Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2010

F**K me, I'm Influent


Ne me parlez plus d'influence.

Ou je vous attache avec des menottes sur un tarmac et je fais rouler un boeing 747 sur vos parties intimes.


Arrêtons de nous astiquer le nombril et remettons quand même les choses en perspective  : la blogosphère et ses habitants sont un microcosme dont la grande majorité des français ignore totalement l'existence et les activités.

(dit comme ça on a l'impression que je parle d'une secte mystérieuse et néfaste)


Dites "bloggeur influent" à Madame Michu, ménagère de moins de 50 ans (non pas vous les filles) habitante de Bouzy-les-Foins, elle va vous demander si c'est une nouvelle marque de lessive.


La supposée "influence" de la blogosphère est donc très relative, sortie de ses propres frontières,  n'en déplaise à certains qui feraient mieux de se dégonfler le melon rapidement.

 

Et n'en déplaise surtout à Wikio.

Qui commence à me brouter délicatement le capital nerveux d'ailleurs. Car après avoir notablement modifié et pas toujours en bien le comportement des bloggeurs pour avoir voulu mesurer justement leur "influence", Wikio débarque sur twitter, ce qui va nous valoir une pelletée de RT (retweets pour les non-initiés) pourris et inintéressants.


Le seul classement officiel valable à mes yeux sera donc désormais le mensuel Kiféleyoyo de Noisette the Fabulous. Et Wikio,  tu peux aller jouer à l'influence dans ton coin. De toutes façons, si le site Wikio me ramène deux visites par jour c'est bien le maximum.


Et si je veux mesurer mon influence, c'est clair simple et rapide : elle est nulle. A part mon marchand de journaux qui me tend Voici en tremblant le lundi matin et mes 4 fans citées dans la colonne de droite (et qui ne se privent pas d'ailleurs de m'engueuler quand le besoin s'en fait sentir), je n'ai aucune emprise sur qui que soit.


De plus vu le manque consternant de ligne éditoriale de ce blog et mon TOC exaspérant qui consiste à tirer à vue sur tout et n'importe quoi en râlant à jet continu, il est peu probable qu'une marque ou une agence se risque à me confier la tâche d'influencer quelqu'un.


Le seul point sur lequel j'aimerais pouvoir changer le cours des choses serait d'aider à piétiner le nain. Si j'arrivais à convaincre ne serait-ce qu'un seul de ses électeurs de virer de bord, je pourrais tout arrêter et mourir le sourire au bord des lèvres.


Sinon, influencer c'est bien, mais réfléchir avec ses propres neurones au dedans de son cerveau, c'est encore mieux.

Enfin c'est ce que pense. Ne me dites surtout pas "oui, tu as raison" sinon la note qui précède n'a plus aucune raison d' être...

 

Mouahahahahahhha


Et à propos de pietiner le nain, amusez-vous vous aussi à le bombarder de bouteilles d'eau sur le site http://www.sarkeauzy.com/

 

 

influence-leaf2_fs.jpg

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (63) | Tags : blog, influent, wikio | |  Facebook | |  Imprimer | |