Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2010

Les pipeuleries du dimanche


Oui, le retour, on est en janvier, il fait un temps à déprimer une vache, les pipeuleries sont donc hautement recommandées et recommandables..


  • Evidemment l'évènement pipolo-carnet rose de la semaine c'est la naissance de Sarkozy, le fils du fils de la revanche. Pauvre gosse. Déjà désavantagé par sa lignée de nains, de surfeurs blonds décérébrés et de vendeurs de frigos dès le départ. MAIS en prime, ses géniteurs l'ont appelé Solal (Belle du Seigneur, tout ça, machin, on lit des livres..). Bon, en soi, ce n'est pas un prénom ridicule.. Mais quand on prend les inititales ça fait... SS.. Oui. Ca calme un brin. Je pense que les parents n'ont pas envisagé toutes les répercussions de ce prénom. C'est normal : Jean Sarkozy est un peu blonde, non ?


  • Haïti côté people. Attention âmes sensibles je pense que ça ne va pas plaire à tout le monde (j'aurai prévenu). Haïti est à la une et du coup, les stars se précipitent sur la donation : 1 million pour Gisele Bundchen et les Brangelina, 250 000 dollars pour Madonna et d'autres. Oui, très bien. Sur le fond c'est mieux que rien. Sur la forme... J'ai de gros doute sur le désintéressement sincère de ces gens.. J'ai de gros doute sur le show-business humanitaire en général d'ailleurs.. J'ai déjà exprimé à de nombreuses reprises le peu de crédibilité que je peux accorder aux enfoirés par exemple. La vrai générosité est pour moi anonyme et ne consiste pas à aller brailler des niaiseries dans un micro ou d'agiter son chèque devant les caméras.  Dans deux/trois semaines quand les médias seront repartis couvrir une autre catastrophe, les haïtiens seront toujours les deux pieds dans la merde. Comme ils le sont depuis des décennies où leur sort n'a pas intéressé grand monde.


  • Les Brangelina parlons-en justement. Ils sont sur grill. Le journaliste Ian Halperin sort un livre ou le couple n'est pas épargné. L'auteur pronostique même leur séparation dans l'année qui vient. Angélina Jolie est décrite comme une personnalité troublée, obsessionelle et manipulatrice. Elle aurait mis le grappin sur Brad Pitt pour relancer sa carrière, compromise par ses divers comportements borderlines. Et se serait servi pour cela de son fils adoptif, Maddox, connaissant le désir d'enfant de son futur compagnon... Elle serait en plus devenue accro à la métamphétamine, la drogue qui fait maigrir qui aggraverait ses sautes d'humeur et ses crises caractérielles. Brad Pitt noierait quand à lui son chagrin dans l'alcool. A voir . Il faut savoir que Ian Halperin est un spécialiste de la biographie à scandale, déjà auteur de plusieurs bouquins très controversés sur Mikael Jackson ou encore.... Céline Dion.. Aaaah, la biographie non-autorisée de C'line va falloir que je la lise quand même.. (vous avez vu comment j'ai subtilement casé C'line, c'est beau non ?)


  • A propos de C'line, sa soeur, Claudette, surtout connue ... euh pour être sa soeur et pour avoir commis un massacre des chansons de Piaf dans un spectacle à la fin des années 90 serait une des personnalités prête à se ridiculiser devant la France entière dans la prochaine "Ferme Célébrités" qui se déroulera en Afrique. En compagnie d'Adeline Blondiau ex de Jeuni et de la série "sous le soleil" qui est quasi confirmée et - toute dernière minute - Miss Dominique la diva survitaminée, finaliste de la Nouvelle Star 2006. Le tout animé par Benjamin Castaldi le roi de la distinction et de la bonne formule. Ca promet. Ca promet surtout d'être pathétique. Je ne sais pas ce que cherchent ces gens : l'illusion d'être encore un peu dans la lumière ? La paye ? Parce qu'il faut vraiment en vouloir pour se ridiculiser à ce point.. Tiens on devrait faire une Ferme Célébrités des bloggeurs. Ils y en a certains qui seraient parfaits pour gratter la merde des cochons. Ca ne les changerait pas de leurs petites habitudes.


  • Tu es blonde, tu es belle, tu fais bien la vaisselle. La blonditude n'est pas toujours où on la croit . L’acteur Channing Tatum en a fait l’expérience en octobre dernier. Alors qu’il tournait son dernier film dans les Highlands en Ecosse, il a dû traverser une rivière à l’eau glacée, revêtu d’une combinaison. Pour qu’il n’ait pas trop froid, la production a eu la bonne idée de verser sur sa combinaison un mélange d’eau de la rivière et d’eau brûlante. Problème, un assistant a oublié d’ajouter l’eau froide au mélange. L’eau brûlante est alors arrivée jusqu’à son pénis. Pour affronter cette «douleur insupportable», l’acteur a pris de la morphine, et cinq médecins l’ont soigné. On parie qu’il s’en serait bien passé. Ceci dit nous aussi on pourrait se passer de la virilité de l'acteur, vu sa filmographie plutôt remplie de nanards impérissables.


  • Dans la série des décès de célébrités, deux d'entre eux sont passés relativement inaperçus  et ont eu lieu le même jour : mercredi dernier. Pour commencer,  le soulman Teddy Pendergrass. Considéré comme l'un des derniers "parrains" de la soul, originaire de Philadelphie, il perce en solo à la fin des années 1970. On lui doit les tubes  «Close The Door», «Turn Off The Lights» ou «Love T.K.O.», au son groovy et richement orchestré. Tant par sa voix de velours que par les thèmes de ses chansons – les femmes et l’amour, le crooner rappelle Marvin Gaye. Et puis Jay Reatard Ce rockeur américain est décédé chez lui, à Memphis, à l'âge de 29 ans. De son vrai nom Jimmy Lee Lindsey Jr, il laisse derrière lui une discographie réduite : deux albums et  pas mal de  vinyles. Une carrière fulgurante à l'image de ses chansons, étiquetées garage-punk,  qui dépassaient rarement les deux minutes et envoyées à toute berzingue. Ses morceaux racontaient l'Amérique rurale, les bouseux à gueule cassée, la crasse des pick-up, la graisse des burgers. Il multiplie les séjours en HP, vire ses musiciens le soir des concerts, provoque une baston générale avec les spectateurs. Alors qu'il commençait à atteindre le grand public, il confiait l'an passé « Si les choses deviennent trop bien, je les détruirai. A vrai dire, si je connaissais Teddy Pendergrass, je n'avais jamais entendu parler de Jay Reatard. Mais j'aime bien ce genre d'illuminés fouteurs de zizanie.. Donc paix à vos âmes respectives, les gars..
jayreatardmyspace-thumb-350x482.jpg