Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2012

Billet alimentaire

Un petit tour par le royaume de la dégustation alimentaire pour préparer vos papilles à quelques mets plus hivernaux ?

Allez, on se fait plaisir.

Pour commencer, es-tu comme moi bacon addict ?

Car oui, un de mes délices de tous les délices sur terre ce sont les oeufs au bacon. 

J'en mange volontiers en brunch si j'en ai l'occasion, voire même en repas de midi sur le pouce.

J'ai découvert le bacon lors de mes séjours en Angleterre et il aura toujours pour moi un arrière-goût de vacances, de croustillance ... Et de plaisir.

Mais sais-tu que, bonus au goût, le bacon est une charcuterie peu grasse - de 1,6 % à 3 % de matières grasses en fonction de sa présentation - et qu'on peut en faire bien autre chose que de le déguster avec des oeufs ? 

Quiches, cakes, sandwiches, recettes de pâtes, dans la liste de charcuteries pour la raclette, avec des lentilles ou des légumes secs ou en remplacement des lardons (merci pour l'idée Sandrine Camus) car c'est bien moins gras que le lard, autour d'un pruneau en apéritif, ou encore pour agrémenter le hamburger maison dont vos ados raffolent,  le bacon trouve sa place dans une multitude de préparations.

Pour vous faciliter le travail, Herta lance une gamme complète de bacon sous toutes ses formes

Fumé ou nature, grandes tranches, tranches épaisses ou fines, filet, dés, allumettes, il y en a pour tous les goûts et toutes les préparations.

607509181d3511e2b55e22000a1de2d8_7.jpeg


Pour ma part, j'ai complètement craqué sur le filet pour mes oeufs au bacon. Il m'a permis de retrouver le goût so british que je cherchais depuis longtemps !!

 

Du bacon à la charcuterie il n'y a qu'un pas.

Et quoi de mieux qu'une dégustation de charcuterie avec de la raclette en automne-hiver ?

Absolument rien.

C'est pourquoi nous étions plus de 200 privilégiés à défier un froid quasi hivernal il y a une dizaine de jour lors de la soirée du changement d'heure, pour participer à la plus grande raclette-party de France organisée par Richemonts sur les quais de seine.

Après un apéro très convivial (qui a déjà contribué à nous réchauffer) non pas dans un carré, mais dans une péniche VIP,

1803ed5a206111e29f5b22000a1fc2ca_7.jpeg


nous avons racletté à volonté jusqu'au bout de la nuit en bonne compagnie avec tout ce qu'il fallait pour repartir avec un ventre qui traînait par terre.

ad32534e206111e28e7522000a1de9d1_7.jpeg

 

0f18e7a6206411e283c1123138106cb2_7.jpeg

 

e1433140206511e2822f22000a9f09ca_7.jpeg


Neige artificielle, déguisements de circonstances et présence de quelques champions de l'équipe de France de ski, c'était Megève sur Seine !! On s'y croyait !!


Et pour varier les plaisir, Richemonts nous a présenté ses barquettes mixtes Raclette-gouda ou encore Raclette-chèvre. Il y en avait pour tous les goûts !!

Je sais, les puristes vont protester, mais le chèvre fondu en tranche sur une pomme de terre, c'est loin d'être désagréable entre deux tranches de raclette.

En prime je suis tombée amoureuse du nouvel appareil Téfal, so design qui me donne follement envie de remplacer mon vieil équipement préhistorique.

4e5da8ea206211e2827612313814176c_7.jpeg


Mon petit truc raclette perso ? Depuis plusieurs années, je privilégie la charcuterie italienne. Je trouve qu'elle est plus légère et qu'elle se marie parfaitement avec le fromage. Sans oublier mon ami le bacon.. bien sur.

En tous cas, malgré le froid, une superbe soirée avec un retour nocturne sur les quais de Seine illuminés par notre Tour Eiffel nationale qui brillait de tous ses feux ! C'est un spectacle toujours inoubliable...


A propos de froid et de nord, la boucle a été bouclée avec le diner suédois concocté par nos cuisinières chics et choc Annika et Birgit, et organisé avec l'aide de Nathalie dans le cadre du restaurant "Un jour, un chef".

Le concept du restaurant ? Amateur éclairé, élève en école hôtelière ou professionnel de la cuisine, tous les passionnés de cuisine y sont les bienvenus. Seul ou accompagné, il suffit d'imaginer ton menu - entrée, plat, dessert avec l'aide de l'équipe du restaurant. Si le coeur t'en dit tu peux épatez tes amis en cuisinant pour un resto de 50 couverts !

Et quand on me parle de suédois, tu me connais, je cours plus vite que Superman en vitesse sub-sonique.

Nous avons pu découvrir et déguster, en entrée du löjrom c’est à dire des oeufs d’ablette que l’on sert de manière traditionnelle avec des toasts, des oignons rouges et de la crème fraîche mais également une variante avec de l’avocat.

766bc33e1e0b11e2ace922000a1f90f6_7.jpeg

 

Suivi par le traditionnel Köttbullar med potatismos ou les boulettes de viande avec sa purée de pommes de terre (délicieuse d'ailleurs la purée, je tenais à le dire)

93dec54c1e1011e2979622000a1fb04f_7.jpeg


 

Et enfin en dessert des Poires aux airelles ou LingonPäron.

fbecab241e1311e28a2e22000a1fbc67_7.jpeg


 

Je tiens juste à faire remarquer le fait que le dîner était certes suédois mais que je m'attendais à ce que les serveurs le soient aussi (et pas très habillés de préférence).

