialiste à refaire son cabinet grâce aux honoraires insensés que je vais lui verser.

Et donc ceci devrait clôturer la série de 3 merdes  : perte de lunettes + peloteur fou dans mon hall + genou en cacahuète. Normalement je devrais être tranquille. Car oui, la sagesse populaire a raison, les ennuis arrivent toujours par 3. Je l'ai constaté à maintes reprises. 

Les licornes existent aussi. Comme les poneys roses. Et j'aime la chanson française et Marc Lévy.

(je crois que le médoc est VRAIMENT très fort).

 

Pour te faire rire quand même et ne pas parler que de mon nombril, qui est joli, certes, mais pas le centre du monde contrairement à ce qu'il pense , je te livre l'info la plus WTF de la semaine qui m'a bien fait rire ces derniers jours.

Un sosie de Serge Gainsbourg qui avait poignardé en juillet 2011 son voisin et rival, sosie de Johnny Hallyday, a été condamné lundi à deux ans de prison par la cour d'assises des Vosges. Les deux sosies, voisins,  s'affrontaient dans les concours et de clash en insultes, la situation a fini par dégénérer pour une histoire de tonte de pelouse. Le faux Gainsbourg a invectivé le faux Johnny avant de lui planter un couteau dans la gorge. «J'ai fait une connerie, mais il ne fallait pas m'emmerder», a-t-il déclaré aux jurés avec des faux airs de Gainsbarre. 

(respire, je t'assure que tout est vrai)

Vive la France.

 

 

71-Doss_schema_genou.jpg

(Fais pas cette tête, Michel, ça va aller, va)

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : genou, douleur, médecin, hôpital, radio | |  Facebook | |  Imprimer | |