Or, ce ne fut pas du tout le cas.

Je proteste énergiquement. Très énergiquement.

Ce fut en tous cas la seule fausse note de ce dîner délicieux et convivial.

Et une idée de sortie à noter pour surprendre ses amis ou se laisser surprendre par un menu.... inattendu et en tous cas jamais identique.

 

Un jour un chef c'est  4 rue Biscornet, près de la place de la Bastille, 75012 Paris

Réservations au  01 43 43 00 08 ou sur le site

06:00 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bacon, herta, richemonts, raclette, téfal, un jour un chef, diner suedois | |  Facebook | |  Imprimer | |

02/10/2011

Le petit shopping du ouikende !!

 

Il ne faut jamais rester sur des idées préconçues.

La preuve : j'avais une image des meubles But plutôt... Comment dire, armoire normande et sujets en porcelaine sur le buffet rustique. 

Est-ce le moment de dire que je suis tombée du placard ? Oui.

Car les magasins et le catalogue proposent une gamme totalement moderniste et relookette à des prix si doux que je suis tombée dans le catalogue les deux pieds devant.

Une sérieuse concurrence pour le Suédois à monter tout seul (si j'ose dire).

Je crois même que je vais craquer pour un ensemble de la collection Dédé Manoukian (qui a signé toute une ligne de déco et meubles)

Si.

Il me reste juste à convaincre le meuri de larguer son vieux canapé pour un canapé... vielli.. aspect cuir, mais en microfibre et son fauteuil club.. A des prix unbelivabeule (299 et 399 euros respectivement)

Et tellement confort qu'on n'en sort plus (je l'ai testé)

Et on peut même commander en ligne. Que demander de plus !!

but_salon_manoukian.jpg

 

Dédé et son orchestre (enfin et ses meubles)

 

Passons du salon à la cuisine. La Pizza, ça vous parle ? Moi oui, et mes morphales maison aussi. Mais plutôt que de l'acheter toute faite, je préfère la faire moi-même avec ce que je veux dessus. Enfin la faire partiellement, je suis quand même une énorme flemmasse dans la vie, il faut le savoir. Et mon savoir-faire j'ai pu le démontrer lors d'un atelier organisé par Herta en confectionnant la pizza la plus calorique du monde !! 5 fromages, Olives  et Pepperoni ... (j'ai 3 hommes à nourrir je vous rappelle)

IMG_0727.JPG

 

Bon vue comme ça, elle est très moche, et je n'ai pas gagné le concours organisé pour primer la pizza la plus créative avec un week-end à Rome à la clé. Mais à la fin, ma pizza avait mystérieusement disparu, il n'en restait plus un seul morceau.

Je considère donc que j'ai eu le prix du public. Et la considération distinguée de mes contemporains. C'est beau.

 

Pour finir avec les gourmandises, un grand merci à Nawal pour le panier d'automne qui a fait le régal de toute la famille la semaine dernière... Du fromage, du pain, du vin, que demander de plus... Ah si... Traverser Paris avec le dit panier contenant un camembert "Le Rustique" délicieux mais .... très odorant dans un bus plein. J'avais tellement honte que j'ai préferé finir le trajet à pieds ! L'odeur était à la hauteur du goût, finalement : piquante et délicieuse...

96c4f85e377245d983a595654506035e_7.jpg

 

 

Restons dans l'univers de la maison, mais côté entretien, comme moi tu aimes les lessives qui sentent bon... Mais pour la planète, la lessive et ses emballages, ce n'est pas toujours l'idéal. Un des grands industriels du secteur, Henkel a décidé de poursuivre ses efforts dans ce domaine en

  • diminuant le volume d’eau utilisé pour la fabrication des lessives
  • utilisant moins de plastique par bouteille 
  • limitant la consommation d’énergie lors de la production 
  • réduisant le nombre de trajets nécessaires pour transporter l’équivalent en lessives non concentrées 

On en est pas encore à la lessive totalement "verte" mais tous les efforts sont appréciables dans ce domaine. On attend donc de pied ferme la première lessive 100 % recyclable du fabricant (ce serait vraiment une avancée significative) !!

En attendant, la lessive Super Croix Fleurs d'orangers et lait d'amande douce ... Elle sent hmmmmm...

3f6932d8553e4dc49518bea364ba463b_7.jpg

 

Enfin, je signale au beautystas le lancement récent des ombres crèmes Shiseido. Testées par maman en personne. Un vrai bonheur.

Je ne suis pas d'habitude une grande fan des ombres crèmes, je trouve leur texture un peu collante et elle a tendance à filer dans les ridules. Et parfois à faire des "paquets"

Aucun souci avec les ombres Shiseido, une texture mousseuse, légère qui se travaille au doigt, des couleurs subtiles, brillantes juste ce qu'il faut, bref, la qualité Shiseido au rendez-vous. Et au service de la beauté de votre regard. En douze teintes sophistiquées.

Je suis fan, bien sur, comme toujours.

Avec ces ombres crèmes vous pouvez même superposer et mixer des ombres poudres sans aucun souci. Les textures s'harmonisent impeccablement.

Mon petit truc perso ? Travailler l'ombre au doigt et faire La finition au coton-tige !! Résultat impeccable.

 

Shimmering-Cream-Eye-Color-shiseido.jpg

 

img53990.jpg

 

 

Quant aux gagnantes des entrées pour le salon du chocolat après un intense débat avec moi-même, j'ai choisi : Sunnybulle, Pénélope et LaLangellière. Mesdames, envoyez-moi vite votre adresse postale par mail !